Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Amor Towles

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Amor Towles Empty
MessageSujet: Amor Towles   Amor Towles Icon_minitimeJeu 22 Nov 2012 - 22:22

Amor Towles A4150

Amor Towles est né en 1964.

Biographie :

Il a grandi dans la banlieue de Boston, Massachusetts.
Il est diplômé de l'Université Yale et a un master en littérature anglaise de l'Université de Stanford.
Descendant d'une des grandes familles wasp du Mayflower, il a fait une brillante carrière dans la finance.
Amor Towles est directeur d'une entreprise à Manhattan, où il vit avec sa femme et ses deux enfants.
Rules of Civility (2011) (Les règles du jeu) est son premier roman.

Source : Babelio



_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: Amor Towles   Amor Towles Icon_minitimeJeu 22 Nov 2012 - 22:22

Amor Towles A4151
Rules of Civility / Les règles du jeu
Citation :
Présentation de l’éditeur
Véritable phénomène d'édition aux Etats-Unis, le premier roman d'Amor Towles est un vibrant hommage au New York flamboyant de la fin des années 30, où les hommes avaient la mélancolie des héros de Fitzgerald et les femmes l'esprit des héroïnes de George Cukor.
Dactylo dans un grand cabinet juridique de Wall Street, Katey Kontent dissimule soigneusement ses origines. Intelligence mordante, nerfs d'acier, ambition, cette fille d'immigrés russes de Brooklyn s'est fixé comme objectif de rejoindre un jour les cercles dorés de Manhattan. Et l'aristocratique et séduisant banquier Tinker Grey, rencontré un soir de réveillon, va indirectement lui en ouvrir les portes avant de disparaître. Plus tard, le hasard remettra Tinker sur le chemin d'une Katey qui n'ignore alors plus rien des impitoyables règles du jeu.

« Un premier roman époustouflant, une voix qui tient de Francis Scott Fitzgerald et de Truman Capote mais a su trouver son identité. » Publishers Weekly

Lors de la parution de ce livre, la couverture ne pouvait naturellement pas m’échapper, j’en ai même parlé sur le fil avec les couvertures, mais le résumé que j’avais trouvé à ce moment ne me donnait pas trop envie de lire ce livre.
Récemment j’ai retrouvé une mention pour ce livre en contexte avec « le New York des années 30 » et là, je ne pouvais naturellement pas résister d’aller voir plus près. Et cela a valu la peine !

Amor Towles A4152
Walker Evans, de la série The Passangers (*)

Le livre s’ouvre en 1966 quand Katey visite l’expo de Walker Evans The Passengers, série de photos qu’il a pris lors des années 1930 dans le métro new yorkais. Elle reconnait Tinker sur deux des photos et se rappelle sa rencontre avec lui lors de la soirée du nouvel an 1937.
On retourne alors avec Katey dans le temps et la retrouve lors de cette année 1938 qui va changer non seulement sa vie mais la plupart des gens qui se trouvent à ce moment à ses côtés.

Amor Towles A4154

L’écriture est fluide et l’histoire bien menée. Cela m’a rappelé par moment Dawn Powell, éventuellement aussi Dorothy Parker. Les critiques parlent de Francis Scott Fitzgerald, je ne pourrais pas le dire, je ne le connais pas assez pour en juger.
De mes lectures récentes, ce livre est un peu dans la verve de Katherine Mosby.
Certes il n’a pas réinventé le monde avec ce livre, mais il reste qu’il s’agit d’un bel portrait de cette ville dans les années 30, l’Amérique qui sort peu à peu de la crise de 29 et dont la « jeunesse dorée » ne semble faire autre chose que de célébrer une fête après l’autre. Au moins un martini attend le lecteur à chaque page.

Amor Towles A4155

Concernant des commentaires négatifs que j’ai lu du côté français, il y a apparemment la traduction qui n’est pas trop réussie, je ne pourrais pas en juger, je l’ai lu en anglais et du côté de l’écriture il n’y a rien à dire, c’est vraiment très bien. Des dialogues et un esprit tout à fait charmant.
Et puis il y a l’argument qui peut tuer : « Il ne se passe rien » et oui, si on s’attend à un roman d’action, ce n’est vraiment pas le livre qui va faire votre plaisir, mais quand il s’agit de traverser New York, boire ici et là un Martini et se voir confronté à divers problèmes du cœur qui vont se résoudre tous avec un tournant imprévisible, c’est une bonne lecture !

(*) ces photos de Evans sont aussi reproduits dans le livre, ils coupent les 4 saisons d'une année (je n'ai pas trouvé la première photo du lot)


Amor Towles A4156

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: Amor Towles   Amor Towles Icon_minitimeVen 23 Nov 2012 - 9:09

Ça donne envie de faire une petite plongée.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: Amor Towles   Amor Towles Icon_minitimeDim 13 Oct 2013 - 10:12

Je viens de découvrir cette sortie poche. Je me suis dit : c'est un livre pour Kenavo ! Je regarde sur Parfum, et tu as déjà créé le fil ! Et j'y avais répondu. Je vais le faire remonter dans ma LAL !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: Amor Towles   Amor Towles Icon_minitimeDim 13 Oct 2013 - 15:33

tiens, et c'est bien d'avoir pensé à moi... je viens de voir que l'auteur a écrit une (petite) suite, Eve in Hollywood, (93 pages) avec l'un des personnages de ce roman... cool Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: Amor Towles   Amor Towles Icon_minitimeDim 13 Oct 2013 - 16:10

Houhou !
Je l'ai aussi acheté
Hum comment dire, me semble bien que la traduction ait tout aplati
Je le commence mais sans enthousiasme, si c'est faire comme Scott Fitzgerald alors là......il y a erreur.

Et j'espère que l'on va un peu sortir des bars et des cocktails...

Kena donne moi une motivation pour continuer !
In english tu vas me dire Amor Towles 476572 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: Amor Towles   Amor Towles Icon_minitimeDim 13 Oct 2013 - 19:50

darkanny a écrit:
Hum comment dire, me semble bien que la traduction ait tout aplati
hm, c'est ce que j'avais déjà trouvé lors de ma lecture du côté des commentaires français... étrange qu'on aurait tellement dévié un livre à cause d'une mauvaise traduction... je ne pourrais pas dire que c'est le livre du siècle, mais je me rappelle quand même d'une bonne lecture

darkanny a écrit:
Kena donne moi une motivation pour continuer !
[...]
In english tu vas me dire
difficile de te motiver, puisque je ne saurais vraiment pas combien le texte change selon la langue... et puisque tu ne lis pas souvent en anglais, une telle lecture te prendrait plus de temps que cela vaudrait probablement...

mais surtout
darkanny a écrit:
Et j'espère que l'on va un peu sortir des bars et des cocktails...
non, on ne va pas en sortir Wink
pour moi c'est le charme du livre, tout comme je raffole de la 'tea time' à l'anglaise, j'aime les heures de cocktails de la côte ouest en Amérique, je l'avais dit dans mon commentaire tchintchin

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Amor Towles Empty
MessageSujet: Re: Amor Towles   Amor Towles Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Amor Towles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: