Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vikram Seth [Inde]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Mar 12 Nov 2013 - 11:30

shanidar a écrit:

Un livre qui vaut d'être lu pour son étude sociale mais pas vraiment pour sa valeur littéraire !
Sans doute, mais qu'est ce que je m'étais régalée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Mar 12 Nov 2013 - 11:33

Arabella a écrit:
shanidar a écrit:

Un livre qui vaut d'être lu pour son étude sociale mais pas vraiment pour sa valeur littéraire !
Tu confirmes mes appréhensions sur ce livre, et je ne pense pas vraiment faire cette lecture.
Il se lit vite, il n'est pas du tout 'mal' écrit mais particulièrement lisse. A lire sans doute quand on a un gros besoin d'évasion, d'aller voir ailleurs comment les gens vivent, plus une étude de mœurs qu'autre chose.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Mar 12 Nov 2013 - 11:55

J'ai de plus en plus de mal avec ce genre de livres. Alors si en plus c'est un pavé...

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Mar 12 Nov 2013 - 12:48

Bon à savoir.
Pas dans mes priorités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 60
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 14 Nov 2013 - 16:47


Même ressenti qu'Invité Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 14 Nov 2013 - 17:07

J'avoue que j'espérais vos réactions topocl, Invité, traversay... car je comprends parfaitement que ce 'grand' livre puisse emporter l'adhésion de ses lecteurs et que mon commentaire pas très élogieux a besoin d'être contrebalancer.
On trouve en effet dans Un garçon convenable une grande fresque historique, une étude des différents milieux d'une société dont on sait à quel point le poids des castes comptent mais aussi la description de personnages attachants, terriblement humains et sensibles.

Mais j'avoue aussi préférer grandement (pour ne pas dire follement) Les enfants de minuit de Salman Rushdie, dont l'écriture ahurissante, l'humour ravageur et la puissance narrative, en font pour moi un livre exceptionnel.

Je retiens surtout du livre de Vikram Seth sa volonté de relier quoiqu'il en coûte les hindous et les musulmans (d'ailleurs les ghazals et l'ourdou sont issus de la culture musulmane et les raga sont hindous, pourtant à la lecture il n'est pas si simple de faire la différence...). J'insiste sur cet aspect car il faut bien comprendre qu'en Inde tout acte de la vie courante est sacralisé. Rien ne se fait sans une référence (consciente ou pas) à un rite. La volonté de Vikram Seth de parler indifféremment des hindous et des musulmans, de montrer avec la même rigueur et la même honnêteté intellectuelle leurs richesses et leurs travers est ce qui m'a le plus séduite dans ce roman.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 14 Nov 2013 - 19:41

Est-ce qu'on pourrait dire que Vikram Seth a un sacré talent et Rushdie une espèce de génie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 14 Nov 2013 - 20:31

topocl a écrit:
Est-ce qu'on pourrait dire que Vikram Seth  a un sacré talent et Rushdie une espèce de génie?
Il faudrait que je lise un Rushdie, quand même... Comme j'en suis à lire les trucs que je voulais lire depuis longtemps mais que je reporte sans cesse, il faut que je l'ajoute (Les Enfants de Minuit).

Tout comme Invité, Traversay et beaucoup d'autres, j'avais beaucoup aimé un Garçon Convenable, mais je l'ai lu il y a quinze ans. J'avais été scotché jusqu'à la fin, ce qui, vu le nombre de pages, veut dire que c'était vraiment bien, et qu'il y avait le souffle nécessaire pour pousser ma voile jusqu'au port.

Alors, Rushdie avait dit (mais les écrivains n'ont pas forcément bon goût, la jalousie peut parler, etc.) que c'était un "soap". Je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 14 Nov 2013 - 21:43

Rien de plus excitant que les cancans d'écrivains !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Jeu 14 Nov 2013 - 21:44

tina a écrit:
Rien de plus excitant que les cancans d'écrivains !
rire 

Exactement ! Si Gala, Closer, Ici Paris ou je ne sais quoi en parlaient plus, je serais abonné !
(j'ai déjà été coincé, dans un avion, à côté de quelqu'un qui racontait à sa voisine tous les cancans de son canard, en brossant des historiques people - c'était une peoplette ? -, c'était difficile... je l'aurais bien passée par la fenêtre, mais c'était un peu trop étroit, il fallait appuyer trop fort pour que la personne passe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Ven 15 Nov 2013 - 7:37

Bon, si c'est comme ça, je vais me mettre aux soaps.
"Petites boites, trop étroites" disait l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Ven 15 Nov 2013 - 17:30

eXPie a écrit:
tina a écrit:
Rien de plus excitant que les cancans d'écrivains !
rire 

Exactement ! Si Gala, Closer, Ici Paris ou je ne sais quoi en parlaient plus, je serais abonné !
En même temps, c'est fascinant. Apprendre par exemple que Wilde et Proust se sont rencontrés. Le premier étant allé chez le second. On se dit "waow, la rencontre du siècle !".
Tu parles !

Wilde a osé critiquer le mauvais goût décoratif de Marcel, qui en fut piqué. Faut dire, il ne s'occupait pas de son intérieur, non plus. Aucun effort...(c'était le genre négligé).

Finalement, ça ne rigole pas tant que ça dans ces milieux là.

Moralité : l'humanité, un tas de teignes !

De là à dire qu'entre une starlette et un grand écrivain, il n' y a peut-être qu'un (petit) pas ?? diablotin 

Je vais vous faire hurler pour le WE ! Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Ven 15 Nov 2013 - 20:53

Pour les indécis, voici ce que dit Pierre Assouline du livre sur son blog. (Il revient également sur la polémique entre Vikram Seth et son éditeur, dont nous avait parlé exPie.)

Extrait de l'article "Vikram Seth est-il encore un auteur convenable ?"

Aviez-vous lu Un Garçon convenable (A Suitable Boy) à sa parution ? C’était il y a vingt ans, HarperCollins en était l’éditeur anglais et Grasset l’éditeur français dans une traduction pleine de nuances de Françoise Adelstain. Il n’est pas trop tard car les grands livres peuvent toujours attendre. Celui-là se plaçait d’emblée, par sa puissance d’évocation et les thèmes qu’il charriait, dans la lignée des Enfants de minuit de Salman Rushdie. A ceci près que Vikram Seth, un indien du Penjab né en 1952 à Calcutta, frotté d’humanités anglaises dans les meilleures écoles et universités, avait choisi de situer son action dans l’Inde postcoloniale jusqu’à 1952, date de la première élection nationale depuis l’indépendance.  En près de 1500 pages (et encore, il a fallu lui en faire supprimer des dizaines car il exigeait que cela paraisse en un seul volume pour que le lecteur soit imprégné par l’unité du récit), le romancier nous entraine dans sa quête d’identité à travers l’histoire de Rupa Mehra, une mère qui, dix-huit mois durant, cherche un garçon convenable susceptible d’épouser sa fille Lata. Quatre familles, une foule de personnages (heureusement qu’il y a des arbres généalogiques à la fin pour s’y retrouver !) et la réforme agraire, la persistance de l’esprit féodal dans les campagnes, les castes, les relations conflictuelles entre musulmans et hindous, l’abolition des privilèges de l’aristocratie… Un livre-monde en contrebande à travers une histoire d’amour contrariée. Car avant que Lata ne fasse son choix entre trois prétendants, on aura vu défiler un grand nombre de gens de toutes classes sociales, de tous milieux et de toutes origines.  La saga est riche, subtile, touffue mais elle conserve la fluidité d’un fleuve plutôt que d’une rivière. On sent que le fresquiste est sous l’influence des classiques, dont le moindre n’est pas La Foire aux vanités de W.M. Thackeray, sans parler de Guerre et paix. On s’installe dans l’histoire, puis on est saisi et tenu jusqu’au bout, le temps long permettant la familiarité avec ces inconnus, ce qui n’est pas une mince prouesse étant donné la durée de l’odyssée de lecture. Tout cela parce qu’on a envie de savoir enfin, en tout cas c’est mon cas, à quoi peut bien correspondre l’adjectif « convenable » dans l’esprit de cette femme.  La parution du roman de Vikram Seth fut un événement, en Inde et en Grande-Bretagne bien sûr, mais aussi un peu partout ailleurs. Un immense succès public et critique.


Pour lire l'article dans son ensemble, c'est ici : Clic.
En tout cas, je croise les doigts pour qu'elle nous soit révélée un jour, cette suitable girl...


Dernière édition par Armor-Argoat le Ven 15 Nov 2013 - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 58
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Ven 15 Nov 2013 - 21:13

eXPie a écrit:
Tout comme Invité, Traversay et beaucoup d'autres, j'avais beaucoup aimé un Garçon Convenable, mais je l'ai lu il y a quinze ans. J'avais été scotché jusqu'à la fin, ce qui, vu le nombre de pages, veut dire que c'était vraiment bien, et qu'il y avait le souffle nécessaire pour pousser ma voile jusqu'au port.
Pareil, ma lecture date et je ne me souvenais même plus qu'il était aussi long, seulement que je l'avais lu très vite et très facilement. Alors, l'écriture n'est peut-être pas exceptionnelle mais elle est aussi convenable que le garçon recherché et Rushdie est juste jaloux. Ceci dit, j'ai bien aimé les deux ou trois livres de Rushdie que j'ai lu, ce n'est tout simplement pas comparable il me semble. D'après mes souvenirs, Rushdie cherche à être plus percutant littérairement parlant, il y a moins d'implication, je ne me suis pas sentie immergée aussi complètement qu'avec le livre de Seth. Une question de sensibilité assurément.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Ven 15 Nov 2013 - 21:34

A suivre vos échanges empreints de spontanéité .....me voilà saisie d'une nouvelle curiosité à l'égard de ces deux écrivains, RUSHDIE et SETH..........qui, jusqu' à aujourd'hui ,m'avaient bien laissée tranquille !!!! Misère , ce forum est une catastrophe pour les PAL   ( mes étagères sont au bord de l'écroulement : les équerres qui les maintiennent se sont cassées et j'ai du faire un système de piliers en empilant des livres de chaque côté pour pour éviter la cata mais ça ne tiendra pas longtemps : le plus gros hic , c'est que dessous il ya un lit ......hors service en ce moment vu les risques encourus par le dormeur potentiel affraid )......

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vikram Seth [Inde]
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Inde, visite du Radjastan
» Cochon d'inde
» Inde : Jyoti Amge - la plus petite fille du monde
» Cochon d'inde, bonne idée ou pas ?
» L'INDE les palais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: