Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Cécile Wajsbrot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63602
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Cécile Wajsbrot   Ven 15 Jan 2016 - 7:28


Mariane Klinger
Citation :
Présentation de l’éditeur
Février 1929. Judith et Mariane quittent l'Allemagne pour l'Amérique.
Un mari les y attend, dont chacune ne connaît que le nom et le visage, d'après une photographie. Judith et Mariane, deux amies, deux mariages arrangés, deux Harry. Et si on échangeait ? Cette proposition de Judith, cette tentation, cette liberté enfin, Mariane et Judith la saisissent.
1949. Mariane rentre en Europe, abandonnant son mari et son fils. Pendant les six jours que dure la traversée de l'Atlantique, elle essaie de comprendre quelle est cette liberté ainsi gagnée. Est-ce pour elle un voyage de retour aux origines, ou bien la découverte d'une nouvelle vie ? Cette alternative provoque chez elle tout autant l'intense désir de vivre que l'angoisse d'affronter une Allemagne ravagée par la guerre et sur le point d'être divisée.
Peut-être l'écrivain Thomas Mann, qui justement se trouve à bord du Queen Mary, pourrait-il lui apporter une réponse... Car c'est grâce à la lecture de Joseph et ses frères que Mariane a supporté son exil. La présence de Thomas Mann n'est-elle d'ailleurs pas un signe ? Et sa rencontre avec Peter Lemm?

Je sors perplexe de cette lecture. J’ai bien aimé, il s’agit de Cécile Wajsbrot Wink, mais en même temps, son sujet principal m’est resté totalement incompréhensible. Selon mon approche de la vie, le fait d’échanger ces deux Harry n’aurait pas eu d’impact. Mais voilà que Mariane se retrouve vingt ans après avec le sentiment que quelqu’un d’autre a mené sa vie et qu’elle a raté la sienne. Je ne peux pas suivre cette idée.

Mais sinon, il y a tout plein d’autres choses à découvrir dans ce livre.

Entre autre elle donne le petit ‘plus’ à l’histoire et embarque son héroïne sur le Queen Mary, même bateau que Thomas Mann a pris en 1949 pour retourner la première fois en Allemagne après la guerre et célébrer le 200ème anniversaire de Goethe.

Elle donne vraiment envie de lire à son tour ce Joseph et ses frères dont elle parle abondamment…

En plus il y a ce personnage de Peter Lemm, assez énigmatique, mais avec lequel elle semble avoir des affinités qui vont leur donner un futur au-delà de ces six jours sur le bateau.


Une fois de plus j’ai bien aimé ma lecture, même si je n’aurais fait d’autres réflexions concernant ce choix de Mariane.

« Vous croyez que les écrivains ont la clé, plus que les autres, ce n’est pas vrai, et puis les écrivains sont faits pour écrire, c’est une erreur de vouloir les faire parler autrement que quand ils l’ont choisi, autrement que comme ils l’ont choisi, une erreur, […], les livres sont faits pour être lus, c’est tout. »



Maurice Denis

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10871
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Cécile Wajsbrot   Ven 15 Jan 2016 - 10:48

Un livre qui laisse perplexe si je comprends bien... et puis je suppose qu'il vaut mieux avoir lu Joseph et ses frères pour au moins avoir une bonne approche.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire


Messages : 6476
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Cécile Wajsbrot   Ven 15 Jan 2016 - 17:18

Je ne sais que penser du sujet apres ton commentaire Kena mais je renote Cécile Wajsbrot qui m'intéressait déjà. Belle peinture de Maurice Denis! sourire

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63602
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Cécile Wajsbrot   Sam 16 Jan 2016 - 6:41

shanidar a écrit:
Un livre qui laisse perplexe si je comprends bien...
disons, ce n’est pas le livre… mais son idée que l’échange des deux maris a mené à ce que Mariane a l’impression qu’elle n’a pas vécu SA vie, mais celle d’une autre… une idée que je ne peux pas suivre

shanidar a écrit:
et puis je suppose qu'il vaut mieux avoir lu Joseph et ses frères pour au moins avoir une bonne approche.
hm… elle en parle abondamment dans le livre pour se faire une idée… en plus elle parle de ce livre dans le contexte de l’exode et de ce sentiment de se sentir étranger dans un autre pays (et naturellement il n’y a pas seulement la protagoniste Mariane qui s’est sentie étranger pendant toutes les années en Amérique, mais aussi bien Thomas Mann que Cécile Wajsbrot a mis sur le même bateau Wink )

pia a écrit:
Je ne sais que penser du sujet apres ton commentaire Kena mais je renote Cécile Wajsbrot qui m'intéressait déjà. Belle peinture de Maurice Denis! sourire
tout comme toi cette peinture de Maurice Denis ne pouvait pas m’échapper Very Happy
Oh, oui, je ne peux que t’encourager de découvrir Cécile Wajsbrot… et je pense que son cycle Haute Mer est l’idéal pour faire connaissance (surtout les deux premiers volumes sont extra)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cécile Wajsbrot   Aujourd'hui à 21:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Cécile Wajsbrot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» c est juste un pas fin, un imbécile
» Qui est Cécile de Oliveira, l’avocat de Lies Hebbadj?
» Lavallée, Soeur Cécile
» Jean, Soeur Cécile
» Cécile Auclert [Fanny]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: