Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jean-Paul Caracalla

Aller en bas 
AuteurMessage
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Jean-Paul Caracalla Empty
MessageSujet: Jean-Paul Caracalla   Jean-Paul Caracalla Icon_minitimeDim 12 Aoû 2012 - 17:04

Jean-Paul CARACALLA

Jean-Paul Caracalla Cracal10
(Photo:Daniel Fouray)

Citation :
Né en 1921, Jean-Paul Caracalla est dessinateur industriel et pacifiste, lorsque la Seconde Guerre mondiale commence. D'abord requis par le STO, puis expédié à Berlin, il s'enfuit, rejoint Nice grâce à des militaires, puis Paris, où il survit difficilement.

En 1947, ayant renoncé à une carrière de journaliste, il entre à la Compagnie des Wagons-Lits, où il redonne vie en 1951 à La Revue des Voyages, qui avait cessé de paraître en 1940. Il fait alors appel aux plus grandes signatures littéraires : Cendrars, Chardonne, Morand, Fraigneau, Mac Orlan, Déon, Nourissier, Bastide, Louise de Vilmorin, la princesse Bibesco, Germaine Beaumont. Il est également directeur de Connaissance des voyages qui, avec La Revue des voyages, participe à "la renaissance des voyages dans une Europe convalescente et meurtrie".

Il intègre la direction du Service Tourisme de la Compagnie internationale des Wagons-lits et des Grands Express européens, puis, en 1976, est appelé à la direction générale.

Secrétaire général du prix des Deux-Magots, du prix Sévigné, du prix Paul Léautaud, président du prix Cabardès, il a écrit de nombreux ouvrages autour de la vie parisienne et des voyages. (Source : IMEC et franceinter.fr)

Bibliographie sélective sur Paris (la petite vermillon, édition La Table Ronde) :
Vagabondages littéraires dans Paris
Montparnasse, l’âge d’or
Montmartre, gens et légendes
Saint-Germain-des-Prés
Champs-Elysées
En remontant le boulevard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Jean-Paul Caracalla Empty
MessageSujet: Re: Jean-Paul Caracalla   Jean-Paul Caracalla Icon_minitimeDim 12 Aoû 2012 - 17:11

Avide de toute lecture sur Paris j’aime bien les livres de poche de Jean-Paul Caracalla. Ils sont un summum d’anecdotes, de biographies courtes, d’évènements historiques qui se racontent autour des différents quartiers parisiens. Peut-être un historien mettrait en doute tel mot d’esprit (Henri IV a-t-il vraiment dit que « Paris vaut bien une messe » ?), se non e vero, e bene trovato.

Flâner dans Paris avec Jean-Paul Caracalla à l’esprit est un plaisir qui ne se refuse pas. Il parle de ce Paris, capitale intellectuelle du monde, que la lecture des romans du XIXe siècle comme de ceux des auteurs américains de la « génération perdue » a fait entrer dans la mémoire universelle. Pour moi c'est aussi une magnifique préparation pour faire visiter la capitale à des étrangers. Ces anecdotes font parti du patrimoine de la littérature française comme de la vie parisienne.

Allez, je vous copie un court extrait (bien sûr vous connaissez l’histoire, mais ne fait-elle pas envie ?) :
Citation :
Une jeune Américaine venue étudier la littérature française arrive à Paris en 1915. Fille d’un pasteur presbytérien de Princeton, Sylvia Beach, énergique, passionnée, studieuse et ordonnée s’inscrit et travaille à la Bibliothèque nationale. Désirant acquérir les numéros de la revue Vers et Prose, elle se rend à la librairie La Maison des Amis des Livres, 7, rue de l’Odéon. Paul Fort, son fondateur, avait cédé l’ensemble des numéros de la revue dont la parution avait cessé en 1914 à Adrienne Monnier. Celle-ci en créant en 1915 cette « véritable chambre magique », a su en faire un lieu accueillant où se rencontrent écrivains et lecteurs. Sylvia sympathise avec la jeune libraire. Après réflexion, Miss Beach ouvre sa « Bookselling » à l’enseigne de « Shakespeare and Company » le 7 novembre 1919, dans une ancienne blanchisserie au 12 de la rue de l’Odéon. Son activité bénéficie rapidement d’une aura littéraire auprès des Anglo-Saxons. Sitôt débarqués, les jeunes écrivains se précipitent chez elle. Beaucoup considèrent sa librairie comme un cercle privé, un salon, où l’on rencontre d’autres écrivains, où l’on peut lire, emprunter des livres, prendre conseil de la charmante libraire, et même y recevoir son courrier. (Vagabondages littéraires dans Paris, p.149 s.)

Et puis, pourquoi pas un autre ?
Citation :
Le boulevard des Capucines a été le théâtre d’un évènement particulièrement sanglant le 23 février 1848. Ce soir-là, la rue fête la démission de Guizot. Un bataillon de 14e régiment d’infanterie est chargé d’assurer la sécurité de l’ancien chef du gouvernement que le roi a tiré du lit pour la réunion au ministère des Affaires étrangères. La foule tente de rompre le barrage. Soudain un coup de feu retentit. Les fantassins se croyant en danger ont tiré en direction de la foule. Le bilan est lourd : une cinquantaine de morts. Furieux, les manifestants lancent un appel aux armes. Lamartine, alors ministre des Affaires étrangères, soupçonne Charles Lagrange, l’un des chefs du soulèvement de 1848 d’être à l’origine du tir. Victor Hugo écrira que Lagrange « était de ces hommes qu’on ne prend jamais au sérieux, mais qu’on est quelquefois forcé de prendre au tragique ». Cette fusillade sonne le début de la révolution de 1848, l’abdication de Louis-Philippe trois jours plus tard et l’avènement de la II e République. (En remontant le boulevard, p. 34)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Jean-Paul Caracalla Empty
MessageSujet: Re: Jean-Paul Caracalla   Jean-Paul Caracalla Icon_minitimeDim 12 Aoû 2012 - 17:14

L’émission « 1 livre, 1 jour » propose une interview avec Jean-Paul Caracalla où il présente le premier livre de cette petite série parisienne « Vagabondages littéraires dans Paris ». Sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jean-Paul Caracalla Empty
MessageSujet: Re: Jean-Paul Caracalla   Jean-Paul Caracalla Icon_minitimeDim 12 Aoû 2012 - 19:42

merci pour ce fil et ces maintes pistes de lectures.. je vais en commander un pour voir comment cela se présente Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Jean-Paul Caracalla Empty
MessageSujet: Re: Jean-Paul Caracalla   Jean-Paul Caracalla Icon_minitimeDim 12 Aoû 2012 - 21:14

@kenavo,
tu trouves de plus amples extraits auprès de l'éditeur. Clique sur une des couvertures des livres (Champs-Elysées, Montmartre, Montparnasse, Vagabondages littéraires) et tu peux feuilleter les 20 premières pages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jean-Paul Caracalla Empty
MessageSujet: Re: Jean-Paul Caracalla   Jean-Paul Caracalla Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Paul Caracalla
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [31] Haute Garonne
» Fayaoué-Ouvéa témoignage de terrain.
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» Décès du membre Jean Triekels !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Voyages-
Sauter vers: