Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Chantal Creusot

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Chantal Creusot   Lun 28 Mai 2012 - 16:55



Clinicienne des passions humaines, lectrice compulsive et éclairée, Chantal Creusot se penche sur les mystères de l’état amoureux et de ses revers. Saisissant et nostalgique, proche de l'univers balzacien et du désenchantement flaubertien, Mai en automne renfloue tout un monde oublié qui se remet à vivre et palpiter.
Source : éditeur


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chantal Creusot   Lun 28 Mai 2012 - 16:56


Mai en automne
Citation :
Présentation de l'éditeur
Tout commence avec l’innocente Marie Granville, servante d’une riche ferme du Cotentin. L’admirable portrait de cette ingénue ouvre un roman gigogne qui se déploie de chapitre en chapitre.
C’est ainsi qu’on découvre les Vuillard et les Lamaury, le procureur Darban, l’avocat Laribière et ses réceptions tristes sous l’Occupation.
Au gré des folies de l'adolescence, du jeu sans fin des fiançailles, des petits et grands désastres du mariage bourgeois, on ressort bouleversé par les figures de femmes qui habitent ce roman limpide, construit par bonds et retours fulgurants, comme pour tout saisir de l'appel désespéré du désir, tandis que le bonheur se dérobe comme un rêve d'enfance.
Fresques aux abords feutrés, soudain déchirante, Mai en automne restitue avec une incroyable acuité romanesque l'éclat brut des passions, cette pure énergie qui ébranle les êtres jusque-là suspendus au simple égarement de la vie qui passe.
Un premier roman magistral.

Livre qui a retenu mon attention après un commentaire dans PAGE des Libraires

Citation :
Difficile de présenter un roman dont les personnages principaux dépassent la dizaine, dont le style relève tour à tour du conte, du roman psychologique, de la saga familiale, du roman historique ou du roman d’initiation et dont l’action s’étend sur trois générations. Par contre, plaisir assuré pour le lecteur avec cette luxuriance canalisée par une écriture simple et une narration maîtrisée, avec ces trajectoires singulières qui se croisent, se heurtent ou s’évitent, avec cette capacité indéniable de Chantal Creusot à décrire très délicatement les sentiments, les blessures et les désirs de ses personnages. Car, peut-être plus que tout autre chose, Mai en automne est un roman du désiru amoureux, de sa consommation et son délitement, de sa perversité parfois.
Marie Michaud

Plaisir assuré, oui, ce n’est pas faux, mais on ne ressort pas indemne de ces presque 400 pages. Beaucoup de monde à la recherche d’un peu de bonheur et la plupart ne va pas le trouver.

Mais c’est indéniable le charme de ce livre de nous faire en quelque sorte une « chronique » de ce village (tant de personnes, il y a vraiment impression qu’il s’agit de tout un village, sans pour autant perdre quand même la vue d’ensemble pendant la lecture, l’auteur a bien ficelé sa narration) et en parcourant le destin de ces personnes à partir de la 1ère guerre mondiale jusqu’aux années.. 50/60… c’est certain qu’on ne va pas avoir seulement de bons moments.

Ecriture qui donne envie de rester auprès de ces personnages, trame du livre qui ne fait pas de place à des ennuis et une touche d’espièglerie pour les dernières 20 pages où elle conduit le lecteur en erreur pour enfin quand même éviter le drame de justesse… malheureusement on ne réalise trop tard qu’on a terminé ce livre en haletant.. tandis qu’on aurait bien aimé encore rester un peu pour suivre la vie de telles ou telles personnes.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie
avatar

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Chantal Creusot   Ven 22 Juil 2016 - 22:45

J'ai pris ce roman un peu par hasard à la bibliothèque; mais quelle magnifique découverte, les multiples personnages sont tous décrits avec beaucoup de finesse; ils se croisent, se retrouvent, disparaissent

Une lecture que je quitte à regret

Je viens de lire la bio de l'auteure, écrit par Haddad son ancien compagnon:


« Chantal Creusot a écrit ce premier et unique roman entre 1990 et 1995. Une hémorragie cérébrale la foudroie le 28 septembre 1997. Les chirurgiens ne lui donnaient aucune chance. Elle survécut douze années, longtemps dans un profond coma, puis une parole erratique lui revint peu à peu, à peine audible, traversée d’éclairs de conscience plus tragiques qu’une agonie recommencée. Jamais elle ne pourra bouger de son lit, ni même de son corps, statue au front troué et aux yeux troubles que sa jeune sœur soignera jour après jour dans une maison de Coutainville construite par la famille, près de la mer, là même où se situe l’histoire de ce roman et la mémoire de la romancière. Là même où elle fermera les yeux calmement un jour de l’hiver 2009, dans les bras d’une sœur infiniment dévouée. Chantal avait été la plus flamboyante des flâneuses, heureuse à ce point de vivre chaque jour de ce monde que rien n’arrêtait ses marches dans la ville. Elle s’amusait d’un rien, riait de tout, avec la bienveillance souveraine de l’intelligence au plus vif du détachement, quand une méchante prémonition travaille vos songes et vous engage à tout aimer de cette vie, à ne rien omettre des beautés et des tristesses du monde. Née en 1947 dans un milieu laborieux et militant – celui des grands-parents communistes, côté Creusot comme côté Bergère, confronté aux luttes pour une vie meilleure et pour la liberté, à travers les crises économiques et les deux guerres – Chantal deviendra institutrice, puis professeur de français. Licenciée en lettres et en philosophie, elle a écrit un mémoire de maîtrise sur l’enfant maudit dans l’œuvre d’Honoré de Balzac. Lectrice compulsive et éclairée, elle ne mettait rien au-dessus des romanciers français du XIXe siècle, Balzac, Stendhal, Barbey d’Aurevilly, même si Jane Austen, les sœurs Brontë ou John Cowper Powys ensoleillaient ses insomnies. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Chantal Creusot   Sam 23 Juil 2016 - 7:55

merci Martine ! je vais m'y intéresser !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Chantal Creusot   Sam 23 Juil 2016 - 16:03

J' ai ce livre et ton avis, Martine, ne fait que renforcer l' envie que j' ai de le lire.
Une belle personne et une triste destinée, Chantal Creusot...
En plus, elle avait des insomnies et elle lisait Powys... bisous

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chantal Creusot   Sam 23 Juil 2016 - 17:44

contente de voir remonter ce fil...
il me reste beaucoup de bons souvenirs de cette lecture, je souhaite d'autres lecteurs pour ce bon roman...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chantal Creusot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chantal Creusot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ràl Nivea collection Chantal Thomass
» Gonfreville L'orcher pour Chantal DUPARC
» vidéo intéressante sur l'allaitement ^par Chantal Birman
» Le Parcours de Chantal Lacroix
» Chantal Pary - Pour vivre ensemble - Parole en bas par gigi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: