Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jerome K. Jerome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Jerome K. Jerome   Lun 21 Mai 2012 - 13:40



Jerome Klapka Jerome, dit Jerome K. Jerome, né à Walsall (Staffordshire) le 2 mai 1859 et mort à Northampton (Northamptonshire) le 14 juin 1927, est un écrivain anglais.

Biographie
Jerome Klapka Jerome naît en 1859 dans un foyer aisé. Son père, un pasteur protestant, est alors propriétaire d'une prolifique mine de charbon. Mais l'écroulement de l'affaire paternelle, alors qu'il n'a que deux ans, fait glisser sa famille dans la pauvreté. Détestant l'école, dont il fustigera à de nombreuses reprises les méthodes dans ses livres, Jerome K. Jerome la quitte à quatorze ans. Le jeune homme enchaîne alors les petits boulots. Il est successivement employé de chemins de fer, journaliste, acteur et instituteur.
Son premier ouvrage, Sur la scène et en coulisse, est publié en 1885 et sera suivi de nombreux autres livres, pièces de théâtre et articles de journaux. En 1886 paraissent Les pensées paresseuses d'un paresseux, son premier petit succès. Mais c'est surtout Trois hommes dans un bateau, paru en 1889, qui le fait connaître du grand public. Le succès est tel qu'on estime qu'environ un million de copies pirates circulèrent dans le monde à l'époque. Ce livre reste le plus connu de Jerome K. Jerome. Toutefois, il ne rencontra jamais le succès critique. Max Beerbohm dira notamment de lui qu'il est un « auteur de dixième ordre qui nous inonde de ses produits de dixième ordre », alors même que l'éditeur Harrowsmith croule sous l'effet de la demande, déclarant ironiquement que le public doit sûrement « manger les livres ».
Jerome K. Jerome voyage énormément à travers le monde, notamment en Europe, en Russie et aux États-Unis. En 1914, alors qu'éclate la Première Guerre mondiale, il se rend en France et s'engage dans le conflit comme ambulancier. Deux ans plus tard, il est de retour en Angleterre et continue d'écrire. En 1926, il publie son autobiographie, My Life and Times. L'année suivante, il est nommé citoyen d'honneur de la municipalité de Walsall avant de mourir d'une hémorragie intra-cérébrale à l'âge de 68 ans.

Son style
Homme réputé pessimiste et triste par nature, Jerome K. Jerome développera paradoxalement un style humoristique bien à lui. Ses récits, presque toujours basés sur ses propres expériences, sont écrits avec un humour souvent absurde, basé sur un fort comique de situation et aimant à pointer les incohérences du comportement humain et par là même de la société dans son ensemble. Le ton employé, quant à lui, reste toujours faussement sérieux, tout en étant simple et direct, Jerome K. Jerome ayant l'habitude de s'adresser directement au lecteur dans ses ouvrages (« cher lecteur » y dit-il souvent).
Son style influencera de nombreux auteurs comiques, en particulier Terry Pratchett, qui combinera cet humour à la profondeur de l'œuvre de J. R. R. Tolkien pour créer son Disque-monde, satire moderne basée sur un univers d'heroic fantasy.
Jerome K. Jerome écrivit également quelques ouvrages au ton plus grave et sérieux, mais ce n'est pas cet aspect de lui que le public retient.
Source : wikipedia

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jerome K. Jerome   Lun 21 Mai 2012 - 13:40


Trois hommes dans un bateau
Citation :
Présentation de l'éditeur
Las de la vie qu'ils mènent à Londres, trois amis décident de prendre des vacances. Malgré les protestations de leur chien Montmorency, les voilà partis en bateau sur la Tamise, bien résolus à mener une vie saine, heureux de découvrir les charmes de la campagne anglaise. Voilà un paisible voyage qui devient un enchaînement de catastrophes hilarantes...

Je n’utiliserais pas le mot « hilarant », mais c’est vrai, il est bien drôle ce livre..

Mais plus que cela, j’ai beaucoup aimé ce voyage tout au long sur la Tamise et les excursions dans l’Histoire de l’Angleterre, les petits villages et le paysage qu’on voit défiler.

Naturellement les anecdotes qu'il sait si bien raconter font le charme de ce livre. Tous exagérées, l’une plus que l’autre, mais on sait bien à quoi s’attendre après qu’il dévoile dans le premier chapitre qu’après consultation d’un manuel de médecine il constate qu’il a TOUTES les maladies qui existent, puisqu’il ressent tous les symptômes sur lui. Et il est plus que fâché quand il constate qu’il y a en effet une maladie dont il n’était pas atteint : l’hydarthrose des femmes de chambre.

À partir de là, on se laisse emporter par son humour, sa vision des choses et le voyage est drôle, souvent instructif, mais jamais ennuyeux.
Bon moment de lecture, à recommander pour remonter le moral Very Happy


Les hommes qui sont à l’origine de Trois hommes dans un bateau : Hentschel, Wingrave et Jerome lui-même

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jerome K. Jerome   Lun 21 Mai 2012 - 17:13

Ah, moi j'utiliserais le mot "hilarant" car à chacune de mes relectures il me fait plus que sourire mais éclater de rire. Un chef d'oeuvre d'humour anglais....
Merci pour ce fil et cette présentation. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jerome K. Jerome   Lun 21 Mai 2012 - 17:27

nezumi a écrit:
Ah, moi j'utiliserais le mot "hilarant" car à chacune de mes relectures il me fait plus que sourire mais éclater de rire.
contente pour toi.. je dois avouer que j'ai bien ri par moment.. en tous cas c'était une très bonne lecture et depuis le temps que j'en ai entendu parler, je suis contente de finalement pouvoir mettre une idée sur ces fameux 3 hommes...

grandir entourée surtout d'un monde germanophone, je faisait surtout la relation du chiffre trois toujours avec les Die Drei von der Tankstelle (=les trois de la station d'essence) qui a été nommé en français: Le chemin du paradis Cool

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jerome K. Jerome   Lun 21 Mai 2012 - 18:48

Cela date de très très longtemps, mais reste vraiment un très bon souvenir de lecture. Faudrait peut être le relire ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jerome K. Jerome   Lun 21 Mai 2012 - 18:56

Ado, Trois hommes m' avait beaucoup fait rire. On est plus sévère en vieillissant !Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jerome K. Jerome   Lun 21 Mai 2012 - 20:25

Arabella a écrit:
Faudrait peut être le relire ?
je ne saurais pas dire si tu trouverais encore ton plaisir lors d'une relecture.. mais c'est en tout cas étonnant que ce livre n'a pas pris une ride.. à part quelques détails, on ne dirait pas que c'est un livre de 1889

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jerome K. Jerome   Jeu 24 Mai 2012 - 18:57

Appris en lisant Mandelstam que Mark Twain et Jerome K Jerome avaient été tous deux appréciés par lui durant son adolescence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jerome K. Jerome   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jerome K. Jerome
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jerome J. EICHLER
» comment éviter la faillite
» [16] Charente
» Sarkosy en Normandie, dans le Perche.
» Le retour du Poiré.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: