Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Vladimir Sorokine

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeMer 18 Juil 2012 - 18:38

Vladimir Sorokine
Vladimir Sorokine _1_110

Citation :
Vladimir Gueorguievitch Sorokine est un écrivain russe, né à Moscou le 7 août 1955. Ingénieur, illustrateur, il a commencé à écrire en 1977. C'est un romancier postmoderne, décrivant le totalitarisme sous une forme allégorique. Il a reçu le prix Andreï Biély.


Citation :
Si Sorokine est aujourd’hui considéré par de nombreux médias comme le plus grand écrivain russe postmoderne, c’est sans doute grâce à la qualité de sa plume engagée. Ses récits sont relativement difficiles à catégoriser. Pour ne citer qu’un exemple, Journée d’un opritchnik est un roman de science-fiction dystopique, un récit prospectif imaginant Moscou en 2028, décrivant une Russie sous le contrôle totalitaire d’une oligarchie (un nouvel opritchnina) tout droit sortie de la Russie féodale d’Ivan le Terrible. Si Sorokine aime marier Moyen Age et société ultra sophistiquée, c’est que selon ses propres propos (exprimés lors d’une conférence organisée le 17 novembre 2011 dans le cadre du Eastern European Day à Fribourg), la Russie est un pays qui n’a pas de temps, pas d’époque, qui semble condamné à répéter les mêmes erreurs.

C’est d’ailleurs le propos de La Tourmente, sans doute l’un des récits les plus réjouissants de la fin 2011. Œuvre majeure écrite dans l’esprit et dans le style du XIXème siècle, La Tourmente est avant tout un hommage rendu au grand roman réaliste russe qui apparaît au début des années quarante grâce au critique progressiste Biélinski. Un renouveau qui marque un tournant moderniste et la suprématie de la prose psychologisante. Tourgueniev, et bientôt Tolstoï et Dostoïevski écriront les grands chefs-d’œuvre de la littérature russe à la suite des romantiques Pouchkine et Lermontov, ou encore Gontcharov.


Bibliographie

Citation :
Cliquez sur les chiffres pour accéder directement aux pages

1994 Roman, Pages 3, 7,
1999 Le Lard bleu, Pages 5, 6

Trilogie
2002 La Glace, Page 3,
2004 La Voie de Bro, Page 5,
2005 23000,

2006 Journée d'un opritchnik, Pages 5, 7,
2008 Le Kremlin en sucre, Pages 2, 5,
2011 La Tourmente, Pages 1, 4,

Citation :
Mise à jour le 04/09/2016, page 7

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeMer 18 Juil 2012 - 18:44

La Tourmente
Vladimir Sorokine 97828612

Je découvre Sorokine grâce à un article de Céline Minard qui considère "La tourmente" comme un grand roman russe.

Il faudrait en savoir le moins possible pour mieux apprécier l'univers très original qu'il parvient à créer au moyen d'une plume immédiatement captivante et stylisée. Je dirai simplement qu'il nous embarque au départ dans une histoire qui rappelle la grande tradition russe. Un médecin de campagne doit se rendre dans un bourg où sévit une étrange épidémie et où il est sensé apporter un vaccin pour protéger la population. Mais la nature fait obstacle et une tempête de neige se lève. En pleine tourmente, il demande à un jeune Moujik, Kozma, de l'emmener à bon port sur une sorte de luge improvisée et tirée par des chevaux nains. Une route semée d'embuches et de rencontres étonnantes qui distille insidieusement un climat insolite. Car sans s'en rendre compte certaines situations et objets décrits apparaissent subtilement anachroniques, décalés, inventés... et l'aventure se transforme en fable aux frontières du fantastique et de la science-fiction sans jamais perdre le fil conducteur. C'est très troublant et réjouissant. Un univers qui crée un trait d'union entre la tradition et le futur dans un espace temps qui ménage de fascinantes découvertes. Sans parler des rêves et hallucinations qui donnent droit à des séquences terrifiantes ou féériques.

Un roman qui m'a captivé de bout en bout malgré l'apparente répétition d'avancées dans l'opacité neigeuse et d'interruptions de plus en plus déroutantes. Le style est très imagé et inventif, les personnages fascinants entre réalisme pittoresque et imaginaire des contes. On y fait écho à Tosltoï, Boulgakov, Tourgueniev ou Dostoïevski (la scène du chaudron!) et on se retrouve dans une histoire proche de la science-fiction. Et le miracle est que tout cela fonctionne et envoûte. J'en redemande et je pense lire prochainement "Roman" qui adopte un procédé apparemment plus ou moins similaire. "La Glace" semble aussi parmi ses réussites. Je ne peux que vous encourager à le lire.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeMer 18 Juil 2012 - 18:47

voilà qui intrigue....

Que de tentations sur ce forum pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeMer 18 Juil 2012 - 19:40

Ca me tente aussi beaucoup ! Que de belles références (Boulgakov, Tolstoï...)

J'avais déjà noté dans ma LAL Le lard bleu et Journée d'un opritchnik. Un style qui me plairait certainement !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeMer 18 Juil 2012 - 19:49

Les références risquent d'être écrasantes. Ce sont surtout des allusions, des échos, des citations indirectes. On a le sentiment de pénétrer ce genre de romans et on se retrouve dans Stalker en quelque sorte. Il a un style qui lui est propre en tout cas. Très évocateur, plein d'humour et de fantaisie.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Mer 18 Juil 2012 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeMer 18 Juil 2012 - 19:50

Merci Marko pour cette présentation, je le note !
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeMer 18 Juil 2012 - 21:36

Auteur présent lors du Festival Etonnants Voyageur à Saint Malo en 2010
Dans les archives du site, on peut encore l'écouter et le voir: ici

4 liens dans les débats audios et 1 lien dans les débats vidéos

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeMer 18 Juil 2012 - 23:56

kenavo a écrit:
Auteur présent lors du Festival Etonnants Voyageur à Saint Malo en 2010
Dans les archives du site, on peut encore l'écouter et le voir: ici

4 liens dans les débats audios et 1 lien dans les débats vidéos
Merci je vais aller voir ça.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeJeu 19 Juil 2012 - 10:45

Je note, ça donne furieusement envie !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeJeu 19 Juil 2012 - 10:55

Queenie a écrit:
Je note, ça donne furieusement envie !
Tu vas aimer les sequences du chaudron et de la chrysalide! Et attention aux étranges petites pyramides hallucinogènes!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeJeu 19 Juil 2012 - 11:03

Marko a écrit:
Queenie a écrit:
Je note, ça donne furieusement envie !
Tu vas aimer les sequences du chaudron et de la chrysalide! Et attention aux étranges petites pyramides hallucinogènes!

cela m'intrigue...mais penses-tu que je pourrais aimer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeJeu 19 Juil 2012 - 14:22

mimi54 a écrit:
Marko a écrit:
Queenie a écrit:
Je note, ça donne furieusement envie !
Tu vas aimer les sequences du chaudron et de la chrysalide! Et attention aux étranges petites pyramides hallucinogènes!

cela m'intrigue...mais penses-tu que je pourrais aimer?
Aucune idée! Tente le coup... Tu ne prends pas un gros risque Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeDim 22 Juil 2012 - 9:32

Une interview de son excellent tracteur en français Bernard Kreise. Il me donne très envie de découvrir "Le lard bleu".

Citation :
Quelle place Vladimir Sorokine occupe-t-il sur la carte de la littérature russe ?

Bernard Kreise : Son rôle est essentiel. Né en 1955, il a commencé à écrire à la fin de la période soviétique et il bouscule allègrement les normes établies, tout en étant un grand styliste. Ce qu'il apporte de neuf, c'est une liberté de ton unique. Sans la moindre censure, il va jusqu'au bout de ses choix et son côté iconoclaste est considérable, que ce soit par rapport à l'histoire de son pays, aux auteurs du passé ou au pouvoir actuel. Ses livres se vendent bien en Russie et ils sont traduits dans de nombreuses langues. Il est également scénariste, dramaturge et librettiste : il a écrit le livret de l'opéra de Dessiatnikov, Les Enfants de Rosenthal, dont la création a été donnée au Bolchoï en 2005. 

Y a-t-il des difficultés particulières pour le traduire ?

C'est particulièrement difficile ! Il maîtrise tous les styles, du plus classique au plus fou, et il est aussi capable de parodier les grands auteurs de son pays, ce qu'il fait, par exemple, dans Le Lard bleu, l'un des romans les plus ravageurs de toute la littérature russe. Et pour exprimer le retour du refoulé propre à la société russe actuelle, il joue dans certains livres sur une langue archaïsante, difficile à rendre en français. 

Quelles sont ses relations avec le pouvoir ?

Mauvaises. Les jeunesses poutiniennes ont manifesté contre lui et jeté un de ses livres dans une cuvette de WC. On lui a intenté un procès pour pornographie. Dans Journée d'un opritchnik comme dans La Glace, il dépeint la violence du pouvoir, son hypocrisie, son utilisation de l'Église orthodoxe et du nationalisme russe. Et dans Le Lard bleu, il règle ses comptes avec le stalinisme de façon radicale, alors que le pouvoir souhaite réhabiliter Staline. 

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeDim 22 Juil 2012 - 21:13

Merci Marko.

De même, le Lard Bleu figure aussi dans ma LAL, mais il n'est pas évident à trouver...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitimeVen 27 Juil 2012 - 11:21

Marko a écrit:


Je découvre Sorokine grâce à un article de Céline Minard qui considère "La tourmente" comme un grand roman russe.

j'ai cherché cet article en vain sur le net, est-ce que tu pourrais en donner les références Marko ?

je me suis procuré Le Kremlin en sucre... miammiam

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Vladimir Sorokine Empty
MessageSujet: Re: Vladimir Sorokine   Vladimir Sorokine Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Vladimir Sorokine
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature russe-
Sauter vers: