Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Joël Dicker [Suisse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Joël Dicker [Suisse]   Ven 26 Oct 2012 - 11:32



Joël Dicker est un écrivain suisse de langue française, né à Genève le 16 juin 1985.

Sa famille est originaire de France et de Russie. Enfant, il passe tous ses étés aux Etats-Unis , qu'il sillonnera par la suite à de nombreuses reprises, du Maine à l'Alaska.

Il effectue sa scolarité à Genève, suit pendant quelques années le Cours Florent à Paris, avant de revenir étudier le droit à l’Université de Genève, d’où il sort diplômé en 2010.

Il se passionne depuis son plus jeune âge pour l’écriture. A dix ans, il fonde La Gazette des Animaux, une revue sur la nature qui lui vaudra de recevoir le Prix Cunéo pour la protection de la nature et d’être désigné « plus jeune rédacteur en chef de Suisse » par La Tribune de Genève.

Sa première nouvelle, "Le Tigre", est primée en 2005 dans le cadre du Prix International des jeunes auteurs et publiée dans le recueil des lauréats, aux éditions de l’Hèbe (Suisse).
Il écrit ensuite Les derniers jours de nos pères, qui peinera à trouver un éditeur mais sera cependant récompensé en 2010 par le Prix des écrivains genevois, décerné tous les quatre ans pour des manuscrits de romans. Joël Dicker est alors contacté par le directeur des Editions de l’Age d’Homme, à Lausanne, qui propose de l’éditer.
Le livre paraît en janvier 2012 en coédition De Fallois / L’Âge d’Homme.

En septembre 2012 sort son deuxième roman, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sur lequel il travaille depuis deux ans et qui répond à son "envie de longue date d'écrire un roman américain long et haletant". Il figure dans la première sélection pour le Prix Goncourt, et reçoit le Grand Prix du roman de l'Académie française 2012.


Dernière édition par nezumi le Ven 26 Oct 2012 - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Ven 26 Oct 2012 - 12:43

La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert
2012, De Fallois/ L'Age d'Homme
670 pages





Quatrième de couverture:
À New York, au printemps 2008, lorsque l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois.
Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?
Sous ses airs de thriller à l'américaine, La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.


Ma lecture de ce pavé encensé par la critique me laisse avec une impression mitigée et surtout une vraie surprise de voir ce roman primé.

Un thriller à l'américaine, La Vérité en est assurément un, et presque plus vrai que nature. J'avais l'impression d'avoir entre les mains un des polars d'Harlan Coben et je me surprenais à me demander régulièrement quel était le texte original pour telle ou telle phrase, un réflexe que j'ai en lisant une traduction de l'anglais. Je pensais à Coben donc, pour la mécanique bien huilée du suspense et les rebondissements à répétitions jusqu'aux dernières pages. Le parcours en dents de scie du héros (gloire - chute - rédemption) m'évoquait aussi le schéma favori des romans de Douglas Kennedy. Sur ce plan-là, La Vérité est un tourne-pages, un roman efficace qui se lit avec plaisir et dont on a hâte de connaître le dénouement.

Là où le bât blesse, c'est que la "réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias" est un projet bien ambitieux mais qui n'est pas abouti ici. L'histoire ne reprend en fait que des clichés usés sur les petites villes américaines "typiques" cachant des secrets honteux sous des façades lisses et couleurs franches à la Hopper, le cynisme mercantile des éditeurs considérant les auteurs comme des produits périssables, le lynchage médiatique, le manque de scrupules des avocats... Quant à la littérature, la mise en abyme est assez intéressante mais on n'échappe pas aux poncifs non plus. En témoignent les conseils et sentences que Quebert dispense à son protégé Marcus pour qu'il devienne un "vrai" écrivain: un premier chapitre doit accrocher le lecteur, il faut donner un sens aux mots, il faut se donner entièrement à son écriture, l'oeuvre finit par échapper à son auteur etc.
Une chose se révèle cependant très réaliste et troublante dans ce livre, c'est la façon dont un livre se retrouve propulsé best-seller grâce au buzz et à l'emballement médiatique, à la surprise de son jeune auteur qui n'a encore qu'un roman à son actif. Etrange similitude entre Marcus Goldman et Joël Dicker, quoique ce dernier semble plus sympathique que son héros et on peut se réjouir pour lui de son succès, sans le soupçonner d'avoir appliqué avec cynisme la recette du best-seller.

La biographie de Dicker sur son site personnel nous apprend que, pour ce livre, il a travaillé avec acharnement son écriture à la lumière des critiques reçues pour son premier roman. La narration est comme je l'ai dit assez efficace, mais ce n'est pas terrible quant on en vient aux personnages, trop stéréotypés pour être vraiment crédibles et ayant tendance à s'exprimer de façon peu naturelle voire naïve. Difficile aussi de croire que Les Origines du Mal, le roman de Quebert sur l'amour fou et interdit entre lui et Nola, est l'oeuvre sublime et le "grand roman américain"' décrits par Marcus, quand ses extraits évoquent plus Marc Levy que Nabokov ou Albert Cohen. Suspect .

Ce sont ces défauts qui me font me demander ce que la critique peut bien trouver à un polar bien ficelé mais à l'écriture et au style encore très perfectibles? . J'en déduis que si Harlan Coben écrivait en français et qu'il se piquait un peu de fresque sociale et de mise en abyme littéraire il aurait toutes ses chances pour le Goncourt ?


Dernière édition par nezumi le Ven 26 Oct 2012 - 12:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Ven 26 Oct 2012 - 12:50

merci pour ce commentaire, nezumi. Je ne vais donc pas me jeter sur cette Grande Révélation mais je l'emprunterai quand il sera disponible en bibliothèque.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Ven 26 Oct 2012 - 12:58

shanidar a écrit:
merci pour ce commentaire, nezumi. Je ne vais donc pas me jeter sur cette Grande Révélation mais je l'emprunterai quand il sera disponible en bibliothèque.

oui, sans être la révélation de l'année, c'est un bon roman pour les vacances par exemple, et cela dit sans aucun mépris!
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Ven 26 Oct 2012 - 13:19

merci pour ce beau commentaire, qui donne quand même envie de découvrir... mais comme tu le dis, sans hâte, un jour de vacances Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Ven 26 Oct 2012 - 13:50

Merci pour ce commentaire très mesuré, nezumi. Le Nouvel Obs parlait ce matin d'un Grand prix de l’Académie qui couronne… un nanar !
Je vais rejoindre kenavo et shanidar et garder ce livre pour une semaine de repos (de mes méninges) dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Ven 26 Oct 2012 - 18:32

Maline a écrit:
Merci pour ce commentaire très mesuré, nezumi. Le Nouvel Obs parlait ce matin d'un Grand prix de l’Académie qui couronne… un nanar !

Faut pas exagérer, à mon avis ce livre a quand même quelques qualités, sinon je ne l'aurais pas fini (s'infliger près de 700 p de nanar relèverait du masochisme). J'imagine que l'auteur de l'article était aussi sous le coup de l'irritation de voir ce roman recevoir une récompense à son sens imméritée. S'il n'avait rien eu, peut-être aurait-il été plus indulgent pour ses faiblesses. D'ailleurs il me semblait que le Nouvel Obs, comme la quasi totalité des média, avait participé au concert de louanges, mais bon...

Maline a écrit:
Je vais rejoindre kenavo et shanidar et garder ce livre pour une semaine de repos (de mes méninges) dentsblanches

kenavo a écrit:
mais comme tu le dis, sans hâte, un jour de vacances Wink

Vous faites bien.

Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Dim 4 Nov 2012 - 18:02

Apparemment, tout le monde se pame unanimement à propos de l' auteur et de son livre. Je l' ai vu hier sur FR2, aujourd' hui sur une autre chaine. On lui promet le Goncourt. C' est peut etre un peu beaucoup pour un jeune écrvain par ailleurs sympathique et pas bete...

Naulleau pense que des 4 candidats en lice pour le Goncourt, il est le mieux placé, les 3 autres n' ayant pas publié leur meilleur livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Ven 16 Nov 2012 - 13:04

Eh ben... Grand Prix de l'Académie française et Prix Goncourt des lycéens...
Il fait unanimité... Étrange les quelques avis que je récolte à droite à gauche ne sont pas hypra enthousiastes.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Ven 16 Nov 2012 - 13:47

D'autant plus que trop d'éloges et de battage médiatique (on frôle l'overdose) risquent de le desservir en fin de compte, par effet boomerang. Or ce n'est ni un chef d'oeuvre ni un nanar, juste qu'il mérite des lecteurs mais pas particulièrement de prix littéraire (ou alors un prix du roman policier car sur ce plan-là il est plutôt réussi)...

Arf, ça m'énerve un peu de le voir au portail d'ailleurs, mais bon, puisque Jérôme Ferrari y est... dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Ven 16 Nov 2012 - 18:44

Je l'ai feuilleté en librairie
C'est écrit avec une fourchette ce truc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Sam 17 Nov 2012 - 0:19

ça laisse des grumeaux dans la soupe ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Sam 17 Nov 2012 - 8:42

HiHi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Sam 17 Nov 2012 - 9:01

Il n' a peut-être pas mérité tant de prix, mais , je trouve qu'il ramasse beaucoup de commentaires dépréciatifs sans que personne l'ait lu à part Nezumi, qui n’est pas enthousiaste mais pas tellement négative non plus. Bon. Je me ferai mon opinion perso (d'ici quelques mois car 6 personnes l'ont réservé en médiathèque: 6x3 semaines= 15 mars 2013!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   Sam 17 Nov 2012 - 9:07

Certains ont parfois besoin de très peu pour se faire une opinion.
En l’occurrence, je ne l'ai même pas ouvert ce livre, je m'étonnais juste des prix et de ce que j'entends autour de moi. D'habitude, c'est moins contrasté.

Mais je vais l'ouvrir, probable que je me fasse une idée rapidement, par contre.
Chacun sa façon de faire, j'ai renoncé depuis un moment à finir des livres qui me semblaient fadasses, sans pour autant m'empêcher de le dire. Toi, tu préfères aller jusqu'au bout du bout avant de t'exprimer, c'est ton choix, et du courage.
De là, à nous reprocher de nous exprimer...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joël Dicker [Suisse]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joël Dicker [Suisse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Flotte Suisse sur le Lac Léman
» l'armée suisse
» NYX en Suisse
» Velorail de la Suisse Normande
» La Suisse Normande classée site naturel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: