Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Marin Ledun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Marin Ledun   Sam 21 Juil 2012 - 19:25



Marin Ledun est un romancier français né en 1975 à Aubenas (Ardèche) et un ingénieur de recherches en sciences humaines et sociales sur l’industrialisation des rapports sociaux, le contrôle social et les technologies de l’information et de la communication.

Marin Ledun est un auteur de romans noirs et de nouvelles à multiples facettes et particularités.

Après un travail sur les enfants martyrs dans Modus operandi (Au Diable Vauvert, 2007), puis sur l’enfant cobaye et les biotechnologies, dans Marketing viral (Au Diable Vauvert, 2008), il poursuit sa réflexion sur le contrôle social et l’héritage culturel que le monde contemporain lègue à ses enfants dans Le Cinquième Clandestin (La Tengo, 2009) et Un Singe en Isère (Le Poulpe, 2010).

Docteur en communication politique, il a été un spécialiste des questions liées au vote électronique. Il a publié un essai sur la démocratie assistée par ordinateur en 2005, et ses recherches actuelles portent sur l’émergence de nouvelles pathologies liées à l’organisation du travail.

Il vient d’intégrer la célèbre collection « Série Noire » de Gallimard pour une sortie en mars 2010 de La Guerre des Vanités.

Citoyen engagé dans le mouvement social radical, auteur de nombreux articles et ouvrages de recherche, marathonien, peintre et guitariste Marin Ledun vit à Grenoble.

Bibliographie

Romans :

Modus operandi, Au Diable Vauvert, 2007
Marketing viral, Au Diable Vauvert, 2008
Le cinquième clandestin, La tengo, 2009
La guerre des vanités, Gallimard, (Prix Mystère de la critique 2011), Série noire, 2010
Un singe en Isère, Baleine, Le Poulpe, 2010
Zone Est, Fleuve Noir, « Thriller », 2011
Les visages écrasés, Le Seuil, « Romans noirs », 2011
Luz, Syros, « Romans noirs », 2012

Nouvelles:

Entreprise, illustrée par EO, Black Mamba n° 14, 15 mai 2009
Vendredi, dans le Dictionnaire des personnages populaires de la littérature, Éditions Le Seuil, sous la direction de Stéfanie Delestré et Hagar Desanti - 11 mars 2010
Vendeur de cadavres, Polychromes Virus n°2, éditions Écorce, avril 2011

Jeunesse :

Un Cri dans la forêt, Syros, « Souris Noire », 2010
Luz, Syros, « Rat Noir », 2012

Essais :

Pendant qu'ils comptent les morts, co-écrit avec Brigitte Font le Bret, La Tengo, 2010
La démocratie assistée par ordinateur, Connaissances & Savoirs, 2005

Pièces radiophoniques :

Fractale, La Tengo, « Pièces à conviction », 2011

Récompenses
" Trophée 813 " 2011 pour Les visages écrasés, Le Seuil, « Romans noirs », 2011
" Grand Prix du roman noir du Festival de Beaune " 2011 pour Les visages écrasés, Le Seuil, « Romans noirs », 2011

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Marin Ledun   Dim 22 Juil 2012 - 20:44

Les visages écrasés


Les visages écrasés, Marin Ledun
Seuil (24 Mars 2011)/ Points Thrillers (24Mai 2012)
Sélection2012 pour le meilleur polar des lecteurs Points
320/400 pages
4ème de couverture :
Citation :
Objectifs inatteignables, management à la menace, restructurations et mises au placard… Personne ne connaît ça mieux que moi. Vincent Fournier, salarié d’un centre d’appels au bout du rouleau, m'a tout raconté avant que je ne mette fin à ses souffrances. C'est mon boulot, je suis médecin du travail. Écouter, rassurer, alerter la direction. Et soigner. Avec le traitement approprié, quel qu’il soit.

Citation :
« Parce qu’un salarié ne se suicide pas directement à cause d’un chef trop zélé ou d’un collègue harceleur. Cela ne suffit pas. La souffrance nait de la disparition progressive de tous ses minuscules espaces de liberté nécessaires et vitaux sur lesquels le top management rogne pour accroître les marges de productivité. »
Avertissement !! Vous tenez dans les mains une bombe qui tôt ou tard va vous exploser au visage, va vous entrainer inexorablement au bout de l’enfer, et vous laisse KO, la tête en vrac. Bienvenue dans l’entreprise où il ne fait vraiment pas bon aller travailler….mais, quand il faut….
C’est Carole Matthieu qui nous prend la main, et nous fait visiter les coulisses pas très reluisante d’une entreprise pas comme les autres…encore que…
Carole, est médecin du travail. Elle s’est engagée corps et âme auprès de ses patients ballotés, harcelés, violés, brimés, au bout du rouleau, et à qui il ne reste le plus souvent pas d’autre alternative que d’en finir. Au péril d’elle-même, armée de son seul désir de vérité, et de respect de la vie humaine, elle se bat seule contre tous, à sa manière…
Citation :
« Ils sont comme des enfants de cinq ou six ans, incapables de me cacher le moindre de leurs secrets. Je suis certainement le seul lien humain qui existe entre eux et personne ne s’en est jamais aperçu. Je suis leur confidente, leur mère, leur réceptacle, leur fosse à purin, leur objet de fantasme en même temps que la prostituée sur laquelle on s’épanche pour ne pas sombrer. Parfois tout cela à la fois.
Je suis le dernier recours.
L’extrême –onction. »
De page en page, nous apprendrons à cerner la personnalité de Carole, qui se laisse déjà appréhender par un vocabulaire et une syntaxe peu adaptée à un médecin…seulement voilà, ce style est parfaitement adapté à ce qu’elle est et surtout à son mode de vie dont je ne dirai pas un mot ; à vous de le découvrir !!!
Carole décide de frapper un grand coup, de mettre chacun en face de ses responsabilités. Et, elle ne lésine pas sur les moyens. C’est avec elle que nous, suivront sa propre descente aux enfers à un rythme effréné que seuls les rapports d’expertises médicales judicieusement répartis permettront au lecteur de reprendre un peu de son souffle.
Ce rythme est entretenu par une narration au présent, qui place les choses en temps réel. Il est impossible de lâcher ce livre. Marin Ledun s’empare du thème de la souffrance au sein de l’entreprise, et de ses conséquences désastreuses. Il en dresse un tableau plus noir que noir, sans aucune concession, qui fait froid dans le dos, et qui malheureusement n’est pas très éloigné de la vérité sur le terrain. Ceci est le reflet dérangeant de ce que sont devenues, sans pour autant généraliser, les relations professionnelles. La course effrénée aux profits, à la rentabilité, la recherche du meilleur rapport qualité –prix nous rend tous, et toutes plus ou moins complices.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Marin Ledun   Mar 4 Sep 2012 - 3:29

Citation :
Carole décide de frapper un grand coup, de mettre chacun en face de ses responsabilités.
...
C'est le moins que l'on puisse dire Shocked
L'euthanasie dans le monde de l'entreprise ,c'est une idée, bien sûr, mais pour en arriver à cette issue et plongée dans le noir le plus complet, tant qu'à faire, j'aurais plutôt suggéré à cette pauvre Carole un massacre de ces horribles petits chefs qui l'entourent, il n'y a pas de petit plaisir.
Peut être un brin too much pour moi , mais ce " polar" pourrait peut être plaire à darkanny et Igor?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 64

MessageSujet: Re: Marin Ledun   Mar 4 Sep 2012 - 9:13

Ce fil m'avait échappé, merci (Marie) de le faire remonter.
Le commentaire de Mimi est éloquent pour un "polar/thriller" qui louche vers un sujet qui fait actualité en ces temps.
Je le note pour mon prochain passage en librairie!

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Marin Ledun   Mer 2 Déc 2015 - 0:09

Monsieur Maline vient de terminer L'Homme qui a vu l'homme de Marin Ledun, un thriller sociopolitique sur la disparition d'un militant de l'ETA. Il est resté scotché au livre de la première à la dernière page et le recommande vivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Marin Ledun   Mer 2 Déc 2015 - 10:09

J'avais noté le nom de Ledun pour Marketing viral, un sujet qui m'intéresse, tu fais bien d'en reparler Maline !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marin Ledun   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marin Ledun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous-marin DORIS disparu 8/5/1940
» [Divers - Les classiques] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US
» Sous-marin Scorpène ...
» Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: