Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Thomas Vinau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Thomas Vinau   Mar 14 Aoû 2012 - 16:30



Thomas Vinau est né en 1978 à Toulouse et vit au pied du Luberon. Nos cheveux blanchiront avec nos yeux est son premier roman.
En août 2012, il publie Ici ça va, chez Alma éditeur

Bibliographie


Ici ça va, roman, Alma Éditeur (16 août 2012), ISBN 2362790517
Les derniers seront les derniers, poésie, Le pédalo ivre (2012)
Nos cheveux blanchiront avec nos yeux, roman, Alma Éditeur (2011), ISBN 2362790002
Du sucre sur la tête, jeunesse, illustrations de Lisa Nanni, éditions Motus (2011), ISBN 9782360110032
Un pas de côté, poésie, éditions Pointe Sarène (2011), ISBN 9782953863208
Le Noir Dedans, poésie, éditions Cousu main (2011), ISBN 9782918958024
Tenir tête à l'orage,poésie, édition N&B (2010), ISBN 9782911241802
Fuyard Debout, poésie, éditions Gros Textes (2010), ISBN 9782350821238
Little Man, poésie, éditions Asphodèle (2010), ISBN 9782918329039
L'âne de Richard Brautigan, poésie, éditions du soir au matin ( 2009), ISBN 2916042121
Hopper city, poésie, éditions La Nuit Myrtide (2009), ISBN 2913192742
Les chiens errants n'ont pas besoin de capuche, poésie, éditions Gros textes( 2008), ISBN 2350820858
Le Trou, poésie, éditions du Cygne (2008), ISBN 2849240672
100 voyages immobiles, de 36 façons, poésie, Vincent Rougier éditions (2007), ISBN 9782913040465

(Souce: wikipédia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Thomas Vinau   Mar 14 Aoû 2012 - 16:35



Nos cheveux blanchiront avec nos yeux, Thomas Vinau
Alma éditeur (18 Août 2011)
107 pages

4ème de couverture :
Citation :
Le voyage géographique et intime d'un jeune homme. Walther quitte la femme qu'il aime pour aller vagabonder du nord au sud, des Flandres laiteuses jusqu'à l'Espagne éclatante. Un voyage qui finira par le ramener presque par hasard à l'essentiel, vers celle qui a su le laisser partir et attendre leur enfant. Composé d'instantanés d'une grande délicatesse, ce roman est conçu en deux parties : les jours d'errance puis la vie à demeure, les lointains dépaysants et l'art des petits riens.


Même si je n'ai pas été sensible à l'écriture de cet auteur, du moins jusqu'au bout de l'ouvrage, son incontestable qualité méritait qu'on en parle, et qu'un fil lui soit consacré. Il y a des parfumés qui sauront l'apprécier à sa juste valeur.

J'ai lu son second roman, qui parait bientôt, je viendrai vous en reparler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Thomas Vinau   Ven 28 Sep 2012 - 17:31



Ici ça va, Thomas Vinau
Alma éditeur (16 Août 2012)
134 pages

4ème de couverture :
Citation :
Un jeune couple s’installe dans une maison apparemment abandonnée. L’idée ? Se reconstruire en la rénovant. Tandis qu’elle chantonne et jardine, lui – à pas prudents – essaie de retrouver ses souvenirs dans ce lieu qu’il habita enfant. Ses parents y vécurent heureux, avant que la mort soudaine du père coupe le temps en deux. Dans ce paysage d’herbes folles et d’eau qui ruisselle, ce sont les gestes les plus simples, les événements les plus ordinaires qui vont réenchanter la vie : la canne à pêche, la petite voisine, les ragondins, la tarte aux fruits, l’harmonica. Petit à petit, il reprend des forces et se souvient tandis qu’elle lui fait le plus beau des cadeaux en ne lui demandant rien : « Elle n’a pas besoin d’être confortée sur ma virilité. Ma capacité à être un bonhomme. À construire. À la protéger. Elle n’aime pas ma perfection. Ça tombe bien. J’apprends à ne plus écouter la chanson lancinante de mes plaintes. J’apprends à rire plus fort. J’apprends à recommencer. »
Dans la vie de tous les jours, Thomas Vinau laisse aller les pensées et les sentiments de son narrateur au gré des petits riens qui constituent son existence avec son épouse. On ne sait de lui ni son identité, ni ce qu’il est dans la vie. C’est à peine si l’on devine ici ou là ce qui le hante, et le fait souffrir au plus profond de lui-même.
S’isoler à la campagne, et retaper avec sa femme Ema une vieille demeure lui redonne goût à la vie. L’amour d’Ema lui est salutaire. Jour après jour il apprend à surmonter la perte, et à supporter le manque.

Citation :
« Je porte un collier de perle noires autour de mon cou. Le collier de ceux qui gardent leurs absents à l’intérieur. Nous sommes nombreux à le porter. Je ne le sens presque pas. Il n’embarrasse plus ni mes gestes ni mes rêves. »

Si j’ai trouvé ce second roman mieux construit, et moins brouillon que le premier, si je suis davantage parvenue à intégrer l’univers de l’auteur, et à « rentrer » dans son écriture, ce style, sans histoire vraiment définie, me perd davantage qu’il comble. L’écriture, toujours aussi soignée, imagée, et poétique, passe au second plan, et ne parvient toujours pas à me toucher.
Un livre qui cependant trouvera son public
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Thomas Vinau   Ven 28 Sep 2012 - 17:42

jemetate je vais peut-être pas m'y précipiter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Thomas Vinau   Sam 29 Sep 2012 - 8:21

mimi54 a écrit:
Si j’ai trouvé ce second roman mieux construit, et moins brouillon que le premier, si je suis davantage parvenue à intégrer l’univers de l’auteur, et à « rentrer » dans son écriture, ce style, sans histoire vraiment définie, me perd davantage qu’il comble. L’écriture, toujours aussi soignée, imagée, et poétique, passe au second plan, et ne parvient toujours pas à me toucher.

Tout à fait d'accord avec tes impressions Mimi. Ce livre dégage un charme certain mais je n'ai pas réussi non plus à bien m'imprégner des ressentis de ces deux personnages. Tout est flou, ethéré, on reste toujours dans cet entre deux, porté par l' écriture poétique mais frustré de ne pas rentrer davantage dans leur mental, de ne rien apprendre sur leur passé. Il m'a fait penser (en beaucoup moins abouti) à Rosa candida d'Ava Olafsdottir. Même candeur, même naïveté, l'intrigue en moins. Je ne crois pas qu'il soit pour toi Topocl en tout cas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thomas Vinau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas Vinau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thomas Gordon
» Thomas Fabius en garde à vue.
» CCFS 6000l THOMAS
» Énigme 106 - La léproserie de Saint-Thomas d’Aizier
» Adjudant Gwénaël Thomas - Un sous-officier de l'armée de l'air décède à Kaboul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: