Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lucile Bordes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Mar 17 Mai 2016 - 12:48

Parce que j'aimerais susciter votre intérêt pour ce très touchant livre, écrit avec finesse, et parce que j'aimerais que tous les Parfumés Parisiens, et ceux d'ailleurs s'ils le peuvent, se déplacent jusqu'à ma librairie pour la rencontrer et acheter son livre (sivousplésivousplésivousplé) (et après on va se boire un verre pour fêter ça !), je vous livre mon avis sur 86, année blanche



1986, l'année où la catastrophe nucléaire de Tchernobyl a bouleversé des vies, un rapport à la nature, à la maladie, à l'existence.

Lucile Bordes décide d'écrire un roman à trois voix. Trois voix de femmes qui témoignent de leur expérience et leurs ressentis alors que le nuage radioactif les enveloppe insidieusement.

Lucie, quinze ans, vit la catastrophe de loin, alors que son père ouvrier se débat face à un licenciement menaçant. Lucie voit le monde autour d'elle, le nuage qui devrait s'arrêter à la frontière, et se questionne sur l'aveuglement du monde.

Ludmila, à Pripiat, ville dortoir de la centrale, attend le retour de son mari parti au cœur de la catastrophe pour "l'enrayer". Avec sa fille, Ludmila sera évacuée, "provisoirement". Et pourtant. Et où est son mari ?

Ioulia, de Kiev, une femme déchirée entre son mari et son amant découvrira le prix de l'indépendance entre le premier qui fuit son couple en déliquescence pour devenir liquidateur à la centrale et le deuxième, français qui part du jour au lendemain de ce pays contaminé.

Lucile Bordes parle des mensonges des gouvernements, des gens qui préfèrent se voiler la face, du sacrifice de certains, de la peur d'autres, de la douleur, l'incompréhension et la solitude face à l'impossible. Mais aussi de la force, de se trouver soi dans l'adversité.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Mer 8 Juin 2016 - 9:48

Je continue ma découverte de cette auteure


Je suis la marquise de Carabas

Tout commence dans une petite ville de Normandie, Bellême, milieu XIXe. Auguste, un apprenti épicier plein de bagout, se rend à un spectacle de marionnettes en bois et à fils. Quelques jours plus tard, il sautera dans la roulotte des saltimbanques et, sans le savoir, commencera à écrire les premières de la Fabuleuse et Légendaire histoire du théâtre Pitou.Lucile Bordes est une conteuse fabuleuse. Elle donne vie à cette famille (que l'on suivra pendant plus d'un siècle) comme ses personnages le font avec leurs marionnettes.

Un récit à la fois poétique, drôle, dramatique et passionnant. A chaque page, on a l'impression d'être dans la roulotte, de vivre les joies et les peines de la famille Pitou, qui connaîtront la gloire grâce à leurs doigts d'or maniant les fils, à leur ingéniosité (création "d'effets spéciaux") et à leur inventivité, puis petit à petit, au grand regret des lecteurs qui auraient voulu que le temps s'arrête pour eux, leur déclin (à cause du cinéma, notamment).

Je suis la marquise de Carabas, un livre inspiré de la propre famille de l'auteure, est une saga familiale et un roman d'aventures, une fresque historique et une histoire intimiste.

Éditions Liana Levi (22.08.2012)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Mer 8 Juin 2016 - 10:05

oh oui, j'ai adoré cette marquise de Carabas Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19337
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Mar 12 Juil 2016 - 18:19

Je suis la marquise de Carabas


La narratrice raconte l'histoire d'une partie de sa famille, à partir d'Auguste, garçon épicier, qui décide un jour de quitter la boutique pour suivre des montreurs de marionnettes sur les routes. Son fils va continuer la tradition, mais la troisième génération se tourne vers le cinéma et se sédentarise. Le grand-père de la narratrice constitue le dernier représentant de la famille à avoir connu la roulotte puis le cinéma, avant de devenir instituteur. Entre faits et rêves, réalité et reconstitution Lucile Bordes nous dresse une galerie de personnages, et aussi en filigrane des époques qu'ils ont traversées.

Un très joli livre, dont le charme tient en grande partie à l'écriture, toute à l'économie, qui va à l'essentiel, sans grandiloquence, mais avec un rythme, une cadence bien à elle. Et le spectacle, et les marionnettes, forcément liées à la magie de l'enfance, sont une belle façon de voyager dans le temps et dans l'espace. Un livre très court (140 pages) mais très dense, où rien n'est de trop.

Une jolie découverte, faite grâce à Queenie, que je remercie.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucile Bordes   Aujourd'hui à 5:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucile Bordes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Lucile nous a rejoints hier soir ! Edit photos p3
» Les savons de Lucile
» Puces des Couturières aux Bordes (36) le 7 juin
» écriture et dessin
» Trouver les origines de ma mère née le 22/09/1955 à Toulouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: