Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 listes de romans japonais préférés

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Mer 13 Mar 2013 - 11:27

Suite à la suggestion de Kenavo, je mets ici l'adresse de ce site, avec des propositions de découvertes d'auteurs japonais :
Shunkin

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 30
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Mer 13 Mar 2013 - 11:56

Oh je m'intéresserai à ce fil, je le garde en tête.

J'ai pas petit-déj, ce matin, je n'ai pas le courage de lire avant d'avoir mangé un boeuf dentsblanches

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Mer 13 Mar 2013 - 13:54

Merci Arabella


Kannskia a écrit:
J'ai pas petit-déj, ce matin, je n'ai pas le courage de lire avant d'avoir mangé un boeuf dentsblanches
on est sur un fil sur la littérature japonaise... prends plutôt quelques sushis Razz

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 30
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Mer 13 Mar 2013 - 14:34

kenavo a écrit:
Kannskia a écrit:
J'ai pas petit-déj, ce matin, je n'ai pas le courage de lire avant d'avoir mangé un boeuf dentsblanches
on est sur un fil sur la littérature japonaise... prends plutôt quelques sushis Razz
Hmmmm bonne idée ! Sinon un boeuf entier, ça fait combien de yakitoris boeuf/fromage ? attentif

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Mer 13 Mar 2013 - 14:35

Arabella a écrit:
Suite à la suggestion de Kenavo, je mets ici l'adresse de ce site, avec des propositions de découvertes d'auteurs japonais :
Shunkin

Une très bon site, que j'ai beaucoup consulté quand j'ai commencé à découvrir cette littérature. Dommage qu'il soit en sommeil (?) depuis 2 ans et ne recense plus les nouveautés.

kenavo a écrit:



Kannskia a écrit:
J'ai pas petit-déj, ce matin, je n'ai pas le courage de lire avant d'avoir mangé un boeuf dentsblanches
on est sur un fil sur la littérature japonaise... prends plutôt quelques sushis Razz

Elle peut manger un boeuf de Kobe !
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Mer 13 Mar 2013 - 16:29

nezumi a écrit:
Arabella a écrit:
Suite à la suggestion de Kenavo, je mets ici l'adresse de ce site, avec des propositions de découvertes d'auteurs japonais :
Shunkin

Une très bon site, que j'ai beaucoup consulté quand j'ai commencé à découvrir cette littérature. Dommage qu'il soit en sommeil (?) depuis 2 ans et ne recense plus les nouveautés.


Oui, c'est vraiment dommage, mais j'imagine que tenir un tel site à jour a du être un gros travail. Les gens se lassent. Mais cela reste une mine d'informations.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Sam 24 Mai 2014 - 1:14

Mes TOP 10 Littérature Japonaise (Provisoire)

-- Bashô, L'étroit chemin du fond, ou Friches
-- Sôseki, Oreiller des herbes, ou Je suis un chat
-- Ôgaï MORI, Chûsaï SHIBUE (pas traduit)
-- Kobo ABE, Femme de sables, ou L'Homme-boîte
-- Kenzaburo OE, Le Jeu du siècle, ou Le Jeu contemporain, ou L'Arbre vert s'enflamme (pas traduit)
-- Shôheï ÔOKA, Les Feux,
-- Jun ISHIKAWA, Mille ans de bonheur, ou Nouvelles d'Après-Guerre (pas traduit), ou Faucon
-- KOJIKI - Chronique des faits anciens (mythes japonais)
-- Takeshi KAÏKÔ, Les Ténèbres d'un été
-- CHIKAMATSU, Double suicide à Sonézaki, ou Double suicide à Ten-no-Amijima (Traduit ?)

Enfin ce n'est pas si original mon choix, plutôt banal ?
Je suis un peu déçue (de moi-même).
Mais je ne voulais pas carrément faire une liste de livres non-traduits car ce n'est pas intéressant si on ne peut pas partager le plaisir. Du coup c'est devenu moins original, non ?
Sinon, puis-je ajouter un peu d’œuvres complémentaires ?

-- Yukio MISHIMA, Confession de masque, ou Pavillon d'or
-- Michio TAKEYAMA, Harpe de Birmanie
-- ZEAMI, Pièces de Nô
-- Kenji MIYAZAWA, Matasaburô le vent
-- Shichirô FUKAZAWA, Fleuve Fuéfuki (pas traduit), ou Narayama

Même si j'ajoute cinq de plus, j'ai l'impression que mon choix est banal. Pourquoi ?
Parce que vos listes de la première page sont excellentes, peut-être.

Oui, c'est vrai qu'il n'y a ni KAWABATA, ni MURAKAMI, ni Dit de Genji.
Euh... c'est-à-dire, euh...
Il est possible que j'aie oublié des œuvres importantes. Je vais continuer à réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Sam 24 Mai 2014 - 16:06

Heureusement pour nous, la plupart de ces oeuvres sont traduites et connues en France.

Pour revenir sur les thèmes que tu évoques comme la violence, la crauté et les amours bizarres,
je crois que beaucoup d' éléments -peut etre les plus profonds et les plus secrets nous échappent.

Je pense d' abord que le Japon est une ile et que c' est un premier facteur. Une ile assez fernée sur
elle-meme. Une ile soumise à des séismes fréquents et très violents. Et cette violence se reflète
quelque part dans l' esprit des Japonais.
Et que cette violence est ritualisée, intériorisée pour la cacher ou la dominer.
Il y a l' histoire et la mythologie fondatrice. Les guerres entre clans semble avoir mobilisé les
populations entières pendant de longues périodes.
Le role de l' empereur semble avoir joué un role très important et notamment au cours de la guerre
de 40. Cette guerre a été très traumatisante et se retrouve dans la plupart des écrits des
romanciers. De meme pour Hiroshima et Nagasaki.

Je pense comme toi que l' ouverture du Japon à l' Occident a été aussi déterminante que cette guerre.
Comment aurait-évolué le Japon sans ces deux évènments majeurs. Qui peut le dire ?
L' évolution de la culture aurait sans doute plus lente, moins brutale, mais se serait faite quand
meme.
Je me deamnde aussi souvent quel a été le role déterminant de la Chine voisine ? Inspiratrice
mais souvent concurrente.
Ce qui est certain  en tout cas, c' est que l' évolution artistique depuis 40 ans  s' est considérablement
accentuée et modifiée, pour devenir une culture métisse, par certains cotés trop américanisée, mais peut etre aussi, plus volontiers ouverte aux influences. Surtout avec les nouveaux medias et la mondialisation.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Sam 24 Mai 2014 - 18:53

bix229 a écrit:
Heureusement pour nous, la plupart de ces oeuvres sont traduites et connues en France.

Ce qui est peu...

Je me rappelle avoir lu récemment (sur le forum ou ailleurs, je ne sais plus) une remarque très juste. Elle mettait en évidence que ce que nous connaissions de la littérature japonaise n'était, en grande partie, que des traductions d'oeuvres susceptibles d'intéresser les étrangers parce qu'elles correspondaient  à l'idée qu'ils s'étaient faite du pays. A savoir un Japon tragique modelé par les catastrophes naturelles, ou par les traditions, ou la technologie. En gros des stéréotypes. Un énorme pan de cette littérature, comme toute littérature étrangère d'ailleurs, nous échappe sûrement, parce que sa traduction ne serait pas rentable.
Donc comment (et pourquoi ??) catégoriser et expliquer les fondements de cette littérature tout en en ayant un aperçu très partiel et biaisé ? Si un étranger faisait la même chose à propos de la "littérature française" à partir des livres traduits dans sa langue, nous serions frappés par les limites évidentes de sa démarche, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Sam 24 Mai 2014 - 20:44

Que tout ne soit pas traduit, qu'il y ait un tri, ne me choque pas en soi. Certains oeuvres le méritent plus que d'autres. Ensuite, il y a des ouvrages tellement liés à un contexte culturel, à une mentalité, qu'ils ne seront pas forcément compréhensibles à un autre public. Et c'est particulièrement vrai pour les ouvrages humoristiques, il y a des choses qui ne peuvent faire rire que dans un contexte.

Après la question est celle du choix, plus ou moins pertinent, plus ou moins orienté vers un goût supposé du public chez certains éditeurs. C'est difficile à dire, si on ne peut pas avoir accès aux ouvrages dans la langue original. Ariane pourrait peut être nous éclairer, nous dire s'il y a des auteurs qu'elle considère comme intéressants et qui n'ont pas été traduits ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rejeton
Posteur en quête


Messages : 66
Inscription le : 08/05/2014
Localisation : Kent, Angleterre

MessageSujet: listes de romans japonais préférés   Dim 25 Mai 2014 - 13:33

Personne n'a proposé Taro, un vrai roman de Minae Mizumura, pour, moi un des meilleurs livres japonais de ce siècle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themodernnovel.com
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Dim 25 Mai 2014 - 17:22

Mizumura Minae, Ok, merci pour le tuyau, c' est noté !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Dim 25 Mai 2014 - 20:05

bienvenue rejeton,

n'hésite surtout pas à venir et présenter et nous en dire un peu plus par ici : clic

 bonjour 

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Lun 26 Mai 2014 - 0:05

C'est très intéressant ce que vous dites tous les trois, bix, nezumi et Arabella. Merci beaucoup !

C'est vrai que les maisons d'édition françaises font des choix pour plaire aux lecteurs françaises.
Je prends un exemple de ma liste de Top 10.
Ôgaï MORI est considéré un des deux grands écrivains de l'ère Meiji avec Soséki.
Bien que les œuvres de Soséki soient presque toutes traduites, les œuvres d'Ôgaï ne sont pas beaucoup traduites. Il est tout de même très important dans l'histoire de la littérature japonaise. Il a fait aussi pas mal de traductions importantes dont "Faust" de Goethe.

Son chef-oeuvre incontournable est donc "Chûsaï SHIBUE" que j'ai mis dans la liste.
Mais c'est une biographie d'un médecin-chercheur confucianiste (1805 - 1858). Comme Ôgaï lui-même était un écrivain-médecin (de l'armée de terre), il a trouvé une certaine ressemblance dans la vie de Chûsaï, je crois. L'histoire elle-même est donc assez sobre, pas vraiment passionnante.
Ce qui compte le plus dans cette œuvre est son écriture. Alors qu'à présent les étudiants d'université (à l'âge de 20 ans) peuvent lire à peu près tous les livres de Soséki, il faut être très courageux ou bien cultivé pour lire "Chûsaï SHIBUE" jusqu'à la fin. C'est vraiment beau mais difficile à lire.
Atsuko SUGA (1929 - 1998), traductrice italien-japonais d'Antonio Tabucchi, Italo Calvino, Umberto Saba, disait sur ce livre, "il est très très important que les japonais possèdent cette oeuvre" dans un entretien avec Saïichi MARUYA l'écrivain.
Je ne sais pas si cela correspond à quoi en France. Mais imaginez par exemple "Les Fleurs du Mal" de Beaudelaire disparaît brusquement de la littérature française ! (ou bien "Madame Bovary" si vous préférez)
Voilà, "Chûsaï SHIBUE" est la colonne vertébrale de la littérature japonaise. Mais c'est intraduisible. Sinon il faudra carrément rappeler Charles de sa tombe pour le faire traduire comme des œuvres d'Edgar Alain Poe.

Quand sa qualité littéraire n'est pas sur l'histoire elle-même, mais sur l'écriture, cette œuvre perd vite son importance à cause de la traduction. Dans ce cas, la traduction est peut-être inutile. Même s'il y a 5 ou 6 traductions des "Fleurs du mal" en japonais, comme chaque version a de bons côtés et mauvais côtés, ça ne nous suffit pas.
Peut-on dire qu'un japonais qui ne sait pas lire le français pourra tout de même arriver à la compréhension correcte de Beaudelaire en lisant toutes les six traductions des "Fleurs du Mal" ?
Ou bien chacun de lecteurs doit choisir la version qui lui plaît ?

Un autre exemple avec Shôheï ÔOKA.
J'adore "les Feux". Je l'ai lu quand j'avais 14 ou 15 ans. Ce livre était un vrai choc de mon adolescence. Pourtant je suis sûre d'avoir déjà lu d'autres livres sur la guerre avant ce livre, "Journal" d'Anne Frank, ou "La harpe de Birmanie" de Takéyama, par exemple. J'ai été choquée peut-être car on sent que ce n'est pas tout à fait une fiction. Ce qu'il raconte est à peu près vécu par l'auteur.
Son "Journal d'un prisonnier de guerre" a (récemment ?) été traduit en français.
Mais il y a un troisième livre : "Chronique de la bataille à Leyte" (une île des Philippines). Et je pense que personne ne le traduira en français.
Là, il s'est éloigné de son expérience vécue. Et il a ramassé beaucoup de témoignages de soldats qui combattaient sur cette île. Du coup ce livre ressemble plutôt à un document historique, très détaillé. Il a reçu le prix Maïnichi. Et on le considère comme un des plus importants livres sur la guerre de Pacifique.
C'était la pire bataille infernale de la Pacifique : 84000 morts japonais et 15000 morts américains.
Mais est-ce que beaucoup de français veulent lire cela ? C'est à trois tomes, 1500 pages en japonais. Qui veut savoir le détail de ce combat à ce point en France ?
Oui, ce livre est tout de même beaucoup moins long que "Musashi" d'Eiji Yoshikawa, à peu près la même longueur que "Quatre Soeurs" de Tanizaki.
Quel éditeur ose traduire ce gros pavé ? Je ne crois pas..., car maintenant on le lit déjà peu même au japon malgré la version poche toujours présente.

Par exemple, la plupart des japonais ne s'intéressent pas au destin de Louis XVI, et ne peuvent même pas faire la différence entre Louis XIV et Louis XVI. Pensez-vous qu'une maison d'édition japonaise veut traduire "Un roi sans lendemain" de Christophe DONNER même si c'est un très bon roman ?

Et puis je réfléchis sur "Le Clan des Otori" de Lian Hearn que je n'ai pas lu.
Récemment une voisine m'a dit, "C'est passionnant ! et vraiment bien écrit !Il faudra absolument lire ! Je vous le prête !"
Euh.... Je ne savais comment lui répondre.
Je pense que "les romans de samouraï" écrits par les auteurs japonais seraient parfois très difficiles pour les lecteurs occidentaux car à la base les auteurs les ont écrits pour les lecteurs japonais.
C'est un peu normal pour moi que les lecteurs français préfèrent "Otori" à "Musashi" (Yoshikawa).
Par exemple, Ryôtarô SHIBA a écrit beaucoup de romans de ce genre. Mais je ne pense pas que les lecteurs ordinaires peuvent être passionnés de ses romans comme "Otori", car "Otori" est fait pour ça, pour les lecteurs occidentaux.
Je pense qu'il y a trop de noms japonais et noms de lieux japonais dans les romans de SHIBA. Cela pourrait déjà être un vrai casse-tête pour les lecteurs occidentaux, non ?
En plus parfois les lecteurs ne pourront même pas trouver un petit morceau de la "sérénité du jardin zen" dans sa lecture des romans japonais, "Mais c'est n'importe quoi, ça !"
Du coup, ils diraient, "Je préfère mille fois "Neige" (Fermine) ou "Le Peintre d'éventail" (Haddad) ! Il n'y a que là le vrai japon !"
Oui, oui, c'est un peu vrai. Ce sont une sorte de concentré de la sauce yakitori.

Par exemple un écrivain japonais a le droit de raconter "Une journée de Svidrigaïlov" (Crime et châtiment). Et quand Svidrigaïlov entre dans un bar, il ne prendra pas un verre de whisky, mais certainement de vodka, car un écrivain japonais doit essayer de fabriquer une atmosphère de Pétersbourg. Dostoïevski, Tolstoi et Tchékhov n'ont pas besoin de fabriquer une atmosphère russe. Mais un écrivain japonais en est obligé. Et ça peut devenir parfois ridicule.
Et à présent comme les écrivains japonais ne sont plus vraiment motivés pour directement décrire "la sérénité du jardin zen", ça laisse peut-être tenter encore des écrivains d'autres pays, non ?

C'est vrai que ce sont parfois très bizarre aux yeux de japonais, puisque ce genre de roman est tout de même une sorte d'imitation ou un produit dérivé, comme si "une journée de Svidrigaïlov" d'un japonais devra faire beaucoup rigoler les russes.
Par exemple (je suis vraiment désolé, monsieur Haddad), "Atôra" devait être "Atoura", si un japonais l'écrit, non ? Et je me demande aussi comment écrire "Hison" en kanji (idéogramme) ? Ou bien encore "Osaki Tanako" : mais lequel est le nom de famille ? lequel est le prénom ? Et le prénom "Matabei" : doit-il avoir au moins 80ans avec ce prénom ? etc.
Mais ce ne sont que des détails. Ce n'est pas si grave. Plein de lecteurs sont émus. C'est principal.

Du coup je me rappelle brusquement "Western spaghetti" de Sergio LEONE.
Une histoire de "Samouraï de vignoble" pourra dépasser un jour les romans japonais par la beauté de son taoïsme abouti.
Vive la mondialisation !

PS. Pour bix.
Les japonais respectaient beaucoup la culture chinoise jusqu'à la guerre de 1894. Après la défaite de la Chine, beaucoup de japonais ont commencé à mépriser son voisin.


Dernière édition par Ariane SHOYUSKI le Mar 27 Mai 2014 - 22:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   Lun 26 Mai 2014 - 0:13

Sept ouvrages quand meme de Mori Ogai en français... Il en manque beaucoup ?

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: listes de romans japonais préférés   

Revenir en haut Aller en bas
 
listes de romans japonais préférés
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Américains et les Japonais n‘aiment pas les micro-ondes,
» Fameuse petite salade de choux des restau japonais
» PP - Saori (cheesecake japonais)
» Listes pour se simplifier la vie !
» Navire Japonais à Zeebruges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: