Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 David Lynch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 31 Jan 2009 - 11:36


Sailor & Lula.

J'ai regardé ce film et me suis laissée embarquée. Road-Movie comme je les aime avec un couple un peu barré, amoureux passionnés, qui fuient tout ce qui les empêche d'être ensemble ou d'être tout court, et qui, en chemin rencontre les Etats-Unis d'Amérique.

Des moments d'étrangeté qui surgissent parfois : la scène de nuit, où ils roulent, et soudain des vêtements gisent éparpillés sur le bitume... et quelques mètres plus loin, une voiture renversée... des corps, du sang, la mort.
Une scène bouleversante.

C'est brûlant, c'est fascinant. Faudra que je le revois dans de "meilleures conditions".


_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 31 Jan 2009 - 12:52

Queenie a écrit:

Sailor & Lula.

Il faut aussi s'amuser à repérer tous les clins d'oeil au magicien d'Oz auquel il se réfère...Il est conçu comme un conte de fée moderne avec quelques sorcières et autres monstres. Il y a 2 scènes dérangeantes qui restent en mémoire: l'accident de voiture et le viol "mental" de Lula.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pichnette13
Envolée postale
avatar

Messages : 171
Inscription le : 27/01/2009
Age : 30
Localisation : Tours-sur le canap'

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 31 Jan 2009 - 13:28

Merci Marko pour ce long développement très intéressant à lire. cela m'a donné envie de replonger dans l'univers de David Lynch que je connais finalement assez peu. de plus, je travaille sur l'intériorité en littérature (avec entre autre virginia woolf) et j'ai donc hate de découvrir Inland empire. Merci beaucoup. bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 31 Jan 2009 - 13:35

Pichnette13 a écrit:
Merci Marko pour ce long développement très intéressant à lire. cela m'a donné envie de replonger dans l'univers de David Lynch que je connais finalement assez peu. de plus, je travaille sur l'intériorité en littérature (avec entre autre virginia woolf) et j'ai donc hate de découvrir Inland empire. Merci beaucoup. bonjour

C'est un film qui m'a beaucoup hanté pendant plusieurs semaines après sa vision et qui me paraît presque inépuisable! Cette notion d'intériorité, ou d'"espace mental" , est aussi un sujet qui me passionne. On en retrouve notamment chez Kubrick et chez Lynch. Eraserhead et Inland Empire étant 2 incroyables cauchemars labyrinthiques qui abolissent les frontières entre le cinéma et l'art contemporain.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pichnette13
Envolée postale
avatar

Messages : 171
Inscription le : 27/01/2009
Age : 30
Localisation : Tours-sur le canap'

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 31 Jan 2009 - 14:16

Marko a écrit:

C'est un film qui m'a beaucoup hanté pendant plusieurs semaines après sa vision et qui me paraît presque inépuisable! Cette notion d'intériorité, ou d'"espace mental" , est aussi un sujet qui me passionne. On en retrouve notamment chez Kubrick et chez Lynch. Eraserhead et Inland Empire étant 2 incroyables cauchemars labyrinthiques qui abolissent les frontières entre le cinéma et l'art contemporain.

Eh bien je vais le regarder le plus vite possible pour que nous puissions en parler Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 31 Jan 2009 - 14:24

Marko a écrit:
Queenie a écrit:

Sailor & Lula.

Il faut aussi s'amuser à repérer tous les clins d'oeil au magicien d'Oz auquel il se réfère...Il est conçu comme un conte de fée moderne avec quelques sorcières et autres monstres. Il y a 2 scènes dérangeantes qui restent en mémoire: l'accident de voiture et le viol "mental" de Lula.

Là je préférais "écouter une histoire" et c'est tout. Et c'était agréable que ça fonctionne très bien aussi comme ça. Sans chercher des trucs, et sans se dire tout le temps : "alala tout ce qu'il a du vouloir dire sans dire là".

Viol "mental" ?? tu parles du truc avec Willem Dafoe et son FuckMeFuckMeFuckMeFuckMeFuckMeFuckMeFuckMe murmuré en boucle ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 31 Jan 2009 - 15:08

Queenie a écrit:

Là je préférais "écouter une histoire" et c'est tout. Et c'était agréable que ça fonctionne très bien aussi comme ça. Sans chercher des trucs, et sans se dire tout le temps : "alala tout ce qu'il a du vouloir dire sans dire là".

Viol "mental" ?? tu parles du truc avec Willem Dafoe et son FuckMeFuckMeFuckMeFuckMeFuckMeFuckMeFuckMe murmuré en boucle ?

Les références c'est juste le plaisir de trouver des correspondances. C'est un jeu supplémentaire dont on peut se passer évidemment...ça n'enlève rien au plaisir de se laisser porter. C'est en plus! Chacun son truc.

Oui Bobby Peru la plante là au moment où elle est presque prête à lui céder. Après elle se sent vraiment mal alors qu'il ne lui a rien fait. C'est assez pervers comme pas mal de situations dans le film. Quand je l'avais vu à sa sortie je l'avais détesté pour tout ce côté malsain mais je le vois différemment maintenant.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 31 Jan 2009 - 15:21

J'ai du mal avec le terme de viol pour cette scène... c'est malsain, oui.
Et il l'a touchée là où elle pensait être intouchable. Mais viol...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 31 Jan 2009 - 15:25

Queenie a écrit:
J'ai du mal avec le terme de viol pour cette scène... c'est malsain, oui.
Et il l'a touchée là où elle pensait être intouchable. Mais viol...

Je trouve qu'il l'a viole sans la toucher... C'est en tout cas violent comme cette scène d'accident qui met très mal à l'aise.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 31 Jan 2009 - 15:35

Ce qui est troublant, c'est qu'elle finit par être "consentante", non ? Je trouvais que c'était puissant cette scène, avec cet unique gros plan sur leurs bouches, et ce murmure continu. Il l'hypnotise en quelque sorte.
C'est sur que c'est terriblement malsain de montrer ça. Ce consentement...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 31 Jan 2009 - 15:54

Queenie a écrit:
Ce qui est troublant, c'est qu'elle finit par être "consentante", non ? Je trouvais que c'était puissant cette scène, avec cet unique gros plan sur leurs bouches, et ce murmure continu. Il l'hypnotise en quelque sorte.
C'est sur que c'est terriblement malsain de montrer ça. Ce consentement...

Oui et au moment où elle va céder, il part... Une sorte de viol en négatif! La perversion ultime!!! Il faut que je revois ce film. Il a fait un travail sur le son aussi génial!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque
avatar

Messages : 3254
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

MessageSujet: Re: David Lynch   Dim 1 Fév 2009 - 10:45


Spoiler:
 

Twin Peaks, de David Lynch et Marc Frost

Saison 1 (1992)

Twin Peaks, charmant petit bled, tout à l'ouest des Etats-Unis. Le cours de la vie semble aller tout seul, doucement, dans ce bled intemporel où on sert les meilleures tartes aux myrtilles du coin. Twin Peaks est sa scierie, son "dinner", sa station service, son lycée et son bureau du shériff.

Ca aurait pu continuer un sacré bout de temps, tranquillement. Mais un matin un peu froid et humide, on retrouve Laura Palmer emballée dans un sac en plastique : froide comme les cailloux. C'était une lycéenne sans histoire, charmante et appréciée de tous... Tout part de là : qui a tué Laura Palmer et pourquoi ?




Pour le savoir, l'agent spécial Cooper, du FBI, mène l'enquête, assisté du shériff et du reste de l'équipe (un shériff désireux de faire ses preuves, un adjoint un peu Rantanplan mais drôle, un indien pisteur et Lucy la secrétaire un peu niaise mais attachante)
Interrogatoire, suivi de pistes, rêves prémonitoires, ébauches de plan, profil des habitants... L'agent Cooper prend très à coeur son travail, son travail bien fait, malgré un mélange obscur de bizarreries réelles.



De bonne composition, l'agent Cooper ne dénigre rien ni personne. Droit comme la justice, prêt à tout pour savoir ce qui se passe à WallnutGrove TwinPeaks qui a l'air si parfaite de l'extérieur mais qui grouille de vers et de secrets à l'intérieur. Parce qu'évidemment la Gentille Laura Palmer cache de drôles de secrets... Une double vie insoupçonnée.

Chaque personnage est doté d'une personnalité solide et complètement crédible (sauf la Dame à la bûche peut-être ?). Il y a des gentils, des méchants, des Ondiraitungentilmaisnonenfait, des jeunes, des vieux, des manchots, des tarés... Mais toujours justement campé : le psy halluciné un peu pervers sur les bords, le type trop sympa de la station service qui est marié à une psychopathe des rideaux, le jeune motard fleur bleu, la cousine de Laura Palmer qui mène aussi l'enquête...

Huis clos dans une petite ville pleine de trucs un peu sombres et qu'on aime pas trop voir revenir en surface.

L'histoire est prenante : une morte, des tas d'indices, des tas de gens chelou, des hommes de lois qui n'ont peur de rien, des enquêtes menées par d'autres -en freelance-...

Et les décors... (On a pas attendu Les Experts pour mettre des filtres de couleurs sur toutes les images).





Tout est boisé, jaune, rouge... Chaud et "pesant" (l'hôtel tout en bois, sol, murs plafond). Les lieux comme l'hôtel, le dinner, le One Eyed Jacks (entre le casino et le bordel), le centre commercial... Tout est soigné, poli, brillant de réalisme.

...

Même si la série a 15 ans, ce charme désuet est parfait. Une très bonne série tant sur le scénario, les dialogues, les personnages, les décors. Un régal de dimanche soir neigeux.

Si vous avez envie de dépaysement Améwicain et d'intrigues complètement bizarres : c'est pour vous.

Enjoy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: David Lynch   Dim 1 Fév 2009 - 10:58

Et voilà...
ça fait des années que j'attends de me l'acheter (avant y'avait l'excuse de sa non existence en coffret dvd...), et à chaque fois je me demande ce que j'attends... ouais... sérieux... qu'est-ce que j'attends.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: David Lynch   Dim 1 Fév 2009 - 11:01

Queenie a écrit:
Et voilà...
ça fait des années que j'attends de me l'acheter (avant y'avait l'excuse de sa non existence en coffret dvd...), et à chaque fois je me demande ce que j'attends... ouais... sérieux... qu'est-ce que j'attends.

La femme à la bûche prophétise que cet achat sera pour très très bientôt... (et zut! Servimg ne marche pas encore... C'est de la magie ça à coup sûr)


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: David Lynch   Dim 1 Fév 2009 - 11:04

Marko a écrit:
Queenie a écrit:
Et voilà...
ça fait des années que j'attends de me l'acheter (avant y'avait l'excuse de sa non existence en coffret dvd...), et à chaque fois je me demande ce que j'attends... ouais... sérieux... qu'est-ce que j'attends.

La femme à la bûche prophétise que cet achat sera pour très très bientôt...


Ah oui ? Elle a des billets de banque dans les poches, issus d'un hold-up à main armée de bûches ?
Avec un peu de chance, le mois de février étant court, j'aurais de quoi faire péter le coffret... avec un peu de chance... sinon ça attendra encore et encore et encore.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David Lynch   

Revenir en haut Aller en bas
 
David Lynch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Françoise David appuie les revendications
» Leçons de vie, d'Elisabeth Kübler Ross et David Kessler
» David Bekam pour Amporio Armani !
» David Beckham fait tatouer son fils de 10 ans
» L'Homme qui expliquait l'impossible - de David Verdier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: