Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Autour de la LC Moyen-Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mar 25 Déc 2012 - 23:22

je reste aussi intéressée par cette LC... et je vais tenter La chanson des Nibelungen

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 9:34

eXistenZ a écrit:
Je m'inscris mais je ne sais pas encore ce que je vais lire

Tu pourrais peut être nous parler un peu de la philosophie du Moyen Age ? Enfin si tu as envie.

nezumi a écrit:


C'est qu'entre la Chanson de Roland et Villon, il y a 300 ans, à savoir le laps de temps séparant Shakespeare de Joyce... Shocked

Là tu as pris comme exemple les oeuvres les plus distantes. En même temps, la langue de la Chanson de Roland est bien plus différente de la langue de Villon que celle de Shakespeare de celle de Joyce. Et finalement la période n'est pas si longue que cela, puisque spontanément on ignore tout le haut Moyen Age, en se concentrant sur les trois-quatre derniers siècles. Ce qui raccourcit sacrément la période.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 9:49

Arabella a écrit:
eXistenZ a écrit:
Je m'inscris mais je ne sais pas encore ce que je vais lire

Tu pourrais peut être nous parler un peu de la philosophie du Moyen Age ? Enfin si tu as envie.

Oui avec plaisir, je vais voir selon l'auter, pour l'instant je pense à Maître Eckhart, Montaigne ou Erasme mais si certains ont envie d'en connaître un en particulier que je n'ai pas cité j'en serais ravi.
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 10:20

l'intitulé de la LC est d'autant plus vaste qu'il serait dommage, je crois, de s'enfermer dans trop de règles. (et j'avoue que je suis assez curieuse de ce que va nous proposer, nezumi). En tout cas, merci à Arabella d'avoir commencé une liste déjà très riche de livres. Sinon, je recommande un manuel, très clair et assez exhaustif :

Emmanuèle Baumgartner, Moyen-âge, 1050-1486 (Bordas)

pour ma part je compte lire de Chrétien de Troyes Le Chevalier de la Charette et peut-être Tristan et Yseult...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esperluette
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 10:42

eXistenZ a écrit:
Arabella a écrit:
eXistenZ a écrit:
Je m'inscris mais je ne sais pas encore ce que je vais lire

Tu pourrais peut être nous parler un peu de la philosophie du Moyen Age ? Enfin si tu as envie.

Oui avec plaisir, je vais voir selon l'auteur, pour l'instant je pense à Maître Eckhart, Montaigne ou Erasme mais si certains ont envie d'en connaître un en particulier que je n'ai pas cité j'en serais ravi.

Parle-nous de Maître Eckart. cheers

shanidar a écrit:
l'intitulé de la LC est d'autant plus vaste qu'il serait dommage, je crois, de s'enfermer dans trop de règles. (et j'avoue que je suis assez curieuse de ce que va nous proposer, nezumi). En tout cas, merci à Arabella d'avoir commencé une liste déjà très riche de livres. Sinon, je recommande un manuel, très clair et assez exhaustif :

Emmanuèle Baumgartner, Moyen-âge, 1050-1486 (Bordas)

pour ma part je compte lire de Chrétien de Troyes Le Chevalier de la Charette et peut-être Tristan et Yseult...

cheers Merci Shanidar de nous offrir un livre repère.

Je réfléchis encore car j'hésite entre Le Roman de Renart, quelques fabliaux et La Farce de maître Pathelin.
intense reflexion

Sinon pour citer un autre spécialiste du Moyen Age :
Jacques Le Goff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 11:06

Ah tiens, je l'ai sous les yeux "La farce de Maître Pathelin"
Finalement je crois bien que je vais participer à cette LC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 11:23

eXistenZ a écrit:
Arabella a écrit:
eXistenZ a écrit:
Je m'inscris mais je ne sais pas encore ce que je vais lire

Tu pourrais peut être nous parler un peu de la philosophie du Moyen Age ? Enfin si tu as envie.

Oui avec plaisir, je vais voir selon l'auter, pour l'instant je pense à Maître Eckhart, Montaigne ou Erasme mais si certains ont envie d'en connaître un en particulier que je n'ai pas cité j'en serais ravi.

Comme Esperluette, je vote pour Eckhart.

Je veux bien qu'on soit souple et que l'on ne s'enferme pas dans trop de règles, mais Erasme et Montaigne, ce n'est plus du tout du Moyen-Age, ni pas les dates ni surtout par le contenu. On entre là dans la Renaissance, l'Humanisme, qui se sont vécu comme une rupture, et se sont définis en opposition avec le Moyen Age. Même si évidemment ce n'est pas aussi simple, qu'il y a des transitions et des points de jonction.

Personnellement cela fait un moment que je voudrais découvrir quelqu'un qui à l'opposé dans l'ordre chronologique, Boèce. Là on est dans le très très haut Moyen-Age, presque dans l'Antiquité. Mais j'ai cru comprendre qu'il a été important dans la philosophie du Moyen-Age en ayant fait le lien entre les doctrines aristotéliciennes et la théologie. Peut être que tu pourrais nous en dire un peu plus ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 12:07

C'est bien ce qu'il me semblait, donc ma farce étant de la fin du 15ème siècle, on n'est plus vraiment au MA donc je vais trouver autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 12:15

Alors dans un esprit de souplesse, voici des titres aisément trouvables et publiés en poche :

Le dit de Hôgen, le dit de Heiji : Cycle épique médiéval des Taïra et des Minamoto et Le dit des Heiké : Cycle épique des Taïra et des Minamoto Traduction de René Sieffert, Verdier Poche

Citation :
C'est au milieu du XIIe siècle que commence l'histoire du Dit de Hôgen. Le Japon vient de connaître la période la plus brillante de sa civilisation, et deux groupes mènent le jeu politique : d'une part la Cour, dominée par les Fujiwara, et d'autre part le clan des guerriers avec à leur tête les Taira et les Minamoto, rivaux mais pas encore ennemis déclarés.

Les Dits de Hôgen et de Heiji relatent une véritable révolution : l'éviction des Fujiwara et la lutte sanglante pour le pouvoir entre les deux clans. On assiste ainsi à l'irruption de la province dans les affaires de la Ville et à la naissance d'une classe féodale qui va contester le pouvoir central pendant des siècles.

Ces récits constituent la source où puiseront, à toutes les époques, les romanciers et les dramaturges. Ils étaient à l'origine colportés par des aveugles, les «moines au biwa», qui les racontaient partout, village ou château, à travers l'archipel

Citation :
Après Le Dit de Hôgen et Le Dit de Heiji, voici le troisième volet de la grande trilogie classique du Moyen Age japonais,
Le Dit des Heiké. Il s'agit de la version épique des événements qui ont bouleversé les structures politiques et sociales du Japon dans la seconde moitié du XIIe siècle, à savoir l'intrusion dans la vie politique des deux clans guerriers des
Taïra (ou Heiké) et des Minamoto (ou Genji), et de leur affrontement pour le contrôle d'un pouvoir qu'ils avaient arraché au clan aristocratique des Fujiwara, étroitement lié à la maison impériale. Le Dit des Heiké conte l'irrésistible ascension des Heiké, leur pouvoir absolu jusqu'à la mort de Kiyomori, le soulèvement des Genji, l'écrasement définitif des Heiké et l'instauration d'un nouveau système politique, le gouvernement des shôgun de Kamakura au bénéfice de Minamoto no Yoritomo (1147-1199).

Notes de chevet, Sei Shônagon, Gallimard connaissance de l'Orient, poche coeur

Citation :
Composées dans les premières années du XIe siècle, au moment de la plus haute splendeur de la civilisation de Heian, au moment où Kyôto s'appelait Heiankyô, c'est-à-dire " capitale de la paix ", par une dame d'honneur, Sei Shônagon, attachée à la princesse Sadako, laquelle, mourut en l'an 1000, les notes de chevet appartiennent au genre sôshi, c'est-à-dire " écrits intimes ". Les notes de chevet de Sei Shônagon proposent, sous forme de tableaux, de portraits, d'historiettes, de récits, une illustration du japon sous les fujiwara. Avec l'auteur du roman de Genji, noble dame Murasaki, Sei Shônagon est une des plus illustres parmi les grands écrivains féminins du japon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 12:22

En effet, j'avais vu trop large. Boèce au même titre que Saint Augustin ne font pas partie du Moyen-äge mais du post Rome.
Celui qui a vraiment fait le lien avec Aristote en le rendant catholiquement compatible est Saint Thomas d'Aquin. Cette displine d'enseigne catholico philosophico scientifique fut appelé la scolastique. Boèce en est le précurseur même si son commentaire brillant a hélas en partie trahi la pensée aristotellicienne.
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 12:43

J'ai le Lagarde&Michard sous les yeux... Je vais y jeter un oeil.... Mais je cois bien que je vais visionner Tristan et Isolde, et me tourner vers la musique de Guillaume de Machaut, Ockeghem ( et son superbe requiem), Josquin des prés

Ce sera pour moi plus l'écoute que la lecture commune dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 12:44

Merci Nezumi pour tes suggestions. Même si je ne pense pas les utiliser dans l'immédiat, je me garde dans un coin de tête pour plus tard.

Les histoires de datation c'est vraiment compliqué. La farce de Maître Pathelin est rangée systématiquement rangée dans le Moyen Age malgré sa date (1464), à cause du sujet et de son traitement, et peut être que la genèse, avant la mise écrite a pu être antérieure. Donc je pense Darkanny que tu peux sans problème le lire.

En ce qui concerne Boèce, je l'ai toujours vu dans les premières pages consacrées au Moyen Age (Emile Bréhier, L'Histoire de la philosophie de François Châtelet....). Mais peut être on adopte une autre perspective maintenant, et de toute façon tout cela est très confus et difficile à trancher.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 12:47

Ok c'est noté, je retiens l'idée alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 12:49

Arabella a écrit:
Merci Nezumi pour tes suggestions. Même si je ne pense pas les utiliser dans l'immédiat, je me garde dans un coin de tête pour plus tard.

Les histoires de datation c'est vraiment compliqué. La farce de Maître Pathelin est rangée systématiquement rangée dans le Moyen Age malgré sa date (1464), à cause du sujet et de son traitement, et peut être que la genèse, avant la mise écrite a pu être antérieure. Donc je pense Darkanny que tu peux sans problème le lire.

En ce qui concerne Boèce, je l'ai toujours vu dans les premières pages consacrées au Moyen Age (Emile Bréhier, L'Histoire de la philosophie de François Châtelet....). Mais peut être on adopte une autre perspective maintenant, et de toute façon tout cela est très confus et difficile à trancher.

Oui car son influence est importante non sur son époque mais sur le Moyen âge. C'est à voir donc. Mais il faut déjà avoir compris Aristote avant.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 13:17

Evidemment, Aristote est incontournable. C'est une des choses qui sont fascinant dans la philosophie, la façon dont les idées naissent les unes des autres, se suivent, se nourrissent. Boèce s'était dans cet ordre d'idées, que sa vision d'Aristote, a été très importante au Moyen Age et a influencée pendant longtemps la pensée, et que sans la connaître, certaines idées ultérieures deviennent plus difficilement compréhensibles. Mais je crois que tu as raison, il appartient plus à l'Antiquité tardive qu'au Moyen Age, même s'il est un point de jonction. Je me le réserve pour plus tard. C'était aussi un peu pour ne pas nous limiter aux trois derniers siècles du Moyen Age et remonter dans le temps, parce qu'on tous surtout en tête la vision de l'époque féodale, qui en quand même une partie, et pas forcément la plus longue de la période.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autour de la LC Moyen-Age
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Villages calmes autour de Dijon ?
» les vautours tournent autour
» pas moyen de coucher Lana presque 3 ans!
» Forum autour des métiers des bib et du patrimoine
» Librairie en ligne et infos autour du livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par thème ou pays-
Sauter vers: