Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Tierno Monénembo [Guinée]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tierno Monénembo [Guinée]   Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Icon_minitimeVen 26 Déc 2014 - 19:54

Bédoulène a écrit:
Cette écriture m’a réjouie par son insolence, son irrévérence et son humour.

Vendu !

(maintenant je tremble de découvrir le nombre de pages rire )

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tierno Monénembo [Guinée]   Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Icon_minitimeDim 8 Fév 2015 - 19:50

Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 26589410
(Les Crapauds-brousse)

A la mémoire de Caro,
l'enfant tourmenté que fut mon père.
A Néné Mbo, ma grand-mère chérie.
A la Guinée, la petite terre
qui m'a donné le jour...et la nuit.

Les lieux et les personnages de ce roman
ne devraient exister
que dans ma seule imagination

Bédoulène a écrit:
Cette écriture m’a réjouie par son insolence, son irrévérence et son humour. Les expressions, les proverbes imagés, les noms même des personnages et des lieux qui sont significatifs d’un évènement, d’un trait de caractère colorent et animent ce langage.

C'est ce que je retiendrai de ce livre, son écriture vivante, incarnée. L'intrigue, quant à elle, m'a un peu désarçonnée, dans l'ensemble ça ne correspond pas vraiment à la 4ème de couverture. Ou plutôt si, toute la première partie du livre avec Diouldé en narrateur présente bien l'administration post-coloniale corrompue. Un monde où toute l'administration et les structures du gouvernement marchent sur la tête, sans les mains. J'ai beaucoup apprécié cet aspect précieux du livre mais il y a un moment où on change de point de vue (je n'en dirai pas plus pour ne pas trop révéler l'histoire) et cette transition m'a larguée au beau milieu de la brousse et sans crapauds pour me tenir compagnie en plus ! Objectivement, ça fait sens, je peux comprendre l'intérêt de la démarche mais dans les faits, j'ai un peu décroché. Pour autant, je ne regrette pas cette lecture car le style de Monénembo à lui-seul vaut largement le détour !

Merci à Bédoulène donc pour cette découverte insolite.

Les diplômées, eux qui auraient dû être la Solution, ils ne l'étaient en rien. C'était plutôt eux, le Problème, à la lumière de la vérité. Bercés par le miroitement des privilèges, ils se laissaient envelopper par la brume de la corruption ; malades de cécité, ils ne pouvaient plus se regarder. Ni voir la douleur de l'Afrique. Ils en devinaient seulement quelques contours, ne faisant que maugréer comme un système auquel ils n'avaient pas conscience d'appartenir.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tierno Monénembo [Guinée]   Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Icon_minitimeDim 8 Fév 2015 - 20:11

toujours dans la brousse ? sourire

merci d'avoir accepter cette lecture.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Empty
MessageSujet: Les coqs cubains chantent à minuit   Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Icon_minitimeLun 28 Sep 2015 - 21:44

Les coqs cubains chantent à minuit

Original : Français, 2015

CONTENU :
Un vieux Noir de La Havane gagne sa vie en allant cueillir à l'aéroport les Européens romantiques, les Américains pleins aux as, pour les piloter dans le sillage d'Hemingway et les emmener boire un rhum au Floridita. Un jour, il récupère à sa descente d'avion un certain El Palenque, venu ici sur les traces de sa propre histoire qu'il ignore. (...)
Une aventure foisonnante et pleine de vitalité, où le malheur se noie dans les rythmes de la salsa, les ondulations des corps et le rhum coulant à flots. Mais surtout, un hymne aux origines africaines de Cuba.

(Source : présentation du Seuil largement raccourci ! Celle-ci – attention ! - est à mon avis trop détaillée. Donc mieux vaut ne pa la lire!))

REMARQUES :
Le premier chapitre est un peu confus, mais on entre dans ce rythme, et on comprendra peu à peu les différents fils et personnages de l'histoire. Les neuf chapitres sont précédés par des vers très parlants d'Omar Khayyâm (voir aussi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Omar_Khayyam ).

Ignacio Rodriguez Aponte cherche à profiter des étrangers arrivant à l'aéroport de La Havane. Il offre ses services, se pose comme intermédiaire à la recherche d'un hotel, ou autre…, un bar, voir une fille, et boit sur la santé de son compagnon ! D'habitude alors plutôt des Américains et des Européens jusqu'au jour où il cueille un Noir, venant via Paris de la Guinée en Afrique. Et la situation un peu incroyable se présente que cet homme a des origines cubaines, et est à la recherche de celles-ci. Ce Tierno Alfredo Diallorogui (voir parenté avec le nom de l'auteur ?!) va être rapidemment appelé Le Palenque, comme eux tous là-bas ont un sobriquet.

Tout le roman cest Ignacio qui s'adresse dans une lettre à Le Palenque, une année après son départ de Cuba. Et apparemment il va lui raconter alors ce qui s'est vraiment passé, aussi bien dans un regard en arrière vers le séjou de Tierno qu'en ce qui concerne alors un passé à la fin des années 70… Car « Le Poète » avait laissé un cahier de notes, parlant de cet époque.
Dès le début de ses/ces lignes nous savons donc que'Ignacio connaît l'histoire, mais cela s'étire, et on ne nous l'offre pas dans les premières pages tout en parlant tout le temps de « ce qui est arrivé ». Cela peut créer un certain agacement auprès de certains lecteurs (comme moi) : si ce livre se présente comme une forme épistolaire, l'amitié exigerait de dire l'essentiel rapidemment. Primo. Et secundo : A quelqu'un qui participait à la plupart des conversations relatées, on ne répète pas sur des pages entières des dialogues. Donc, d'un coup ce livre perd un peu d'authenticité et a quelque chose d'artificiel.

On touche à beaucoup d'attributs qu'on lie avec Cuba : à commencer avec la musique, le rhum, la danse, le rêve américain, l'amour, la multiplicité des appartenances et évidemment Castro et compagnie. Mais c'est de gens qu'on parle, de l'histoire qui relie l'Afrique avec Cuba, et Cuba avec l'Afrique. Dans ce genre là le livre balaie largement. Cela reste intéressant, même si à cause desdites « fautes » je ne peux pas crier au chef d'oeuvre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tierno Monénembo [Guinée]   Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Icon_minitimeLun 28 Sep 2015 - 21:54

merci Tom Léo !

je note tout de même car j'avais bien apprécié les Crapauds-brousse.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tierno Monénembo [Guinée]   Tierno Monénembo [Guinée] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tierno Monénembo [Guinée]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Premier béguin
» Choix du camp " n°2 " et époque de pêche en Guinée Bissau
» Jean Itard, Edouard Séguin puis Maria Montessori
» « Lazy day in the sun » ? Ft Liscialle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: