Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Victor Segalen

Aller en bas 
AuteurMessage
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Victor Segalen Empty
MessageSujet: Victor Segalen   Victor Segalen Icon_minitimeJeu 7 Mar 2013 - 22:39

Victor Segalen Segalen
Victor Segalen, né le 14 janvier 1878 à Brest et mort le 21 mai 1919 à Huelgoat, est un médecin, romancier, poète, ethnographe et archéologue français.
Victor Segalen naquit au 17 rue Massillon dans le quartier de Saint-Martin à Brest. Après des études de médecine à l'École principale du service de santé de la marine de Bordeaux, Victor Segalen est affecté en Polynésie française. Il n'aime pas la mer pour naviguer mais il profite des escales pour découvrir de nouveaux paysages et d'autres cultures et civilisations. Il séjourne à Tahiti en 1903 et 1904. Lors d'une escale aux îles Marquises, il a l'occasion d'acheter les derniers croquis de Paul Gauguin, décédé trois mois avant son arrivée, croquis qui seraient, sans lui, partis au rebut. Il rapporte en métropole un roman, Les Immémoriaux (1907), ainsi qu'un journal et des essais sur Gauguin et Rimbaud, qui ne seront publiés qu'en 1978.

En 1908, il part pour la Chine où il soigne les victimes de l'épidémie de peste de Mandchourie. En 1910, il décide de s'installer en Chine avec sa femme et son fils. La première édition de Stèles a lieu à Pékin en 1912. En 1914, il entreprend une mission archéologique consacrée aux monuments funéraires de la dynastie des Han. Cette étude sur la sculpture chinoise ne sera publiée qu'en 1972 (Grande Statuaire chinoise). À ce titre, et en ce qui concerne la littérature, il renouvelle le genre de l'exotisme alors encore trop naïf et ethnocentrique.

En Chine, il rencontre un des rares Européens qui s'y trouvent alors, le sinologue belge Charles Michel qui le marque beaucoup et qui lui inspire le personnage de René Leys.

Sa mission en Chine achevée, il souhaite se rendre en Birmanie avant la fin de 1914 mais, en tant que militaire, il reçoit le 11 août 1914 une missive l'informant du début de la guerre entre la France et l'Allemagne.

Il meurt accidentellement, selon sa fiche militaire, le 21 mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, un exemplaire de Hamlet à la main. Parti le 21 mai en forêt, son corps inanimé est découvert deux jours plus tard par sa femme et Hélène Hilpert. Une blessure au talon et un garrot suggèrent que Segalen s’est entaillé le pied sur une tige taillée en biseau et que, tombé en syncope, il est mort d’une hémorragie.

Après coup, en 1934, l'État français a inscrit son nom sur les murs du Panthéon en tant qu'« écrivain mort pour la France pendant la guerre de 1914-1918 ».

Le nom de Victor Segalen a été adopté par une des universités de Bordeaux, celle où il a fait ses études (université Victor-Segalen Bordeaux 2), ainsi que par la faculté de Lettres et Sciences sociales de Brest, sa ville natale, et par le lycée français international de Hong Kong et par le collège public de Châteaugiron (Ille et Vilaine)

Source : Wikipedia


Les Immémoriaux
Les « Immémoriaux », ce sont les derniers païens des îles de Polynésie, les Maoris oublieux de leurs coutumes, de leur savoir, de leurs dieux familiers, en un mot de leur propre passé. C'est tout d'abord ce passé même que l'on retient de Tahiti, vers la fin du XVIIIe siècle, avec ses rites précis, ses fêtes plus libres. Mais bientôt débarquent les Européens et parmi eux des missionnaires méthodistes anglais, armés de bibles, de codes et d'une morale exterminatrice.
Cependant, Térii, le récitant, héros du livre, initié presque malgré lui à des cosmogonies qu'il néglige, voyage au hasard des cieux et des îles. Vingt ans plus tard, on le retrouve à Tahiti, ignorant et païen au milieu des siens, orgueilleux de leurs nouveaux titres. Térii, à son tour, s'abandonne et se laisse baptiser et européaniser. Ainsi, toute cette race se renie avec désinvolture – et se meurt.

Source : pocket.fr

Encore un livre que j'ai lu il y a très longtemps et qui a laissé une trace ... Un texte, presque un conte, qui parle de l'acculturation, de la perte d'un paradis perdu ...
Ce qui est sûr, c'est que cette lecture était agréable et un peu triste , un peu comme le clapotis de la mer sur la barque à son amarrage juste avant le crépuscule ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Victor Segalen Empty
MessageSujet: Re: Victor Segalen   Victor Segalen Icon_minitimeJeu 7 Mar 2013 - 23:01

Excellente idée ce fil sur Ségalen ! J' en profite pour recommander un roman passionnant de lui : René Leys. - Gallimard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Victor Segalen Empty
MessageSujet: Re: Victor Segalen   Victor Segalen Icon_minitimeVen 8 Mar 2013 - 17:57

ah je me suis fait couper l'herbe sous le pied ! J'ai lu René Leys (très bon conseil de bix) juste avant de partir en Inde et je voulais absolument ouvrir un fil sur Segalen qui le mérite amplement... Merci GrandGousierGuérin !
L'histoire de René Leys est une histoire assez complexe faite de chausses-trappes, de troubles de l'identité, de secrets impériaux (l'aventure se déroule en Chine) mais je n'ai pas le texte sous les yeux pour faire un commentaire circonstancié. Mais je vais revenir... Parce qu'il s'agit d'un livre qui utilise très intelligemment tous les ressorts mis au service de la littérature (jeu de rôles et superposition des personnages, invitation au voyage et roman policier...), Segalen se joue de tous les genres pour offrir un texte hybride, inquiétant et qui ne cesse d'interroger la position du lecteur... Bref, un livre comme je les aime !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Victor Segalen Empty
MessageSujet: Re: Victor Segalen   Victor Segalen Icon_minitimeVen 8 Mar 2013 - 18:36

shanidar a écrit:
ah je me suis fait couper l'herbe sous le pied ! J'ai lu René Leys (très bon conseil de bix) juste avant de partir en Inde et je voulais absolument ouvrir un fil sur Segalen qui le mérite amplement... Merci GrandGousierGuérin !
L'histoire de René Leys est une histoire assez complexe faite de chausses-trappes, de troubles de l'identité, de secrets impériaux (l'aventure se déroule en Chine) mais je n'ai pas le texte sous les yeux pour faire un commentaire circonstancié. Mais je vais revenir... Parce qu'il s'agit d'un livre qui utilise très intelligemment tous les ressorts mis au service de la littérature (jeu de rôles et superposition des personnages, invitation au voyage et roman policier...), Segalen se joue de tous les genres pour offrir un texte hybride, inquiétant et qui ne cesse d'interroger la position du lecteur... Bref, un livre comme je les aime !

Tout ce que tu cites me semble bien alléchant pour mon Grand Gosier ... J'attends la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Victor Segalen Empty
MessageSujet: Re: Victor Segalen   Victor Segalen Icon_minitimeSam 9 Mar 2013 - 9:06

On parle aussi de Segalen sur le site au niveau du fil Poètes Bretons
http://parfumdelivres.niceboard.com/t5720p15-les-poetes-bretons
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Victor Segalen Empty
MessageSujet: Re: Victor Segalen   Victor Segalen Icon_minitimeSam 9 Mar 2013 - 10:43

J'ai bouquiné Stèles en médiathèque, la semaine passée.
Je n'ai pas été transcendée.
J'ai chez moi René Leys. J'espère que ça ira mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Victor Segalen Empty
MessageSujet: Re: Victor Segalen   Victor Segalen Icon_minitimeSam 9 Mar 2013 - 11:39

tina a écrit:
J'ai bouquiné Stèles en médiathèque, la semaine passée.
Je n'ai pas été transcendée.
J'ai chez moi René Leys. J'espère que ça ira mieux !

Intéressant ! Tu vas avoir une lecture en commun avec shanidar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Victor Segalen Empty
MessageSujet: Re: Victor Segalen   Victor Segalen Icon_minitimeSam 9 Mar 2013 - 15:10

tina a écrit:
J'ai bouquiné Stèles en médiathèque, la semaine passée.
Je n'ai pas été transcendée.
J'ai chez moi René Leys. J'espère que ça ira mieux !

Segalen a beaucoup écrit. Et il y a boire et a mangé dans son oeuvre... Mais René Leys devrait te plaire... Comme Shanidar l' a remarqué, c' est un roman psychologique avec sa part d' ombres et de lumière. On peut parler de manipulations et meme de perversion du narrateur envers René Leys.

Avec en toile de fond, la Chine impériale et kl' attrait qu' elle exerce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Victor Segalen Empty
MessageSujet: Re: Victor Segalen   Victor Segalen Icon_minitimeMer 3 Juil 2013 - 0:15

J'ai donc lu Les Immémoriaux il y a cent ans..Je trouve ce sitebeau et bien fait.
C'est un roman, un conte, oui, dans lequel Segalen prend le rôle du narrateur qui est polynésien. Même si personnellement je pense qu'il est très difficile, même après des années d'immersion dans une culture, de prétendre en être issu, en littérature tout est permis et c'était une bonne idée. Pour le thème de l'altérité , l'autre dans ce texte étant l'Européen .


« Le « germe » dont le développement constitue le programme narratif des Immémoriaux peut se résumer en une seule figure, celle de l'inversion, qui rend compte de l'ensemble des transfprmations du récit.

En effet, l'inversion est ici cette forme maléfique de, l'accultu­ration par laquelle chaque chose régresse en son contraire, à mesure que l'Identité subit l'agression de la Différence. Il s'agit donc d'un processus de dégradation des valeurs qui mène à l'entropie, c'est à dire à l'effacement d'une culture par une autre, selon le principe même de la thermodynamique à laquelle, nous l'avons vu, Segalen emprunte cette notion.

extrait du site ci-dessus.

L'autre thème des Immémoriaux, c'était la perte d'une culture.  Ce  n'est pas spécifique à la population polynésienne. C'est le propre de tous les pays colonisés et si je voulais rassurer Segalen outre- tombe, je lui dirais que je trouve, moi, que les Polynésiens ( chez eux) s'en sont plutôt bien sortis. Je dis chez eux car en Nouvelle Zélande, par exemple, ils n'ont pas eu la vie belle.
La culture polynésienne n'est pas effacée. D'abord la langue! Le tahitien est obligatoire à l'école et beaucoup de Polynésiens ne parlent que le tahitien.
Ensuite cette culture , ces rites et coutumes  réapparaissent très vite sous le vernis, je l'ai dit. Un enfant nait , si le placenta n'est pas enterré très vite sous un arbre, il part avec un gros handicap! La mort...bon, c'est le sujet ici que je domine le plus, j'ai pu observer de très près leurs rituels pour permettre à l'agonisant de reposer en paix. Rituels qu'il faut bien sûr respecter jusqu'au moment où deux cultures s'affrontent et ce n'est pas si évident.
Quoi d'autre? La médecine? Mais leurs tauas, sorciers sont encore tout puissants! Le problème est que la tradition orale de la pharmacopée n'a pas toujours été transmise efficacement et que le vilain popaa est bien obligé de leur dire qu'un mélange de dentifrice et d'urine de chatte sur un abcès ne marche pas à tous les coups...
Quant à la sexualité sans tabou qui contribuait ( avec le climat, la beauté des paysages , et le fait qu'il est difficile d'avoir faim ici)à donner une image de paradis aux marins qui débarquaient, il me semble que rien de très neuf sous le soleil! Que de mariages européens se sont achevés, et rapidement, à Tahiti. Et hop, la légitime reprend l'avion dans l'autre sens..Plus intéressante est la tolérance absolue , l'indifférence je dirais pour les rae rae.Là aussi, il est pour nous plus difficile d'admettre les nombreux cas d'inceste et de viols de gamines ( 5 ans, l'autre jour..) qui alimentent les tribunaux.

J'aurais bien d'autres choses à dire, mais c'est long! J'avais initié ici une ébauche de fil sur la Polynésie, si tu as d'autres questions, GGG, je peux tenter d'y répondre sur ce fil. Ou par MP bien sûr.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Victor Segalen Empty
MessageSujet: Re: Victor Segalen   Victor Segalen Icon_minitimeMer 3 Juil 2013 - 10:37

Merci Marie ! En proposant Segalen et plus particulièrement les Immémoriaux, j'espérais secrètement un commentaire tel que le tien ! Me voici donc comblé ...swing 
N'étant pas particulièrement au fait de la culture polynésienne, je vais déjà aller parcourir ton fil sur la Polynésie (où STP ? mais je vais chercher dentsblanches )!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Contenu sponsorisé




Victor Segalen Empty
MessageSujet: Re: Victor Segalen   Victor Segalen Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Victor Segalen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] Vidéo Victor Schoelcher
» JEANNE-D'ARC & VICTOR-SCHOELCHER Campagne 1964-1965
» Saint Victor
» lorsque l'enfant parait (victor hugo)
» je recherche les photos des crest suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: