Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 La surdité, vos perceptions?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeDim 24 Fév 2013 - 23:00

Cassiopée a écrit:
C'est vrai, elles prennent des initiatives (mes mains) et parfois les gens en face de moi me regardent et me disent "Je te rappelle que moi, je ne connais pas cette langue..."

Ce que tu dis est tout à fait passionnant ! Est-ce que ç' a été facile d' apprendre ? As-tu l' impression d' avoir appris une nouvelle langue ou alors une autre manière de communiquer ? J' magine aussi que ça doit c' est un apport affectif important et fonctionnant dans les deux sens...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeDim 24 Fév 2013 - 23:11

On va dire que j'ai appris sans trop de difficultés car j'ai une bonne mémoire et je côtoie de sourds (les élèves) tous les jours d'école donc j'entretiens ce que j'apprends. Le principal problème rencontré, c'est lorsque deux signes se ressemblent beaucoup, il faut être très rigoureux et parfois, on pense avoir fait le bon geste et on s'est trompé.

Lorsque j'ai commencé et que j'ai vu les yeux des élèves pétiller de bonheur parce que je pouvais les aider quand le professeur spécialisé n'était pas là, j'ai pensé que c'était un autre moyen de communiquer. Maintenant que j'ai plus avancé, que je fais attention à la syntaxe de la LSF (qui n'est pas la même qu'à l'oral), c'est vraiment une seconde langue. Comme je me débrouille, je n'ai pas envie d'arrêter et je continue les cours même si ça me prend du temps, de l'énergie et qu'il faut apprendre. C'est bon pour mon cerveau content

J'ai lu un livre Talk Talk de T.C.Boyle ou le personnage principal, une jeune femme sourde, explique pourquoi elle ne veut pas d'implant cochléaire et je l'ai comprise car je fréquente des sourds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 5:26

Kenavo, tu as le vécu d’avoir connu une personne sourde, c’est l’important. Le hasard arrange bien les choses parfois.

eXPie,

Citation :
Fichtre, je n'avais pas pensé qu'il était possible de reconnaître des accents avec la manière de bouger ou de positionner les lèvre.

Gare à toi si tu émets un juron, tu pourrais vite savoir ce que c’est d’être pris la main dans le sac… Wink

Citation :
Mon grand-père paternel était sourd (à la suite d'une maladie dans son enfance), mais je l'ai finalement pas souvent vu... Je me souviens qu'on parlait en articulant beaucoup, ou bien il fallait écrire, c'était plus simple.

QUOI?!? Écrire est parfois plus simple, même si c’est effectivement plus long. Il faut tout de même respecter le confort de la personne sourde qui peut être portée à privilégier un moyen de communication bien précis. La langue auditive est généralement une langue seconde pour la personne sourde. Il est important de distinguer une personne sourde d’une personne malentendante et devenue sourde qui ont pu avoir recours à des restes auditifs.

Citation :
Dans le Coeur est un chasseur solitaire, un des héros est sourd. De ce dont je me souviens, j'avais cru comprendre qu'il y avait principalement deux systèmes de langage, avec une main ou avec les deux mains.
Mais, d'après ce que tu écris, c'est plus compliqué que ça.

Pas autant, eXPie. Il y a surtout deux modes de communication principaux, soit le gestuel et l’oral. Il y a ensuite des sous-systèmes propres à chaque mode de communication. Outre la langue des signes, il y a le décalque signé des langues auditives – le français signé, comme Cassiopée a dit. Une personne sourde peut signer à une main ou à deux mains, ça dépend du contexte et des habitudes adoptées. Du reste, il y a des stratégies de communications secondaires pour appuyer l’apprentissage du français et le mode concurrent que constitue la parole. Il y a donc un dilemme autour des méthodes d’éducation destinées aux Sourds puisqu’elles comportent leur part d’effets pervers.

Par exemple, j’ai appris à signer et à parler en adoptant le français signé. Au primaire, j’avais un interprète en français signé. Avec le temps, je délaissais peu à peu les signes et privilégiais de parler. C’est ce qui explique que mon frère n’a jamais vraiment signé avec moi. Au secondaire, j’ai appris le pidgin qui est un croisement entre la langue des signes et le français signé. Finalement, au moment de revenir au sein de la communauté sourde, j’ai eu un choc culturel. Ça m’a pris quelques années avant de me faire à l’idée de la langue des signes, la pratiquer au quotidien et me débrouiller avec mes interlocuteurs sourds.

J’imagine finalement qu’il faudrait que je regarde le film pour mieux comprendre ce que tu me dis… Wink

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 5:29

Cassiopée,

Citation :
Si je cherche mes mots en anglais, mes mains se mettent à bouger toutes seules...
Dès que je suis loin de quelqu'un (ou derrière une vitre) et que je veux lui dire quelque chose, la langue des signes vient automatiquement. Mes élèves entendants aiment que je fasse des signes pour leur dire de sortir leur matériel ou de petites choses qu'ils comprennent.

Persistes dans ton approche, c'est la bonne. Vaut mieux acquérir de bons réflexes. La langue signée est taboue et c'est une bonne façon de la rendre plus «attrayante».

Citation :
J'ai remarqué que les personne sourdes ne "goûtent" pas le même humour que nous (comme pour le sens figuré, elles ont du mal), parfois il y a des blagues pour sourds et des blagues pour entendants...

Je trouve dommage que la langue des signes ne soit pas internationale... (mais même en France, d'une région à l'autre, il a des variations (comme les accents à l'oral))....

L'humour est effectivement différent. Ça dépend, encore une fois, du bagage culturel propre à la personne. Sur un plan communautaire, les blagues sourdes sont typisées. Faut bien de la variété dans le répertoire des blagues.

Concernant la Langue des signes internationale, il y en a une qui s'utilise principalement dans le contexte des congrès internationaux mais ce n'est pas une langue qui se pratique au quotidien. C'est plus une convention pour s'adapter au grand nombre de langues signées en usage. Chaque langue signée est tellement riche. C'est comme de dire que l'American Sign Language devrait devenir la langue internationale. C'est pourtant pas une chose à faire. C'est en outre une équivalence de dire aux Inuits qu'il y a une seule variété de flocons de neige - ils ont plus de 25-30 mots pour distinguer les types de flocons.

Citation :
Sauf que, et là l'avis de Jack-Hubert sera intéressant, depuis que je prends des cours, mes profs disent qu'il faut être sourd pour être un bon prof et pour enseigner en lycée ou même faire passer l'examen au bac, ce sont des entendants qui n'ont pas un niveau formidable, alors...

1) Jack-Hubert penses tu que l'on est meilleur prof de langue des signes si on est sourd?
2) Si le prof est moyen, vaut-il mieux quelques signes de qualité médiocre plutôt que rien? Qu'en penses tu?

Tout d'abord, je crois que c'est une question de pédagogie. Mais à talent égal, je prends le professeur sourd. C'est aussi une question de personnalité. Cela dépend de ce que tu recherches comme valeurs d'enseignement et la philosophie concernant la communauté sourde que tu veux transmettre. Les personnes sourdes percevront mieux qu'un professeur de langue en signes soit sourd. Personnellement, j'en ai eu un. Je l'ai bien apprécié même avec ses défauts. Mes pairs sourds le critiquaient. Il avait le niveau scolaire pour pouvoir enseigner au niveau collégial et universitaire.

Concernant un professeur moyen, si ledit professeur est entendant et qu'il maîtrise plus ou moins la langue, cela n'aide pas pour la perception vis-à-vis de la communauté sourde. Des signes de qualité médiocre n'aideront pas les étudiants à s'outiller pour faire face à la diversité des signes de chaque personne au sein de la communauté sourde.

Le professeur sourd a son bagage particulier pour transmettre aux personnes entendantes ce qu’est le fait d’avoir vécu comme personne sourde. Un enfant entendant de parents sourds et qui signent peut avoir une sensibilisation supplémentaire face au fait de savoir dire ce qui fait que «Les sourds c’est comme ça» pour paraphraser Bernard Mottez.

Citation :
3) En France, on distingue le français signé et la LSF, et chez toi?

français signé et LSK
Non, je vous taquine... suite à l'affaire DSK,
français signé et LSQ

Citation :
Le principal problème rencontré, c'est lorsque deux signes se ressemblent beaucoup, il faut être très rigoureux et parfois, on pense avoir fait le bon geste et on s'est trompé.

C'est une belle preuve, encore une fois, qu'il est possible de faire des calembours en signes.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 11:14

eXPie a écrit:
Il est périodiquement question de donner des bases dans la langue des signes, à l'école... Enfin, le sujet revient, mais je ne sais pas trop ce que ça a pu donner, concrètement...
A part les initiatives personnelles, je veux dire.
Cassiopée a écrit:
La langue des signes est enseignée en lycée, en option, dès la classe de seconde et peut être donc présentée au bac.
A la fac aussi on pouvait choisir une option langue des signes. J'ai toujours voulu m'y inscrire mais avec seulement 25 places pour tout le campus, j'aime autant dire que je n'ai jamais eu l'ombre d'une chance de pouvoir y accéder. Tout était déjà complet quand je me connectais pour m'inscrire. C'est dommage, j'aurais vraiment aimé en apprendre un peu plus sur cette langue.

En tout cas, ce fil est passionnant, merci Jack-hubert pour ce partage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 11:46

Bonjour

1) Jeudi dernier, en cours de LSF, on avait une évaluation intermédiaire.
A tour de rôle, on devait être le responsable d'une agence immobilière ou la personne qui cherchait un logement et vive versa. Il fallait décrire, argumenter etc...
Lorsque j'ai "fait" le responsable de l'agence immobilière, j'ai d'abord attendu qu'on me tape sur l'épaule (je ne pouvais pas "entendre" la sonnerie de la porte) puis j'ai essayé de vendre un appartement "Pi sourd" (on dit comme ça chez toi Jack-Hubert?). Il s'agissait d'un logement au dessus d'une boîte de nuit très très bruyante, mais pas de problème vu que l'acheteur était sourd, du coup je lui faisais un prix et je lui démontrais tous les avantages pour lui et pour moi sourire
La prof (sourde) a explosé de rire et j'étais contente de pouvoir plaisanter tout en passant mon test et surtout de pouvoir communiquer sur le mode de l'humour sans vexer, sans blesser...

Dans ces cas-là, je me dis que j'ai vraiment "intégrée" cette langue comme une partie de moi...
Est ce que tu penses que j'exagère Jack-Hubert? Que j'interprète mal les choses?

2) Du fait de la syntaxe de la LSf très différente de l'écrit, mes élèves sourds (et je le remarque chez les parents sourds également) ont du mal à construire des textes corrects. Je suis admirative de ton écriture Jack-Hubert, de ton vocabulaire... Penses tu que chez toi, l'écrit pour les sourds soit enseigné de façon différente par rapport à chez nous? Ou est ce que tu as beaucoup travaillé l'écrit?

3) Mes élèves sourds et les adultes sourds que je côtoie disent que parfois la lecture est hermétique, que ça ne leur parle pas... Il y a sûrement quelque chose à faire...

PS: si vous trouvez que je parle trop sur ce fil, il faut me le dire.
Comme vous vous en doutez, c'est un sujet qui me tient à cœur d'où mon bavardage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 11:50

Cassiopée a écrit:
PS: si vous trouvez que je parle trop sur ce fil, il faut me le dire.
Comme vous vous en doutez, c'est un sujet qui me tient à cœur d'où mon bavardage...
Oh non, ne t'arrête surtout pas Wink

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 12:15

Quelqu'un a lu "Malentendus" de Bertrand Leclair?

Citation :
«C'est aussi avec les mains, c'est aussi avec les yeux qu'on peut tenter d'apprendre, peut-être, à parler l'amour.»
(Extrait du livre)

Tu veux qu'un jour, on le lise en "parallèle" Jack-Hubert?
Et les autres, ça vous dirait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 12:26

Citation :
Il s'agissait d'un logement au dessus d'une boîte de nuit très très bruyante, mais pas de problème vu que l'acheteur était sourd

Présenté de même ça a l'air drôle... :)

Dans la réalité, depuis que je suis sans appareils - un bon bout -, je suis encore plus réceptif face aux vibrations. Un voisin bruyant me dérange tout autant.

Citation :
La prof (sourde) a explosé de rire et j'étais contente de pouvoir plaisanter tout en passant mon test et surtout de pouvoir communiquer sur le mode de l'humour sans vexer, sans blesser...

Je ne m'en serais pas formalisé non plus... Wink

Citation :
Est ce que tu penses que j'exagère Jack-Hubert? Que j'interprète mal les choses?

Heu, je vais y penser deux minutes... Pouvez-vous me répéter ce que la prof a dit?

Citation :
Je suis admirative de ton écriture Jack-Hubert, de ton vocabulaire... Penses tu que chez toi, l'écrit pour les sourds soit enseigné de façon différente par rapport à chez nous? Ou est ce que tu as beaucoup travaillé l'écrit?

J'épelais déjà à un an et demi, deux ans. Commencé à lire des romans jeunesse à six-sept ans. Je demandais et redemandais sans cesse des travaux alors que j'évoluais à l'école des Sourds. Je comprenais en cinq minutes ce que les autres comprenaient grosso modo en une heure. Je faisais les commissions de mon professeur dans l'école. J'ai été retardé d'un an pour l'intégration scolaire, le directeur de l'école sourde avait refusé... En deuxième année, je prenais la clé des champs. Rendu à huit ans, neuf ans, j'étais rendu un rebelle des grosses études.

Il n'y a pas de secret... maîtrise de la langue française, signer, s'exprimer tout le temps, lire, lire et lire... je détestais les classes de français et la grammaire et pourtant...

Pour les personnes sourdes, je présente un cas d'exception. Les politiques d'éducation québécoises sont un embrouillamini qui finit de mélodrame en mélodrame... nous enseignons la langue des signes à des niveaux variables depuis une décennie...? Un peu plus peut-être, mais difficilement applicable depuis l'augmentation des cas-problèmes et de multi-handicaps dans les écoles sourdes. Il faut être chanceux pour tomber sur une cohorte qui réussit bien. Les Sourds signent, apprennent la langue des signes, ont un sentiment d'appartenance, mais sont condamnés à s'intégrer depuis les années 1970-80 pour réussir. La mixité sourds-entendants peut parfois réussir, mais il faut un nombre critique de personnes sourdes et chercher un équilibre à atteindre.

J'ai une mémoire des mots, une facilité instinctive de trouver le mot que je cherche. Par exemple, je dois ça aux signes, à l'amour que j'ai acquis dans la maîtrise d'une langue, de m'exprimer avec des adultes tout jeune. J'ai quand même fini par vouloir m'amuser, retrouver mes pairs.

Citation :
3) Mes élèves sourds et les adultes sourds que je côtoie disent que parfois la lecture est hermétique, que ça ne leur parle pas... Il y a sûrement quelque chose à faire...

Rien n'est perdu mais comme je dis, garder en esprit que c'est une langue seconde pour eux. Pierre Bourgault, politicien québécois et tribun dans les années 1960, disait que ce qui compte c'est de tenir un discours, de parler... il y a un ordre dans les priorités. La langue «orale» que nous nous transmettons entre nous (les signes) est plus importante pour nous.

Nous pouvons transmettre une passion, donner le goût de lire et encourager certaines personnes sourdes à suivre cette voie, mais il faut y aller aussi avec une approche plus pédagogique, moins coercitive. Ça nous parle plus en signes... ce n'est pas une raison pour insister indûment sur la langue auditive et l'écrit.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 12:32


jack-hubert bukowski a écrit:

Dans la réalité, depuis que je suis sans appareils - un bon bout -, je suis encore plus réceptif face aux vibrations. Un voisin bruyant me dérange tout autant.

Dans nos premiers cours, un élève avait laissé son téléphone portable en vibreur dans son sac, en se disant que puisque le prof était sourd...
Le sac était par terre et le prof a senti les vibrations par le sol...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 12:37

Merci de ces échanges fort intéressants!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 12:37

Je n'ai jamais été confronté à cette situation je ne peux donc t'aider en rien. Désolé jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Main aguerrie
Cassiopée

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 12:39

Je crois que je lirai "Malentendus" toute seule, Jack-Hubert ne veut sans doute pas me suivre ... jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 14:55

je découvre ce fil

citation de Cassiopée : Je suis admirative de ton écriture Jack-Hubert, de ton vocabulaire... Penses tu que chez toi, l'écrit pour les sourds soit enseigné de façon différente par rapport à chez nous? Ou est ce que tu as beaucoup travaillé l'écrit?

je n'avais jamais pensé à cette difficulté avant cette réflexion, à présent je mesure combien tu as du travailler. tu permets ? bisous

personnellement quand j'étais jeune la soeur d'un ami était sourde et muette, elle se débrouillait toute seule pour les courses, était prudente pour traverser la rue, mais j'ignore si elle avait suivi l'apprentissage des signes. Elle montrait du doigt ou par des expressions de la tête (comme nous faisons parfois si nous sommes empêchés de parler) ce qu'elle voulait et je voyais que les commerçants (qui la connaissait bien) comprenaient.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 50
Localisation : Corse

La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 16:31

Passionnant ce fil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La surdité, vos perceptions? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La surdité, vos perceptions?   La surdité, vos perceptions? - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La surdité, vos perceptions?
Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nymphe Océanique ~ Ce n'est pas la solitude qui rend sourd, mais la surdité qui rend seul.
» Surdité : ald ou pas?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: