Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Selina Sen [Inde]

Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Selina Sen [Inde] Empty
MessageSujet: Selina Sen [Inde]   Selina Sen [Inde] Icon_minitimeMar 17 Avr 2012 - 18:44

Selina Sen


Selina Sen [Inde] Selina10

Informations trouvées sur le site de l'éditeur :

Selina Sen vit à New Delhi. Après avoir beaucoup voyagé en tant que journaliste, elle partage son temps entre l’écriture et l’art des jardins. Après la mousson, son premier roman, a été publié en Italie, en Allemagne et en avril 2009 en France.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Selina Sen [Inde] Empty
MessageSujet: Re: Selina Sen [Inde]   Selina Sen [Inde] Icon_minitimeMar 17 Avr 2012 - 19:06

Après la mousson


New Delhi, dans les années 80. Nous partageons pendant quelques temps la vie d'une famille indienne, composée de trois générations. D'abord les grand-parents, obligés de partir du Bengale après la partition de l'Inde, ce dont le grand-père Dadu ne s'est jamais remis, trouvant le plus grand réconfort dans le souvenir. Et comme suite à des ennuis professionnels, son activité de médecin est très sporadique, il a le temps de revenir au passé. La survie matérielle de la famille repose donc essentiellement sur les femmes, et en particulier sur la fille de Dadu, Ma, qui travaille pour subvenir aux besoins de tout le monde, tout en n'arrivant pas à surmonter la mort de son mari, militaire, tué bêtement dans un accident. Et puis il y a les deux filles de Ma, Chhobi, la très sage, qui après de brillantes études travaille dans un journal, et la belle et frivole Sonali, qui par ses frasques va se mettre en danger, et mettre en danger sa famille.

Je ne sais pas à quoi cela est dû, mais j'ai dévoré ce livre, l'histoire m'a tenu en haleine presque jusqu'à la fin. Pourtant on ne peut pas dire que l'écriture est particulièrement forte et personnelle, plutôt neutre et impersonnelle, mais finalement elle s'adapte bien à ce roman, dont l'intrigue constitue l'intérêt principal. Je ne peux pas non plus dire que les personnages soient particulièrement fouillés, il y a un côté conventionnel dans l'opposition entre les deux soeurs, le chagrin insurmontable de leur mère... Mais finalement cela fonctionne malgré tout, même si je n'ai pas été surprise, il y a une certaine crédibilité dans l'ensemble. Le portrait de la société indienne n'est pas non plus détaillé, l'auteur a choisi une famille de gens cultivés, dans laquelle tout le monde a reçu en partie une éducation à la britannique, et qui suit bien l'évolution du monde, donc les références à la cultures à proprement indienne ne sont pas permanentes (sauf pour la nourriture). Mais finalement c'est peut être cela qui est intéressant, montrer comme cette catégorie de la population jongle entre deux appartenances et façons de vivre, dès le berceau. Certes, cela ne représente qu'un partie de la population, mais au moins cet aspect sonne très vrai. Et c'est peut être finalement cela qui donne son intérêt au livre, le fait que l'auteur n'ait pas des ambitions qui dépassent ses possibilités, mais décrit un milieu qu'elle connaît, dans une écriture efficace et adaptée au sujet, en évoquant certains évènements historiques et en soulevant quelques questions récurrentes à la société indiennes (une ou des nations, les violences à répétitions, la place de la religion...) mais sans avoir la prétention d'y répondre.

C'est donc une lecture très plaisante, même si pas trop marquante, d'autant plus que la fin est un peu trop optimiste à mon goût, mais cela reste un peu dans l'esprit du roman.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Selina Sen [Inde] Empty
MessageSujet: Re: Selina Sen [Inde]   Selina Sen [Inde] Icon_minitimeMer 18 Avr 2012 - 10:10

Et ça parle de nourriture au moins ?
J'ai fait le pari avec quelqu'un que dès qu'il feuilletterait quelques pages d'un roman indien, il tomberait toujours sur un passage par rapport à la nourriture.
Moi, j'en lis presque plus : ça me donne trop faim.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Selina Sen [Inde] Empty
MessageSujet: Re: Selina Sen [Inde]   Selina Sen [Inde] Icon_minitimeMer 18 Avr 2012 - 18:33

Oui, cela parle de la nourriture, particulièrement de celle originaire du Bengale. Et on plaint un des personnages de partir aux USA et être obligé de manger de la nourriture insipide.
Cela dit, c'est assez réaliste aussi, on voit bien que les conditions d'hygiène, sont quand même très sommaires, même dans une famille dont les membres sont cultivés. Pour ma part, cela a tendance à me couper l'appétit. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Selina Sen [Inde] Empty
MessageSujet: Re: Selina Sen [Inde]   Selina Sen [Inde] Icon_minitimeMer 18 Avr 2012 - 19:29

Arabella a écrit:
Oui, cela parle de la nourriture, particulièrement de celle originaire du Bengale. Et on plaint un des personnages de partir aux USA et être obligé de manger de la nourriture insipide.
Remarque, ils trouvent facilement la nourriture insipide, nos amis Indiens... Il y en a eu quelques un qui sont venus en France pour quelques mois, dans le cadre du boulot. Ils vont tous se ravitailler du côté du métro Barbès, apparemment il y a là-bas des magasins qui proposent les aliments de première nécessité qu'il leur faut pour survivre (comme un kit de ration pour Français - fromages et tout - quand on est à l'étranger, quoi).
Une fois, l'un de ces collègues nous a préparé à manger, mais c'était spécial pour nous, donc pas très épicé. Sinon, il nous disait qu'on n'aurait pas pu manger... et je veux bien le croire...
Il ne faut donc pas généraliser pour toute l'Inde, mais dans certaines régions, ils ont l'air de manger vraiment épicé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




Selina Sen [Inde] Empty
MessageSujet: Re: Selina Sen [Inde]   Selina Sen [Inde] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Selina Sen [Inde]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cochon d'inde
» cochon d'inde
» Les lucioles funskool made in India
» Gandhi
» Anti-pucerons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: