Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lucile Bordes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Lucile Bordes   Ven 28 Sep 2012 - 16:12



Biographie de l'auteur
Lucile Bordes, née en 1971 dans le Var, vit à La Seyne-sur-Mer. Maître de conférences à l’université de Nice, elle anime également des ateliers d’écriture. Je suis la marquise de Carabas est son premier roman. C’est au musée Gadagne, à Lyon, qu’elle a enfin pu voir une partie des décors et des marionnettes de ses arrière-arrière-grands-parents.

Source: Éditeur



_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Ven 28 Sep 2012 - 16:12


Je suis la marquise de Carabas
Citation :
Présentation de l'éditeur
Sait-on jamais tout de ses proches? Une jeune femme traque les indices discordants dans la biographie lisse de son grand-père, un instituteur au soir de sa vie. Remontant la piste d’un piano silencieux et de vieilles partitions de films muets, elle exhume un passé familial insoupçonné, celui d’une célèbre dynastie de marionnettistes forains. La voici dépositaire du monde féerique du Grand Théâtre Pitou. Auguste, un garçon épicier fasciné par les saltimbanques, l’a fondé en 1850. Son fils Émile, virtuose du trucage et de la mise en scène, a fait sa gloire. La troisième génération, lassée d’une vie nomade, a tenté l’aventure du cinéma. Mais au final, pour la narratrice et son grand-père, dernier Pitou au bout de la route après cent cinquante ans, ce sont toujours les marionnettes qui tirent les ficelles.
En privilégiant l’ellipse sur la précision historique, Lucile Bordes brosse dans ce roman plein de fantaisie le parcours d’une famille hors du commun, la sienne.

Quand Sentinelle a posté ce matin la couverture de ce livre, j’ai réalisé que ce livre se trouvait depuis un moment déjà sur ma tablette... et disposant d’un peu de temps au bureau je viens de terminer ce très beau livre.
Difficile de trouver d’autres mots que « tourne-page », tellement ce récit de sa famille marionnettiste m’a enthousiasmée !

Et je donne raison à un commentaire trouvé sur la page du livre chez l’éditeur :

Citation :
«Lucile Bordes tire les fils de son histoire comme ses ancêtres ceux de leurs marionnettes, magistralement!» Le Cadran lunaire, Mâcon

C’est vraiment extraordinaire. Raconté avec plein de poésie, elle dispose d’une virtuosité qui fait plaisir à lire.

Curieuse du parcours futur de cette auteure, je suis déjà certaine que je vais la suivre aussi dans d'autres livres

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Ven 28 Sep 2012 - 16:25

Tu le vends bien ce bouquin.
Allez hop, je l'ajoute à ma LAL.
bonjour

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Ven 28 Sep 2012 - 16:33

J'aime beaucoup le sujet (et la couverture! Very Happy )...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Ven 28 Sep 2012 - 16:38

Harelde a écrit:
Tu le vends bien ce bouquin.
Allez hop, je l'ajoute à ma LAL.
bonjour

coline a écrit:
J'aime beaucoup le sujet (et la couverture! Very Happy )...
c'est vraiment en dehors de la couverture un bien beau livre... concernant la famille et la recherche de l'histoire de sa famille.. en plus du sujet qu'elle manie très, très bien.. on voit réellement les marionettes devant les yeux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Ven 28 Sep 2012 - 17:03

kenavo a écrit:
. et disposant d’un peu de temps au bureau je viens de terminer ce très beau livre.


Faudrait qu'on échange de boulot. jemetate

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Ven 28 Sep 2012 - 17:05

Arabella a écrit:
kenavo a écrit:
. et disposant d’un peu de temps au bureau je viens de terminer ce très beau livre.


Faudrait qu'on échange de boulot. jemetate
Son boulot est un luxe (en bourg, bien sûr !)
rire

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Ven 28 Sep 2012 - 18:21

Je n'en reviens pas de la vitesse d'exécution de Kena Shocked
J'en profite pour redonner le lien de l'émission qui présente ce roman : Clara et les chics livres sur France Inter présentée par Clara Dupont-Monod, Lucile Bordes.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Lun 8 Oct 2012 - 18:19

Je suis la marquise de Carabas

Lucile Bordes a découvert très tardivement son histoire familiale, quatre générations de marionnettistes ambulants puis sédentaires, que son grand-père avait gardé cacher, comme un jardin secret.

J'ai été plutôt déçue par ce livre où l'auteur ne sait pas vraiment choisir entre biographie romancée et récit documentaire. J’ai trouvé que les personnages manquaient d’épaisseur (des personnages comme des marionnettes ?),et n’ai pas pu m’y attacher. Leur histoire m’a intéressée, d'autant qu’une grande partie se passe dans ma région - Lyon, Saint-Etienne et Rive de Giers - alors qu’elle aurait dû me passionner. Malgré quelques belles descriptions de la passion viscérale du marionnettiste, j'ai trouvé qu'il manquait au texte un certain souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Lun 8 Oct 2012 - 21:27

ah c'est dommage.. désolée que tu n'as pas trouvé le plaisir de lecture

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Mar 9 Oct 2012 - 7:34

kenavo a écrit:
ah c'est dommage.. désolée que tu n'as pas trouvé le plaisir de lecture

J’ai trouvé ce livre un peu maladroit, c'était intéressant quand même.
Les moins bonnes lectures font d'autant plus apprécier le plaisir des excellentes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Mar 9 Oct 2012 - 8:50

topocl a écrit:
Les moins bonnes lectures font d'autant plus apprécier le plaisir des excellentes...
J'aime cet optimisme : toujours voir le bon côté des choses !
oui

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Mar 9 Oct 2012 - 9:29

Harelde a écrit:
topocl a écrit:
Les moins bonnes lectures font d'autant plus apprécier le plaisir des excellentes...
J'aime cet optimisme : toujours voir le bon côté des choses ! oui

Ca c'est sûr, c'est un peu ma méthode; après c'est très facile quand on lit beaucoup. Quand on lit deux livres par mois, c’est plus ennuyeux d'avoir une lecture moins bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
mimi54
Zen littéraire


Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Dim 2 Déc 2012 - 18:39

Livre compris dans la sélection des 3 romans à départager pour le jury de Mars des lectrices Elle.......Livre lu d'une traite, sujet intéressant mais pas assez creusé. Écriture pas mal pour un premier roman, mais bon, pas de quoi en faire un plat non plus.

Vite lu, et probablement vite oublié !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Harelde
Zen littéraire


Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 41
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Mar 18 Déc 2012 - 9:17

Je suis la marquise de Carabas

La narratrice – qui est aussi l’auteur de ce roman autobiographique – découvre qu’elle est issue d’une famille de saltimbanques : des marionnettistes vivants dans une roulotte et se produisant de ville en ville à travers toute la France. Elle entreprend de questionner son grand-père (Emile, dit Mimile) sur ce piano que nul n’a le droit de toucher, sur ces vieilles roulottes qui terminent de pourrir au milieu des ronces. C’est Auguste Pitou qui, le premier en 1850, parvient à convaincre Chok de le prendre avec lui. Très vite, il apprend le métier et épouse la fille de son mentor. Un enfant nait, apprend aux côtés de ses parents et de son grand-père. Et prend la relève, avec ces hauts et ces bas, des succès et ces difficultés. Enfant qui se marie et qui enfante à son tour.

Tout au long des cinq générations (de Chok à Mimile), le théâtre ambulant évolue, au gré de leurs propriétaires et de l’époque. Le lecteur assiste à l’invention des spectacles, la création des décors, de la mise en scène, à la confection des costumes. Il entre dans l’intimité des artistes, arpente les coulisses, contemple l’envers du décor et sillonne le Second Empire, la guerre de 1870, la jeune République et la Première Guerre mondiale, assiste à l’avènement du cinéma, muet d’abord, parlant ensuite. Et vit la sédentarisation aux côtés de ses nomades déboussolés.

L’auteur découvre son passé. Elle est effarée d’ignorer cette vie qui fut celle de son aïeul au cours de sa jeunesse. Elle lui en veut également un peu tout en comprenant ses réticences, ses difficultés pour en parler : sa douleur à la vente du théâtre, la douleur d’être celui qui a jeté l’éponge.

L’auteur nous parle de son passé avec autant de talent que d’émotion. Le texte est superbe et contribue à la magie de l’ensemble dominé par Crasmagne, la marionnette vedette de la troupe. Une très belle lecture.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Aujourd'hui à 0:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucile Bordes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lucile nous a rejoints hier soir ! Edit photos p3
» Les savons de Lucile
» Puces des Couturières aux Bordes (36) le 7 juin
» écriture et dessin
» Trouver les origines de ma mère née le 22/09/1955 à Toulouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: