Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vikram Seth [Inde]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Ven 15 Nov 2013 - 23:20

églantine a écrit:
Misère , ce forum est une catastrophe pour les PAL   ( mes étagères sont au bord de l'écroulement : les équerres qui les maintiennent se sont cassées et j'ai du faire un système de piliers en empilant des livres de chaque côté pour pour éviter la cata mais ça ne tiendra pas longtemps : le plus gros hic , c'est que dessous il ya un lit ......hors service en ce moment vu les risques encourus par le dormeur potentiel affraid )......
Il y a un an, il m'a fallu investir suite à quelques "soucis " d'étagères.....

Et oui, Eglantine, ces petites choses là finissent pas s'écrouler.
Soit on investit, soit on s'éloigne du forum dentsblanches 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Sam 16 Nov 2013 - 4:10

Un long mais très intéressant article,  ICI, qui parle du livre et en raconte la genèse. L'anecdode "du saop" dont nous a parlé eXpie est évoquée quelque peu différemment ;  version réelle ou officielle, à vous de juger. Wink 
Shanidar, l'auteur de l'article évoque même les différences entre Un garçon convenable et...  Les enfants de minuit.

Pour moi, l'écriture de Vikram Seth se rapproche plus de celle d'un Rohinton Mistry, par exemple ; dans les deux cas, pas d'effet de style, mais un véritable don pour mêler intimement saga familiale et histoire du pays. Tout en ne nous cachant rien des réalités et des contradictions de la société indienne, ils nous passionnent pour la vie d'une famille, au plus près des êtres et de leurs sentiments complexes.
Arabella, toi qui aimes tant Mistry, tu devrais tout de même jeter un oeil sur ce garçon convenable ;  après tout, rien ne t'oblige à continuer si tu n'accroches pas...

Et pour tes soucis de PAL églantine, je compatis. Ca ne fait que commencer... Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Sam 16 Nov 2013 - 8:08

Armor-Argoat a écrit:

Pour moi, l'écriture de Vikram Seth se rapproche plus de celle d'un Rohinton Mistry, par exemple ; dans les deux cas, pas d'effet de style, mais un véritable don pour mêler intimement saga familiale et histoire du pays. Tout en ne nous cachant rien des réalités et des contradictions de la société indienne, ils nous passionnent pour la vie d'une famille, au plus près des êtres et de leurs sentiments complexes.
Arabella, toi qui aimes tant Mistry, tu devrais tout de même jeter un oeil sur ce garçon convenable ;  après tout, rien ne t'oblige à continuer si tu n'accroches pas...
 
C'est presque un coup déloyal ça. jemetate 

Difficile de résister après. Je vais alors peut être me laisser convaincre. Quitte à dire tout le mal que j'en aurais pensé. dentsblanches 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Lun 18 Nov 2013 - 14:40

Bien lu les commentaires et articles du fil concernant Un garçon convenable. Je trouve intéressante la réflexion proposée sur la renaissance du genre romanesque que l'on retrouve également en France (j'ai plus de mal à comprendre en quoi l'empire britannique aurait formaté les auteurs indiens tel que Seth...). Et puis finalement c'est grâce à Rushdie que le livre de Seth s'est aussi bien vendu... comme quoi !!
Il faudrait sans doute s'interroger au-delà du retour au roman sur l'idée d'un réinvestissement du genre feuilletonesque (à lier avec l'engouement pour les séries télé !?!) à tendance 'populaire' (qui ici n'a absolument rien de péjoratif). Je pense aux excellents romans tel que : L'ombre du vent de Zafon (Espagne), Drood de Dan Simmons (USA) ou encore Contre-Jour de Pynchon... de très gros livres qui finissent par trouver un lectorat malgré leur poids et le nombre impressionnant de pages...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   Lun 2 Mai 2016 - 12:55

Bon, je suis en train de lire DEUX VIES.
Je l'ai laissé tomber au bout de 70 pages car j'étais lasse du narcissisme de l'écrivain.

Puis, une sorte de miracle est en train de s'opérer.
Je l'ai repris.
Quelque chose me retient.

Comme une curiosité.

Ce n'est pas un chef d'œuvre, mais je suis sûre d'en tirer quelque chose.

A suivre... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vikram Seth [Inde]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vikram Seth [Inde]
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Inde, visite du Radjastan
» Cochon d'inde
» Inde : Jyoti Amge - la plus petite fille du monde
» Cochon d'inde, bonne idée ou pas ?
» L'INDE les palais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: