Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyLun 22 Oct 2012 - 0:27

Written on skin de George Benjamin (livret de Martin Crimp)
Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Writte10

Strip the cities of brick,
dismantle them.
Strip out the wires
and cover the land with grass

Force the chrome and aluminium
back into the earth.

Cancel all flights
from the international airports -

And people the sky with angels.

Erase the Saturday car park
from the marketplace,
rub out the white lines.

Shatter the printing press.
Make each new book
a precious object,
written on skin.

Make away for the wild primrose
and slow torture of criminals.
Fade out the living:
snap back the dead to life.


Citation :
Un riche propriétaire terrien invite chez lui un artiste chargé de réaliser un livre d’enluminures. Cet ouvrage doit immortaliser en images l’impitoyable exercice de son pouvoir politique et la paisible jouissance que lui procure l’ordre domestique, incarné dans l’humilité et l’obéissance enfantine de sa femme Agnès.

Mais la réalisation de ce livre devient un catalyseur propice à la rébellion de l’épouse. Après une première tentative de séduction couronnée de succès, elle exploite sa nouvelle intimité avec l’enlumineur afin d’influencer le contenu même du livre, forçant son mari à la voir telle qu’elle est réellement – et ouvrant ainsi la voie à un ultime et extraordinaire acte de provocation.

Written on Skin, d’après une légende occitane du XIIe siècle jouée sous le froid regard d’anges du XXIe, explore les conséquences explosives de la découverte de soi, et les limites du pouvoir qu’un être humain peut exercer sur un autre.


Voici donc ce fameux opéra créé en juillet à Aix qui a suscité un torrent d'éloges critiques et l'enthousiasme unanime du public. Les gens se lèvent à la fin de chaque représentation (à la mienne aussi) et le bouche à oreille est incroyable pour un opéra contemporain. Presque du jamais vu. Et tout ça m'a semblé entièrement mérité. Ce spectacle est une sorte de miracle et je vais tenter de dire pourquoi.

J'ai d'abord eu la bonne surprise de voir que les sur-titres anglais avaient été ajoutés à la langue néerlandaise. J'ai donc pu profiter totalement du texte de Martin Crimp qui m'a captivé à bien des égards alors même qu'il explore l'éternel thème du triangle amoureux qu'on rencontre du moindre vaudeville jusqu'à Pelléas et Mélisande.

Dès les premières minutes on sait qu'il est en train de se passer quelque chose d'unique et de rare. Le décor de Vicki Mortimer, les éclairages de Jon Clark, la mise en scène de Katie Mitchell, les chanteurs/comédiens, et bien sûr la musique de George Benjamin... tout fascine immédiatement et ne nous lâche pas jusqu'à la dernière seconde après 1h45 de musique continue (en 3 actes séparés par 2 pauses très brèves). Alchimie incroyable qui hypnotise le spectateur et l'emmène dans une histoire à la fois très charnelle, violente et habitée en même temps que distanciée et presque onirique.

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] George20

Cela n'a rien à voir musicalement avec Pelléas et Mélisande mais on peut y penser tellement on retrouve une forme de magie continue créée par cette musique d'un autre monde, complètement envoûtante et jamais lassante tellement les combinaisons sonores sont variées et d'une beauté inouïe. Musique aux dissonances contemporaines qui côtoient des mélodies somptueuses où les voix se détachent merveilleusement en se combinant avec des instruments qui semblent s'harmoniser parfaitement avec elles et les sublimer. Il y a par exemple cet accord de viole de gambe qui prolonge la voix de Christopher Purves ou cet harmonica de verre qui s'enchevêtre avec le chant des deux amoureux!!! drunken

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] 42601410

A ces sonorités d'un autre temps (une trompette bouchée également) s'ajoute une écriture très actuelle pour donner un sentiment d'intemporalité qui séduit et bouleverse nos habitudes. Cette symbiose parfaite entre tradition rassurante et modernité est pour beaucoup dans la réussite de ce spectacle qui donne la chair de poule. On alterne des moments de pure transe et des déflagrations génialement rythmées dans les moments de tension. Le tout en une progression implacable qui culmine dans une dernière ascension (musicale et théâtrale) qui laisse ébloui.

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Sur-la10Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Writte10


Le récit alterne et fait se croiser 3 "anges" énigmatiques et ambigus qui viennent du monde contemporain, au XXIe siècle, et un couple de propriétaires terriens appartenant à une époque qui s'inspire d'un récit du XIIe siècle mais qui pourrait aussi bien se situer à la Renaissance ou au XIXe. L'un des 3 anges devenant "The boy" venu pour réaliser des enluminures sur la vie de cet homme froid et autoritaire mais surtout pour les séduire à tour de rôle lui et son épouse jusqu'à provoquer le drame éternel de la jalousie... L'homme tue l'amant de sa femme à laquelle il fait manger le coeur avant qu'elle ne se défenestre pour échapper à la lame de son couteau.

As she drops from the house
three small angels - look -
are watching her calmly
from the margin.
In their face, in their eyes
see their cold fascination
with human disaster,
as they turn from the falling woman
to where the white lines
of the Saturday car park cover
the heaped-up dead.


Qui sont ces anges maléfiques et ces 2 personnages qui semblent émerger du néant ou d'une bulle temporelle comme des morts revenus à la vie afin de rejouer à l'infini la faute originelle, à l'image de cette enluminure représentant Eve dont l'épouse se moque en réclamant un "vrai" portrait à sa propre image?

Le décor unique mais modulable (faisant apparaître notamment vers la fin ce fascinant escalier qui conduit au suicide) représente sur la gauche le monde des anges comme une sorte de manufacture aseptisée où sont fabriqués les vêtements de différentes époques dont seront revêtus tour à tour les différents personnages. Antichambre entre vie et mort, paradis et enfer. Le mari demande d'ailleurs à l'enlumineur de représenter le paradis et sa femme l'enfer. Le côté droit découvre une salle plus ancienne qui fait office de salle à manger ou de chambre et qui est traversée à son extrémité par des arbres permettant une échappée dans la forêt lors d'une ou deux séquences. Les anges passent d'un côté à l'autre, commentent l'action et interagissent avec le couple. Mari et femme s'expriment également à la 3e personne comme s'ils étaient leurs propres observateurs. Des acteurs décrivant leur rôle, des morts se souvenant de leurs tourments de vivants. L'épouse en se suicidant semble elle-même avoir traversé les époques et finir sa chute au XXIe siècle.

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Writte11

L'arrivée de cet ange séducteur révèle la fragilité du mari et la violence de la femme. Les scènes de séduction sont génialement mises en scène avec une tension érotique étonnante. Il y a un mélange de douceur et de poésie qui fait place ensuite à la violence ou à la barbarie (la scène de cannibalisme!). Le tout dans un climat presque onirique, planant, suspendu. C'est fascinant.

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Aix-en10

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] 17309510

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Barbar11

La tension atteint son paroxysme lorsque le mari tue l'amant puis fait manger son coeur à sa femme. Survient alors cette scène en apesanteur où l'ange décrit le suicide d'Agnès pendant qu'on assiste à sa fuite au ralenti dans l'escalier. C'est un moment d'une grande beauté horrifique. A l'image de cet opéra dans son ensemble où beauté et terreur coexistent jusque dans cette musique merveilleuse qui épouse le moindre état d'âme et chaque climat de ce conte cruel. L'ensemble est prodigieux et d'une rare intelligence.

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Nether10



_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyLun 22 Oct 2012 - 1:36

bravo
Pour le spectacle...et le commentaire!
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyLun 22 Oct 2012 - 7:35

Sais-tu Marko, s'il y a eu, ou s'il y aura une captation de ce spectacle en vue d'une sortie DVD ?
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyLun 22 Oct 2012 - 8:36

mimi54 a écrit:
Sais-tu Marko, s'il y a eu, ou s'il y aura une captation de ce spectacle en vue d'une sortie DVD ?
Je ne sais pas mais c'est très probable avec un tel succès.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyLun 22 Oct 2012 - 14:52

Très bref extrait qui permet d'entendre d'abord un des moments de tension puis un fragment du duo amoureux où les 2 voix se mêlent à l'harmonica de verre et à la trompette bouchée:



Et la présentation au moment du festival d'Aix:


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyLun 22 Oct 2012 - 15:25

Les bienfaiteurs du spectacle:

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Writte12


George Benjamin:
Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] 17308710

Citation :
Né en 1960, George Benjamin étudie le piano dès 1974 avec Peter Gellhorn et Yvonne Loriod, et la composition avec Peter Gellhorn et Olivier Messiaen. En 1977, il entre au Conservatoire de Paris puis poursuit ses études musicales au King's College à Cambridge auprès d’Alexander Goehr (1978-1982).

En 1980, il est le plus jeune compositeur à avoir une de ses œuvres jouée aux Concerts-Promenades de la BBC (Ringed by the Flat Horizon). Cette pièce, ainsi que les deux précédentes, A Mind of Winter et At First Light, sont enregistrées en 1987 chez Nimbus. La même année, il dirige à Paris la création mondiale de son œuvre Antara, commande de l'Ircam.

George Benjamin est professeur de composition à l’Ecole Royale de musique de Londres et est fréquemment invité à diriger des formations orchestrales comme le London Sinfonietta, l’Orchestre St Paul, l’Orchestre philharmonique de Londres et l'Orchestre de l'Opéra de Lyon. Il est un des directeurs de l'ensemble Musique Oblique. En 1992, il devient directeur artistique fondateur de Wet Ink, nouveau festival de musique contemporaine avec l’Orchestre symphonique de San Francisco.

En 1993, il travaille pour la première édition du festival Meltdown à Londres, durant lequel est créée Sudden Time. En 1995, il dirige l’Ensemble Modern pour la création mondiale de son œuvre Three Inventions for Chamber Orchestra dans le cadre de la 75e édition du Festival de Salzbourg. Il compose Palimpsest I pour une tournée mondiale de l’Orchestre symphonique de Londres, dirigé par Pierre Boulez. C’est ce même ensemble qui crée Palimpsest II en 2002 dans le cadre de sa saison rétrospective consacrée à l’œuvre de George Benjamin. Après une autre œuvre orchestrale, Dance Figures composée en 2004, une œuvre scénique vient compléter en 2006 son catalogue : Into the Little Hill.

En 2001, Benjamin reçoit le premier prix de composition Schœnberg, décerné par l’Orchestre Deutsche Symphonie. Il est professeur de composition au King‘s College à Londres et consultant artistique pour la rétrospective de la musique du 20e siècle « Sounding the Century », organisées par la BBC en 2004/2005.

Il a reçu le titre de Chevalier de l’ordre des arts et des lettres par le gouvernement français et a été élu par l’Académie des arts de Bavière.

Martin Crimp:
Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] 58_58m10

Citation :
Né en 1956 dans le Kent (G.-B.), Martin Crimp débute sa carrière de dramaturge dans les années quatre-vingt en écrivant pour la radio. Ses textes sont récompensés par plusieurs prix et ses premières pièces sont produites par l’Orange Tree Theatre de Richmond, en banlieue de Londres. C’est au cours des années nonante que ses pièces commencent à être reconnues au-delà des frontières britanniques, notamment grâce à une résidence à New York et à sa collaboration avec le Royal Court Theatre de Londres en 1997, en tant qu’auteur associé. Son oeuvre est publiée en France par l’Arche Éditeur. Parmi les nombreuses pièces qu’il a publiées, citons Getting Attention (1991), Atteintes à sa vie (1997), La Campagne (2000), Le Traitement (2000), Tendre et cruel (2003), Ciel bleu ciel (2007). Il est également auteur d’un livret d’opéra, Into the Little Hill (2004-06). Martin Crimp est en outre traducteur et adaptateur de quelques pièces de Ionesco, Koltès, Molière, Marivaux et Genet.

Les pièces de Crimp traitent de la violence contemporaine avec cruauté et humour. Selon Élisabeth Angel-Perez, Crimp « construit un théâtre de la violence et du deuil », et de manière expérimentale et radicale « un théâtre post-humain qui s'articule sur la construction de l'absence. » Selon Zimmermann, on peut qualifier son œuvre de « postdramatique » dans la mesure où elle met en place une dramaturgie de l'après-Auschwitz rendant caduques les catégories habituelles du théâtre.

Katie Mitchell:
Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Articl12

Citation :
Née en 1964 dans le Berkshire, au Royaume-Uni, Katie Mitchell réalise sa première mise en scène pour le théâtre à l’âge de 16 ans. Après avoir fait des études en littérature anglaise à l’Université d’Oxford, elle part étudier le théâtre en Europe de l’Est, de la Russie à la Géorgie, en passant par la Pologne et la Lituanie. De retour au Royaume-Uni, elle fonde sa propre compagnie, « Classics on a Shoestring » (« Des classiques à petits prix »), dédiée à la relecture des grands classiques de la dramaturgie grâce à différents moyens d’expression artistique, comme le cinéma, la musique ou la danse. Elle s’attaque à Euripide, à Eschyle ou à Tchekhov, à Samuel Beckett et à Harold Pinter, s’intéresse également aux textes contemporains et aux nouvelles écritures, mais aussi à la prose, avec l’adaptation des Vagues de Virginia Woolf et de L’idiot de Dostoïevski. La force du théâtre de Katie Mitchell, c’est d’utiliser le langage cinématographique pour révéler une nouvelle intrigue, un angle différent aux perspectives étrangères.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyLun 22 Oct 2012 - 21:11

Je découvre à travers cet opéra qu'il existe toute une tradition de légendes autour du thème du Coeur mangé depuis le Moyen Âge. Martin Crimp s'est inspiré de l'une d'entre elles, anonyme, racontant en occitan la vie du troubadour Guilhem de Cabestanh.

Une thèse sur ce sujet: La légende du cœur mangé

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyMar 21 Mai 2013 - 23:37

Le spectacle est repris avec le compositeur à la direction et avec Barbara Hannigan du 16 au 19 novembre 2013 à l'opera comique de Paris. J'y retourne c'est certain. Qui vient ?

LIEN

Citation :
La création de Written on Skin a été l’événement lyrique de l’année 2012, prouvant que l’opéra  peut émouvoir profondément le public contemporain par sa capacité, peut-être plus forte encore que le cinéma, d’adapter aux préoccupations de notre temps des sujets anciens et les grands motifs de notre culture. Avec Written on Skin, Martin Crimp et George Benjamin transfigurent le fabliau médiéval du Cœur mangé en parabole sur le désir.

Le traditionnel trio amoureux est comme soumis à l’expérience par un dialogue absorbant la narration, le déploiement vertigineux du thème de l’illustration et le cérémoniel théâtral hypnotique de Katie Mitchell. À quelle gloire le seigneur des lieux aspire-t-il ? Que vient réellement dessiner chez lui l’enlumineur ? Quelle reconnaissance attend l’épouse, Agnes ? Quel met savoureux peut à tout jamais empêcher de s’alimenter ? Quelle est cette peau sur laquelle s’écrit l’histoire ? Pour la première fois sans doute dans l’histoire de l’art lyrique, le moteur du drame n’est autre que le plaisir féminin.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyMar 21 Mai 2013 - 23:52

Marko a écrit:
mimi54 a écrit:
Sais-tu Marko, s'il y a eu, ou s'il y aura une captation de ce spectacle en vue d'une sortie DVD ?
Je ne sais pas mais c'est très probable avec un tel succès.
Le CD est disponible et apparemment il existe une captation DVD sur ce site: Written on skin DVD

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyVen 14 Juin 2013 - 14:10

Pour info les places sont déjà en vente et elles partent à toute vitesse. C'est vraiment un spectacle à ne pas manquer si on aime l'opéra (notamment contemporain) et le théâtre. Tout le monde se lève à chaque représentation depuis sa création. Et on comprend pourquoi. Il se passe vraiment quelque chose de particulier.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyMer 3 Juil 2013 - 20:49

Diffusion sur France 2 mardi 9 juillet à 0h25 (lundi soir en gros!).  La télé n'est pas l'idéal pour ce spectacle mais c'est mieux que rien... J'espère que les amateurs d'opéra apprécieront. Les amateurs de théâtre aussi d'ailleurs car le texte et la mise en scène sont excellents. Le DVD (officiel) suivra forcément.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyMer 3 Juil 2013 - 20:54

Marko a écrit:
Diffusion sur France 2 mardi 9 juillet à 0h25 (lundi soir en gros!).  La télé n'est pas l'idéal pour ce spectacle mais c'est mieux que rien... J'espère que les amateurs d'opéra apprécieront. Les amateurs de théâtre aussi d'ailleurs car le texte et la mise en scène sont excellents. Le DVD (officiel) suivra forcément.

A cette heure, il va me falloir mettre un post-it bien en vue pour y penser:rire: 
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyMer 3 Juil 2013 - 20:56

Et surtout que je prenne le temps de le regarder.
En tout cas merci pour l'info, je le programmerai
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyMer 3 Juil 2013 - 21:04

mimi54 a écrit:
Marko a écrit:
Diffusion sur France 2 mardi 9 juillet à 0h25 (lundi soir en gros!).  La télé n'est pas l'idéal pour ce spectacle mais c'est mieux que rien... J'espère que les amateurs d'opéra apprécieront. Les amateurs de théâtre aussi d'ailleurs car le texte et la mise en scène sont excellents. Le DVD (officiel) suivra forcément.

A cette heure, il va me falloir mettre un post-it bien en vue pour y penser:rire: 

Ah mais moi aussi...On essaie de se le rappeler Marko, mimi?...bounce 
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] EmptyMer 3 Juil 2013 - 21:12

coline a écrit:
mimi54 a écrit:
Marko a écrit:
Diffusion sur France 2 mardi 9 juillet à 0h25 (lundi soir en gros!).  La télé n'est pas l'idéal pour ce spectacle mais c'est mieux que rien... J'espère que les amateurs d'opéra apprécieront. Les amateurs de théâtre aussi d'ailleurs car le texte et la mise en scène sont excellents. Le DVD (officiel) suivra forcément.

A cette heure, il va me falloir mettre un post-it bien en vue pour y penser:rire: 

Ah mais moi aussi...On essaie de se le rappeler Marko, mimi?...bounce 
On fait comme ça, le premier qui y pense le rappelle aux autres....

J'ai déjà fait une corne à mon télérama....
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty
MessageSujet: Re: Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]   Written on skin  [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Written on skin [George Benjamin/Martin Crimp/Katie Mitchell]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» MARTIN REVEL Neuville-Chant-D'oisel
» Foire de la st Martin St Martin d'Auxigny
» Martin Liberio (formateur)...
» Martin GRAY
» Benjamin et Catherine (L'école des champions)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Théâtre, spectacles :: Pièces vues par des parfumés-
Sauter vers: