Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Giles Foden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Giles Foden   Dim 19 Aoû 2012 - 10:33



Giles Foden (né en 1967 dans le Warwickshire, Angleterre) est un auteur anglais surtout connu pour avoir écrit Le Dernier Roi d'Écosse (The Last King of Scotland) publié en 1998, et adapté au cinéma par Kevin MacDonald et également intitulé Le Dernier Roi d'Écosse.


Biographie

Né dans le Warwickshire en 1967, lui et sa famille ont déménagé au Malawi en 1971 où il a été élevé, et ne revient en Angleterre qu'en 1991. Il a suivi une éducation à Yarlet Hall et à l'internat de l'université de Malvern (Worcestershire), puis à l'université de Fitzwilliam à Cambridge. Il a travaillé en tant que journaliste pour le Media Week magazine, est alors devenu un rédacteur auxiliaire sur le supplément littéraire. Il fut également rédacteur littéraire au Guardian entre 1995 et 2006 et est actuellement Fellow in Creative and Performing Arts à l'université de Londres Royal Holloway. Il contribue toujours régulièrement au Guardian mais aussi à d'autres journaux.

Son premier roman, intitulé Le Dernier Roi d'Écosse (1998), situe l'action pendant le règne d'Idi Amin en Ouganda durant les années 70. Le film éponyme, sorti en 2006, est basé sur le roman de Foden mais contient un certain nombre de différences.
Son deuxième roman, Ladysmith, publié en 1999, se situe durant la Seconde Guerre des Boers en 1899 et raconte l'histoire d'une jeune femme, Bella Kiernan, qui est rattrapé dans le siège militaire de la ville de Ladysmith, en Afrique du Sud. Ce livre a été inspiré par des lettres écrites par le grand-père de Foden, Arthur Foden, qui était un soldat britannique dans le Yeomanry impérial en Afrique du Sud pendant le conflit.
Giles Foden a édité The Guardian Century en 1999, une collection des meilleurs reportages éditée dans le journal durant le vingtième siècle, et il a contribué par une nouvelle au Weekenders, un recueil de nouvelles se situant en Afrique par divers auteurs contemporains.
Les Tortues de Zanzibar (2002), se place lui, Afrique de l'Est et explore les évènements entourant les bombardements de l'ambassade américaine en 1998.

Bibliographie
• 1998, Le Dernier Roi d'Écosse
• 1999, Ladysmith
• 2002, Les Tortues de Zanzibar
• 2004, Tanganyika

source: wikipedia

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Giles Foden   Dim 19 Aoû 2012 - 10:33


Tanganyika
Citation :
4e de couverture
« Vous croyez que nous sommes là pour vous protéger? Mais pas du tout, mon commandant: nous sommes là pour protéger le Congo contre vous!

Son fume-cigarette suspendu en l'air, Spicer resta pour une fois sans voix. Il revint au Dr Hanschelle de s'engouffrer dans la brèche:

- Je ne pense pas que le Congo ait tellement à craindre de nous, lança-t-il. Nous ne sommes pratiquement tous que des amateurs...

- Précisément! Vous autres, les Anglais, vous avez un véritable don pour l'amateurisme. [...] On sait toujours à peu près ce que des professionnels peuvent s'apprêter à faire, mais qui d'autre qu'une bande d'amateurs aurait pu imaginer une telle expédition?"

Lancés en 1915 par l'Amirauté britannique à la reconquête du lac Tanganyika avec seulement quelques armes et deux petites embarcations, ces amateurs-là n'en sont pas des moindres: l'un est un inconditionnel de la sauce Worcester, l'autre un ancien pilote de course automobile, mais le plus étrange est leur chef, Geoffrey Spicer-Simson. Officier mythomane et hâbleur, Spicer ne reculera devant aucun danger pour entrer dans la légende... À partir des faits ayant inspiré John Huston pour The African Queen, Giles Foden raconte ici une savoureuse épopée. N'oubliant pas au passage de convoquer Conrad, Livingstone et Stanley, il sait aussi éclairer de son expérience personnelle cette étonnante page d'histoire de l'Afrique coloniale.

Ceci n’est pas un roman. Plutôt un récit d’un événement réel. Mais cela se lit comme un roman.

Pour quelques passages, on pourrait appeler ce livre Les Monty Pythons vont à la guerre.
C’est hallucinant ce que l’amirauté britannique avait décidé de réaliser, mais plus encore la désignation du chef de cette mission peut en dire long sur la mentalité anglaise.
Et c’est tout bien illustré avec la citation sur la 4e de couverture !

Mais tout cela n’empêche pas qu’on prend un plaisir énorme à la lecture. C’est intéressant, intelligent, jouissif, informatif et en plus une bonne page de l’Histoire d’une guerre dont on a souvent seulement connaissance des événements autour de Verdun.

225 pages (de 275) de ce livre se consacrent de décrire la mission et le trajet du groupe autour de Spicer Simson pour arriver au lac Tanganyika, en plus des scènes de bataille sur le lac. S’ensuit le suivi des personnages principales qui ont participé à cette histoire.

L’auteur ne manque pas de parler du livre de C.S. Forester et montre les divergences entre fiction et réalité, tout aussi bien qu’il consacre plusieurs pages sur le tournage du film de Houston.
Et finalement vient un voyage de lui en 2003 pour faire non seulement une traversée sur le bateau qui est toujours en service et de trouver des récits de témoins côté africain pour avoir leur vue des événements, non seulement celle des Anglais.

Alex Capus s’est consacré de la même histoire dans son livre Eine Frage der Zeit (Une question de temps), pas encore traduit, mais je l’espère, c’est un livre aussi bon que celui de Giles Foden. Il se concentre plus sur le côté allemand et ainsi on réussit d’avoir une belle vue d’ensemble de ces moments lointains et pour la plupart oubliés.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Giles Foden   Dim 19 Aoû 2012 - 10:36


(2003)

Le MV Liemba, initialement appelé le Graf von Götzen, est un ferry naviguant sur la côte est du lac Tanganyika. Il a été construit en 1913 par les colons allemands, il fut utilisé comme navire de guerre, sur ce même lac, durant la Première Guerre mondiale. Pendant la guerre, au cours du retrait de Kigoma, il coula mais fut renfloué par les Britanniques. Aujourd'hui, il est la propriété de la Tanzania Railways Corporation et fait la liaison entre les ports de Kigoma en Tanzanie et Mpulungu en Zambie, il réalise de nombreux arrêts entre ces deux villes.

Ce bateau a servi d'inspiration pour le bateau de guerre allemand Empress Luisa, dans le roman The African Queen (1935), et dans la version cinématographique.
source et suite

Reportage (en anglais) de ce bateau, en service depuis bientôt 100 ans





The African Queen

La bataille du lac Tanganyika a inspiré le roman de 1935, The African Queen, de C. S. Forester. La canonnière allemande Königin Luisa (nommée par le héros Charlie Allnutt sous le nom du Luisa), est inspirée du Graf von Götzen. De plus, les événements dépeints dans le film sont inspirés de l'opération effectuée par les Anglais, mais les événements réels décrits dans le livre sont peu ressemblants avec les faits réels. Le livre a été plus tard transformé en film, le classique de 1951 L'Odyssée de l'African Queen, avec dans les rôles principaux Humphrey Bogart et Katharine Hepburn.

source: wikipedia

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Giles Foden   Lun 20 Aoû 2012 - 10:06

Merci, kenavo, pour tes recherches.

J’aime beaucoup le titre et la couverture anglaise du livre de Giles Foden, Mimi and Toutou Go Forth: The Bizarre Battle of Lake Tanganyika. Ça donne une idée du contenu sourire


Le livre de Giles Foden est moins un roman qu’un livre qui décrit avec humour des faits aberrants et les personnes qui étaient assez fous et excentriques pour s’y engager. Que l’amirauté anglaise peut ordonner le transport de deux petits bateaux depuis Londres en passant par l’Afrique du Sud, traversant le continent africain avec ses montagnes pour rejoindre le lac de Tanganyika, montre l’importance stratégique de cette étendue d’eau. [En lisant ce livre j’ai dû penser à Carlos Fermín Fitzcarrald, le baron péruvien du caoutchouc, dont l’argent aidait à la construction de l’opéra de Manaus et inspirait Werner Herzog pour son film Fitzcarraldo.]

Difficile d’imaginer un officier de la marine plus déjanté que Spicer Simson qui réalisait le projet. Enfin on apprend dans le livre de Giles Foden ce qu’est advenu des hommes et des deux bateaux à la fin des hostilités.
A lire pour sourire un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giles Foden   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giles Foden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le témoin privilégié (Giles Blunt)
» [ École des Mousses ] Promotion 74/75
» L'activité des conseillers départementaux du canton (dans le détail)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: