Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Christine Angot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19325
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Christine Angot   Ven 25 Sep 2015 - 13:31

Aeriale a écrit:

Verdict très bientôt ( il se lit vite, je pense)


Je n'ai pas gardé le souvenir d'un truc qui se lit vite. dentsblanches

Mais tu as le droit d'abandonner avant la fin. rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K
Main aguerrie


Messages : 352
Inscription le : 30/11/2007
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Christine Angot   Ven 25 Sep 2015 - 23:35

Arabella a écrit:
Je n'ai pas gardé le souvenir d'un truc qui se lit vite. dentsblanches
C'est parce que le temps a tendance à s'étirer quand on s'emm.....  sourire

Je ne sais plus si ça se lit vite mais je sais que j'ai fait des efforts pour vite oublier.
Enfin... il reste bien la sensation désagréable quand même mais somme toute bénéfique car elle permet de ne pas recommencer.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire


Messages : 6476
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Christine Angot   Sam 26 Sep 2015 - 16:51

Arabella a écrit:
Aeriale a écrit:

Verdict très bientôt ( il se lit vite, je pense)


Je n'ai pas gardé le souvenir d'un truc qui se lit vite. dentsblanches


rire

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Christine Angot   Mar 29 Sep 2015 - 15:49

Arabella a écrit:
Aeriale a écrit:

Verdict très bientôt ( il se lit vite, je pense)


Je n'ai pas gardé le souvenir d'un truc qui se lit vite. dentsblanches

Mais tu as le droit d'abandonner avant la fin. rire

mdr2

Oh misère...je comprends mieux ce que vous avanciez...

C'est mon premier d'elle. Je n'avais jamais eu envie de la lire, mais l'abattage fait autour et surtout l'avis de mes amies m'ont intriguée.

Perplexe, je dirais, dès le premier paragraphe: un manque flagrant de ponctuation, ou bien mal faite. Une écriture  et un vocabulaire pauvres. La suite ne vaut pas mieux... Des détails inintéressants ( dans quelle rue exacte habitait donc les parents de son premier flirt, hein? ) et ces conversations entre les deux amoureux ( ses parents donc, vous suivez?) si insipides que je me demande si je vais tenir. Et puis ce style... dentsblanches

J'ai lu 30 pages et j'ai posé le roman. Tant de vide ça interpelle. Mais il doit bien y avoir quelque chose d'autre, si j'en crois mes échos.

( je continue, je me gausse toute seule)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie


Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Christine Angot   Mar 29 Sep 2015 - 16:10

Aeriale a écrit:
Arabella a écrit:
Aeriale a écrit:

Verdict très bientôt ( il se lit vite, je pense)


Je n'ai pas gardé le souvenir d'un truc qui se lit vite. dentsblanches

Mais tu as le droit d'abandonner avant la fin. rire

mdr2

Oh misère...je comprends mieux ce que vous avanciez...

C'est mon premier d'elle. Je n'avais jamais eu envie de la lire, mais l'abattage fait autour et surtout l'avis de mes amies m'ont intriguée.

Perplexe, je dirais, dès le premier paragraphe: un manque flagrant de ponctuation, ou bien mal faite. Une écriture  et un vocabulaire pauvres. La suite ne vaut pas mieux... Des détails inintéressants ( dans quelle rue exacte habitait donc les parents de son premier flirt, hein? ) et ces conversations entre les deux amoureux ( ses parents donc, vous suivez?) si insipides que je me demande si je vais tenir. Et puis ce style... dentsblanches

J'ai lu 30 pages et j'ai posé le roman. Tant de vide ça interpelle. Mais il doit bien y avoir quelque chose d'autre, si j'en crois mes échos.

( je continue, je me gausse toute seule)

Courage!! courage!! joie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Exini
Zen littéraire


Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 43
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Christine Angot   Mar 29 Sep 2015 - 19:10

Tant d'abnégation, Aériale ... Shocked
Je te tire mon chapeau ! bonjour
Avec un peu de chance, ce sera mieux...( tu pourras apprendre l'adresse exacte de son deuxième flirt ?)

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire


Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Christine Angot   Mar 29 Sep 2015 - 19:19

quel courage....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19325
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Christine Angot   Mar 29 Sep 2015 - 19:48

Je compatis....

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Christine Angot   Mer 30 Sep 2015 - 10:12

Merci pour votre soutien, les amis dentsblanches

Exini a écrit:
Avec un peu de chance, ce sera mieux...( tu pourras apprendre l'adresse exacte de son deuxième flirt ?)

rire

Je ne manquerai pas de te la transmettre, Exini (au cas où tu veuilles faire des repérages)

En fait, ce n'est pas de l'abnégation, comme tu dis, mais une simple curiosité. Voir jusqu'où peut aller la platitude.

J'exagère sûrement puisque ce livre a réussi à toucher profondément des personnes autour de moi...Mais je n'arrive pas à ressentir la moindre émotion dans ce fatras de phrases mal construites, où les temps se chevauchent au petit bonheur et les sujets s'emmêlent. ( qui parle à qui...? Parfois je ne sais plus)

C'est peut être moi qui suis larguée mais j'ai du mal à être réellement prise par l'histoire. Quelqu'un disait (K, je crois) que son écriture faisait penser au journal intime d'une lycéenne tourmentée. C'est tout à fait ça. Je n'en reviens toujours pas qu'elle fasse autant parler d'elle jemetate

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie


Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Christine Angot   Mer 30 Sep 2015 - 11:28

Les attachés de presse & le service marketing de son éditeur sont excellents dans leurs domaines de compétence bravo  voilà


Pour Christine Angot, si elle avait pu être reconnue victime par la justice en portant plainte, nous n'aurions jamais eu ce fatras de **littérature**

Ayant un peu travaillé sur les maltraitances à enfants,je vous conseille ce livre: La violence impensable de Pierre Sabourin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
pia
Zen littéraire


Messages : 6476
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Christine Angot   Mer 30 Sep 2015 - 16:07

Aeriale a écrit:
C'est tout à fait ça. Je n'en reviens toujours pas qu'elle fasse autant parler d'elle jemetate

...

Oui du coup moi non plus je ne comprend pas. Je viens encore de lire un article dans La magazine littéraire qui parlait d'elle. Je vais passer à autre chose. Pas le temps...

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K
Main aguerrie


Messages : 352
Inscription le : 30/11/2007
Age : 43
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Christine Angot   Jeu 1 Oct 2015 - 1:12

Aeriale a écrit:

Des détails inintéressants ( dans quelle rue exacte habitait donc les parents de son premier flirt, hein? ) et ces conversations entre les deux amoureux ( ses parents donc, vous suivez?) si insipides que je me demande si je vais tenir.
Et encore, ce n'est pas le pire. Il me semble bien que dans un de ses "romans", elle évoque assez longuement ses problèmes intestinaux, la forme de ses excréments, etc...

Un exemple typique de sa prose :

Il y a eu un jour où j'ai écrit. Écrit vraiment. Ce fut quelque chose de très important. Claude et moi étions allés à Amsterdam, mais le séjour ne s'est pas bien passé et nous sommes repartis aussitôt. Nous avons pris un hôtel au Touquet. J'étais très énervée. Je n'acceptais pas la réalité de ce week-end gâché. Je me souviens que nous avions acheté une tablette de chocolat. J'ai pris son papier d'emballage et j'ai commencé à écrire ce qui s'était passé durant le week-end. J'ai demandé du papier à l'hôtel pour continuer. Puis j'ai fait lire ce que j'avais écrit à Claude : « C'est bien ! » J'ai pris peur alors : « Ne me redis pas ça, je suis capable de tout laisser pour écrire.

Elle a, hélas, mis sa menace à exécution.  

En fait, en-dehors de la platitude de son écriture, elle se complaît surtout de manière surréaliste sur une foule de détails anodins et souvent triviaux, voir carrément indécents. Il y a quelque chose de pathologique dans cette manière d'écrire qui tient moins de la littérature que de l'énumération du moindre détail de sa petite vie privée.
J'avais parlé de journal de lycéenne, en effet. Mais je pense aussi à ces patients souffrant de troubles de la personnalité à qui certains psychiatres/psychologues demandent de rédiger ce type de rapport (évidemment, rien à voir avec de la littérature) pour établir un diagnostic. Je pense aussi au cas de cette adolescente paumée qui avait en permanence une photo d'elle dans sa poche. Régulièrement, elle prenait la photo et la regardait, comme pour avoir la preuve qu'elle existait vraiment.
Voilà pourquoi j'emploie le mot pathologique.
Je la plaindrais (je parle d'Angot bien sûr)... si on ne lui avait pas donné cette légitimé littéraire aberrante qu'elle ne mérite pas et si elle ne vendait pas autant de livres (alors que des auteurs doués ne peuvent en vivre)

MartineR a écrit:
Les attachés de presse & le service marketing de son éditeur sont excellents dans leurs domaines de compétence   voilà
Je ne pense pas que cela suffise à expliquer son succès.
Mon constat est pire : j'y vois d'abord un signe alarmant de l'illétrisme du "grand public" mais surtout un phénomène d'identification proche du narcissisme de la part de certains lecteurs actuels qui sont, en somme, ravis d'y retrouver leur propre banalité/médiocrité/suffisance.
J'aurais envie de dire que toute société à la littérature qu'elle mérite (déjà quand on voit les ventes d'une connerie comme 50 nuances de Grey). Mais je suppose que ce genre de sujet à déjà été traité ici. Donc, je n'irai pas plus avant. Je crois vraiment que si l'on découvrait un nouveau Céline ou Joseph Conrad de nos jours, ils n'auraient certainement pas le succès d'une Angot.
Et les Parfumés de ce forum, qui sont un tant soit peu exigeants sur la chose écrite, ne représentent de toute façon pas le public d'Angot. Non pas que nous soyons prétentieux, élitistes ou coincés dans la littérature du XIXiè siècle (comme l'est un Zemmour par exemple  sourire ) mais parce que nous savons tout de même, à force d'expérience et d'un minimum de discernement, faire la différence entre une littérature de qualité (ou même simplement "correct", "lisible") et la médiocrité absolue.
Bref, nous sommes tout de même "au parfum" si j'ose dire.  sourire

Mais, de toute manière, qu'on ne s'y trompe pas : les lecteurs d'Angot ne cherchent pas de la littérature, ni du romanesque, ni de la critique sociale, ni du style.
En fait, je crois qu'ils cherchent l'équivalent écrit de ce que l'on peut trouver à la télé dans ces émissions-témoignages comme "Toute une histoire" : un grand déballage d'anecdotes nombrilistes et triviales... qui renvoient à leurs propres vies faites d'anecdotes nombrilistes et triviales.
Vous vous souvenez de la phrase de Stendhal : "Le roman est un miroir que l'on promène le long d'un chemin"
Hé bien quand Angot (et d'autres du même acabit) tend un miroir, non pas le long d'un chemin mais un miroir montrant son propre reflet, ses délires narcissiques et ses crottes à son public, ce public se reconnaît dans tout cela.

Rien à voir avec la littérature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11710
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Christine Angot   Jeu 1 Oct 2015 - 7:58

C'est très intéressant, tout ça, K. (et faudra que j'y jette un oeil un jour , à un livre d'Angot, quand même sourire !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
MartineR
Main aguerrie


Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Christine Angot   Lun 2 Nov 2015 - 21:43

A défaut d'avoir le Goncourt elle a eu lele prix décembre...je ne connaissais pas ce prix...qui serait l'Anti-Goncourt

Le jury du prix Décembre 2015 se compose de Josyane Savigneau, présidente, Laure Adler, Pierre Bergé, Michel Crépu, Charles Dantzig, Cécile Guilbert, Patricia Martin, Eric Neuhoff, Dominique Noguez, Amélie Nothomb, Philippe Sollers et Arnaud Viviant.

Même la dame au chapeau noir y est..... jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Casus Belli
Posteur en quête


Messages : 91
Inscription le : 26/12/2014
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Christine Angot   Jeu 24 Nov 2016 - 10:21

Je vous livre ci-dessous l'avis du sociologue A. Soral sur le travail de Christine Angot :

A. Soral a écrit:
Combien de bibliophiles impressionné-es ai-je entendu lâcher, après l'une des prestations suspectes de Christine Angot : "Chez elle, au moins, on sent que ça vient des tripes !"
Justement... Je me permets de rappeler aux extasiés volontaires que ce qui vient des tripes, c'est de la merde et qu'excepté pour le gastro-entérologue, ce n'est pas intéressant et ça sent pas bon.
L'idée de la transcendance du "tripal" - qui confond exprimer son mal et dire la vérité, ce qui est exactement l'inverse - est non seulement une idée fausse, mais une vieille idée :
- celle du chamanisme (lire l'avenir dans les fonds de culottes comme dans le marc de café) ;
- celle du freudisme mal compris par les surréalistes (pour Freud, la psychanalyse n'est pas un moyen de faire de l'art mais une cure, qui n'exprime pas la vérité mais la maladie) ;
- celle du néo-kantisme et son "intuition ontologique" : idée réac de philosophe allemand dépassé par l'investigation scientifique mais qui prétend dire la vérité quand même...
puisqu'il est philosophe ! (régression obscurantiste - proche du chamanisme - et mentalité de fonctionnaire qui fit de Heidegger le philosophe préféré de Sartre et d'Adolf Hitler.)
En plus de son arrogance ("Dieu s'exprime par ma voi"), la création "tripale" habilite toutes les paresses : pas d'effort de compréhension, de construction, de transmission... Et toutes les laideurs : écriture automatique, vidéo expérimentale, free jazz...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts-narratifs.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christine Angot   Aujourd'hui à 21:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Christine Angot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» anniversaire Marie Christine
» Je me présente : Christine
» Bon anniversaire Marie Christine
» Christine Lagarde
» Christine Ockrent, ministre de l'audiovisuel extérieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: