Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Ferdinand von Schirach [Allemagne]

Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Ferdinand von Schirach [Allemagne] Empty
MessageSujet: Ferdinand von Schirach [Allemagne]   Ferdinand von Schirach [Allemagne] Icon_minitimeMer 2 Mar 2011 - 15:37

Ferdinand von Schirach [Allemagne] Schirach1

Ferdinand von Schirach est né en 1964 à Munich. Petit-fils du tristement célèbre Baldur von Schirach (1907-1974), chef des Jeunesses hitlériennes et gauleiter de Vienne qui fut condamné à vingt ans de prison au procès de Nuremberg. Ferdinand von Schirach est avocat de la défense au barreau de Berlin depuis 1994. Son recueil de nouvelles Verbrechen, paru en 2009, est resté 45 semaines sur les listes des meilleurs ventes en Allemagne et a obtenu le prix Kleist. En août 2010, il a publié un nouveau livre de nouvelles intitulé Schuld.

Bibliographie
° Crimes (2011)
° Coupables (2012)


Crimes, titre français de Verbrechen, est paru en février 2011 chez Gallimard.

Ferdinand von Schirach [Allemagne] CrimeVerbrechen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Ferdinand von Schirach [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Ferdinand von Schirach [Allemagne]   Ferdinand von Schirach [Allemagne] Icon_minitimeVen 4 Mar 2011 - 11:47

Ferdinand von Schirach [Allemagne] Arton22845-690b0

Crimes

Citation :
Crimes est un recueil de nouvelles relatant onze affaires criminelles stupéfiantes. Pour son auteur, Ferdinand von Schirach, avocat de la défense à Berlin depuis une quinzaine d’années, le monstrueux fait partie du quotidien. Mais si les faits rapportés sont bien réels, l’écrivain brouille les pistes et nous introduit dans un monde fictionnel aussi fascinant qu’inquiétant.

Quel est donc ce sentiment inconfortable qui saisit le lecteur, au moment de refermer Crimes, le recueil de nouvelles de l'avocat pénaliste Ferdinand von Schirach qui a fait un tabac outre-Rhin ? Une sorte de malaise, tenant au fait que le narrateur raconte des histoires vraies, mais jusqu'à quel point ?, dans un style laconique, glacé, avec en arrière-plan un cynisme qui fait froid dans le dos. Au-delà, il y a aussi le soupçon que le livre tient du coup marketing, misant sur notre désir, plus ou moins avouable, de pénétrer l'esprit des criminels, de fouiller la psychologie d'individus qui ne sont pas loin de nous ressembler, avec la seule différence qu'ils sont passés à l'acte. Von Schirach est un malin, ses 11 nouvelles sont très différentes les unes des autres, certains "crimes" sont horribles, mais pas tous ; il commence avec une affaire saisissante : celle d'un vieil homme qui a assassiné son épouse après 50 ans de vie commune ; il termine avec la plus belle histoire, celle d'un minable braqueur de banques en Allemagne, qui devient une sorte de bienfaiteur en Ethiopie. Les récits sont intéressants quand ils nous font découvrir les rouages de la justice, moins quand l'auteur s'en tient aux faits, dans leur brutalité. Ce n'est pas de la littérature à proprement parler. Von Schirach ne cherche pas à en faire, même s'il lui arrive de se départir de son écriture factuelle, et de philosopher, au détour d'un paragraphe : "Le renard sait beaucoup de choses, mais le hérisson sait quelque chose d'important." Crimes ressemble davantage à du journalisme d'investigation, bien documenté, et pour cause, et justement ciblé, son succès le prouve. L'amateur de polars pourra y prendre un certain plaisir, mais rien de commun avec un bon vieux roman policier, aussi peu crédible soit-il. Souvent, la fiction dépasse la réalité, et c'est très bien comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Ferdinand von Schirach [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Ferdinand von Schirach [Allemagne]   Ferdinand von Schirach [Allemagne] Icon_minitimeMer 29 Aoû 2012 - 13:47

Ferdinand von Schirach [Allemagne] A390 / Ferdinand von Schirach [Allemagne] A391
Schuld / Coupables
Citation :
Présentation de l'éditeur
Dans les quinze nouvelles constituant Coupables, Ferdinand von Schirach traque autant de destins qui basculent dans la violence ou le crime passionnel. Souvent, la mort est au bout du chemin, tout comme la confrontation avec la justice. Car l’auteur s’intéresse non seulement aux mécanismes qui transforment les uns en assassins et les autres en victimes, mais aussi à la figure de l’avocat. Ainsi, dans la première nouvelle, nous suivons le travail d’un jeune avocat appelé à défendre un homme impliqué dans un viol collectif : il sait comment faire libérer son client, mais il n’est pas certain que son action fera triompher la morale pour autant… Souvent, le prisme adopté est d’une extrême noirceur. Qu’il s’agisse d’une affaire de vengeance liée à des pratiques d’échangisme sexuel où du récit des jeux sadiques entre élèves dans un internat huppé, l’auteur pose un regard désabusé sur le pouvoir réparateur de la justice. Une nouvelle, intitulée « Enfants », évoque le cas d’un homme accusé d’attouchements, et semble nous dire que l’innocence n’est peut-être pas toujours du côté de ceux qui en possèdent l’apparence. « La clef », située dans le milieu de la mafia russe, nous plonge ensuite dans la violence à l’état brut…
Von Schirach décrit des crimes ordinaires, ceux auxquels un avocat de la défense comme lui est confronté quotidiennement. Sa manière de condenser son expérience dans des miniatures littéraires est unique, et il parvient ici avec plus de force encore que dans son premier recueil, Crimes, à transformer cette réalité judiciaire en interrogation sur la nature humaine et sur le fonctionnement de nos sociétés. Sa prose est laconique, parfois à la limite du cynisme, mais cette distance témoigne surtout d’une compréhension aiguë de ces moments où tout peut basculer dans une vie. Coupables confirme ainsi avec éclat la naissance d’un talent littéraire.

En principe ce n’est pas du tout le genre de livre qui arrive entre mes mais, mais j’en ai entendu parler autant du côté germanophone, la curiosité a eu raison de moi !

C’est étonnant quel monde, le plus souvent très cruel, on découvre dans ces nouvelles. Autant plus effrayant que ce sont des histoires qui sont basés sur des événements réels. Mais la réalité n’est pas une histoire qui s’invente à Hollywood.

L’écriture de von Schirach a tout pour me plaire. Certainement pas pour un livre plus long, mais elle s’associe parfaitement avec les faits qu’il décrit, pas de pathos, pas d’enjolivements superflus. Et le plus étonnant, parfois on se retrouve à ressentir de la compassion pour les coupables. Il est bien vrai que tout n’est pas si simple et seulement noir ou blanc, faut faire attention aux nuances.

D’après les commentaires allemands que j’ai lus, son premier recueil est un peu mieux. Je ne vais pas m’y mettre tout de suite, mais je le note. J’ai passé un bon moment en sa compagnie.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Ferdinand von Schirach [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Ferdinand von Schirach [Allemagne]   Ferdinand von Schirach [Allemagne] Icon_minitimeSam 20 Fév 2016 - 15:20

COUPABLES

Sordide en effet est la réalité que nous révèlent ces histoires de dégradation, de viols collectifs, de jeux sadiques et de mort.
En tan qu' avocat célèbre, Schirach semble en connaitre un bout sur la réalité de la nature humaine dans toute son horreur.
 Mais en tant qu' écrivain, son imagination va encore au delà.

Il faut de tout pour faire un  monde ? Bon ! Ferdinand von Schirach [Allemagne] 162492

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ferdinand von Schirach [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Ferdinand von Schirach [Allemagne]   Ferdinand von Schirach [Allemagne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ferdinand von Schirach [Allemagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps livraison depuis Allemagne
» Décès du dessinateur et caricaturiste Sid Ali Melouah
» Aristide Briand
» Condamnée pour avoir accouché à l'étranger
» Voilier cap-hornier *PASSAT*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: