Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 André Vignau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: André Vignau   Sam 30 Juin 2007 - 1:27




Prof de lettres un peu désabusé m'a-t-il semblé, écrivain et éditeur......
Mais il s'est présenté lui même, après tout : Pour voir sa présentation cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: André Vignau   Sam 30 Juin 2007 - 1:56

Il ne nous rend plus visite notre crivain depuis quelques temps...:?:


Dernière édition par le Sam 30 Juin 2007 - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: André Vignau   Sam 30 Juin 2007 - 2:08

La cour de Babel
illustré par Muriel Lameignière
Editions Le Lectambule



L'administration, c'est mon chemin de croix, mon Golgotha. Sauf que d'habitude, ils n'attendent pas la douzième station pour me crucifier. Et pourtant, je n'y vais presque jamais pour moi. C'est toujours pour Dominguez, Bouthajar, Staïkovikz ou Kidinapilaï.Et déjà que pour un Dupont-Martin ils sortent pas le tapis rouge, vous imaginez pour un Ranaivo Rabetokani...

Crivain habite rue de Dieppe. Et, rue de Dieppe,il y a le 26, et le 26, c'est l'ONU:

..Un pâté d'immeubles sans porte cochère qui se serret frileusement autour d'une cour comme les vieillards de l'hospice autour d'un rayon de soleil. Nul ne sait au juste à qui ils appartiennent ni à quelle époque ils ont été construits. Et ce ne sont pas les incertaines géographies de crépi crasseux qui s'accrochent désespérément ici ou là qui pourraient renseigner sur la couleur d'origine. Trois ou quatre bâtiments qui s'agrippent les uns aux autres avec des volées d'escaliers plus obscures que des cavernes et des murs couverts d'inscriptions en tous genres. Une certaine Rita a dû habiter là un temps et y jouir d'une certaine renommée car son nom revient souvent avec des qualificatifs qui ne laissent aucun doute sur son tempérament et sur les sentiments que lui portaient ses voisins.
Curieusement, les diverses nationalités qui ont échoué là se sont peu à peu réparti l'espace et ont établi des frontières qui pour être invisibles n'en sont pas moins réelles. Le bâtiment A, qui donne sur la rue, est réservé aux Portugais, Yougoslaves, Roumains et autres rescapés des paradis socialistes et des épurations ethniques.Les boat people que la mer de Chine n'a pas engloutis on jeté l'ancre au bâtiment B, sur la cour. Là, on a repeint les escaliers et rafistolé des fenêtres.Et toute la journée, la nuit aussi prétendent les voisins, l'immeuble bourdonne du chant ininterrompu des machines à coudre. En face, c'est le Maghreb. Les fenêtres y sont autant de porte drapeaux où les pavillons en berne et multicolores témoignent en permanence de la vigueur prolifique des parents et de la fréquence des lessives. Et au fond, l'Afrique........"


Voilà, le décor est planté. Et la municipalité veut récupérer le 26, en en expulsant les habitants.
Et c'est Crivain qui bien sûr est chargé de faire le lien entre la Cour de Babel et l'administration...

C'est un joli conte moderne , très bien écrit, plein d'humour et de réflexion, c'est une histoire qui fait du bien! Je crois que ce texte serait la bienvenue dans les écoles, et inciterait certains à lire, car ce livre parle d'eux,et avec tant de gentillesse!
J'en enverrais également volontiers un exemplaire au petit- comment s'appelle t-il déjà, un nom qui n'a rien de différent des noms que portent les héros de cette histoire-qui dirige actuellement notre pays. Je crois qu'il a besoin qu'on lui fasse un peu plus découvrir notre pays, la France... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: André Vignau   Mar 17 Juil 2007 - 20:43



Les brouettes de l'espoir
Le Lectambule

Onze jeunes,de ceux que l'on nomme en difficulté, partent, encadrés, pour trois semaines à Madagascar, pour y construire une école destinée à scolariser des enfants de l'orphelinat "Enfants de la joie".
Ils ont du, pour cela, préparer chacun une lettre de motivation, lettres qui ponctuent le récit de leur séjour. Certaines sont drôles, d'autres très émouvantes. J'étais dans une phase destructive de ma vie, dit Sébastien.....
Dans ce livre, André Vignau, gentiment baptisé Papy ( costaud, le Papy, jamais malade!) qui les accompagnait , raconte leurs aventures. Leurs difficultés. Leurs joies.
Et on a envie de lui demander, à lui, ce que sont devenus ces gamins.
Car, on le sait tous, il suffit souvent de si peu, un petit déclic, un contact, n'importe quoi, pour faire basculer les parcours que l'on pouvait croire prédestinés.
C'est un livre qui ne plairait sans doute pas à Mr Lançon, qui dirait encore que sa lecture nous fait nous en tirer à bon compte. C'est dans l'air du temps, le pseudo-cynisme. Bof... Pour moi, l'essentiel, c'est que ce genre d'actions existe ...
C'est la même chose, livre à mettre au programme des écoles, et rapidement. L'imitation, les modèles, ça marche très bien.

Un petit extrait:

- Rappelle -toi ce qu'a dit cette femme qui était venue nous voir à Passerelles. " Ce que vous faites c'est peut-être qu'une goutte d'eau dans l'océan. Mais sans cette goutte, l'océan ne serait pas le même."

- J'y ai rien capté à cette phrase, moi. Tu m'expliques, Papy?

- Disons qu'avec cette goutte, tu changes sans doute pas tout l'océan; mais tu le changes quand même un tout petit peu. Tu sauves pas toute l'humanité, c'est sûr, mais si tu arrives à aider un peu quelques gosses, c'est déjà ça.

- Putain, ça fait pas lourd!

- Ca dépend comment tu le vois. Moi, je crois que même si tu contribues à n'en sauver qu'un, t'as pas perdu ton temps. Et puis tu te demandes sans arrêt ce que tu apportes. C'est bien, t'as raison de te poser la question. Mais tu t'es demandé ce que ça t'apporte, à toi?

- A moi? A part des emmerdes, je ne vois pas.

- Si tu vois pas c'est peut être que tu rgardes pas comme il faut. Réfléchis, peut êtreque tu verras ieux.

Il est chiant, Papy. Ca se voit que c'est un intello....



Alors, l'intello? Il a raison, l'intello, même un , ça vaut le coup!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: André Vignau   Mer 18 Juil 2007 - 0:47

A te lire Marie, je me dis que je suis très contente que Papy fasse partie de la famille Parfum de Livres...:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bertrand-môgendre
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1299
Inscription le : 03/02/2007
Age : 62
Localisation : ici et là

MessageSujet: Re: André Vignau   Jeu 18 Oct 2007 - 14:03

Les Brouettes de l'espoir, André Vignau. - Prix 16 euros (frais de port inclus) - ISBN: 978-2-36262-001-3

Notes de l'édition :
Juillet 2006 : onze jeunes en difficulté - 16 à 25 ans - d’une cité des Yvelines arrivent à Tamatave (Madagascar) pour un séjour de trois semaines. Leur objectif : construire une école pour l’orphelinat « Enfants de Joie » dans un quartier déshérité de la ville. Comment donner de l'espoir quand on est soi même en rupture d'espérance?

Un témoignage qui se lit comme un roman et qui fait réfléchir comme un essai.
EN ACHETANT CE LIVRE, VOUS DONNEZ 2 € AUX ENFANTS DE JOIE

mon commentaire :
Il est des livres qui dépassent la littérature. Ceux dont les mots sonnent avec l'espoir véhiculés par leur transcripteur.
Il est des livres justes qui ne méritent ni critiques ni commentaires, tant le message est vivant, dynamique.
Bravo André pour ton engagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: André Vignau   

Revenir en haut Aller en bas
 
André Vignau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le frère André canonisé
» Zabeth, André Louis
» André Santini n'aime pas les natifs du signe Poisson.
» Zabeth d' André Louis
» Bonne fête André

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: