Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 "Le pouvoir de la littérature"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Bob
Espoir postal


Messages : 21
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: ca sert à rien   Sam 18 Aoû 2007 - 18:49

La littérature, ça ne sertà rien, comme l'art, comme la vie...

On ne sait pas d'où ça vient, ce que c'est nu où ça va... la littérature ne peut donc être que l'expression de cette vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feuilllle
Sage de la littérature


Messages : 1285
Inscription le : 04/08/2007
Age : 62
Localisation : un trou normand

MessageSujet: Re: "Le pouvoir de la littérature"...   Jeu 6 Sep 2007 - 19:20

La littérature, c’est l’art d’écrire n’est-ce pas ?

Un écrivain sans lecteur n’est rien, de même qu’un lecteur ne peut lire ce qui n’existe pas. Je pense que l’art de lire existe au moins autant que celui d’écrire, même si on en parle peu : savoir déchiffrer, se concentrer, réfléchir, analyser, repérer, imaginer, rêver…etc.

Je pense qu’un lecteur peut lire sans écrire, alors que le contraire n’est guère possible : celui qui écrit doit lire, se lire et se relire….

S’il m’est difficile de définir l’art, avec tout ce que cela comporte de rapport au talent, au contexte social et de l’époque, à la nouveauté non acceptée et au savoir-faire, il me l’est donc tout autant de définir l’art d’écrire.

Par contre, je suis sûre d’une chose, à tort ou à raison ; c’est que tous les arts (écrits, peints, musicaux sculptes etc.…) nous offrent de quoi sublimer ou contre verser les sentiers battus, contempler ou se rebeller, aimer ou rejeter, avec ou sans autorisation légale.

Et qu’ils influencent –positivement ou négativement- tous ceux qui lisent, regardent, sentent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuilllle.canalblog.com/
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Le pouvoir de la littérature   Dim 2 Déc 2007 - 22:57

Et si la littérature nous aidait à mieux comprendre les animaux ?
Ethologues et philosophes nous rappellent que les rapports entre les
hommes et les animaux détermineront l'avenir des espèces. Bien entendu, ce sont les hommes qui ont choisi ce qui convenait le mieux
pour assurer cette survie. Mais en oubliant que les animaux ont aussi des droits, meme s'ils ne les formulent pas.
Il y a beaucoup à dire sur le sujet, mais je crois que quelqu'un à ouvert
un fil quelque part avec des préocupations semblables...

Je préfere illustrer mon propos avec un livre. Le pélerin de J.A. Baker
(Folio)

Ce livre a été édité et réédité plusieurs fois dans la collection Folio après
avoir été pulié à l'origine par le Mercure de France.
C'est un véritable poéme lyrique en prose dédié au faucon pélerin
que l'auteur observa jour après jour, pendant des années, dans l'estuaire
de la Tamise.
Le faucon pélerin est un oiseau de proie stupéfiant de beauté, et capable de descendre en piqué à près de 4OO km/h -parait-il- à la poursuite des oiseaux qu'il chasse.
Il a d'ailleurs été utilisé par l'homme pour ses dons de chasseur. Et encore aujourd'hui dans certains pays du Maghreb et du Moyen Orient.
Cet oiseau a failli disparaitre au cours des dernières années comme bien d'autres espèces. On espère qu'il résistera et survivra, comme les indiens d'Amérique du nord...

"Mon faucon pélerin, écrit J.A. Baker, c'était mon Graal. Maintenant, il est parti... Peu de faucons pélerins sont encore en vie...J'ai donc tenté,
avant qu'il ne soit trop tard, de reconstituer l'extraordinaire beauté de
cet oiseau et de communiquer la magie du pays ou il vivait. C'est un monde qui s'éteint, comme Mars, mais dont le rayonnement est encore le meme."
A ma connaissance, J.A. Baker n'a rien écrit à part ce livre.
Un beau livre, croyez moi ! :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

MessageSujet: Re: "Le pouvoir de la littérature"...   Lun 3 Déc 2007 - 3:16

Cette discussion m'a fait songer à une anedocte qu'on m'a raconté il y a plus de 14 ans.
Il s'agissait d'une soutenance de thèse doctorale, à Sorbonne, ou autre université en France. Je ne sais (ne me souviens pas) pas à propos de quoi le candidat à docteur a éclairci le public:
"Il y a trois genres d'oiseaux. Les oiseaux aux belles plumes, les oiseaux bons à manger et les oiseaux qui n'servent à rien."
"Savammant porté, n'importe quel outil devient une arme." Ana DiFranco

Ça a des rapports aussi à cette relation compliquée entre oubli et mémoire, comme dit par Blanchot, je n'ai pas l'extrait en français, mais vous êtes champions, vous saurez de quoi je parle, pour se souvenir il faut oublier etc...
Heureuse de retrouver ici Bix
danse...
Puis... bon, à un de ces jours, j'ai encore des travaux à corriger, des journaux de classe virtuels à remplir (et les informaticiens de l'université ne se font par remarquer par la compétence, ce sera une épopée) Et des maçons se préparent à mettre moitié de mon chez moi par terre. Je reviendrai, sans doute, même couverte de poussière, et trainant le cadavre d'un informaticien... Halleljah choeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Le pouvoir de la littérature   Lun 3 Déc 2007 - 16:38

"Heureuse de te retrouver ici". Oui Alma, je suis ici et ... ailleurs. Là ou me pousse le vent du Nord. A condition qu'il ne souffle pas du coté du french doctor K. ...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JDP
Main aguerrie


Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: Pouvoir de la littérature   Sam 9 Fév 2008 - 16:14

La littérature, c'est François Mauriac, que je n'aime pas, mais dont l'un des traits me va comme un gant "Ce n'est pas parce que j'ai un pied dans la tombe, que je me laisserai marcher sur l'autre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
JDP
Main aguerrie


Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: Pouvoir de la littérature   Sam 9 Fév 2008 - 16:22

La littérature, c'est la princesse de Condé, qui m'indiffère, mais qui a un sens de la phrase et un choix des mots, qui me laissent pantois. Ainsi:"Je n’ai envie de vous tromper, monsieur, que lorsque je vous vois". Cela donne froid dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
JDP
Main aguerrie


Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: Pouvoir de la littérature   Sam 9 Fév 2008 - 16:26

La littérature, c'est Paul Eluard que j'admire et qui écrit :'Le tout est de tout dire, et je manque de mots, et je manque de temps". Paul Eluard.

Et moi je m'arrête ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature


Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: "Le pouvoir de la littérature"...   Sam 9 Fév 2008 - 16:59

JDP a écrit:
La littérature, c'est François Mauriac, que je n'aime pas, mais dont l'un des traits me va comme un gant "Ce n'est pas parce que j'ai un pied dans la tombe, que je me laisserai marcher sur l'autre."
Pourquoi ne l'aimes-tu pas...?

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: "Le pouvoir de la littérature"...   Sam 9 Fév 2008 - 17:39

JDP a écrit:
Et moi je m'arrête ici...

Oh Tu peux continuer de temps à autres...Elles sont savoureuses ces citations ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mona
Espoir postal


Messages : 40
Inscription le : 07/02/2007
Age : 58
Localisation : 56

MessageSujet: Re: "Le pouvoir de la littérature"...   Sam 9 Fév 2008 - 23:50

sousmarin a écrit:
les mots flottent dans l’air et par moment tombent avec plus ou moins de poids sur certains lecteurs

oui tout à fait.....certains mots s'envolent comme des plumes, d'autres vous assomment comme du plomb, d'autres encore ne vous lâchent plus comme de la glu.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JDP
Main aguerrie


Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: Le Pouvoir de la Littérature   Lun 11 Fév 2008 - 15:52

Pourquoi je n'aime pas François Mauriac? Parce que je n'aime pas tout le monde. François Mauriac serait-il tout le monde? Non, mais il y a un monde François Mauriac. Je ne m'y sens pas bien. Les personnages ne m'intéressent pas. Un peu court jeune homme diras-tu Fantaisie Héroïque. Mais non. On me plaît ou ne me plaît pas et François Mauriac ne me plait pas. Voilà! It's all floks. Et comme on vit en démocratie...La vie est tellement courte. Je préfère la passer entourer de gens que j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
JDP
Main aguerrie


Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: Pouvoir de la littérature   Lun 11 Fév 2008 - 15:55

Pour Coline...
« On ne peut rien améliorer sans respecter l’homme, même le pire. » Elsa Vigoureux, journaliste au Nouvel'Obs.
Cette jeune femme écrira un jour. Surveillons la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: "Le pouvoir de la littérature"...   Lun 11 Fév 2008 - 17:16

JDP a écrit:
Pour Coline...
« On ne peut rien améliorer sans respecter l’homme, même le pire. » Elsa Vigoureux, journaliste au Nouvel'Obs.
Cette jeune femme écrira un jour. Surveillons la.

Shocked Pourquoi...pour coline?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JDP
Main aguerrie


Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: Pouvoir de la littérature   Lun 11 Fév 2008 - 23:01

Oui, pourquoi pour Coline? Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Le pouvoir de la littérature"...   Aujourd'hui à 3:11

Revenir en haut Aller en bas
 
"Le pouvoir de la littérature"...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» À propos de la littérature "classique" :)
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» La Littérature et la Marine
» Mémoire de master littérature sur les bibliothèques
» vive la littérature équitable !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: