Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Yue Minjun [Fondation Cartier]

Aller en bas 
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Yue Minjun [Fondation Cartier] Empty
MessageSujet: Yue Minjun [Fondation Cartier]   Yue Minjun [Fondation Cartier] EmptyMer 2 Jan 2013 - 11:51

Yue Minjun - L'Ombre du Fou Rire
Fondation Cartier

Je n’ai pas particulièrement aimé, mais je reconnais qu’il y a quelque chose derrière ces immenses toiles rieuses.

Le rire qui cache la forêt, ou plutôt qui la fait ressortir dans toute son horreur, c’est un peu l’idée derrière les tableaux de Yue Minjun. C’est le rire forcé, répétitif et appuyé qui fait ressortir toute la violence et l’aliénation d’une société, en particulier celle de la société chinoise. Un rire très subversif donc, à l’esthétique tapageuse. Voici comment l’expo est décrite sur le site de la Fondation :

Citation :
Revisitant les codes du grotesque par une iconographie haute en couleur et hantée de personnages au rire énigmatique, son œuvre porte un regard ironique et désabusé sur le contexte social de la Chine contemporaine et sur la condition humaine dans le monde moderne. À travers près de 40 tableaux issus de collections du monde entier, ainsi qu’une multitude de dessins encore jamais montrés au grand public, l’exposition dévoile l’esthétique singulière et complexe d’une œuvre qui se dérobe à toute interprétation.

Voici quelques toiles :

Yue Minjun [Fondation Cartier] Minjun11

Yue Minjun [Fondation Cartier] Minjun12

Yue Minjun [Fondation Cartier] Minjun13

Yue Minjun [Fondation Cartier] Minjun16

Certaines toiles sont plus engagées que d’autres comme ‘l’Exécution’ où les armes ont été supprimées ne laissant place qu’à un rire obscène chez les victimes (ci-dessous).

Yue Minjun [Fondation Cartier] Minjun14
L'Exécution

Yue Minjun [Fondation Cartier] Minjun15

Voici ce qu'en dit Jean-Paul Gavard-Perret :

Citation :
L'ostentation possède toujours chez lui un aspect particulier : il s'agit d'une manière de se soustraire afin de mieux faire surgir les hypocrisies et la violence du monde qui l'entourent avec une ironie corrosive. Toutes ses peintures ne font que débonder les traces du monstre qui entrave la condition d'humain.

de même Yue Minjun a aussi détourné des tableaux officiels célèbres du règne de Mao en les vidant des personnages - j'ai supposé que c'était tous ceux qui avaient disparu ensuite :

L'original - The Grand Ceremony for the Founding of the New China de Dong Ximen :
Yue Minjun [Fondation Cartier] Minjun10

Revue et corrigée par Yue Minjun :
Yue Minjun [Fondation Cartier] Minjun11

Quelques toiles de maïtres détournées :

Yue Minjun [Fondation Cartier] Minjun17

Yue Minjun [Fondation Cartier] Minjun18

Donc une exposition qui a un certain intérêt, et qui attire du monde, même si personnellement elle m'a peu touchée par son esthétique.


_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Madame B.
Zen littéraire
Madame B.

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 45

Yue Minjun [Fondation Cartier] Empty
MessageSujet: Re: Yue Minjun [Fondation Cartier]   Yue Minjun [Fondation Cartier] EmptyVen 22 Fév 2013 - 18:11

Il me semblait que j'avais dit quelques mots sur cette expo. Je ne sais même plus ce que je fais.


La Fondation cartier nous donne l'occasion de suivre le parcours d'un artiste chinois contemporain, ses thèmes obsédants à travers une quarantaine de tableaux et des croquis.


Il est facile de reconnaître au premier coup d'oeil un tableau de Yue Minjun: des couleurs éclatantes, pas de relief, le même personnage (c'est le peintre lui-même) seul ou démultiplié et surtout presque toujours hilare. Il ne faudrait cependant pas se laisser abuser par ce dernier point: Yue Minjun ne célèbre pas la joie de vivre. Ces rires sont en fait des rictus figés qui détournent les images de propagande (notamment de l'époque maoïste) sur lesquelles les personnages affichaient leur bonheur de participer à la construction d'un avenir radieux.


Cependant, (même si j'ai adoré cette expo, adoré me perdre dans ces grands formats) je m'interroge sur la démarche du peintre: s'agit-il d'un véritable hommage, d'une façon de se fondre dans l'histoire de l'art ou bien d'une volonté de séduire l'occident, de faire des oeuvres pour "l'exportation" (il faut rappeler que le tableau Execution d'après La Mort de l'empereur Maximilien de Manet lui-même inspiré de Goya a été, en 2007, vendu pour presque 6 millions de dollars, il s'agissait de l'oeuvre la plus chère d'un artiste chinois contemporain). Il faut dire que Yue Minjun, qui n'est pas inquiété par la censure, n'explique pas vraiment son but. Il déclare souvent: "Ce n'est pas à moi de donner une signification. Je veux provoquer la réflexion". C'est une façon de se protéger (tout à fait compréhensible) qui certes laisse le champ à toutes les interprétations mais aussi à tous les doutes.

La suite ici:

http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.fr/#!/2013/01/yue-minjun-lombre-dun-doute.html




Revenir en haut Aller en bas
http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
 
Yue Minjun [Fondation Cartier]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour le calcul de la rétro , le .38 et .48 cumulatif?
» La contrefaçon
» Association : la Loure
» M921 Lobelia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Peinture, photographie… :: Expositions-
Sauter vers: