Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Rosamond Lehmann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Rosamond Lehmann   Mer 11 Juil 2007 - 14:09



Née en 1901 et morte en 1990, Rosamond Lehmann a eu une vie aussi romantique et émouvante que  certaines de ses héroïnes. Après une enfance heureuse dans un milieu bourgeois dans la vallée de la Tamise, elle intègre Cambridge.  Comme c’est une jeune femme au physique assez extraordinaire, on lui fait abondamment la court et les jeunes gens papillonnent autour d’elle.

Très jeune elle se marie, mais ce mariage n’est pas heureux et elle s’enfuira avec le très non-conformiste  Wogan Philipps.  Elle avait déjà alors publié son premier roman ‘Dusty Answer’ (Poussière) qui avait connu un succès immédiat. Tous deux mèneront une vie plutôt heureuse. Ils fréquenteront le groupe Bloomsbury (groupe d’intellectuels, d’artistes et d’étudiants surtout littéraire, dont le membre le plus connu était Virginia Woolf). Les romans de Rosamond ont de plus en plus de succès mais le couple bat de l’aile et les amants se succèdent  jusqu’à ce que Wogan disparaisse pendant la guerre d’Espagne.

L’homme qui comptera le plus dans sa vie sera le poète Cecil Day Lewis, elle occupe alors le rôle de maîtresse quasi officielle, mais malheureusement quand Cecil divorce, ce n’est pas elle qu’il épouse mais une actrice, elle ne s’en remettra jamais vraiment.  On retrouve beaucoup de sa vie dans les thèmes de ses œuvres, dans son rapport à la beauté physique et aussi au domaine de l’intellect, l’amour non partagé, la déception amoureuse mais aussi la séduction.

Elle marque le monde littéraire de son époque par 'son écriture romantique', ses portraits de femmes à la sensibilité exacerbée qui sont d'éternelles amoureuses déçues. Son écriture est un peu comme ses héroïnes entre modernité et conformisme. Conformisme par certains côtés des thèmes abordés, modernisme car le mode de narration est déjà résolument moderne.

Bibliographie

1929 Poussière,
1931 Une note de musique,
1933 L'Invitation à la valse,
1936 Intempéries,
1940 Adieu chansons !,
1946 La Ballade et la Source,
1948 L'Enfant de la bohémienne,
1953 Le Jour enseveli,  
1968 Le cygne au crépuscule: Fragments de vie intérieure,
1978 L'Arbre de mer,

On a fait une Lecture en commun pour cet auteur

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.


Dernière édition par le Mer 11 Juil 2007 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Mer 11 Juil 2007 - 14:58

Dusty Answer - Poussière
Rosamond Lehmann - 1927

Judith Earle est une jeune fille qui a été élevée à l'écart de tout, dans une grande maison bourgeoise à la campagne. Elle ne va pas à l'école, elle a un précepteur et les seuls enfants qu'elle fréquente sont les 'Fyfe' qui viennent en vacances chez leur grand-mère, une voisine des Earle. Ce sont les moments les plus heureux de son enfance. Après plusieurs années d'absence dans la villa, la bande des cousins Fyfe revient passer un moment dans la maison d'à côté, ce sont maintenant de jeunes adultes, tout comme elle et deux des garçons ne la laisse pas indifférente. Mais l'été se termine, elle intègre Cambridge et la guerre éclate. Quelle n'est pas sa déception lorsqu'elle apprend que Charlie Fyfe a épousé sa cousine germaine Mariella Fyfe, qu'il a ensuite été tué à la guerre et qu'un enfant est né de leur union !
Cambridge, apporte une nouvelle amitié à Judith, plutôt une amitié amoureuse totalement exclusive en la personne de la belle Jennyfer, elles deviennent toutes deux alors le pôle d'attention de tous. Hélas cet amour là sera déçu, encore une fois et Judith ne s'en remet pas vraiment. Même si elle jette son dévolu sur un autre des cousins Fyfe, Roddy. Lui aussi est sous emprise.... Mais je n'en dis pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de votre découverte si vous lisez ce livre.

Un livre au rythme un peu lent, qui ne se laisse pas approcher facilement mais qui néanmoins m'a bien accrochée après un moment. Difficile à approcher, car, au début, les thèmes abordés semblent banals, un peu désuets aussi. Mais tout cela change rapidement, la complexité des rapports entre les personnages est prenante. Le modernisme de certains thèmes aussi: évoquer des amitiés homosexuelles masculines et féminines à Cambridge en 1927, c'est courageux et étonnant tout comme la liberté sexuelle de cette jeune femme. Le côté désuet serait plutôt la façon dont cette jeune femme très sensible et peu sûre d'elle se donne corps et âme sans hésiter et se retrouve le coeur irrémédiablement brisé. Et puis les romans de Rosamond Lehmann c'est aussi l'art de créer des atmosphères, par petites touches mélancoliques. Les personnages ont presque tous un fond de désespoir en eux, un ressort brisé. Ecriture moderne pour l'époque, non linéaire, alternant présent et passé, changements subtils de points de vue dans la narration, le tout non dénué une certaine poésie...

Pas mal pour un premier roman écrit alors qu'elle avait 23 ou 24 ans!! Néanmoins, j'avais préféré 'La Ballade et la Source' écrit plus tard, un beau roman. Un auteur à découvrir. J'ai découvert R. Lehmann grâce à un éditeur anglais que j'aime beaucoup qui s'appelle Virago et qui ré-édite des ouvrages de femmes qui ont eu du succès et ont été de bons écrivains mais qui étaient un peu tombées dans l'oubli de l'édition anglo-saxonne: Mary Wesley, Radclyffe Hall, Rebecca West, Vita Sackville-West, Antonia White, Willa Cather, Kate O'Brien, etc... Virago publie aussi des auteures modernes.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Mer 11 Juil 2007 - 18:58

La ballade et la Source (The Ballad and The Source)
Rosamond Lehmann

Dans ce roman écrit en 1944, R. Lehmann évoque la petite Rebecca qui a dix ans et vit à la campagne avec sa famille lorsque Sibyl Jardine, une vieille dame énigmatique et à la forte personnalité revient s’installer dans une maison voisine. Les deux familles se connaissent depuis longtemps et il est donc naturel pour Rebecca d’être invitée chez les Jardine pour jouer avec les petits-enfants. Mais petit à petit c’est avec la vieille dame qu’une ‘amitié’ se crée, celle-ci lui raconte sa vie et celle de sa famille, et Rebecca est sous le charme. C’est à travers les yeux candides de la petite fille que nous entrons dans cette histoire familiale torturée, et pleine de drames. Ses yeux seront de moins en moins candides au fur et à mesure que l'histoire avance, bien sûr, mais Rebecca est sous l’emprise de la terrible Mme Jardine, si manipulatrice.

Un livre dans lequel on se laisse embarquer petit à petit jusqu’à ne plus pouvoir le lâcher, car nous nous trouvons nous aussi sous influence. Il m’a un peu fait penser a ‘Ce que Savait Maisie’ de Henry James pour la petite Rebecca. Un formidable personnage en tous cas que Sybil Jardine.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Mer 11 Juil 2007 - 20:12

Ah, merci Domreader! Cela m'aide à me souvenir de Poussières.
Et encore un brin de nostalgie, c'était dans la bibliothèque de ma grand-mère, avec Daphné du Maurier, et Elisabeth Goudge. Tu connas Elisabeth Goudge?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannelle
Envolée postale
avatar

Messages : 245
Inscription le : 20/09/2007
Age : 77
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Ven 30 Nov 2007 - 20:35

Oui ! Elisabeth Goudge etb Daphné Du Maurier... C'est loin ! cela me rappelle ma jeunesse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Lun 3 Déc 2007 - 21:52

Désolée Marie, j'avais complètement loupé ton post et ta question (depuis le 11 juillet quand même !! honte ) - je connais un peu Elizabeth Goudge, j'ai du en lire un ou deux il y a très longtemps. Mais je ne les mettrais pas dans le même panier bien qu'elle aient été toutes les deux sur la même étagère. Elisabeth Goudge d'après mes souvenir faisait des romans plus 'best-sellers' il me semble, mais bon mes souvenirs sont lointains. Oui , je me souviens de romans moins littéraires mais sympas.

Quand à Daphné du Maurier j'avais bien aimé ses livres, et je me promettais de les relire pour voir si mes impressions de lectures étaient les mêmes...

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Mer 5 Déc 2007 - 2:01

Merci Domreader! Il faudrait créer un fil sur Daphné du Maurier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Mer 5 Déc 2007 - 10:31

j'ai un livre chez moi de cet auteur : l'invitation à la valse, que je n'ai jamais réussi à terminer... je m'ennuyais.. je ne le vois pas citer parmi vos lectures : est-ce parce qu'il n'estpas parmi les meilleurs de lehman ou est-ce juste un hasard ?
si vous me dites qu'elle est bien cette Invitation, j'essayerai peut être de m'y remettre. Ce n'était certainement pas le bon moment la dernière fois.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Dim 27 Jan 2008 - 21:11

Queenie, je viens de voir ton message du 5 décembre - décidément, je retarde toujours Crying or Very sad - Je crois que j'ai également L'Invitation à la Valse sur mes étagères sous le titre The Echoing Grove - mais je ne l'ai pas encore lu, c'est pour cela que je ne l'ai pas mentionné. Dès que je le lis, je ferai un post.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majeanne
Main aguerrie
avatar

Messages : 466
Inscription le : 05/06/2008
Age : 56
Localisation : le Grand Sud

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Mer 24 Sep 2008 - 20:21

Je lis "la ballade et la source" de Rosamond Lehman et je suis bien prise par l'histoire.

Cette lecture fait suite à une lecture de "la cité des cloches" d'Elisabeth Goudge que j'ai aussi apprécié.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Sam 10 Jan 2009 - 17:17

Et voilà encore un fil introuvable même avec la fonction "rechercher" de la barre d'accueil!! .

Heureusement Kenavo a l'oeil (et la mémoire!). enthousiaste

Je viens à cet écrivain au travers du dernier roman de Jonathan Coe qui s'en inspire d'après certaines sources... Vous la comparez à Daphné Du Maurier ou Elisabeth Goudge alors que je l'imaginais comme une sorte de Virginia Woolf. Mais ça me va! Elle m'intéresse. Notamment La ballade et la source cité plus haut.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Sam 10 Jan 2009 - 17:19

Marko a écrit:
Et voilà encore un fil introuvable même avec la fonction "rechercher" de la barre d'accueil!! .
conciliabule un très bon moyen aussi de trouver nos auteurs:
la superbe liste dont Arabella est en charge et qui est toujours top à jour Very Happy

ICI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Sam 10 Jan 2009 - 17:29

kenavo a écrit:
Marko a écrit:
Et voilà encore un fil introuvable même avec la fonction "rechercher" de la barre d'accueil!! .
conciliabule un très bon moyen aussi de trouver nos auteurs:
la superbe liste dont Arabella est en charge et qui est toujours top à jour Very Happy

ICI

Ah oui! C'est vrai... Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Sam 10 Jan 2009 - 22:53

On se demande d'ailleurs par moments pourquoi je me casse la tête à tenir cette fameuse liste, puisque personne, sauf Kenavo, ne pense à la consulter


_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   Sam 10 Jan 2009 - 23:46

Arabella a écrit:
On se demande d'ailleurs par moments pourquoi je me casse la tête à tenir cette fameuse liste, puisque personne, sauf Kenavo, ne pense à la consulter

Non non non, moi je la consulte et c'est une source d'inspiration constante, même si je ne le dis pas honte Ce n'est pas inutile Arabella sourire

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rosamond Lehmann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rosamond Lehmann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: