Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Monte Hellman

Aller en bas 
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Monte Hellman Empty
MessageSujet: Monte Hellman   Monte Hellman Icon_minitimeDim 30 Déc 2012 - 19:53

Monte Hellman Monte-10

Monte Hellman


Citation :
Monte Hellman est né le 12 juillet 1932 à New York. Il a débuté sa carrière dans le cinéma sous la houlette de Roger Corman, légendaire producteur de films de série B. En 1965, il a réalisé deux westerns, L’Ouragan de la vengeance puis The Shooting (1967), interprétés par Jack Nicholson. Ils sont devenus des films cultes, comme le fameux road movie Macadam à deux voies, réalisé en 1971. En 2010, il est revenu en compétition à Venise avec Road to nowhere, son premier film depuis vingt ans. Il y a obtenu un prix pour l’ensemble de son œuvre. Monte Hellman a également mis le pied à l’étrier à Quentin Tarantino en produisant Reservoir Dogs.

source et interview : telerama.fr

Filmographie :
1959 : Beast from Haunted Cave
1964 : Flight to Fury
1964 : Back Door to Hell
1965 : L'Ouragan de la vengeance (Ride in the Whirlwind)
1967 : The Shooting
1971 : Macadam à deux voies (Two-Lane Blacktop)
1974 : Cockfighter
1978 : China 9, Liberty 37 (Amore, piombo e furore)
1981 : Inside the Coppola Personality (court métrage)
1988 : Iguana
1989 : Douce nuit, sanglante nuit : coma dépassé (Silent Night, Deadly Night 3: Better Watch Out!)
2010 : Road to Nowhere


Je connais surtout Two-Lane Blacktop, c'est donc avec une grande curiosité que j'ai enfin vu un autre film :


Monte Hellman A58dda10

Ride in the Whirlwind

Une attaque de diligence façon minimaliste et trois cowboys qui se retrouvent pris au piège quand les vigilantes viennent chercher les hors-la-loi chez lesquels ils campent. L'un est abattu et deux d'entre eux partent dans la montagne rouge et sèche Vern (Cameron Mitchell), Wes (Jack Nicholson). Ils croiseront une petite famille pauvre et laborieuse et la traque continuera.

Le siège de la cabane dure longtemps, les temps sont longs, l'action est savamment jouée un ton plus bas que la moyenne. Probablement pour que l'histoire dégage l'essence résigné et butée, mais pas tout à fait sans espérance des personnages dans un milieu qui les bride ou qui les perd. C'est donc une question d'ambiance et de silence dans ce petit western existentiel.

Il y a quelque chose de profondément désolé dans ce cinéma.

bande-annonce

Monte Hellman B35e9010 - Monte Hellman A1924b10 - Monte Hellman F36bd310 - Monte Hellman Shmwqt10



_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Monte Hellman Empty
MessageSujet: Re: Monte Hellman   Monte Hellman Icon_minitimeSam 5 Jan 2013 - 22:51

Monte Hellman 591010
two-lane blacktop

ça doit bien être la quatrième fois que je vois ce film. Le chauffeur et le mécanicien font des courses légales ou illégales, des quarts de mile en ligne droite. Avec une paire de pneus exprès dans le coffre ils errent dans le pays de course en course dans leur Chevrolet 55 préparée. Elle a l'air aussi marginale et destroy que ses propriétaires. Une fille s'invite en stop, à l'arrière entre l'arceau et les roues pour la course.

Ils croisent un insistant bonhomme qui conduit une Pontiac GTO flambant neuve. Ils finissent par se mettre d'accord pour une "course" sur la longueur du Nouveau-Mexique à Washington DC.

Des voitures, des courses, le film est culte aussi pour çà toujours est-il que comme pour le western qui ouvre ce fil, le film est très ailleurs de son genre. Les deux lascars sont très peu causants, la fille chantonne, le moteur de la Chevrolet ronronne en guise de silence. GTO prend des auto-stoppeurs et parle de sa super voiture, un vrai speech publicitaire agrémenté de mythomanie sur sa vie qu'on devine rapidement ratée. Warren Oates est splendide entre la gouaille et le loser frustré, un peu rageur, un peu rêveur.

Le mécanicien s'assure de la santé de la voiture, lui prêtant une oreille attentive. Le chauffeur s'enferme tellement dans la conduite que ça ressemble à une libération. GTO use son manque au fil des miles. La fille oscille entre les trois et s'ennuie. Inaccessibles, hermétiques, enfermés, orgueilleux sans doute, déjà perdus.

De station service en café de bord de route, c'est à travers une Amérique rurale que Monte Hellman fait défiler ses portraits, des images muettes d'un rêve américain romantique et perdu. On y trouve tout le brutal décalage entre la machine toute faite et parvenue, icône, la Pontiac jaune, et la machine faite de toutes pièces à force d'obstination, icône d'authenticité, de cette simplicité qui fait rêver... les bords de route et leur population donne une image diffuse et composite du grand pays.

Nos personnages sont des marginaux et ne vont nulle-part, il n'y a pas même l'ombre de la gloire dans cette aventure.

Sombre, mutique, fascinant, paradoxalement presque l'anti-film de voiture (il y a des accidents aussi à défaut de courses poursuites). Vrai film de route par contre, mais surtout vrai film tout court à l'ambiance très particulière.

Mon dvd a une image pourrie mais la sonorisation n'y perd pas. L'attention aux bruits, aux arrières plans, l'absence de discours...

Si on devait faire un rapprochement de principe et de coeur, pour donner une idée, ça serait avec un film comme Easy Rider pour le sinistre comme pour la beauté.

bande-annonce

Monte Hellman Two-la10

Monte Hellman Twolan10

Monte Hellman I0008810

Monte Hellman I4852910

Monte Hellman I4852911

Monte Hellman 5309_410

Monte Hellman Twolan11

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Monte Hellman Empty
MessageSujet: Re: Monte Hellman   Monte Hellman Icon_minitimeDim 13 Jan 2013 - 21:59

Monte Hellman Road_t11

Road to nowhere

Pas simple de parler de ce film. Le numérique fait un peu cheap, comme d'hab, et c'est le film d'un film dans un film... le film d'un jeune réalisateur qui semble avoir la cote mais qui se situe quelque part dans le cheap sans que ça soit le fond du problème ? z'êtes perdus, c'est sans doute normal. Le film dans le film s'inspire d'un fait divers une jeune femme et un bonhomme disparus après une obscure histoire d'escroquerie. L'actrice inconnue, méconnue, aurait peut-être encore un autre passé trouble. Évidemment l'actrice et le réalisateur ont un faible l'un pour l'autre. Un enquêteur pour une boîte d'assurances, une enquêtrice bloggeuse qui en pince pour celui là, le type qui a écrit le script et se désespère, l'acteur principal... tout ça dans l'ambiance verte et détrempée d'une Caroline du Nord qui fait un peu Twin Peaks.

On est bien en droit et en peine de se demander ce qu'on regarde et pourtant on se laisse prendre petit à petit à une fascination certaine pour cette femme, pour les apparences changeantes, de possibles réalités semblables (ou fantasmées), un très étrange mélange qui oublie le faux genre du film pour partir bien bien ailleurs. Là où il n'y aurait pas grand chose, à part peut-être une troublante obsession et des échanges pas du tout linéaires qui voyagent après tout pas loin de très bien à travers ce drôle de film.

Pleins de choses de ressemblances, de nostalgie, de clichés, un sens de La beauté est dans les yeux de celui qui regarde, une capacité de contournement et d'autre chose de changement des enjeux d'intérêt ou de ratage...

Monte Hellman Shanny10

Monte Hellman Road_t10

Monte Hellman Shanny11

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Monte Hellman Empty
MessageSujet: Re: Monte Hellman   Monte Hellman Icon_minitimeDim 13 Jan 2013 - 22:08

Et le film est bercé par les musiques pas du tout numériques de Tom Russel et Kris Kristofferson.

Monte Hellman Road2010

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Monte Hellman Empty
MessageSujet: Re: Monte Hellman   Monte Hellman Icon_minitimeMar 15 Jan 2013 - 21:24

Même pas Avadoro ou Traversay ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Monte Hellman Empty
MessageSujet: Re: Monte Hellman   Monte Hellman Icon_minitimeDim 20 Jan 2013 - 11:59

Ça m'intrigue, mais le coffret à ma médiathèque est carrément "indisponible"... (disparu quoi).

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Monte Hellman Empty
MessageSujet: Re: Monte Hellman   Monte Hellman Icon_minitimeLun 28 Jan 2013 - 22:52

(plus ça va plus ça me plait !)

Monte Hellman 11014610

China 9, Liberty 37 (1978)

Western italo-hispano-américain qu'on sent un peu fauché et qui bénéficie d'une sonorisation assez terrible tendance "effet stalker involontaire" (scrouich scrouich puissant à chaque mouvement d'orteil) et d'un fond de script assez basique. Un condamné à mort bénéficie d'un deal qui inclut la vie, des sous, et un meurtre pour le compte de la compagnie de chemin de fer.

Certes mais solides acteurs avec Warren Oates, Fabio Testi et Jenny Agutter (plus une apparition de Sam Peckinpah) et un étrange dérapage dans le principe. C'est Fabio Testi le beau gosse rapide de la gâchette qui doit tuer un Warren Oates barbu et bourru et sur le qui-vive avec son incomparable à jouer le brave type un peu loser tourmenté. Sa femme c'est Jenny Agutter et sa fait des étincelles avec Fabio Testi... mais pas de meurtre, une fête en famille avant qu'arrive ce qui doit arriver et que Warren Oates le prenne mal. Une fuite romantique dans un western puis un retour désabusé faire ce qu'on peut qualifier de règlements de comptes avant une fin désabusée. Un cirque aussi, de passage. Et des personnages secondaires entrevus.

Bancal certainement mais avec un capital sympathie immense et une très jolie patte romantico-non simpliste dans un cadre qui une fois encore mélange le replis sur soi, une certaine marginalité et une mélancolie qui s'écoule au présent. Une assez simple et frappante mise en œuvre d'aléas et de liberté dans cette histoire contrariée des personnages. Et le trio des acteurs principaux est imparable.

Monte Hellman China910

Monte Hellman Apf1010

Monte Hellman Apf3010


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Monte Hellman Empty
MessageSujet: Re: Monte Hellman   Monte Hellman Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Monte Hellman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i a pas gramint d'monte
» il grimpe partout!!!!!!!
» Femelles qui se montent dessus
» Si haut que l'on monte, on finit toujours par descendre.==H. Grayson
» Retraites: un major monte au créneau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: