Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Alastair Reynolds

Aller en bas 
AuteurMessage
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

Alastair Reynolds Empty
MessageSujet: Alastair Reynolds   Alastair Reynolds Icon_minitimeSam 30 Juin 2012 - 13:59

Alastair Reynolds Alasta10

Alastair Reynolds, né le 13 mars 1966 à Barry, passe son enfance entre Cornouailles et pays de Galles.
Très tôt, sur ses 8 ans, il découvre le genre de la science-fiction avec des récits de Arthur C. Clarke et de Isaac Asimov.
À dix-huit ans, il s'abonne à Interzone, il envoie ses récits, régulièrement refusés. Mais en 1990, le magazine de science-fiction finit par acheter et publier la nouvelle Nunivak Snowflakes.
Il poursuit des études de physique et d’astronomie, en 1988, il entre à l'université de Saint-Andrews, en Écosse, pour poursuivre son doctorat d’astronomie. En 1991, Reynolds se rend aux Pays-Bas où il enseigne dans le monde universitaire et travaille pour l’Agence spatiale européenne sur des nouvelles optiques pour les télescopes.
Il continue toutefois d'écrire, nouvelles et romans, en 2004, il décide de se consacrer entièrement à l’écriture, abandonnant son emploi à l'Agence spatiale européenne.

Son domaine littéraire est la Science Fiction et plus particulièrement le style "Space Opéra"

Biographie:
Cycle des Inhibiteurs
-L'Espace de la révélation ((en) Revelation Space, 2000)
-La Cité du gouffre ((en) Chasm City, 2001)
-L'Arche de la rédemption ((en) Redemption Ark, 2002)
-Le Gouffre de l'absolution ((en) Absolution Gap, 2003)
-(en) The Prefect, 2007
La Pluie du siècle ((en) Century Rain, 2004)
Janus (en) Pushing Ice, 2005) (Pocket - 7097)
(en) House of suns, 2008
(en) Terminal World, 2010
(en) Blue Remembered Earth, 2012

Encore merci à Wikipédia d'où sont tirées toutes ces infos.
Plus de détails ici


_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

Alastair Reynolds Empty
MessageSujet: Re: Alastair Reynolds   Alastair Reynolds Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 10:41

Alastair Reynolds est un spécialiste des gros pavés. Son cycle des inhibiteurs est composé de volumes de 800p chacun.
Je les ai lus mais ils ont rapidement disparus de ma mémoire (une relecture ? pas dans l'immédiat !).
Je ne pensais pas me replonger dans sa prose mais la découverte sur la table du libraire d'un nouvel ouvrage en poche et avec une 4° de couv exposant le type de SF que j'aime bien, je me suis donc laissé tenter.
Alastair Reynolds A_reyn10
Là encore, un pavé, 889p! 200 auraient largement suffit.
Une histoire qui ressemble beaucoup à Rama d'Arthur C. Clarke.
Une lune de Saturne se détache de son orbite et prends son envol pour une destination inconnue. Son observation démontre qu'il s'agit d'un artefact extraterrestre!
Un vaisseau minier qui croise dans le secteur se lance à sa poursuite. Divergences dans le personnel, ils sont environ 150, mais un vote donne une petite majorité aux partisans de la rencontre. Manigances de la compagnie qui falsifie les données pour faire croire à un retour sur terre possible vite découvert et qui crée un schisme à bord. Tergiversations, règlements de comptes, bref 300 pages avant d'arriver à la rencontre avec l'artefact.
Une fois la rencontre faite, un long voyage entraine tout ce petit monde sur une douzaine d'années vers une étoile (Spica?). Aucune découverte cependant sur cette machine qui reste très mystérieuse. Problèmes de commandement et surtout d'économie de l'énergie afin que la colonie puisse survivre. 200 pages de plus.
Enfin arrivé à destination! Encore plus déroutant puisque tout ce petit monde artefact compris se retrouve enfermé dans une sorte de tube gigantesque.
Et enfin la rencontre avec des extraterrestres!!! et l'arrivée d'une idée pas mauvaise toutefois.
L'idée c'est que les formes de vies intelligentes se développent dans l'univers mais dans des temps différents et qu'une rencontre en temps réel est sans compter les distances et la barrière de la vitesse de la lumière très improbable.
A. Reynolds imagine alors dans ce livre un lieu qui serait une sorte de zoo où seraient maintenus des échantillons d'espèces ayant découvert la façon de s'extraire de leur monde. On ne saura rien des initiateurs de cet espace, ils ont sans doute eux aussi disparus et il en reste ces machines automatisées et une structure immense qui regrouperait dans les 35 espèces. L'histoire se bornera à en exploiter 3 ou 4 ou là encore manigances et machinations tournent en boucle.
Dommage, sur la couverture on nous disait: "Si vous aimez A.C.Clarke, vous allez adorer" en fait on va surtout le regretter ce bon Clarke!

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Alastair Reynolds Empty
MessageSujet: Re: Alastair Reynolds   Alastair Reynolds Icon_minitimeLun 9 Juil 2012 - 20:15

Merci pour ton commentaire, Igor.

Je me demandais si je n'allais pas mettre un jour ou l'autre Alastair Reynolds à mon programme, mais du coup ça n'est plus sûr du tout...

Et tu m'as fait économiser 889 pages ! bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




Alastair Reynolds Empty
MessageSujet: Re: Alastair Reynolds   Alastair Reynolds Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Alastair Reynolds
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les feutres souris
» Harley Reynolds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature écossaise et galloise-
Sauter vers: