Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 David Lynch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
lekhan
Main aguerrie
avatar

Messages : 324
Inscription le : 20/08/2007
Age : 28
Localisation : Poitiers-Biarritz

MessageSujet: Re: David Lynch   Mar 2 Oct 2007 - 14:20

INLAND EMPIRE est un film fabuleux, tout y à en effet un sens. Plus ou moins décryptable, c'est un film que l'on comprend à retardement. C'est à dire que comme peu de film il nous marque des mois durant. Et des mois durant notre cerveau y réfléchis encore.


Tout devient sens, absolument tout.( oui oui, même les lapins ( à moins que ça ne soit des ânes?) )


Et surtout cette fin... ce bijoux inattendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
bertrand-môgendre
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1299
Inscription le : 03/02/2007
Age : 62
Localisation : ici et là

MessageSujet: Re: David Lynch   Mar 6 Nov 2007 - 11:41

j'ai une affection particulière pour ce cinéaste.
Le tom cast a réssit sa rencontre avec l'artiste.
A voir : http://www.dailymotion.com/relevance/search/david+lynch/video/x16up4_david-lynch_dating
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JDP
Main aguerrie


Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: David Linch   Sam 16 Fév 2008 - 15:06

Mulholland Dr.
Quand je vois ce type de film je me questionne toujours sur la création. S'agit-il d'un délire inconscient? S'agit-il d'une histoire logique découpée en puzzle? Bref, comment un auteur peut-il arriver à suivre une telle destruction? Vous imaginez Linch entrain de rédiger sur scénario? Comment fait-il? Bref je suis perdu...Lui aussi peut-être..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 16 Fév 2008 - 15:17

JDP a écrit:
Mulholland Dr.
Quand je vois ce type de film je me questionne toujours sur la création. S'agit-il d'un délire inconscient? S'agit-il d'une histoire logique découpée en puzzle? Bref, comment un auteur peut-il arriver à suivre une telle destruction? Vous imaginez Linch entrain de rédiger sur scénario? Comment fait-il? Bref je suis perdu...Lui aussi peut-être..

JDP...j'ai suivi une conférence sur ce film...Une conférence faite par un des rédacteurs et critiques des Cahiers du Cinéma, Hervé Aubron.
Il a donné plein de pistes, de références...Parce que ce film-là est avant tout un film qui se réfère à l'histoire du cinéma Hollywwodien.
Toi qui connais bien le cinéma JDP, tu dois par exemple faire le lien entre le personnage de Rita et la carrière hollywoodienne de Rita Hatworth.
Les gens s'affrontent à propos de l'interprétation de ce film. Tout le monde en cherche les clés. J'ai retenu au final qu'Hervé Aubron ne donne pas lui-même LA clé, le sens de "la boîte bleue" ...qu'il ne sert à rien de la chercher...

J'ai le livre que Hervé Aubron a publié mais je n'ai pas encore pris le temps de le lire: "Mulholland Drive de David Lynch" (Côté Films).

J'ai vu ce film un certain nombre de fois, il me passionne par sa beauté et tous les mystères auxquels il me confronte. Je l'apprécie tel quel...La conférence d'Aubron m'a libérée de la volonté (vaine) que j'avais de vouloir comprendre...

PS: Au départ, Mulholland Drive devait être une série, comme Twin Peaks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JDP
Main aguerrie


Messages : 301
Inscription le : 04/09/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: David Linch   Sam 16 Fév 2008 - 15:40

Il y des pistes partout Coline, partout. C'est à la fois un rêve et un cauchemard. Il n'y a pas un interprétation. Il y en a autant qu'il y a de specateurs. Linch lui-même ...J'imagine Linch concevoir le film. Comment fait-il? Cela m'intéresse. Pourquoi telle scène avant ou après telle autre. Autre façon d'aborder ce film. On vous le confie et vous en faites ce que vous voulez. Comment allez-vous le monter? Palpitant.
Un jour, j'ai vu à la télé un doc sur un atelier d'écriture aux USA. A un moment, le conférencier s'approche du bureau d'un élève. Il prend le manuscrit des mains de l'élève. Il laisse tomber le document. L'élève le ramasse et l'assemble comme il peut. Le prof. lui dit "laissez-le ainsi. Changez la numérotation ces pages...Votre livre est fini"
Non, je ne suis par hors sujet. Je suis en plein dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.quenovel.be/pageactujuin.htm#Unpremierroman
Snark
Main aguerrie
avatar

Messages : 495
Inscription le : 11/05/2007
Age : 32
Localisation : ici

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 16 Fév 2008 - 18:01

Bonjour JDP,
je crois que c’est un film à voir plus d’une fois. J’ai percé son mystère à la deuxième écoute. Contrairement à ce que fait penser (en général) le premier visionnement, ce film est cohérent et ne se donne pas à mille interprétations (excepté, peut-être, les innombrables symboles contenu dans la première partie du film, cette première partie étant tout ce qui se passe avant que l’actrice perdue (Rita) tourne la clé dans la boite étrange). Je ne veux pas vous révéler la clé de ce film énigmatique, j’ai trop été transporté lorsque je l’ai découvert par moi-mm, je gâcherais cet effet (ressentie lorsqu’on découvre la clé qui nous permet « d’ouvrir les veines » de l’énigme. Il s’ensuit toute une bourrasque d’idées causée par… j’en dis pas plus.) extraordinaire…

En bref, un conseil : regardez-le à nouveau! (les 10 indices données par Lynch sont très utiles aussi) Wink

L'idée directrice du film est éblouissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 16 Fév 2008 - 20:49

Extraordinaire, oui!...
Et tu crois avoir trouvé la clé Snark?...content
Chaque fois que je croyais en tenir une, elle n'ouvrait pas la porte...scratch
Tu tiens une vérité peut-être...les cinéphiles s'affrontent à propos de ce film...et David Lynch s'est plu et se plaît encore à brouiller les pistes...
On voudrait tous savoir vraiment...Mais est-ce si important au fond de savoir?..J'aime ce film qui ne m'a pas tout livré et chaque fois que je le regarderai (oui, je le regarderai encore), j'y trouverai toujours quelque chose de nouveau , je n'éluciderai pas son mystère mais je garderai l'envie de le trouver......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 16 Fév 2008 - 21:09

Mulholland Drive

Les indices donnés par Lynch:

1. Soyez particulièrement attentifs au début du film : au moins deux clefs sont révélées avant le générique.

2. Observez bien lorsqu'un abat-jour rouge apparaît à l'écran.

3. Parvenez-vous à entendre le titre du film pour lequel Adam Kesher auditionne des actrices ? Ce titre est-il mentionné à nouveau?

4. Un accident est une chose terrible... Faites attention à l'endroit où se déroule l'accident.

5. Qui donne la clef bleue et pourquoi ?

6. Faites attention à la robe, au cendrier, à la tasse de café.

7. Au club "Silencio", quelque chose est ressenti, on réalise quelque chose, les éléments se rassemblent... Mais quoi ?

8. Camilla n'a t-elle réussi que grâce à son talent ?

9. Faites attention aux détails autour de l'homme derrière le "Winkies".

10. Où est tante Ruth ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 16 Fév 2008 - 21:10

JDP a écrit:
Il y des pistes partout Coline, partout. C'est à la fois un rêve et un cauchemard...

D'accord avec ça JDP...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K
Main aguerrie
avatar

Messages : 352
Inscription le : 30/11/2007
Age : 44
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 16 Fév 2008 - 21:10

Grand amateur des films de Lynch, Mulholland Drive est mon préféré de sa filmographie (jusqu'alors c'était Blue Velvet et, dans une moindre mesure Lost Highway).
En règle générale, le chef-d'oeuvre d'un cinéaste est souvent derrière lui (regardez Woody Allen ou Terry Gilliam). Aussi, j'ai été enchanté de constater que Lynch faisait exception à cette triste règle et que, vingt ans après ses débuts, il était encore capable de réaliser ce qui pour moi constitue le sommet de son oeuvre.
Je n'ai pas trop chercher à analyser, à décortiquer le film car j'ai appris qu'avec Lynch, il valait souvent mieux se laisser porter (d'autant plus avec celui-ci, qui me paraît le plus hypnotique).
J'évoquerai juste la partie du film se déroulant au théâtre Silencio. Un vrai morceau d'anthologie.
Vraiment un des plus beaux films de ces dernières années (un des plus sensuels, aussi).

Par contre, j'hésite toujours à voir Inland Empire, filmé avec une petite caméra numérique et qu'un critique évoquait en ces termes : "le film de Lynch le plus rugueux, le plus opaque et le plus libre depuis Eraserhead". Je crois que c'est justement l'esthétique "rugueuse" du film qui me rebute un peu.
Mais je finirai bien par me décider à le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 16 Fév 2008 - 21:21

K a écrit:
J'évoquerai juste la partie du film se déroulant au théâtre Silencio. Un vrai morceau d'anthologie.

Vous avez 7 minutes?
cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella
Invité



MessageSujet: Re: David Lynch   Dim 17 Fév 2008 - 12:09

coline a écrit:
Mulholland Drive

Les indices donnés par Lynch:

1. Soyez particulièrement attentifs au début du film : au moins deux clefs sont révélées avant le générique.

2. Observez bien lorsqu'un abat-jour rouge apparaît à l'écran.

3. Parvenez-vous à entendre le titre du film pour lequel Adam Kesher auditionne des actrices ? Ce titre est-il mentionné à nouveau?

4. Un accident est une chose terrible... Faites attention à l'endroit où se déroule l'accident.

5. Qui donne la clef bleue et pourquoi ?

6. Faites attention à la robe, au cendrier, à la tasse de café.

7. Au club "Silencio", quelque chose est ressenti, on réalise quelque chose, les éléments se rassemblent... Mais quoi ?

8. Camilla n'a t-elle réussi que grâce à son talent ?

9. Faites attention aux détails autour de l'homme derrière le "Winkies".

10. Où est tante Ruth ?

C'est le Cluedo ! attentif Il faudra revoir le film avec les indices sous les yeux
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: David Lynch   Dim 17 Fév 2008 - 13:12

Stell_A a écrit:
coline a écrit:
Mulholland Drive

Les indices donnés par Lynch:


C'est le Cluedo ! attentif Il faudra revoir le film avec les indices sous les yeux

Je t'avoue que je l'ai regardé à la lueur de ces indices et...que cela ne m'a pas beaucoup aidée...content ...Lynch veut maintenir le mystère...et il a bien raison...c'est pour cela qu'on l'aime son film!content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: David Lynch   Dim 17 Fév 2008 - 14:23

A propos de Mulholland Drive, je crois qu'il ne faut pas s'embarquer dans les interprétations, rationnelles ou pas. Ni meme tenir compte des indices
fournis par Lynch lui-meme...
Comme l'ont dit certains, ce film est avant tout onirique, et en tant que tel parfaitement réussi. Je ne sais pas si vous connaissez Le faucon de Malte de Hawks. C'est un polar superbe à conditionde ne pas chercher à déméler les incohérences de l'intrigue.
Pour revenir à Lynch, j'avais beaucoup apprécié sa série Twin Peaks, qui avait divisé l'opinion... C'est peut etre ce qu'il afait de mieux avec Mulholland Drive.
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
avatar

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 45
Localisation : Saint-Sever (Landes)

MessageSujet: Re: David Lynch   Dim 17 Fév 2008 - 14:42

bix229 a écrit:
A propos de Mulholland Drive, je crois qu'il ne faut pas s'embarquer dans les interprétations, rationnelles ou pas. Ni meme tenir compte des indices
fournis par Lynch lui-meme...
Comme l'ont dit certains, ce film est avant tout onirique, et en tant que tel parfaitement réussi. Je ne sais pas si vous connaissez Le faucon de Malte de Hawks. C'est un polar superbe à conditionde ne pas chercher à déméler les incohérences de l'intrigue.
Pour revenir à Lynch, j'avais beaucoup apprécié sa série Twin Peaks, qui avait divisé l'opinion... C'est peut etre ce qu'il afait de mieux avec Mulholland Drive.
colibri

Entièrement d'accord avec toi. Je rajouterai que j'ai un gros faible pour "Blue Velvet". Il a de plus très réussi l'adaptation de Sailor et Lula de Barry Gifford. (même si le happy-end du film m'avait dérangé à l'époque).
Je serai curieux de voir ce que va donner son projet d'adapter Lolita de Vladimir Nabokov, en transposant l'intrigue dans un univers post-apocalyptique.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David Lynch   

Revenir en haut Aller en bas
 
David Lynch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Françoise David appuie les revendications
» Leçons de vie, d'Elisabeth Kübler Ross et David Kessler
» David Bekam pour Amporio Armani !
» David Beckham fait tatouer son fils de 10 ans
» L'Homme qui expliquait l'impossible - de David Verdier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: