Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forums littéraires : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion
Partagez | 
 

 Livres "à lire" - les classiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature


Messages: 1818
Inscription le: 02/03/2013
Localisation: 44°29'27.84"N 2°37'33.59"E

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Mar 9 Avr 2013 - 19:05

Après le mythe de Sisyphe de Camus, je viens de découvrir le mythe de Kannskia : une PAL infinie ... laugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Armor-Argoat
Zen littéraire


Messages: 3297
Inscription le: 09/01/2009
Age: 33
Localisation: Bretagne sud

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Mar 9 Avr 2013 - 19:16

Moi aussi cette liste me perturbe, pas un seul grand auteur asiatique (hormis Haruki Murakami, je te l'accorde). Il faut d'urgence remédier à cela !

Il faudrait rajouter Junichirô Tanizaki (dans sa veine douce avec le bijou Quatre sœurs ou Le goût des orties, ou dans sa veine bizarroïde plus difficile à conseiller, dont la clé, la confession impudique semble un bon exemple.)
De nombreux parfumés sont de grands adeptes de Kawabata, et que dire du délicieux Nagai Kafû, qui m'a enchantée avec Du côté des saules et des fleurs!
Pour l'Inde, je ne saurais trop te conseiller Un garçon convenable de Vikram Seth, indéniablement
l'une de mes lectures favorites. Narayan est également un classique apprécié des parfumés, et Tagore reste Le grand auteur indien.
Si tu aimes les lectures au long cours, ne passe pas à côté de la merveille qu'est la trilogie de Lao She Quatre générations sous un même toit, qui m'a laissé un souvenir impérissable et que je me suis juré de relire. Le pousse-pousse, bien plus concis et dont nous avons fait une lecture commune, peut être une bonne entrée en matière.

Je moque, mais j'ai moi aussi de graves lacunes, essentiellement pour les auteurs du XXe siècle, et bien des titres de ta liste sont également sur la mienne. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame B.
Zen littéraire


Messages: 5280
Inscription le: 17/07/2008
Age: 40

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Mar 9 Avr 2013 - 19:54

ça ne va pas du tout Kannskia:

et Jarry

et Huysmans

et Breton

et Artaud

et Calvino

et Auster

et..................... sourire

Bonnes lectures en tout cas avec cette superbe liste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
bix229
Abeille bibliophile


Messages: 17732
Inscription le: 24/11/2007
Localisation: Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Mar 9 Avr 2013 - 20:53

Moi, c' est le mot classique qui me gène et me reppelle des mauvais souvenirs scolaires. Les lectures imposées. Qu' on déteste pour cela et qu' on oublie ensuite.
En tout cas, c' est ce qui m' est arrivé. Et heureusement ! Après avoir tout oublié -ou presque-, j' ai pu enfin lire ou relire ces livres parce que c' est moi qui les choisissais. Ou vice versa. Et de mon plein gré.

J 'ai appris ensuite que les classiques en question occultaient d' autres auteurs, d' autres titres. Pas homologués par les académiciens ou les universitaires. Peu fréquentables ou peu fréquentés. J' ai feuilleté des encyclopédies, des histoires littéraires, des revues,des bibliographies, des notes en bas de page, des amis (Internet, plus récemment). J' ai comencé à faire des listes et j' ai foncé à la Bibliothèque Municipale du coin. J' étais comme fou. Je n' ai pas beaucoup changé ! Sous les pavés la plage !

Je n' ai rien contre les classiques. A ceci près que ce que j' ai vu nommer "classiques", la notion meme a changé. Les auteurs dits classiques lorsque j' étais ado étaient souvent d' un conformisme béat et un grand nombre d' entre eux sont passés à la trappe du temps. Remplacé par d' autres qui subiront peut etre le meme sort. Ceci dit, mais vous le voyez vous-memes, On fait des listes. On en rajoute et on en vient pas à bout. C' est ainsi... Lisez ce que vous voulez... Déjà ici, il y a des années de lecture.... What else ? Wink

_________________
Un mot signifie ce que je veux qu' il signifie. Ni plus ni moins.

Humpty Dumpty. Dans Alice au pays des merveilles : Lewis Carroll


Dernière édition par bix229 le Sam 13 Avr 2013 - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire


Messages: 4720
Inscription le: 16/02/2013
Age: 26
Localisation: Paris

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Mar 9 Avr 2013 - 21:49

eXistenZ a écrit:
De même, Chateaubriand en classique, ainsi que Rabelais, Melville, et autres Fitzgerald sont intéressants. Hrabal aussi. Pynchon peut être pas assez vieux pour être classique.
J'avais oublié de dire que j'ai ajouté Fitzgerald à ma liste grâce à toi.


GrandGousierGuerin a écrit:
Après le mythe de Sisyphe de Camus, je viens de découvrir le mythe de Kannskia : une PAL infinie ... laugh
rire C'est ce forum, un vrai lieu de perdition !
C'est une LAL plus qu'une PAL, une PAL aussi massive, ça m'oppresserait affraid


Armor-Argoat a écrit:
Moi aussi cette liste me perturbe, pas un seul grand auteur asiatique (hormis Haruki Murakami, je te l'accorde). Il faut d'urgence remédier à cela !
[...]
Je moque, mais j'ai moi aussi de graves lacunes, essentiellement pour les auteurs du XXe siècle, et bien des titres de ta liste sont également sur la mienne. Wink
Ne t'en fais pas Armor, cette liste n'est qu'un point de départ. Elle est en grande partie composée de livres que j'ai envie de découvrir depuis longtemps. Une fois ce désir assouvi, je pourrai passer à d'autres délices venus de pays où on a les yeux bridés. Wink


Madame B. a écrit:
ça ne va pas du tout Kannskia:
et Jarry
et Huysmans
et Breton
et Artaud
et Calvino
et Auster
et..................... sourire
Bonnes lectures en tout cas avec cette superbe liste.
Ah ah, c'est plus fort que vous ! Very Happy

Merci Madame !


bix229 a écrit:
!Je n' ai rien contre les classiques, ceci dit, mais vous le voyez vous-memes, On fait des listes. On en rajoute et on en vient pas à bout. C' est ainsi... Lisez ce que vous voulez... Déjà ici, il y a des années de lecture.... What else ? Wink
Moi elle me plait ma petite liste et elle ne m'empêche absolument pas d'aller voir ailleurs, on n'a rien signé elle et moi. En outre, chaque livre a été soigneusement sélectionné par mes soins, ils sont tous désirés, aucun n'est imposé. Elle est donc personnalisée, adaptée à ma petite personne et à mes envies. What else ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullien
Agilité postale


Messages: 674
Inscription le: 23/10/2012
Age: 20
Localisation: Bretagne

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Mer 10 Avr 2013 - 7:31

T'en fais pas, va, on attend sournoisement dans le noir que tu aies fini pour remplir allègrement ta LAL quand tu t'y attendras le moins ! diablotin

bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire


Messages: 6439
Inscription le: 02/09/2009
Localisation: Besançon

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Mer 10 Avr 2013 - 12:24

Ta liste me surprend, il y a un bon nombre de "classiques" et pas des moindres mais quand je vois Franzen, Giordano, Houellebecq et d'autres....
J'en étais restée à la "classique" définition des" classiques": les livres qu'on étudie plutôt dans un cadre scolaire, pour ma part le 16ème, 17ème, 18ème, 19ème et un tout petit peu du 20ème.

Cela dit, c'est une belle liste, tu vas te régaler si tu en viens à bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame B.
Zen littéraire


Messages: 5280
Inscription le: 17/07/2008
Age: 40

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Mer 10 Avr 2013 - 13:09

Sullien a écrit:
T'en fais pas, va, on attend sournoisement dans le noir que tu aies fini pour remplir allègrement ta LAL quand tu t'y attendras le moins ! diablotin

bonjour

rire

Kannskia a écrit:

Citation :
Citation :
Madame B. a écrit:



ça ne va pas du tout Kannskia:
et Jarry
et Huysmans
et Breton
et Artaud
et Calvino
et Auster
et.....................
Bonnes lectures en tout cas avec cette superbe liste.


Ah ah, c'est plus fort que vous !


diablotin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
Andromaque
Espoir postal


Messages: 16
Inscription le: 06/04/2013
Localisation: Grand Ouest

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Sam 13 Avr 2013 - 9:52

darkanny a écrit:

J'en étais restée à la "classique" définition des" classiques": les livres qu'on étudie plutôt dans un cadre scolaire, pour ma part le 16ème, 17ème, 18ème, 19ème et un tout petit peu du 20ème.

La cadre scolaire ne se limite plus au début 20ème siècle, j'avais étudié en classe de première Requiem pour l'Est (que je conseille vivement d'ailleurs, à qui s'intéresse de près ou de loin à l'histoire de la Russie) d'Andrei Makine paru en... 2000 ! Vous voyez, même à l'école on ne fait plus que du "classique", profitons-en ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire


Messages: 4720
Inscription le: 16/02/2013
Age: 26
Localisation: Paris

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Sam 13 Avr 2013 - 10:24

Sullien a écrit:
T'en fais pas, va, on attend sournoisement dans le noir que tu aies fini pour remplir allègrement ta LAL quand tu t'y attendras le moins ! diablotin
rire


darkanny a écrit:
Ta liste me surprend, il y a un bon nombre de "classiques" et pas des moindres mais quand je vois Franzen, Giordano, Houellebecq et d'autres.... J'en étais restée à la "classique" définition des" classiques": les livres qu'on étudie plutôt dans un cadre scolaire, pour ma part le 16ème, 17ème, 18ème, 19ème et un tout petit peu du 20ème.
En fait, plus que des "classiques", ça serait plutôt une liste de livres reconnus en France voire mondialement pour leur qualité. J'ai fait mon choix parmi des listes de classiques à lire déjà existantes mais je ne me suis pas imposée de limite concernant le degré de classicisme du livre. C'est certain qu'un Balzac est plus légitimement placé dans la catégorie "classique" que Houellebecq. Faut plutôt voir cette liste comme une liste de livres que je n'aimerais pas ne pas avoir lu avant de mourir. Soit parce qu'ils éveillent une quasi unanimité littéraire (Balzac), soit parce que j'en ai énormément entendu parlé que je veux savoir de quoi il retourne (Houellebecq). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullien
Agilité postale


Messages: 674
Inscription le: 23/10/2012
Age: 20
Localisation: Bretagne

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Sam 13 Avr 2013 - 10:38

Andromaque a écrit:
darkanny a écrit:

J'en étais restée à la "classique" définition des" classiques": les livres qu'on étudie plutôt dans un cadre scolaire, pour ma part le 16ème, 17ème, 18ème, 19ème et un tout petit peu du 20ème.

La cadre scolaire ne se limite plus au début 20ème siècle, j'avais étudié en classe de première Requiem pour l'Est (que je conseille vivement d'ailleurs, à qui s'intéresse de près ou de loin à l'histoire de la Russie) d'Andrei Makine paru en... 2000 ! Vous voyez, même à l'école on ne fait plus que du "classique", profitons-en ! Wink
Etymologiquement, l'adjectif "classique", substantivé dans un sens péjoratif le plus souvent, désigne le premier rang en termes de valeur et de qualité ; or, la qualité s'éprouve en particulier (mais pas seulement, je le concède) par le temps, c'est-à-dire la pérennité des oeuvres à travers les âges, leur capacité à survivre à l'hic et nunc de leur parution (d'où le raccourci assez simpliste qui aboutit à l'équation commune "classiques = oeuvres des temps passés, oeuvres anciennes, etc.").C'est un critère d'autant plus nécessaire, le temps, que la publication ne joue plus aujourd'hui ce rôle filtrant qu'elle avait auparavant. Les cacographes à voir leur livres sur les rayons des librairies sont foule !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages: 3372
Inscription le: 24/02/2008
Age: 32

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Sam 13 Avr 2013 - 10:59

Sullien a écrit:
Andromaque a écrit:
darkanny a écrit:

J'en étais restée à la "classique" définition des" classiques": les livres qu'on étudie plutôt dans un cadre scolaire, pour ma part le 16ème, 17ème, 18ème, 19ème et un tout petit peu du 20ème.

La cadre scolaire ne se limite plus au début 20ème siècle, j'avais étudié en classe de première Requiem pour l'Est (que je conseille vivement d'ailleurs, à qui s'intéresse de près ou de loin à l'histoire de la Russie) d'Andrei Makine paru en... 2000 ! Vous voyez, même à l'école on ne fait plus que du "classique", profitons-en ! Wink
Etymologiquement, l'adjectif "classique", substantivé dans un sens péjoratif le plus souvent, désigne le premier rang en termes de valeur et de qualité ; or, la qualité s'éprouve en particulier (mais pas seulement, je le concède) par le temps, c'est-à-dire la pérennité des oeuvres à travers les âges, leur capacité à survivre à l'hic et nunc de leur parution (d'où le raccourci assez simpliste qui aboutit à l'équation commune "classiques = oeuvres des temps passés, oeuvres anciennes, etc.").C'est un critère d'autant plus nécessaire, le temps, que la publication ne joue plus aujourd'hui ce rôle filtrant qu'elle avait auparavant. Les cacographes à voir leur livres sur les rayons des librairies sont foule !

Le temps, oui... mais bon, avant le classique, il y a le canon... pour ma part, je passe du canon au classique. Particulièrement pour les écrivains québécois, c'est difficile d'établir ce qui fait classique... je dois compter trois générations de 20-25 ans... sans compter que les générations se rallongent aujourd'hui, moins d'enfants... alors donc, pour parler de générations post-1960, nous sommes rendus à 53 ans... ça prendra une génération encore pour définir le vrai classique québécois.

Pour sûr, le canon doit être dégagé de ce qui fait effets de mode... pour ma part, Louis Hamelin et Jean-Simon Desrochers ont réussi là où Guillaume Vigneault et Gaétan Soucy semblent avoir suspendu leur élan initial.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullien
Agilité postale


Messages: 674
Inscription le: 23/10/2012
Age: 20
Localisation: Bretagne

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Sam 13 Avr 2013 - 12:15

Kannskia a écrit:
En fait, plus que des "classiques", ça serait plutôt une liste de livres reconnus en France voire mondialement pour leur qualité. (...) C'est certain qu'un Balzac est plus légitimement placé dans la catégorie "classique" que Houellebecq. (...) Soit parce qu'ils éveillent une quasi unanimité littéraire (Balzac)(...)
(J'ai raté le message)
Malheureusement, Kannskia, Balzac est le mauvais exemple, en ce sens qu'il est bien loin d'éveiller une unanimité littéraire ! L'histoire de la critique littéraire - à l'époque même de Balzac (j'ai eu l'occasion de rencontrer des auteurs très acerbes à son égard, à l'égard de son oeuvre-bric-à-brac-bordel, et c'est pas toujours très civil Surprised !) - est jalonnée par des jugements très négatifs sur son oeuvre prolifique, et si les milieux universitaires reconnaissent aujourd'hui une certaine valeur à quelques-unes de ses oeuvres, et au projet qu'il énonce dans l'avant-propos à sa Comédie humaine, il faut admettre que cette reconnaissance ne concerne pas l'unanimité de sa prose. Pis encore, je connais beaucoup de professeurs qui partagent une certaine réticence à son égard, au point même parfois de lui refuser toute qualité proprement littéraire.
Mais moi, je l'aime bien, enfin... pas tout bien sûr, mais bon... :apeur:

Citation :
Le temps, oui... mais bon, avant le classique, il y a le canon... pour ma part, je passe du canon au classique. Particulièrement pour les écrivains québécois, c'est difficile d'établir ce qui fait classique... je dois compter trois générations de 20-25 ans... sans compter que les générations se rallongent aujourd'hui, moins d'enfants... alors donc, pour parler de générations post-1960, nous sommes rendus à 53 ans... ça prendra une génération encore pour définir le vrai classique québécois.
De toute manière, le "classique" au sens commun (qui n'est pas celui de Kannskia) n'est pas une catégorie suffisante, voire pertinente, pour aborder une oeuvre ; d'ailleurs, le terme a le grand désavantage de maintenir une distance délétère entre soi et les oeuvres en question, si bien que "le classique, c'est ce qu'on étudie à l'école" (cf. A. Compagnon, Le démon de la théorie) rire .
Qu'entendez-vous au juste par "canon" ? Je ne vois pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages: 3372
Inscription le: 24/02/2008
Age: 32

MessageSujet: Re: Livres "à lire" - les classiques   Dim 14 Avr 2013 - 9:41

Sullien a écrit:
Kannskia a écrit:
En fait, plus que des "classiques", ça serait plutôt une liste de livres reconnus en France voire mondialement pour leur qualité. (...) C'est certain qu'un Balzac est plus légitimement placé dans la catégorie "classique" que Houellebecq. (...) Soit parce qu'ils éveillent une quasi unanimité littéraire (Balzac)(...)
(J'ai raté le message)
Malheureusement, Kannskia, Balzac est le mauvais exemple, en ce sens qu'il est bien loin d'éveiller une unanimité littéraire ! L'histoire de la critique littéraire - à l'époque même de Balzac (j'ai eu l'occasion de rencontrer des auteurs très acerbes à son égard, à l'égard de son oeuvre-bric-à-brac-bordel, et c'est pas toujours très civil Surprised !) - est jalonnée par des jugements très négatifs sur son oeuvre prolifique, et si les milieux universitaires reconnaissent aujourd'hui une certaine valeur à quelques-unes de ses oeuvres, et au projet qu'il énonce dans l'avant-propos à sa Comédie humaine, il faut admettre que cette reconnaissance ne concerne pas l'unanimité de sa prose. Pis encore, je connais beaucoup de professeurs qui partagent une certaine réticence à son égard, au point même parfois de lui refuser toute qualité proprement littéraire.
Mais moi, je l'aime bien, enfin... pas tout bien sûr, mais bon... :apeur:

Citation :
Le temps, oui... mais bon, avant le classique, il y a le canon... pour ma part, je passe du canon au classique. Particulièrement pour les écrivains québécois, c'est difficile d'établir ce qui fait classique... je dois compter trois générations de 20-25 ans... sans compter que les générations se rallongent aujourd'hui, moins d'enfants... alors donc, pour parler de générations post-1960, nous sommes rendus à 53 ans... ça prendra une génération encore pour définir le vrai classique québécois.
De toute manière, le "classique" au sens commun (qui n'est pas celui de Kannskia) n'est pas une catégorie suffisante, voire pertinente, pour aborder une oeuvre ; d'ailleurs, le terme a le grand désavantage de maintenir une distance délétère entre soi et les oeuvres en question, si bien que "le classique, c'est ce qu'on étudie à l'école" (cf. A. Compagnon, Le démon de la théorie) rire .
Qu'entendez-vous au juste par "canon" ? Je ne vois pas bien.

Là-dessus, je copie-colle une définition que j'avais acquise dans mes cours de base en littérature. Est dit le canon littéraire ce qui suit :

Citation :
Le terme « canon littéraire » fait référence à une classification de la littérature. C’est un terme largement utilisé pour faire référence à un groupe de œuvres littéraires qui sont considérés comme les plus importants d’une période de temps particulière ou le lieu. Par exemple, il peut y avoir un canon littéraire composé de œuvres provenant d’un pays particulier, ou œuvres écrites dans un ensemble spécifique d’années, ou même une collection de œuvres qui ont été tous écrits pendant une certaine période de temps et dans une certaine région. De cette façon, un canon littéraire établit une collection de œuvres littéraires analogues ou apparentés.

Bien entendu, il y a bien des égards dans lequel on peut classer les œuvres littéraires, mais le canon littéraire semble appliquer une certaine validité ou toute autre autorité à un travail de documentation. Lorsqu’une œuvre est entrée dans le canon, donc canonisé, il gagne le statut comme une inclusion officielle dans un groupe de œuvres littéraires qui sont largement étudiées et respectés. Ceux qui décident si une œuvre sera canonisée comprennent des critiques littéraires influents, chercheurs, enseignants et toute personne dont les opinions et les jugements concernant une œuvre littéraire sont également très respecté. Pour cette raison, il n’y a aucune qualification rigide de canonisation, et si une œuvre sera canonisée demeure une décision subjective.

Canons littéraires, comme les œuvres qui composent leur et les arrêts de ceux qui créent, eux, sont en constante évolution. Littérature est affectée par les expériences et les réflexions des écrivains et les lecteurs. Littérature, modifie donc, dans le contexte de l’évolution de la pensée et de l’expérience. Ce contexte est important pour la composition d’un canon littéraire. Plus souvent qu’autrement, c’est de ces œuvres qui sont considérées comme pertinentes au contexte qui entrer dans le canon. Cela signifie que le œuvre littéraire est utiles aux tendances en cours ou de mouvements dans la pensée et l’art, ou adresse des événements historiques ou contemporains, etc..

Souvent, la popularité d’une œuvre littéraire est basée non seulement sur la qualité, mais la pertinence de son sujet au contexte historique, social et artistique. Une œuvre littéraire populaire ou respectée porte généralement sur ce que les gens sont plus intéressés à, et cet intérêt pèse sur la question de savoir si le travail est canonisé. Alors que le texte d’une œuvre littéraire ne change pas au fil du temps, la signification extrapolées à partir il par les lecteurs, et ainsi l’attention portée à une œuvre littéraire peut changer. Comme le changement de pensées et d’expériences populaire, une œuvre littéraire peut-être se déplacer dans et hors de l’intérêt et la pertinence contextuelle. Au fil du temps, des canons littéraires reflètent ces modifications et œuvres peuvent être ajoutées ou soustrait le canon.

Pour rendre les questions plus ambiguë, la définition populaire d’un canon littéraire modifie également au fil du temps. Ce changement, comme les inclusions changeants des canons littéraires, peut être crédité à la subjectivité. Par exemple, une définition populaire d’un canon littéraire désigne la validité religieuse, ce qui implique que les œuvres canonisés sont reconnues officiellement par une église et sont considérés comme religieusement appropriés. Au sein de cette définition, le canon reste cependant une base de jugement, une norme qui doit être respectée pour la canonisation de le œuvre littéraire à prendre en considération. De cette façon, indépendamment de la définition exacte d’un canon littéraire, ou les œuvres dont il est composé, le canon implique toujours une « altérité » aux œuvres, qu’elle exclut et une autorité aux œuvres qu’il comprend.


Tiré de : http://guidewhois.com/2011/01/ce-qui-est-un-canon-litteraire/

edit : Le français de la citation utilisée précédemment laisse à désirer. Je saisis surtout l'esprit de la définition que je considère comme le plus près de ce que je décrivais dans un premier temps.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Livres "à lire" - les classiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Liens pour lire gratuitement des livres en ligne
» que pensez vous de ces livres
» A LIRE. IL NE MÉRITAIT PAS ÇA
» A lire et à approuver
» [A lire] Modèle de présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs ::  :: -