Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Philip Roth

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27  Suivant
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeLun 7 Juil 2014 - 8:48

Alors je me dis que Pastorale américaine serait peut-être une bonne façon de ré-aborder Philip Roth, plus universelle, moins nombriliste que Un homme. (je n'ai pas lu Tromperie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeLun 7 Juil 2014 - 8:51

c'est noté !  sourire 

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeLun 7 Juil 2014 - 21:34

Vous me donnez envie de lire la trilogie. Je note aussi!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeDim 27 Juil 2014 - 20:14

Philip Roth - Page 25 Nemesi10

Maline a écrit:
Génial !

Marie a écrit:
Encore une fois un beau et très sombre roman. Le dernier, vraiment?

traversay a écrit:
Némésis est un grand livre, d'une fluidité parfaite, dont le dernier chapitre foudroie par son intensité émotionnelle. Oui, magnifique.

topocl a écrit:

Destin d’un homme, destin du monde, le dernier Philip Roth abandonne toute légèreté. C’est le constat amer d’un homme au seuil de sa vie, un écrivain dont on a l’impression qu’il a plutôt été gâté par les dieux, mais qui s’interroge : qu’est ce qui fait la valeur d’un homme, qu’est ce que le hasard, qu’est ce que la fatalité ? quel est notre responsabilité face au déroulement implacable de nos vies incertaines ?
(...)
Quel talent d’écrivain !

colimasson a écrit:
La terreur de son personnage à la fin de sa vie se fait nôtre, parce qu’elle semble aussi être celle de Philip Roth se demandant : n’ai-je pas été injuste avec moi-même ? n’ai-je pas corrompu le souvenir de mon existence en lui conférant une signification qui n’est pas objectivement fondée ? ne suis-je pas l’unique responsable de mon malheur, de mon désamour, de mon désenchantement ? Et tout ça, insufflé délicatement à l’oreille, sans aucune lourdeur, sans qu’il n’y paraisse…

Némésis achève la carrière de Philip Roth sur des points de suspension qui nous feront peut-être regretter son silence, mais qui forment finalement toute la cohérence de son œuvre.


Aeriale a écrit:
Il n'y a rien de révolutionnaire dans cette évidence, mais Roth nous le dit avec ses mots, sa puissance et son extrême subtilité, presque dans un murmure, comme le note Coli. Pour moi c'est ça la classe!

Unanimité que je partage infiniment. Je viens de lire d'une traite ce magnifique roman dans le train du retour de vacances et j'en suis encore tout ému. Ce qui pourrait se révéler un mélodrame pesant et larmoyant (il en contient beaucoup d'éléments) se révèle d'une simplicité et d'une force peu communes. Roth a déjà un formidable talent de conteur et tout ce récit bien documenté (épidémie de polio et camps d'été pour enfants compris) a quelque chose de quasi cinématographique. Je me disais que ça ferait également un beau film testament pour Clint Eastwood (avec le risque qu'il accentue l'aspect mélodramatique et les enjeux moraux). Les personnages sont d'une densité rare. Les questionnements existentiels et moraux sont profonds. La construction dramatique captivante (danses tribales comprises). Le final d'une grande lucidité. Pure beauté!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeMar 29 Juil 2014 - 20:54

Je suis contente que tu rappelles ce roman d'une grande puissance, au moment où je commence à douter de mes capacités à m'accrocher à une histoire... je suis sûre que je l'aimerais autant aujourd'hui que lors de ma dernière lecture. J'en ai encore un délicieux souvenir.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeMar 29 Juil 2014 - 22:01

colimasson a écrit:
Je suis contente que tu rappelles ce roman d'une grande puissance, au moment où je commence à douter de mes capacités à m'accrocher à une histoire... je suis sûre que je l'aimerais autant aujourd'hui que lors de ma dernière lecture. J'en ai encore un délicieux souvenir.
Il fait partie de cette rare catégorie de livres dans lesquels je rentre sans pouvoir les lâcher avant la fin. C'est à la fois limpide, émouvant, subtil et parfaitement construit. Une perle.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeMer 13 Aoû 2014 - 10:50

Laisser courir

Philip Roth - Page 25 Index62   Philip Roth - Page 25 Index120

je vous mets aussi en spoiler la deuxième version du T2 chez folio dont le sens m'échappe totalement.
Spoiler:
 

Ceci est le premier roman de Philip Roth, un long roman de 900 pages. Un trèèèès loooong roman.
Où l'on retrouve l'humour et l'acuité d'observation de l'auteur, mais délayé, délayé , délayé. Il manque de la vivacité. Des dialogues sur des pages et des pages, tellement proches du réel qu'ils sont aussi redondants et ennuyeux que le réel. Des personnages tellement alambiqués, compliqués pour le plaisir d'être compliqués au point d'en être inconsistants, nombrilistes, vautrés dans leur incapacité à faire des choix adaptés, auxquels on n'a  absolument aucune envie de s'attacher. Une intrigue qui n'apporte rien de bien neuf dans ce milieu de jeunes universitaires sans doute plus habiles à discourir sur la littérature (mais cela reste très ponctuel dans le roman) qu'à prendre leur vie en main.

Bon, je ne vous le conseille pas (j'ai lu quelque part , je ne sais plus où, que Philip Roth le considère lui-même comme une erreur de jeunesse) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeMer 13 Aoû 2014 - 17:50

on note pas surtout pour le pavé sauf si on veut se faire mal ! sourire 

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeVen 15 Aoû 2014 - 15:17

Quel courage !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeMer 11 Mar 2015 - 20:18

Philip Roth... Je me sens obligé de laisser un mot sur ce fil, tant cet auteur a été une rencontre formidable. Je suis peu au fait du monde Juif, et pourtant cet écrivain et son univers me fascinent. J'ai lu presque tous ses romans, et je n'ai quasiment jamais été déçu, peut-être Un homme ou certains du début de cycle Zuckermann. Quand je démarre un bouquin de Roth, je n'arrive plus à le lâcher, et c'est assez rare me concernant pour le noter.

Pour ceux qui ne l'ont jamais lu, je conseillerais d'attaquer avec Pornoy et son complexe, qui fut son premier grand succès, et le replacer dans son contexte de la fin des années 60. Puis poursuivre, "la trilogie américaine": Pastorale américaine, J'ai épousé un communiste, La tache. J'ai un faible pour ce dernier, qui m'avait bouleversé.

Si je devais sortir un top 5 de l'oeuvre de Roth:
En vrac: Portnoy, La tache, Opération Shylock (totalement déjanté), La contrevie, Le théâtre de Sabbath.
Mais bon, j'accroche vraiment à son style, chaque roman est une lente dégustation savoureuse. J'ai essayé de le faire lire autour de moi, et soit on adore soit on déteste...

Il faut tenter le coup :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2015 - 7:43

Lesquels te reste t'il à lire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2015 - 8:51

Alors il me reste à lire sur mes étagères:
Laisser courir (j'ai vu que tu avais fait un retour ci-dessus), et les trois derniers opus du cycle Némésis (qui sont assez courts, et ne devraient pas trop me prendre de temps)
Le complot contre l'Amérique

Et deux autres que j'acquerrai sûrement plus tard: Tricard dixon, Le grand roman américain (ne m'attire pas vraiment, apparemment c'est surtout sur le baseball, sport qui ne m'intéresse pas).

Je fais une petite pause Roth, car j'en ai dévoré beaucoup en 2014.
Et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2015 - 9:38

C'est une bonne question. je vais aller pointer ça et je reviendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2015 - 11:08

Alors il me  manque :La leçon d'anatomie, L'orgie de prague, le sein, Quand elle était gentille, Tricard Dixon et ses copains et Tromperie, et les essais.
Tout un programme.

Et aussi le théâtre de Sabbath, il faudrait que je le réessaye. Si je me souviens bien, j'en avais marre de les accompagner au lit et j'ai lâché.

Le grand roman américain, effectivement, c'est énormément de baseball, mais si on aime Roth, on peut supporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitimeJeu 12 Mar 2015 - 12:12

Opération Shylock est prévu pour moi aussi, ce sera mon premier Roth (enfin, pas tant que ça, j'avais commencé Un homme il y a 3-4 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Philip Roth - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth - Page 25 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Philip Roth
Revenir en haut 
Page 25 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: