Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Expositions vues par les parfumés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Expositions vues par les parfumés   Ven 23 Déc 2011 - 18:16

Madame B. a écrit:
Alors, finalement, eXPie est-ce que tu as pu la voir cette expo?
Pas encore, ce n'est que partie remise (je vais sans doute tenter une nocturne).

Par contre, j'ai vu L'Espagne entre deux siècles, de Zuloaga à Picasso (1890-1920), à l'Orangerie (l'exposition se finit le 9 janvier 2012, c'est bientôt !).
Très intéressante, pas très longue, elle permet de voir des peintres très intéressants et pas bien connus ou carrément inconnus (de moi), dans des styles très différents (pas de risque d'ennui ou d'allergie à un style, donc).
Voici quelques toiles présentes à l'exposition.

Hermen Anglada Camarasa (1873-1959), Grenadina :


Santiago Rusiñol (1861-1931) : Portrait de femme, 1894. Très beau.

Citation :
"fils rebelle d'un riche industriel, il se tourne très tôt vers le milieu artistique et part pour Paris. Dans les années 1880, il revient à Barcelone pour développer la vie culturelle de la ville en créant, entre autres, le café Els Quatre Gats qui ouvre ses portes en 1897. Dans ce café se regroupent de jeunes artistes dont Pablo Picasso. Rusiñol a, à l'époque, une grande influence sur Picasso qui débute sa carrière, en lui définissant la place de l'artiste moderne dans le monde. Entre 1899 et 1903, Picasso fait 21 portraits de Santiago Rusiñol."
(wikipedia)

Eliseo Meifrén y Roig (1857-1940) : Paisaje nocturno.

La reproduction ne rend pas la luminosité de la lune (très bon éclairage, à l'expoo).

Sorolla y Bastisa (1863-1923). Instantanea. Biarritz. 1906.



Jose Gutiérrez Solana : Les Automates (Las automatas, 1907)

Je ne connaissais pas du tout ce peintre, qui paraît très singulier.

Et encore des oeuvres de Joaquim Mir i Trinxet (très beaux reflets à Majorque), Nicolau Raurich (à la pâte très épaisse).
Et Zuloaga :
Maurice Barrès devant Tolède


La Naine Dona Mercedes :


Un Dali très curieux (on ne dirait pas du Dali), et puis quelques Picasso, comme La Buveuse d'absinthe :


On pourra voir d'autres reproductions, ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Ven 23 Déc 2011 - 19:00

Au fait, j'étais allé les mains dans les poches et la fleur au fusil du côté au Musée Jacquemart-André, pour l'expo Fra Angelico... Mauvaise idée : réservation, ou bien attente interminable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Ven 23 Déc 2011 - 21:58

Cette expo L'Espagne... a l'air de couvrir plein de trésors... M'en vais parcourir le site à la recherche d'autres merveilles.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Sam 24 Déc 2011 - 7:42

eXPie a écrit:
Hermen Anglada Camarasa (1873-1959), Grenadina :
ah oui.. je l'ai vu un peu partout pour faire la pub de cette expo.. j'aime bien (surtout les couleurs Wink )

merci pour ce petit topo sur cette expo

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Jeu 29 Déc 2011 - 18:25

Très déçue de l'expo sur la Macédoine, au Louvre.

Encore un "scénographe" qui a dû fournir une note d'honoraires exorbitante au musée pour faire un travail de cochon !

Inadmissible !

On n'y voit rien et je ne parle pas d'éclairage.

Que les oeuvres soient protégées dans la pénombre, nous le savons et l'acceptons. Mais même les cartels sont illisibles et surtout, on subit une présentation murale.


Il y a peu de vitrines mobiles donc, nous étions tous en train de nous battre pour approcher les vitrines murales qui n'offrent qu'un angle de vue. Je ne suis pas sûre d'être claire, mais bref, je n'ai vu de près qu'une cinquantaine d'objets (+ les morceaux d'architecture) sur les 500 promis !

Or, l'art macédonien se distingue par un raffinement miniaturisé (numismatique, orfèvrerie, et même mini céramiques) qui implique que le visiteur en profite de près.

Je suis dans une colère noire, car je ne connaissais pas cette période historique, les recherches sont toutes récentes, les tombes fraîchement ouvertes (certaines depuis 2008), c'est dire s'il y a matière à s'émerveiller.

Une archéologie toute neuve pour une région qui fut un empire et sut asservir les terribles Perses.

Et on passe à côté.

Merci Le Louvre.

NB : sur le fond, l'art Macédonien présenté est issu des tombes essentiellement (d'où les nombreuses parures magnifiques). On apprend qu'Alexandre III disposait d'un palais de 12000 m² ! Et on se rend compte qu'à la mort du jeune "héros", les Romains tenteront de récupérer le mythe et son art mais en abâtardissant considérablement le style d'origine. Les formes se font plus lourdes, plus massives.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Jeu 29 Déc 2011 - 21:32

tina a écrit:
Très déçue de l'expo sur la Macédoine, au Louvre.

Encore un "scénographe" qui a dû fournir une note d'honoraires exorbitante au musée pour faire un travail de cochon !

Inadmissible !

On n'y voit rien et je ne parle pas d'éclairage.

Bon, moi qui me demandais si j'y allais...

Eh bien, Tina, je ne te recommande pas l'exposition Fra Angelico, à Jacquemart-André. Les organisateurs sont, au choix, des crétins finis, des sadiques ou des je-m'enfoutistes.
Déjà, il y a foule. Bon. C'était prévisible pour une expo Fra Angelico.
Mais les noms de l'oeuvre et du peintre sont écrits en pas grand (voire même petit), qu'à un seul endroit (alors qu'il auraient pu mettre à droite et à gauche de l'oeuvre, ou mieux encore au-dessus ; eh bien non, c'est disposé dans un angle), et en plus à vingt centimètres du sol. Comme, en plus, il y a le numéro qu'il faut taper sur le truc à écouter (pour ceux qui en ont), on en arriverait presque à se grimper sur les épaules pour mieux voir, enfin déjà pour savoir ce que l'on regarde !
Je ne sais pas à quoi ça rime ! A ce niveau là, c'est de la connerie pure et simple, c'est conçu pour les privilégiés qui peuvent visiter l'expo tranquillou.

L'intérêt de ces oeuvres est de pouvoir les déguster calmement, ce qui n'est pas possible. Regarder les petits personnages, les détails...

Il y a certes quelques oeuvres plus frappantes, notamment celle-ci :

Et, du fait qu'elle était plus grande et mieux disposée, on avait du recul.



Il y avait deux ou trois toiles qui font de toute façon partie des collections permanentes (le Uccello que l'on aperçoit dans la vidéo ci-dessous) ; une ou deux qui venait du Louvre ; beaucoup (la majorité, peut-être) qui viennent de Florence ; et quelques oeuvres de Milan, Turin, Rome, le Vatican.

Enfin voilà, il y a des expositions qui ne devraient pas avoir lieu dans les musées dont les pièces sont trop petites et dont le organisateurs sont des incapables qui ne pensent pas aux visiteurs. Et pourtant, le cadre de Jacquemart-André est vraiment beau, les collections permanentes sont grandes qualité (il y a de vrais chefs-d'oeuvres). Ah, c'est pénible, aussi, de devoir traverser le coin livres-souvenirs pour pouvoir sortir du musée. Devoir presque bousculer les gens qui restent plantés en plein milieu. C'est une attitude commerciale, ça, encore.

Il y a des paires de baffes qui se perdent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Jeu 29 Déc 2011 - 21:45

Celle-là, j'ai décidé de ne pas y aller, malgré mon grand respect pour le moine de Fiesole, que j'ai vu au Louvre et même en Italie.
Donc, je ne me sens pas trop frustrée.
Mais la salle dite des "primitifs" Italiens, de toute façon, en temps normal, on ne voit rien du tout.
C'est là qu'ils l'ont mis ?


Je me tâte pour les Samouraïs : ça vaut le coup ? J'ai vu qu'il y a 140 costumes (c'est pas beaucoup). Tout cela appartient à un collectionneur particulier.
J'hésite, j'hésite.

Comme tu le dis, ça donne envie de tabasser quelqu'un mais qui ? Les organisateurs ou les hystériques qui se collent aux vitrines et ne lâchent pas leur place ? (les mémés sont redoutables !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Jeu 29 Déc 2011 - 22:00

tina a écrit:
Celle-là, j'ai décidé de ne pas y aller, malgré mon grand respect pour le moine de Fiesole, que j'ai vu au Louvre et même en Italie.
Donc, je ne me sens pas trop frustrée.
Mais la salle dite des "primitifs" Italiens, de toute façon, en temps normal, on ne voit rien du tout.
C'est là qu'ils l'ont mis ?


Je me tâte pour les Samouraïs : ça vaut le coup ? J'ai vu qu'il y a 140 costumes (c'est pas beaucoup). Tout cela appartient à un collectionneur particulier.
J'hésite, j'hésite.

Comme tu le dis, ça donne envie de tabasser quelqu'un mais qui ? Les organisateurs ou les hystériques qui se collent aux vitrines et ne lâchent pas leur place ? (les mémés sont redoutables !)

L'expo est dans les salles habituellement utilisées pour les expos, l'entrée étant en face de la salle avec les primitifs Italiens (qui sont très visibles en comparaison des Fra Angelico ; d'ailleurs, j'en ai profité pour redire bonjour à Mantegna et à tous ses petits camarades).

Je ne reprochent pas à ceux qui se collent aux vitrines, du moment que ces gens là regardent, admirent, et n'en profitent pas pour envoyer des SMS. Mais je reproche vraiment leur bêtise aux organisateurs. On sent bien qu'ils ne font pas ce qu'il faudrait qu'ils fassent : un jour d'affluence, ils devraient visiter leur expo. Comme certains réalisateurs qui, parfois, se glissent dans un cinéma pour sentir les réactions du public. Ca serait très instructif pour eux, plutôt que de visiter leur expo avec des VIP dans un musée quasiment vide.

Les Samouraïs, je n'ai pas encore vu, mais Madame B en a mis pas mal de photos, sur son blog, ici ; ça permet de se donner une idée.
J'irai voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Lun 2 Jan 2012 - 22:24

Vu l'exposition Yayoi Kusama à Beaubourg.

Au début c'est pas mal.
Une pièce, une table, une lumière étrange, des petits points partout. En vrai, c'est très curieux, un effet... oui, très curieux.
Ca ne rend rien en photo, d'ailleurs on n'avait pas le droit de photographier, je ne sais pas pourquoi, ça ne fait de mal à personne.



Après, des toiles, la plupart (toutes, en fait) sans grand intérêt. Des points, des quasi monochromes, c'est bon, ça ne fait que le cinq millième monochrome ou quasi-monochrome que je vois.
Par contre, plus loin, il y a deux installations intéressantes.
Là non plus, ça ne rend pas :

C'est très rigolo, ça a l'air immense, avec tous ces miroirs.

La deuxième installation comprend aussi de nombreux miroirs, un peu d'eau à certains endroits, qui fait un effet de miroir, et des ampoules qui changent de couleur.


Dommage qu'il n'y ait pas eu moins de toiles et plus d'installations.

Après, vu Munch. Très bien, même si j'avais déjà vu quasiment toutes les toiles précédemment. La nuit étoilée est vraiment magnifique.

Toile très bien éclairée ; on peut s'asseoir en face (quand il y a une place), et contempler l'oeuvre, infiniment plus belle en vrai que sur cette reproduction.

Après Beaubourg et avant la Modern Tate, l'exposition sera présentée au Schirn Kunsthalle de Francfort (en février, je crois), ville bien connue de certains parfumés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Lun 2 Jan 2012 - 22:50

mdr2 Génial ton compte-rendu de l'exposition de Yayoi Kusama !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Mar 3 Jan 2012 - 10:15

eXPie a écrit:
Vu l'exposition Yayoi Kusama à Beaubourg.

La deuxième installation comprend aussi de nombreux miroirs, un peu d'eau à certains endroits, qui fait un effet de miroir, et des ampoules qui changent de couleur.

J'aime bien, ça doit être encore plus spectaculaire en vrai. Merci eXPie pour les photos.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame B.
Zen littéraire
avatar

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Mar 3 Jan 2012 - 10:44

Merci Tina pour ton avis sur l'expo du Louvre. Je n'ai plus trop envie d'y aller. C'est vrai qu'on assisted e plus en plus au règne des scénographes imbéciles.

Merci également eXPie pour ton compte-rendu sur l'expo Fra Angelico (et les autres). J'ai été un peu déçue par l'expo Munch à cause de la foule (et encore je suis entrée assez rapidement après 30'de queue, je n'ai pas eu à attendre dans le couloir et donc à faire plusieurs queue. De la folie.

Les possesseurs d'audio guides m'énervent de plus en plus car ils se collent devant l'oeuvre avec leur machin dont le volume n'est pas toujous bien réglé (alors en profite d'une espèce de bourdonnement), ils ont du mal à taper le bon numéro (les engins soumis à un traitement intensif sont moins réactifs je pense) et restent devant l'oeuvre qu'ils ne regardent même pas du coup, règlent les problèmes techniques en duo, quand ils ne s'engueulent pas (véridique), toujours devant les oeuvres. Pendant ce temps là, nous les sans casques on essaie d'apercevoir un bout de toile, de ne pas se faire marcher dessus . Cela a l'air un peu apocalyptique dit ainsi mais cela crée de mauvaises conditions pour apprécier pleinement les oeuvres.

En revanche, toujours à Beaubourg, il faut aller voir l'expo Danser sa vie sur les rapports entre la danse et la peinture. C'est très intéressant, il y a des oeuvres magnifiques et très peu de monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Mar 3 Jan 2012 - 17:42

Kusama, j'ai vu le détail dans la presse. Ca m'aurait bien branchée aussi mais vu ce que tu en dis. jemetate

Visiblement, il n'y a jamais eu autant de fréquentation dans les musées, devenus des lieux d'évasion en temps de crise (analyse des journalistes, pourtant, ça n'est pas toujours donné !).

Je suis un peu "vieille école" sur les comportements. J'aime bien considérer le musée comme un temple, avec possibilité de silence et recueillement.

En réalité, la plupart des expos sont des pompes à fric, alors que leur vocation première est d'être avant tout utiles à la recherche (comme celle sur la Macédoine ou celle sur le paysage au 17è au Grand Palais, où de très bons artistes avaient été redécouverts).

J'espère ne pas être taxée d'élitisme. Ce que je veux dire : pour moi, l'art ne s'apparente pas à du tourisme mais à de la contemplation.

Or, notre société en a fait un produit de masse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Mar 3 Jan 2012 - 19:51

tina a écrit:
Kusama, j'ai vu le détail dans la presse. Ca m'aurait bien branchée aussi mais vu ce que tu en dis. jemetate

Visiblement, il n'y a jamais eu autant de fréquentation dans les musées, devenus des lieux d'évasion en temps de crise (analyse des journalistes, pourtant, ça n'est pas toujours donné !).

Je suis un peu "vieille école" sur les comportements. J'aime bien considérer le musée comme un temple, avec possibilité de silence et recueillement.

En réalité, la plupart des expos sont des pompes à fric, alors que leur vocation première est d'être avant tout utiles à la recherche (comme celle sur la Macédoine ou celle sur le paysage au 17è au Grand Palais, où de très bons artistes avaient été redécouverts).

J'espère ne pas être taxée d'élitisme. Ce que je veux dire : pour moi, l'art ne s'apparente pas à du tourisme mais à de la contemplation.

Or, notre société en a fait un produit de masse.


Oui, bien d'accord... il y a beaucoup trop de monde dans les musées. Les gens qui regardent vraiment, je n'ai rien à dire, mais il y en a tellement qui ont l'air d'être là pour autre chose que pour les oeuvres...

Par contre, concernant la hausse de la fréquentation, il semble qu'elle soit truquée. Par exemple, si tu vas une fois à Beaubourg et que tu vois deux expos, et les collections permanentes, ils vont compter trois visiteurs. Et voilà le travail : 40% de hausse en quelques années.
C'est - une fois de plus - pitoyable.

Citation :
En ce moment, la Mairie de Paris ne cesse de nous étonner. Dans la guerre impitoyable que se livrent les musées autour des chiffres de fréquentation, offrant un spectacle de plus en plus pathétique, la capitale a trouvé la solution : maquiller une baisse en hausse par la simple magie du verbe. [...]
Pourtant, malgré cette baisse avérée, le nouveau communiqué de la Mairie de Paris parvient à la transformer miraculeusement en hausse en reliant ces bons résultats à ceux annoncés il y a quelques jours par le ministère de la Culture, d’abord à l’AFP puis sur son site Internet.[...]
On remarquera enfin l’énième embrouille - elle concerne autant le ministère que nombre de musées, y compris ceux de la Ville de Paris - qui consiste à entretenir volontairement la confusion entre visite et visiteur... Une astuce qui permet de compter une même personne plusieurs fois dans une même journée, en additionnant sa visite de l’exposition et des collections permanentes d’un musée ou différents espaces d’un même site culturel. Un trucage que pratiquent à grande échelle le Château de Versailles et le Centre Pompidou qui annonce encore cette année, grâce à ce subterfuge, une progression spectaculaire de 40% de sa fréquentation en cinq ans. Tout cela avec la bénédiction du ministère de la Culture et le relais bienveillant de l’AFP, suivie de toute la presse.
Article à lire en entier ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   Mer 4 Jan 2012 - 12:33

Oh les voyous !
Cela ne m'étonne pas, la culture étant aussi un enjeu politique (donc ouvert à toute forme de magouilles).
De toute façon, j'ai décidé de lever le pied cette année.
Car j'ai vu trop d'expos où...je n'ai rien vu !

Genre : Monet au Grand Palais. L'enfer.

Même Manet à Orsay. C'était fou.

J'irai au musée municipal local voir les poteries du coin. Moches sans doute mais je serai tranquille !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expositions vues par les parfumés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Expositions vues par les parfumés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Compote de pommes parfumée à l'orange et à la cardamome
» Huile d'olive parfumée au basilic et à l'ail
» Livre photo : Images en Seine, Point de Vues
» Vinaigres de ménage parfumés
» Photos d'assiettes appetissantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Peinture, photographie… :: Expositions-
Sauter vers: