Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Muriel Barbery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
odrey
Sage de la littérature


Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Ven 26 Mar 2010 - 13:55

Livvy a écrit:
[size=9]


Chatperlipopette a écrit:
J'ai l'impression que les détracteurs de "L'élégance du hérisson" ne supportent pas que les cases ne soient pas remplies selon le critère ordinaire: Renée, concierge falote, mal habillée, moche, ne peut pas, ne doit pas être cultivée et raffinée. La culture doit rester aux mains d'un cercle bien défini (les "possédants"?) et ne jamais en sortir...

Non, pas du tout. Encore que je ne me considère pas comme une farouche opposante à ce roman, il m'a seulement un peu déplu, je n'ai pas vraiment compris l'engouement.
Au contraire, j'apprécie les personnages atypiques.

Ce qui me gène, ce n'est pas qu'une concierge puisse être cultivée. Une partie de mon métier consiste à faire le ménage chez les autres. Non, ce que je trouve hallucinant, c'est que MB a l'air de trouver révolutionnaire l'idée qu'une concierge puisse lire autre chose que Voici et Femme Actuelle. C'est vachement subversif comme idée. Et puis les riches c'est tous des salauds (sauf si on est japonnais ou qu'on aime les animaux). En fait MB c'est une méga rebelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Ven 26 Mar 2010 - 13:58

odrey a écrit:
Ce qui me gène, ce n'est pas qu'une concierge puisse être cultivée. Une partie de mon métier consiste à faire le ménage chez les autres. Non, ce que je trouve hallucinant, c'est que MB a l'air de trouver révolutionnaire l'idée qu'une concierge puisse lire autre chose que Voici et Femme Actuelle. C'est vachement subversif comme idée. Et puis les riches c'est tous des salauds (sauf si on est japonnais ou qu'on aime les animaux). En fait MB c'est une méga rebelle.
rire
Oui, j'aime bien comme ce qui semble être une subversion pour certains est du bon sens pour d'autres... C'est assez révélateur, j'imagine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
odrey
Sage de la littérature


Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Ven 26 Mar 2010 - 14:01

Et là, je ne parle même pas de la femme de ménage portugaise qui est "une aristocrate du coeur". Quelle condescendance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Ven 26 Mar 2010 - 14:11

odrey a écrit:
Et là, je ne parle même pas de la femme de ménage portugaise qui est "une aristocrate du coeur". Quelle condescendance!
Ca veut dire que être aristocrate, c'est bien.
"l'aristocratie n'est cependant pas à confondre avec la noblesse. L'aristocratie est, en principe, fondée sur le mérite, l'éducation ; la noblesse, sur le mérite et l'héritage de celui-ci (naissance) soit l'aristocratie héréditaire." (wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
soliman
Envolée postale


Messages : 124
Inscription le : 17/02/2008
Age : 48

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Ven 26 Mar 2010 - 15:05

[quote="eXPie"]
odrey a écrit:
Ce qui me gène, ce n'est pas qu'une concierge puisse être cultivée. Une partie de mon métier consiste à faire le ménage chez les autres. Non, ce que je trouve hallucinant, c'est que MB a l'air de trouver révolutionnaire l'idée qu'une concierge puisse lire autre chose que Voici et Femme Actuelle. C'est vachement subversif comme idée. Et puis les riches c'est tous des salauds (sauf si on est japonnais ou qu'on aime les animaux). En fait MB c'est une méga rebelle.
rire

Pour être riche il faut être un peu salaud non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Ven 26 Mar 2010 - 15:40

[quote="soliman"]
eXPie a écrit:
odrey a écrit:
Ce qui me gène, ce n'est pas qu'une concierge puisse être cultivée. Une partie de mon métier consiste à faire le ménage chez les autres. Non, ce que je trouve hallucinant, c'est que MB a l'air de trouver révolutionnaire l'idée qu'une concierge puisse lire autre chose que Voici et Femme Actuelle. C'est vachement subversif comme idée. Et puis les riches c'est tous des salauds (sauf si on est japonnais ou qu'on aime les animaux). En fait MB c'est une méga rebelle.
rire

Pour être riche il faut être un peu salaud non?
Pas forcément ; on peut aussi le devenir (riche) en écrivant un best-seller ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Livvy
Main aguerrie


Messages : 530
Inscription le : 11/03/2010
Age : 38
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Ven 26 Mar 2010 - 15:59

Back.

aériale a écrit:
Je ne dis pas que TOUS ceux qui le critiquent le font pour les mêmes raisons, je constate simplement que depuis qu'il est devenu un succés populaire (oh le vilain mot) eh bien pas mal le dénigrent.

C'est la vie, c'est normal, et c'est même sain quelque part.
Mais il ne faudrait pas que l'on tombe dans le truc gratuit, c'est tout ce que je voulais dire.

Comme je le disais plus haut, j'étais assez méfiante, justement à cause de ce succès. En fait, essentiellement parce que j'avais lu plusieurs articles qui disaient la même chose : il semblerait que des psy aient choisi de donner cet ouvrage à lire à leurs patients, en complément de leur thérapie. D'accord, peut-être qu'il peut remonter le moral et c'est tant mieux, mais de là à l'allier à une thérapie !

Puis je l'ai lu, forcément, je désirais me forger ma propre opinion. Le roman m'a déplu, sans plus (pour les raisons citées plus haut). J'ai zappé certains passages. J'ai souri à d'autres. Et j'ai trouvé la fin bâclée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oliviabillington.com
soliman
Envolée postale


Messages : 124
Inscription le : 17/02/2008
Age : 48

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Ven 26 Mar 2010 - 19:26

Pour être riche il faut être un peu salaud non?[/quote]
Pas forcément ; on peut aussi le devenir (riche) en écrivant un best-seller ! Very Happy[/quote]

Un livre ne peut pas tout excuser.On n'est pas obligé de le rester (riche) nonnon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menyne
Agilité postale


Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 45
Localisation : dis z'y mieux !

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Ven 9 Juil 2010 - 20:12

L'élégance du hérisson

Enfin, je l'ai lu.
Tout le monde me disait que 'c'était trop bien'. J'avais donc hâte d'entamer cette lecture.
Oups ! Début difficile. J'ai eu peur de ne pas être à la hauteur. J'ai trouvé quelques passages assez longs, certaines phrases un peu trop complexes ... des références culturelles qui me sont inconnues ... Bref, c'était mal parti. Il me fallait une bonne dose de concentration, un sacré effort intellectuel(si ! si ! intense reflexion ) que j'avais du mal à fournir le soir.
Puis, la magie a opéré et j'ai été happée:
C'est un véritable délice cette rencontre improbable entre Mr Ozu, Renée et Paloma.
Ces dernières se découvrent peu à peu. Elles se dévoilent, acceptent lentement de se montrer l'une à l'autre telles qu'elles sont. Tout semble les éloigner (l'âge, le statut social...) alors qu'elles se ressemblent tellement.

J'ai apprécié les personnages et les multiples réflexions sur la Vie, l'acceptation de soi. C'est un roman qui nous parle de l'importance du regard : regard que l'on porte sur soi mais aussi celui des autres; ses effets positifs ou dévastateurs.

Citation :
- Voilà de bien jolis yeux, me dit encore l'institutrice et j'eus l'intuition qu'elle ne mentait pas, que mes yeux à cet instant brillaient de toute cette beauté et, reflétant le miracle de ma naissance, scintillaient comme mille feux.
Je me mis à trembler et cherchai dans les siens la complicité qu'engendre toute joie partagée.
Dans son regard doux et bienveillant, je ne lus que de la compassion.
A l'heure où je naissais enfin, on me prenait seulement en pitié.

Encore une belle lecture.

conciliabule Dans "Une gourmandise", Renée apparaît brièvement puisque les derniers jours de Mr Arthens, le critique culinaire, y sont contés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Ven 9 Juil 2010 - 20:26

Beaucoup de lecteurs ont peiné sur le début de L'élégance du hérisson, tu n'es pas la seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malogazelle
Espoir postal


Messages : 18
Inscription le : 30/08/2010
Localisation : Saint-Etienne

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Lun 25 Oct 2010 - 8:05

Après de nombreuses recommendations enthousiastes, j'ai fini par lire L'élégance du hérisson...

Je l'ai refermé avec un sentiment mitigé : j'étais admirative de tant d'érudution et de temps de belles phrases... parfois quand même un peu obscures... et je me suis sentie... minable... alors que j'ai eu la chance de faire des études... ce qui n'est pas le cas de Renée, concièrge de son état...
Je me suis décidée à lire (ou relire, mais je ne m'en souvenais pas dans ce cas, comme la Princesse de Clèves lue deux fois et oubliée deux fois !) Anna Karénine de Tolstoï dont on parlait tant... Et bien, j'ai peiné... j'ai eu beaucoup de mal avec ce que j'ose à peine mais j'ose quand même appeler "des longueurs" qui m'ont parues sans intéret... Voilà, je ne suis qu'une lectrice "moyenne"... qui aime surtout les "histoires" et celle de Renée m'a intéressée... même si elle a souligné ma médiocrité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire


Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 44
Localisation : Saint-Sever (Landes)

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Lun 25 Oct 2010 - 9:41

Joli malogazelle ! Et, parodiant le Cyrano de Rostand, j'ai envie de te dire : Médiocre, "Mais non, tu ne l'es pas puisque tu t'en rends compte.". Ce qui laisse suposer que je ne le suis pas non plus. Very Happy

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Lun 25 Oct 2010 - 21:30

malogazelle a écrit:
Après de nombreuses recommendations enthousiastes, j'ai fini par lire L'élégance du hérisson...

Je l'ai refermé avec un sentiment mitigé : j'étais admirative de tant d'érudution et de temps de belles phrases... parfois quand même un peu obscures... et je me suis sentie... minable... alors que j'ai eu la chance de faire des études... ce qui n'est pas le cas de Renée, concièrge de son état...
Admirative devant tant d'érudition... mais pourquoi ? D'abord, les références, ça se trouve facilement, on peut piocher des références sur le net.
Mais surtout... Muriel Barebey est Normalienne et agrégée de philosophie. Elle a donc passé des années à étudier la philo. Quoi de plus normal qu'elle puisse coller quelques références ? Ce qui serait étonnant, c'est le contraire, non ?
Je peux t'écrire de jolies phrases sur l'informatique, ça paraîtra érudit au profane, mais ce sera de la routine (sans jeu de mots) pour les informaticiens !

Et toi, Malogazelle, il y a forcément un domaine que tu maîtrises largement plus que Muriel Barbery et où tu pourrais lui en remontrer.
On a tous nos domaines de compétences et nos domaines d'incompétences, et c'est normal : on est dans un monde hyper spécialisé, dans lequel on ne peut pas tout connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
odrey
Sage de la littérature


Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Lun 25 Oct 2010 - 22:03

Surtout qu'en dehors de la philosophie, j'ai trouvé ses références culturelles assez convenues : le Requiem de Mozart, Les natures mortes Hollandaises, Anna karénine (l'oeuvre la plus connue de Tolstoï avec Guerre et Paix). Il y en a d'autres mais je ne me souviens plus. Quand au style, je ne l'ai pas trouvé si complexe que ça. Au contraire je me souviens d'un livre qui se lit facilement (mais bon ça remonte un peu).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Lun 25 Oct 2010 - 22:25

odrey a écrit:
Surtout qu'en dehors de la philosophie, j'ai trouvé ses références culturelles assez convenues : le Requiem de Mozart, Les natures mortes Hollandaises, Anna karénine (l'oeuvre la plus connue de Tolstoï avec Guerre et Paix). Il y en a d'autres mais je ne me souviens plus. Quand au style, je ne l'ai pas trouvé si complexe que ça. Au contraire je me souviens d'un livre qui se lit facilement (mais bon ça remonte un peu).

Tout à fait d'accord, c'est de la référence qui évoque quelque chose aux gens. Musique classique = Mozart, ce genre de trucs. Elle aurait sorti Hindemith pour la musique, Zamiatine pour la littérature russe, et puis un autre réalisateur que Ozu, là ça aurait pu être un peu plus classe. Et encore, le simple fait que moi, pauvre informaticien, puisse sortir ces références, ça les dévalue tout de suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Muriel Barbery   Aujourd'hui à 0:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Muriel Barbery
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Muriel Robin
» photo muriel
» Muriel Robin - Le répondeur
» double anniversaire Sophie et Muriel !
» Muriel Déantoni [Fabienne du collège des coeurs brisés]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: