Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Autour de la LC Moyen-Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 13:25

Arabella a écrit:
Evidemment, Aristote est incontournable. C'est une des choses qui sont fascinant dans la philosophie, la façon dont les idées naissent les unes des autres, se suivent, se nourrissent. Boèce s'était dans cet ordre d'idées, que sa vision d'Aristote, a été très importante au Moyen Age et a influencée pendant longtemps la pensée, et que sans la connaître, certaines idées ultérieures deviennent plus difficilement compréhensibles. Mais je crois que tu as raison, il appartient plus à l'Antiquité tardive qu'au Moyen Age, même s'il est un point de jonction. Je me le réserve pour plus tard. C'était aussi un peu pour ne pas nous limiter aux trois derniers siècles du Moyen Age et remonter dans le temps, parce qu'on tous surtout en tête la vision de l'époque féodale, qui en quand même une partie, et pas forcément la plus longue de la période.

C'est vrai que cette continuité est passionnante. Je penche donc Pour Maître Eckart, ses sermons sont magnifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Esperluette
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 14:11

darkanny a écrit:
C'est bien ce qu'il me semblait, donc ma farce étant de la fin du 15ème siècle, on n'est plus vraiment au MA donc je vais trouver autre chose.

Non surtout pas, elle fait partie d'un incontournable du Moyen Age. Je la (re)lirai aussi. Contente de partager cette lecture avec toi. Wink

mimi54 a écrit:
J'ai le Lagarde&Michard sous les yeux... Je vais y jeter un oeil.... Mais je cois bien que je vais visionner Tristan et Isolde, et me tourner vers la musique de Guillaume de Machaut, Ockeghem ( et son superbe requiem), Josquin des prés

Ce sera pour moi plus l'écoute que la lecture commune dentsblanches

cheers Mimi54.
Oui, c'est chouette de saisir cette occasion.
Wink

darkanny a écrit:
Ok c'est noté, je retiens l'idée alors.

cheers

Je te suis pour cette farce alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 14:21

Esperluette a écrit:


mimi54 a écrit:
J'ai le Lagarde&Michard sous les yeux... Je vais y jeter un oeil.... Mais je cois bien que je vais visionner Tristan et Isolde, et me tourner vers la musique de Guillaume de Machaut, Ockeghem ( et son superbe requiem), Josquin des prés

Ce sera pour moi plus l'écoute que la lecture commune dentsblanches

cheers Mimi54.
Oui, c'est chouette de saisir cette occasion.
Wink


Oui, mais mais pas de lecture Wink Cela étant, Ockeghem......je connais déjà depuis un bout de temps

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 14:24

Mimi, il ne faut pas hésiter à nous parler de musique, d'autant plus que poésie et musique sont étroitement mêlées, Machaut que tu cites est aussi bien poète que musicien, et il a composé certaines de ses oeuvres musicales sur ses propres textes poétiques. Donc tu pourras même évoquer des lectures. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esperluette
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 14:27

mimi54 a écrit:
Esperluette a écrit:


mimi54 a écrit:
J'ai le Lagarde&Michard sous les yeux... Je vais y jeter un oeil.... Mais je cois bien que je vais visionner Tristan et Isolde, et me tourner vers la musique de Guillaume de Machaut, Ockeghem ( et son superbe requiem), Josquin des prés

Ce sera pour moi plus l'écoute que la lecture commune dentsblanches

cheers Mimi54.
Oui, c'est chouette de saisir cette occasion.
Wink


Oui, mais mais pas de lecture Wink Cela étant, Ockeghem......je connais déjà depuis un bout de temps


Oui Mimi, j'avais compris!
C'est une autre approche et je suis persuadée que tu finiras par te réconcilier avec les classiques. sunny
Moi, je ne connais pas du tout : ce sera pour moi l'occasion de découvrir. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 14:33

Esperluette a écrit:

Oui Mimi, j'avais compris!
C'est une autre approche et je suis persuadée que tu finiras par te réconcilier avec les classiques. sunny
Moi, je ne connais pas du tout : ce sera pour moi l'occasion de découvrir. bounce

Oui, sans doute quand je ne saurai plus quoi lire en littérature contemporaine dentsblanches Mais comme il sort des livres régulièrement...je remets les classiques aux calendes grecques....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 15:48

D'autres suggestions faites en passant sur l'autre fil :

La description du monde, Marco Polo (Le Livre de poche)

Citation :
En unifiant l'Asie de la Méditerranée à la mer de Chine, la brutale conquête mongole a ouvert paradoxalement les routes de l'Extrême-Orient aux marchands, aux missionnaires et aux aventuriers. C'est au retour d'un séjour d'une vingtaine d'années dans l'empire du Grand Khan de Tartarie que le Vénitien Marco Polo a dicté en "1298 son Devisement ou Description du Monde. Il y révèle la Chine, la diversité de ses paysages, l'étrangeté de ses moeurs, ses trésors. Il dresse le tableau de merveilles inouïes. Moins fabuleuses que celles que la tradition prête à l'Inde, elles s'offrent au désir de ceux qui auront l'audace de les conquérir. Christophe Colomb répondra à cet appel avec la fortune que l'on sait.
Depuis plus d'un siècle, l'édition française n'avait pas publié de texte authentique de l'oeuvre de Marco Polo. Le présent volume comble cette lacune grâce à une édition et une traduction nouvelles d'un texte qui a été lu dans les cours de France jusqu'à la fin du Moyen Âge.

Et pour tâter de la saga islandaise, un livre à 2 euros:

Saga de Gísli Súrsson, traduction de Régis Boyer

Citation :
Gísli est un Viking hors du commun ; habité de généreux idéaux, fils respectueux, frère fidèle et mari aimant, il se trouve bien malgré lui dans une situation compliquée. Victime d'un destin impitoyable, il doit choisir entre venger son frère ou perdre son honneur.Vengeance, jalousie, trahison, tous les ingrédients sont rassemblés pour nous offrir une histoire de vaillance, d'amour et de mort dans le monde rude des fiers guerriers vikings.

Si on est convaincu, on se dirigera vers les éditions Anarchasis, qui en ont publié plusieurs, dont:
Saga de Bardr : Suivie de Saga des hommes de Holmr, traduites par R.Boyer

Citation :
Ces deux sagas brillent ainsi d'un éclat rare et insolite dans la littérature Scandinave médiévale : tandis que la Saga de Bárdr, un conte fantastique en somme, met en scène les tréfonds mythologiques des pays du froid, la Saga des hommes de Hólmr, d'une extraordinaire facture romanesque, raconte l'inexorable descente d'un héros pourtant glorieux vers les enfers du bannissement. Et toutes deux, ancrées dans l'histoire et les temps légendaires de la colonisation de l'Islande, sont parcourues du sentiment tragique du destin.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 15:58

J'ai cette édition Anarchasis, le plus raisonnable serait d'en profiter pour l'entamer.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 16:05

nezumi a écrit:


Et pour tâter de la saga islandaise, un livre à 2 euros:

Saga de Gísli Súrsson, traduction de Régis Boyer

Citation :
Gísli est un Viking hors du commun ; habité de généreux idéaux, fils respectueux, frère fidèle et mari aimant, il se trouve bien malgré lui dans une situation compliquée. Victime d'un destin impitoyable, il doit choisir entre venger son frère ou perdre son honneur.Vengeance, jalousie, trahison, tous les ingrédients sont rassemblés pour nous offrir une histoire de vaillance, d'amour et de mort dans le monde rude des fiers guerriers vikings.

Si on est convaincu, on se dirigera vers les éditions Anarchasis, qui en ont publié plusieurs, dont:
Saga de Bardr : Suivie de Saga des hommes de Holmr, traduites par R.Boyer

Citation :
Ces deux sagas brillent ainsi d'un éclat rare et insolite dans la littérature Scandinave médiévale : tandis que la Saga de Bárdr, un conte fantastique en somme, met en scène les tréfonds mythologiques des pays du froid, la Saga des hommes de Hólmr, d'une extraordinaire facture romanesque, raconte l'inexorable descente d'un héros pourtant glorieux vers les enfers du bannissement. Et toutes deux, ancrées dans l'histoire et les temps légendaires de la colonisation de l'Islande, sont parcourues du sentiment tragique du destin.

Je l'ai dans ma bibliothèque, ainsi que Saga d'Erikk le rouge Je les sors pour y penser Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 16:15

Du côté de la perfide Albion, parmi les oeuvres les plus connues, du haut au bas Moyen-Age:

Beowulf, une épopée composée vers le 8e-9e siècle, redécouverte au 19e, et dont l'influence a été par la suite très grande. Sa lecture me tente aussi.
Citation :
Poème en vieil anglais des environs de l'an mil, Beowulf est le plus ancien long poème héroïque qui nous soit parvenu intégralement dans une langue européenne autre que le latin. Il s'inscrit peut-être dans une tradition beaucoup plus ancienne encore, puisque Beowulf est présenté comme le neveu d'un chef scandinave dont la mort vers 520 est historiquement attestée. Prince modèle, fidèle à ses souverains et à ses engagements, il affronte des forces mauvaises, ogres et dragons. Il meurt, à la fois victime et vainqueur du dragon, en protecteur de son peuple. La société décrite, et vérifiée par l'archéologie, est païenne, mais le poème est chrétien. La célébration en anglais d'un héros scandinave, l'éloge d'un prince païen par un poète chrétien, le mélange de fabuleux et d'historique, l'entrelacement des épisodes, le style délibérément traditionnel expliquent la fascination exercée parce chef-d'œuvre.

Les contes de Canterbury, (14e siècle) Geoffrey Chaucer

Citation :
Tout le monde connaît Les contes de Canterbury, le titre au moins, peut-être un ou deux contes salaces. C'est mutiler cette vaste et diverse «Comédie humaine». Elle ne prend vie et sens que par l'interaction des contes entre eux et de leurs différents conteurs. Provocations, méditations, gros rires et sourires émus, vers et prose s'entremêlent pour notre plaisir, et pour notre instruction.Voici enfin une traduction française, complète, lisible du chef-d'œuvre du poète anglais mort il y a tout juste six cents ans, notre contemporain par sa verve critique, son appel à la «déconstruction», son refus d'imposer une réponse unique et dogmatique aux nombreuses questions qu'il pose sur le pouvoir, l'argent, l'amour et le sexe, l'hypocrisie, la science, la marche du monde. Questionneur aussi habile, indulgent, obstiné que Socrate. Un Socrate chrétien. Et un écrivain, conscient de l'importance du fait littéraire et assez malin pour glisser ici et là une allusion à ses ouvrages ou se moquer des genres en vogue.Modeste et sûr de lui, il peut conseiller : «Si tel conte vous ennuie, tournez la page et goûtez-en un autre» - mais il y a fort à parier que le lecteur qui se joint au pèlerinage aura du mal à s'en détacher.

Très célèbres ausi, mais plus difficiles à se procurer en français:
Sir Gauvain et le chevalier vert, (14e siècle) mettant en scène un des personnages du cycle arthurien

Le Morte d'Arthur (La mort d'Arthur), de Thomas Malory, une compilation de récits arthuriens publiée fin 15e siècle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 16:19

Arabella a écrit:
J'ai cette édition Anarchasis, le plus raisonnable serait d'en profiter pour l'entamer.

mimi54 a écrit:

Je l'ai dans ma bibliothèque, ainsi que Saga d'Erikk le rouge Je les sors pour y penser Very Happy

cheers

la saga islandaise, j'adore, c'est vraiment dépaysant à tout point de vue, culturellement comme stylistiquement !
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 20:48

Moi aussi j'adore les sagas islandaises.

Je viens de retrouver L'Akrite, une épopée byzantine du XIIe siècle. Pile poil dans le thème et plutôt original. Je ne connais rien à la littérature byzantine. honte

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esperluette
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 21:35

mimi54 a écrit:


Oui, sans doute quand je ne saurai plus quoi lire en littérature contemporaine dentsblanches Mais comme il sort des livres régulièrement...je remets les classiques aux calendes grecques....

Mais eux sont toujours là à attendre que tu les ouvres et que tu les lises. dentsblanches

Wink Bon allez, j'arrête Mimi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 21:47

Esperluette a écrit:
mimi54 a écrit:


Oui, sans doute quand je ne saurai plus quoi lire en littérature contemporaine dentsblanches Mais comme il sort des livres régulièrement...je remets les classiques aux calendes grecques....

Mais eux sont toujours là à attendre que tu les ouvres et que tu les lises. dentsblanches

Wink Bon allez, j'arrête Mimi.

Oui, j'aime bien gérer mes lectures..... l'école c'est fini nanana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   Mer 26 Déc 2012 - 21:55

rassurez-moi...

Spoiler:
 

je regarderai ce que je croise en librairie, ça me titille cette LC qui pourrait faire la toute bonne occasion !


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autour de la LC Moyen-Age   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autour de la LC Moyen-Age
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Villages calmes autour de Dijon ?
» les vautours tournent autour
» pas moyen de coucher Lana presque 3 ans!
» Forum autour des métiers des bib et du patrimoine
» infos sur autour de bebe !!! promos en cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par thème ou pays-
Sauter vers: