Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Howard Jacobson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Howard Jacobson   Jeu 20 Déc 2012 - 17:39

Howard Jacobson



Né le 25 août 1942 à Manchester
Ecrivain, universitaire et journaliste anglais. Il a obtenu le Booker Prize for fiction en octobre 2010 pour son roman The Finkler Question.
Après des études à l'Université de Cambridge (Downing College), il enseigne durant trois ans à l'Université de Sidney avant de revenir à Cambridge. De 1974 à 1980, il enseigne à Wolverhampton Polytechnic, qui sera la source d'inspiration pour son premier roman Coming From Behind (1983).
Depuis, Howard Jacobson a publié une dizaine de romans dans une veine comique où il se plaît à mettre en scène des personnages qui se définissent par leur judéité britannique, ce qui lui a valu la réputation d'être « le Philip Roth anglais », bien qu'il préfère se présenter comme une « Jane Austen juive ».
Howard Jacobson collabore aussi à des émissions de télévision et écrit régulièrement dans le quotidien The Independent.

Bibliographie

Romans

· Coming From Behind, Chatto & Windus, 1983
· Peeping Tom, Chatto & Windus, 1984
· Redback, Bantam, 1986
· The Very Model of a Man, Viking, 1992
· No More Mister Nice Guy, Cape, 1998
· The Mighty Walzer, Cape, 1999
· Who's Sorry Now, Cape, 2002
· The Making of Henry, Cape, 2004
· Kalooki Nights, Cape, 2006 - Kalooki Nights, Calmann-Lévy, 2012
· The Act of Love, Cape, 2008
· The Finkler Question, Bloomsbury, 2010 (Winner of Mann Booker Prize, 2010) - La Question Finkler, Calmann-Lévy, 2011)
. Zoo Time, Bloomsbury, 2012
J, Bloomsbury, 2014 (shortlisted for the 2014 Man Booker Prize)[19]
. Shylock Is My Name: a novel, Hogarth Feb. 2016
Essais

· Shakespeare's Magnanimity: Four Tragic Heroes, Their Friends and Families (co-author with Wilbur Sanders), Chatto & Windus, 1978
· In the Land of Oz, Hamish Hamilton, 1987
· Roots Schmoots: Journeys Among Jews, Viking, 1993
· Seriously Funny: From the Ridiculous
. Whatever It Is, I Don't Like It, Bloomsbury, 2011


Wikipédia


Dernière édition par topocl le Mar 6 Déc 2016 - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Howard Jacobson   Ven 21 Déc 2012 - 8:16

Kalooki nights



Citation :
Je connaissais un dénommé Otto Kahn, qui était très riche et qui donnait beaucoup d'argent au Metropolitan Opera à une époque. Il était très ami avec Marshall P. Wilder, qui était bossu. Alors qu'ils descendaient la Cinquième Avenue, ils sont arrivés devant une synagogue, et Kahn s'est tourné vers Wilder et lui a dit : « Tu sais, avant j'étais juif. - Ah bon ? a répondu Wilder. Et moi avant j'étais bossu. »


Si vous aimez cette blague juive qui figure en exergue, vous adorerez Kalooki nights
Ce livre raconte le cheminement d’un Juif anglais né dans une famille qui se veut assimilée, mais est loin d’avoir réglé tous ses comptes avec la tradition qu’elle a reçue en héritage. Un garçon devenu dessinateur humoristique , qui cherche à « contenir le monde dans la case d'une BD »….avec son envie de tout comprendre, analyser et décortiquer : comment être juif au XXIème siècle, rejeter une religion-carcan, une histoire stigmatisante, mais sans trahir, comment aimer les siens à la folie, mais entrer dans le monde des non-juifs, et bien sûr des shiksas blondes, comment décharger de ses épaules la Shoah sans courir le danger de l’oublier, comment vivre l'antisémitisme larvé ou assumé des goys sans reconstituer le ghetto…

Quand je vous le raconte c‘est sans doute assez rasoir mais quand c‘est Howard Jacobson, c’est d’une drôlerie désespérée plutôt ébouriffante. C’est dévorant d’humour, brillantissime d’intelligence, de remise en question sans fin, de paradoxes, d’enculage de mouche stimulant. Ce livre est une quintessence de l’esprit et de l’humour juif , du Woody Allen à la puissance Philippe Roth, avec tout ce que cela sous-entend d’autodérision , de contradictions innombrables, ce mélange d’humilité et d’arrogance, d’archaïsme et d ‘ouverture, cette capacité à poser et reposer les questions en biaisant et tournant en rond, sans jamais trouver une solution, de pleurer et rire tout à la fois sur son sort. Quant aux personnages, dont chacun saura surprendre au fil du roman par ses côtés noirs et ses coups de génie, ils sont tout à la fois touchants et déchirants dans leur capacité à interroger eux-mêmes et le monde, entre doute et certitude.

Sous la plume du Sunday Telegraph, le 4e de couverture annonce : « Déchaîné, polémique, hilarant, sacré, déicide, déchirant… ». J'ajouterai : pathétique, interpelant, iconoclaste, désopilant. En un mot : jubilatoire


Citation :
Rendons à César ce qui lui appartient : nous sommes un peuple qui se mortifie, se dégoûte et se martyrise, mais nous n'aurions pas pu y arriver sans une aide extérieure.

(J'ai fait court, parce qu'il parait qu'on est plus lu en moins de 10 lignes, mais mon enthousiasme écrirait volontiers une bonne page de plus)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Howard Jacobson   Ven 21 Déc 2012 - 9:26

topocl a écrit:

(J'ai fait court, parce qu'il parait qu'on est plus lu en moins de 10 lignes, mais mon enthousiasme écrirait volontiers une bonne page de plus)

rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Howard Jacobson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Howard Jacobson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RIP Howard Manoian
» Speed
» La mort de Howard R "jumpy" "Skeets" Johnson
» Le mystère du bruit de minuit || Feat Howard
» Alchimie dans le noir. // Howard & Elisabeth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: