Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vikram Seth [Inde]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 58
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 26 Mar 2009 - 20:44

Il est bien tentant ce nouveau livre, j'avais adoré Un garçon convenable alors je le mets tout de suite dans ma LAL !

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Deux vies   Ven 17 Avr 2009 - 13:06

Deux vies

Chronique familiale de l’écrivain, particulièrement centrée sur son grand-oncle et sa femme, chez qui il a logé lorsqu’il est venu étudier à Londres.
Entre un indien qui émigre en Allemagne, sans parler la langue locale, pour suivre des études de dentiste et une juive allemande dans les années 30, les débuts sont mouvementés et l’auteur ne se prive pas de donner son ressenti au fur et à mesure du récit. L’oncle, Shanti, émigre en Angleterre, suivi quelque temps plus tard par Hennie, qui échappe de peu aux camps ; ce qui ne sera pas le cas de sa famille restée sur place.
Avant la guerre, leur relation reste amicale.

Puis, Shanti s’engage comme officier dentiste pendant la guerre et y perd un bras ; cette guerre avec son lot de solitudes, de dangers, de peurs fera germer leur amour, diront les optimistes ; les pessimistes, eux, diront qu’ils se refugient, par peur et par incertitude, dans les bras de l’autre…l’auteur ne cherche pas à énoncer cette « vérité », impossible à trouver d’ailleurs, mais nous emmène sur le chemin de l’histoire au travers de personnes réelles.

Bien sûr, ce chemin comporte quelques longueurs, inévitables dans ce genre de récits, et les personnages, même s’ils sont intéressants, ne sont pas extraordinaires…nous sommes dans le monde réel.

Mais si vous voulez faire une balade dans un monde où même un dentiste peut avoir une vie bien remplie… Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 4 Juin 2009 - 15:21

J'ai lu (et adoré) tout Vikram Seth mais ce roman en vers me fait un peu peur. J'aimerais avoir des avis de lecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 4 Juin 2009 - 17:26

traversay a écrit:
J'ai lu (et adoré) tout Vikram Seth mais ce roman en vers me fait un peu peur. J'aimerais avoir des avis de lecteurs.

Comme l'idée me fascine, je viens de l'acheter (en V.O) et je me lance peu à peu dans la lecture...indubitablement je trouve la langue plus belle dès qu'elle se musicalise par le rythme du vers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 4 Juin 2009 - 17:29

Cachemire a écrit:
traversay a écrit:
J'ai lu (et adoré) tout Vikram Seth mais ce roman en vers me fait un peu peur. J'aimerais avoir des avis de lecteurs.

Comme l'idée me fascine, je viens de l'acheter (en V.O) et je me lance peu à peu dans la lecture...indubitablement je trouve la langue plus belle dès qu'elle se musicalise par le rythme du vers.
je l'ai aussi en V.O. et je l'ai commencé mais sans avoir trop le temps de poursuivre je ne sais pas si je peux le savourer à juste valeur en petites bouchées.. je vais peut être attendre un moment plus favorable.. Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 4 Juin 2009 - 22:42

Jeu, Seth et match ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Mar 11 Aoû 2009 - 23:49



Citation :
Ce roman se déroule au pied du Golden Gate. Lieu : la Californie. Les années quatre-vingt. Quelques Américains, sous l’œil de Vikram Seth, Cherchent le grand amour et bravent le destin. Cette épopée moderne, où satire et romance Entraînent le lecteur au cœur d’une expérience Unique, est racontée en vers : sept cents sonnets A peu de choses près, où tour à tour paraît Et disparaît l’espoir, où le futur auteur D’Un garçon convenable, autre roman épique, Fait de San Francisco une cité mythique. Le rire y est fréquent, aussi bien que les pleurs. Savourez sa musique et oubliez l’exploit. (Il est traduit ici pour la première fois.)

Le premier livre de Vikram Seth, Golden Gate, a mis plus de vingt ans à franchir l'Atlantique (ou le Pacifique, si vous préférez). Un mot d'excuse ? Il s'agit d'un roman écrit entièrement en vers sur plus de 300 pages, on imagine les affres de la traduction. Saluons donc la prouesse et plongeons du haut du Golden Gate. Surprise, le récit est fluide et les vers de Seth en alternant moments élégiaques et détails triviaux se lit avec une grande facilité. On est bercé par la musicalité des sonnets, esbaudis par les trouvailles stylistiques de l'écrivain. Sur le fond, le roman déçoit, il y est question d'amours contrariées, essentiellement, et de la quête d'un bonheur qui se dérobe toujours. Seth a beau faire la roue, enjoliver les émois de ses personnages, il finit par tourner en rond et se répéter. Le lecteur finit sonnet, en vers et contre tous. On félicite l'artiste mais l'exercice n'est pas totalement convaincant.
PS : sans sonnets, comment donc aurait été le ramage de ce drôle d'oiseau littéraire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 3 Sep 2009 - 21:00

Au sujet de la traduction de Golden Gate, qui n'a pas du être aisée, un entretien avec le traducteur, Claro, toujours lui...
Citation :
cinq cent quatre-vingt-quatorze sonnets et plus de huit mille alexandrins que j'ai traduits du tétramètre iambique, que l'auteur a utilisé en hommage à Eugène Onéguine, de Pouchkine ! J'ai dû mettre cinq ou six ans, parfois en arrêtant six mois, mais c'est une expérience formidable, car le texte est très vivant.

L'article: ici

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 3 Sep 2009 - 22:54

Marie a écrit:
Au sujet de la traduction de Golden Gate, qui n'a pas du être aisée, un entretien avec le traducteur, Claro, toujours lui...
Citation :
cinq cent quatre-vingt-quatorze sonnets et plus de huit mille alexandrins que j'ai traduits du tétramètre iambique, que l'auteur a utilisé en hommage à Eugène Onéguine, de Pouchkine ! J'ai dû mettre cinq ou six ans, parfois en arrêtant six mois, mais c'est une expérience formidable, car le texte est très vivant.

L'article: ici

Edifiant. Merci Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 11 Juil 2013 - 20:40

L'éditeur de Vikram Seth lui a demandé de lui rembourser le 1,7 million de dollars d'avance qui lui avait été versé pour la suite d'Un Garçon convenable (A Suitable Girl, qui serait en fait un "jump sequel" : cette suite se passerait à notre époque, au lieu des années 1950 ; voir sur : http://en.wikipedia.org/wiki/A_Suitable_Girl ), car il n'a pas respecté les délais de livraison.

Ça fait pas mal de bruit (lire par exemple, en anglais, ici).
Son éditeur est Penguin, qui a récemment méga-fusionné avec Random House.
Du coup, est-ce un coup de frein à ce genre d'avances (qui peuvent quand même permettre à un auteur perfectionniste de vivre à l'abri de tout souci et de consacrer des années à un ouvrage), ou bien Vikram Seth est-il vraiment très en retard... et a-t-il même commencé son roman ? On ne le sait pas vraiment.

Apparemment, Vikram Seth n'est pas un rapide, et il s'intéresse à plein de trucs... et pendant ce temps, il n'écrit pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 11 Juil 2013 - 21:35

Vous me donnez envie de lire cet auteur.
Comment je vais m'en sortir moi avec tant de pages à enfiler ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 58
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 11 Juil 2013 - 21:41

tina a écrit:
Vous me donnez envie de lire cet auteur.
Comment je vais m'en sortir moi avec tant de pages à enfiler ??
Un garçon convenable se lit très rapidement Tina, n'hésite pas, il est vraiment super ce roman.
J'aurais bien aimé lire la suite, j'espère qu'il l'écrira vraiment un jour.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 11 Juil 2013 - 22:38

Epi a écrit:
tina a écrit:
Vous me donnez envie de lire cet auteur.
Comment je vais m'en sortir moi avec tant de pages à enfiler ??
Un garçon convenable se lit très rapidement Tina, n'hésite pas, il est vraiment super ce roman.
J'aurais bien aimé lire la suite, j'espère qu'il l'écrira vraiment un jour.
Oui, il y a beaucoup de pages, mais comme on est accroché, ça se lit assez vite, finalement. Et c'est un livre qui vaut vraiment le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Mar 12 Nov 2013 - 10:34



La couverture est très jolie et 1700 pages plus tard, je ne peux pas m'empêcher de penser que ce livre est un symptôme. La manifestation hyperbolique d'un Moi qui s'appelle l'Inde et qui se raconte par tous les moyens d'expressions possibles : les films interminables, les livres pieux qui se veulent narration universelle d'amours et de batailles, les 120 langues répertoriées et Vikram Seth...

Lire Un garçon convenable s'est un peu faire connaissance avec l'Inde entière (enfin celle située approximativement entre Calcutta et Dehli), l'Inde des années 50, celle d'après l'Indépendance et de la Partition. L'Inde prisonnière d'une démocratie à un seul parti (ou presque) et celle des castes, celle des reflexes identitaires et celle de ce sécularisme voulu par Nehru et qui aujourd'hui encore fonctionne en Inde. Un pays de lourds contrastes, un pays charitable et violent, tolérant et émeutier, bavard, terriblement bavard et sensible, naïf, enfantin, rêveur, épris de chants et de musique, de danse et de religiosité.

C'est dans ce pays-là que Mrs Rupa Mehra (veuve et mère de 4 enfants) décide de marier sa fille Lata à un 'garçon convenable'. Il faudra épuiser les 1700 pages de cet imposant roman pour connaître le nom de l'élu et cela permettra à l'auteur de nous faire découvrir lentement les familles, les castes, les conflits, les politiques, les amitiés et les inimitiés, les affections et les incompréhensions d'une foule bigarrée, rieuse, réfléchie de personnages allant du très riche au plus pauvre, du très vieux au petit jeune. Et puis, cela permet également à l'auteur de parler de cette révolution qui n'est toujours pas terminée mais qui fait peu à peu passer la femme du statut de fille-épouse-mère à celui de femme-indépendante-lettrée-libre. De la sensible Mrs Mehra à sa bru, la délurée Meenakshi, en passant par la force suave de Savita, Vikram Seth prend plaisir à montrer l'évolution possible des rapports masculin-féminin dans un pays plein de contradictions (le droit des femmes est encore à peine reconnu aujourd'hui alors qu'Indira Gandhi est arrivée au pouvoir en 1966 et que dès les années 50 les femmes pouvaient être élues dans les différents Etats !!).  

Le lecteur a alors le sentiment de pénétrer et de tout juste commencer à comprendre ce pays différent et étrange qu'est l'Inde.

Fallait-il étendre sur 1700 pages la quête tranquille d'un gendre ? Je ne pense pas, mais la lecture est facile car l'absence de relief stylistique, le renoncement à toute forme de rebondissements (ou presque) laisse au lecteur toute latitude pour laisser librement errer son esprit. Et puis cette logorrhée ininterrompue est l'image même d'un pays dont les habitants aiment les tergiversations, les polémiques, les longs discours et les palabres.

Un livre qui vaut d'être lu pour son étude sociale mais pas vraiment pour sa valeur littéraire !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Mar 12 Nov 2013 - 11:26

shanidar a écrit:

Un livre qui vaut d'être lu pour son étude sociale mais pas vraiment pour sa valeur littéraire !
Tu confirmes mes appréhensions sur ce livre, et je ne pense pas vraiment faire cette lecture.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vikram Seth [Inde]
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Inde, visite du Radjastan
» Cochon d'inde
» Inde : Jyoti Amge - la plus petite fille du monde
» Cochon d'inde, bonne idée ou pas ?
» L'INDE les palais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: