Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jules Lermina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Jules Lermina   Jeu 19 Juil 2012 - 16:51



Citation :

Jules Lermina, né le 27 mars 1839 à Paris et mort le 23 juin 1915 à Paris, est un romancier et journaliste français.

Après avoir exercé divers métiers et tenté sans succès de se lancer dans les affaires, il entame une carrière journalistique en 1859 et s'engage du côté des socialistes, ce qui lui vaut plusieurs séjours en prison et le soutien de Victor Hugo.

Ses premiers romans paraissent sous le pseudonyme de William Cobb. Il laisse une œuvre abondante, qui comprend des romans d'aventures, dont notamment des suites aux Mystères de Paris d'Eugène Sue et au Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas, ainsi que des romans policiers, des contes inspirés par son intérêt pour les sciences occultes, un dictionnaire biographique et un dictionnaire d'argot.
source wikipedia

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Jules Lermina   Jeu 19 Juil 2012 - 16:52

L’Elixir de vie

Un jeune et brillant médecin, le narrateur, est appelé au chevet d’une enfant. Dix ans et mourante. Un cas déconcertant pour ce jeune praticien car l’enfant ne présente aucune blessure, les organes vitaux sont sains. Le diagnostique serait normal si la vie ne se retirait pas inexorablement du corps de la fillette. Au moment où un vieillard et ami passa la tête par l’entrebâillement de la porte afin de prendre des nouvelles, l’enfant mourut.
Le vieillard (Mr Vincent) est centenaire. Il est un savant et ses recherches dans le domaine du magnétisme sont à la pointe de la discipline. Il aurait même prétendu que personne n’imagine seulement l’étendue de ses connaissances et le pouvoir de sa science qu’il juge criminelle. Le narrateur éprouve un étrange malaise, une gêne désagréable lorsque ces révélations lui sont faites par un de ses amis, médecin comme lui.
Dix ans plus tard, il retrouve de façon fortuite la trace du physicien centenaire. Toujours vivant, bon pied bon œil et réfugié dans un asile d’aliéné pour, dit-il, y trouver la force d’y mourir enfin. Mais l’homme s’accroche à la vie et semble même rajeunir alors que, dans le même temps, la santé du jeune fils de l’aliéniste responsable de l’établissement décline de façon incompréhensible. Le narrateur, sans réellement comprendre, devine une partie de l’horrible vérité et veille à éloigner le vieillard de l’enfant. Découvert, Mr Vincent sauve l’enfant et confie son secret au narrateur. Narrateur qui voit désormais sa propre vieillesse approcher inéluctablement : saura t-il résister ou succombera t-il lui aussi à cette spirale qui happa son prédécesseur ?
Une nouvelle très intéressante dont l’atmosphère angoissante marque le lecteur. L’écriture classique (XIXe) de l’auteur est parfois un peu lourde : des phrases souvent très longues, un vocabulaire très riche et quelque fois vieillot. Un moment de lecture agréable.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Jules Lermina   Jeu 19 Juil 2012 - 17:38

Tu l'as lu en kindle ou on le trouve encore sur papier ?

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Jules Lermina   Ven 20 Juil 2012 - 10:35

L'histoire a l'air bien. Mais cette nouvelle vient d'un recueil ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jules Lermina   Ven 20 Juil 2012 - 18:41

Vous pouvez lire gratuitement ce texte au format pdf, à récupérer ici (ou encore ici, il y a plus de formats, notamment kindle et epub).
D'autres textes de l'auteur sont à lire sur le même site, ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Jules Lermina   Sam 21 Juil 2012 - 13:43

Effectivement, lu en ebook qu'on trouve aisément sur le net.
Merci eXPie pour les liens.
bonjour

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jules Lermina   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jules Lermina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les petites maisons de Jules GOSSELIN
» Le Havre - Rue Jules Siegfried
» La Normandie de Jules Janin.
» Jules SIEGFRIED (1837-1922)
» Pauline ROUSSEAU épouse Jules MICHELET

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: