Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans   Lun 15 Oct 2012 - 14:13



Un bouquin qui mérite un détour.
Quand il m'est arrivé dans les mains, ce fut le choc : épaisseur et grand format des beaux livres ; photo noir et blanc sur belle jaquette : un paysage rural, un sentier, et au bas de l’image, un vacher menant ses deux bêtes d’une baguette de bois. Une photo au grain du plus bel effet sur laquelle un titre en jaune se découpe merveilleusement : « Les derniers paysans ».

Vous le savez, j'aime passionnément lire. mais j’apprécie également le livre comme objet de décoration. Et quoi de plus beau qu’une bibliothèque chargée de volumes disparates, de toute taille, de toute épaisseur et aux coloris variés ? Ce n'est probablement pas sur Parfum de livres qu'on me contredira.
Avec le livre que j’avais alors dans les mains, le plaisirs des yeux était là. Et chez moi, ce plaisir initial est le moyen le plus efficace pour me donner envie de l'ouvrir et de le feuilleter.

A l’intérieur, la grande sobriété que je qualifierai volontiers de flamboyante si vous me permettez l’oxymore, me plait énormément. Pas cet hideux papier glacé, blanc et froid, impersonnel qui oblige le lecteur à tourner le livre en tout sens dans l’espoir vain de supprimer le reflet qui l’empêche de lire, non ! Mais au contraire un papier mat, chaud qu’on aime tourner et qui respecte le travail des auteurs.

A chaque page, une ou deux photos de grande taille, agrémentées du lieu, de la date et nantie d’une légende explicative. Je n’ai évidement pas (encore) eu le temps de lire les 280 et quelques pages. Mais j’ai toutefois parcouru le livre dans son ensemble, découvrant des photos de grande qualité. Des photos ayant une "âme", qui me parlent. Ce livre est un témoignage tentant d’illustrer la disparition de la paysannerie française au profit de l’agriculture moderne actuelle. Des photos prises au gré des balades de l'auteur dans la campagne française des années 60, 70, 80 et jusqu'à nos jours, montrant des métiers séculaires qui survivaient encore dans certaines enclaves de notre pays : Pyrénées, Massif Central, Alpes. Mais aussi Flandre, Artois, Poitou.
Images et impressions m’évoquant « La terre » de Zola ou certains récits de Giono. Un bouquin qui, à mon sens, ravira les amoureux de la nature et les nostalgiques des chemins creux.

A découvrir.
aime



Les derniers paysans
Par Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois
287 pages
Delachaux et Niestlé (4 octobre 2012)

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans   Lun 15 Oct 2012 - 14:52

Ben , celui-là il pourra me rendre service pour mes cadeaux de Noël, merci Harelde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans   Lun 15 Oct 2012 - 14:56

topocl a écrit:
Ben , celui-là il pourra me rendre service pour mes cadeaux de Noël, merci Harelde
bonjour

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans   Lun 15 Oct 2012 - 22:12

Merci, Harelde, j'en connais un - non deux - qui vont être tout contents de recevoir ce livre pour leur anniversaire de mariage après-demain,
(surtout qu'à l'origine l'éditeur Delachaux et Niestlé est suisse ange panne racheté en 2003 par La Martinière Groupe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans   Mar 16 Oct 2012 - 9:47

Maline a écrit:
Merci, Harelde, j'en connais un - non deux - qui vont être tout contents de recevoir ce livre pour leur anniversaire de mariage après-demain,
(surtout qu'à l'origine l'éditeur Delachaux et Niestlé est suisse ange panne racheté en 2003 par La Martinière Groupe).
J'en suis heureux !
sourire

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans   Mar 16 Oct 2012 - 17:08

Merci Harelde ! Mon père en faisait partie de ces derniers paysans et mes voisins d' alors aussi.
Ne pas oublier non plus Depardon, fils de paysans, de ces derniers paysans qui n' étaient en rien des agropollueurs, mais des hommes qui travaillaient beaucoup, à la sueur de leur front et de leurs peines. Qui gagnaient peu et vivaient au milieu de leurs betes et de leurs champs...Oubliés du temps...


Dernière édition par bix229 le Mer 14 Nov 2012 - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans   Mar 16 Oct 2012 - 17:10

bix229 a écrit:
Merci Harelde ! Mon père en faisaient partie de ces derniers paysans et mes voisins d' alors aussi.
Ne pas oublier non plus Depardon, fils de paysans, de ces derniers paysans qui n' étaient en rien des agropollueurs, mais des hommes qui travaillaient beaucoup, à la sueur de leur front et de leurs penes. Qui gagnaient peu et vivaient au milieu de leurs betes et de leurs champs...
Depardon est effectivement évoqué dans l'avant-propos.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans   Mer 14 Nov 2012 - 9:07

Une présentation radiophonique du livre :
http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=496613
Emission : Somme 1/5
Temps : de 09'00 à 14'30.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans   Mar 20 Nov 2012 - 16:27

Pour visualiser les 40 premières pages du livre :
http://lmg.portail-presse.fr/v2/index.jsp?id=1/1002/1254&lng=fr

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serge Chevallier et Philippe-J. Dubois - Les derniers paysans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Cinémas" de Serge Moati
» Le Havre - PIERRE DUBOIS
» [résolu] Défilement des derniers sujets
» OUF (Demande à Philippe BENARD)
» 1848 - Fuite Louis-Philippe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Témoignages-
Sauter vers: