Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Teju Cole

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Teju Cole Empty
MessageSujet: Teju Cole   Teju Cole Icon_minitimeLun 15 Oct 2012 - 16:14

Teju Cole Ab135

Biographie de l'auteur
Teju Cole a grandi au Nigeria avant d'immigrer aux États-Unis en 1992. Ecrivain, photographe, il est spécialiste d'histoire de l'art.
Open City est son premier roman.
Invité au festival America, septembre 2012.
source: éditeur




_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Teju Cole Empty
MessageSujet: Re: Teju Cole   Teju Cole Icon_minitimeLun 15 Oct 2012 - 16:14

Teju Cole A545 / Teju Cole Aa35
Open City
Citation :
Présentation de l'éditeur
Open city dresse un portrait sensible et multiracial du New York Post 11 septembre 2011 à travers le regard d'un flâneur contemporain. Acclamé dans le monde anglo-saxon, il a été finaliste de plusieurs Prix, dont le prestigieux national Book Critics Award, avant d'être Récompensé du Pen/Hemingway First Fiction Award. Julius, un jeune Nigérian interne en psychiatrie, trompe sa solitude en déambulant sans but précis dans New York. Nous sommes en hiver : Julius vient de connaître une rupture douloureuse, la pression des consultations le laisse exsangue et son passé au Niger le hante sans qu'il sache trop en démêler les raisons profondes. Très vite, ces longues marches deviennent un exutoire nécessaire et l'occasion de confronter son isolement à des milliers de visages anonymes dans une ville cosmopolite mais meurtrie par les attaques du 11 septembre. De rencontre fortuite en rencontre fortuite, ces mille visages prennent corps, donnent de la voix, existent comme autant de témoins d'un paysage humain morcelé, à la fois déchiré et uni par la question de l'autre : marathonien claudiquant seul sur le trottoir après l'exploit, vieux professeur de littérature à l'agonie, cireur de chaussures haïtien, sans-papiers libérien incarcéré, jeunes Noirs américains en quête d'eux-mêmes, patients inconsolables. Magnifiques séries de rencontres qui font s'engouffrer dans le texte toute la modernité de New York, cependant qu'en contrepoint l'architecture que Julius déchiffre sans relâche, la musique qu'il écoute, les pièces d'art qu'il contemple dévoilent au lecteur le prodigieux palimpseste de la ville. Mais Julius, comme les oiseaux qu'il chérit, se sent hiberner, vaciller : pour que le printemps advienne et qu'il puisse reprendre possession de lui-même et de son passé, il lui faudra aller au bout de pérégrinations physiques et mémorielles qui le mèneront à Bruxelles et sur les traces de son passé nigérian. Etonnant premier roman, Open City met en scène un homme en crise dans une ville en crise : ces deux entités se répondent et la quête du premier trouve des éléments de réponse dans l'immensité de l'autre. La prose de-Teju Cole, profonde, rythmée, sert à merveille cette belle méditation sur l'identité, la perte, l'acceptation de soi et des autres dans un monde où l'altérité est partout brandie comme une menace.

Si je me rappelle bien, c’est un commentaire dans PAGE des Libraires qui a attiré mon attention vers cet auteur. Et c’est bien fait, quel bonheur la lecture de ce roman m’a donné !

Il y a bien un fil conducteur dans ce livre, mais faut pas trop chercher une « histoire ». On suit les balades de notre jeune Julien, au début et à la fin du livre à travers New York, au milieu à Bruxelles, et soit ses pensées, idées, théories le font « divaguer », soit il fait de belles rencontres qui vont lui faire des réflexions.

Et cela tourne un peu sur tout et tout. La musique, la photographie, l’architecture, la politique, le temps, la lumière, New York, l’Amérique, Nigeria, Europe….. ce qui semble être un grand salmigondis est en effet un texte réjouissant qui donne à réfléchir. Même si on n’est pas de son avis ou qu’on désapprouve même parfois ce qu’il ose dire de voix forte, c’est une joie de s’imaginer la discussion qu’on allait avoir avec lui pour lui montrer un autre point de vue.

Lecture tout à fait jouissive et extraordinaire. Une nouvelle voix intéressante et intelligente qui nous vient d’Amérique.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Teju Cole Empty
MessageSujet: Re: Teju Cole   Teju Cole Icon_minitimeLun 15 Oct 2012 - 16:27

Ton Julien on dirait un parfumé: des voyages, des bavardages, de la culture tous azimuts, des idées, des rencontres, des divagations...un lointain cousin à nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Teju Cole Empty
MessageSujet: Re: Teju Cole   Teju Cole Icon_minitimeLun 15 Oct 2012 - 16:58

en effet, c'est un peu de ça Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Teju Cole Empty
MessageSujet: Re: Teju Cole   Teju Cole Icon_minitimeLun 15 Oct 2012 - 17:46

Je ne suis pas étonnée qu'il te plaise Kena. Je le tenterais bien, je suis assez curieuse de voir ce que cela donne.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Teju Cole Empty
MessageSujet: Re: Teju Cole   Teju Cole Icon_minitimeLun 15 Oct 2012 - 21:39

Epi a écrit:
Je ne suis pas étonnée qu'il te plaise Kena. Je le tenterais bien, je suis assez curieuse de voir ce que cela donne.
si je trouve la fonction comment prêter un e-book, je pourrais te le passer Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Teju Cole Empty
MessageSujet: Re: Teju Cole   Teju Cole Icon_minitimeLun 15 Oct 2012 - 22:09

kenavo a écrit:
Epi a écrit:
Je ne suis pas étonnée qu'il te plaise Kena. Je le tenterais bien, je suis assez curieuse de voir ce que cela donne.
si je trouve la fonction comment prêter un e-book, je pourrais te le passer Wink
Je n'ai jamais tenté, il faudrait essayer de voir ça de plus près effectivement (et même pas besoin d'aller à la poste rire )

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Teju Cole Empty
MessageSujet: Re: Teju Cole   Teju Cole Icon_minitimeMer 7 Mai 2014 - 13:38

Teju Cole aime aussi la photographie de rue et publie une sélection de ses pohotos chez Flickr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Teju Cole Empty
MessageSujet: Re: Teju Cole   Teju Cole Icon_minitimeJeu 8 Mai 2014 - 6:19

oh, merci pour ce lien... j'aime bien ce qu'il fait Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Teju Cole Empty
MessageSujet: Re: Teju Cole   Teju Cole Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Teju Cole
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» anniversaire à l'école
» Une école Montessori en Auvergne!! oO
» Matériel pour école d'art.
» j'avais 12 ans j'ai pris mon vélo et je suis partie à l'école
» [ ÉCOLE DES PUPILLES ] Ecole Courbet à Marseille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: