Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 John Banville

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMar 15 Juil 2008 - 15:13

Bon, Kenavo, c'est toi qui joue un role chevaleresque envers Banville,
comme moi envers Rachel Cusk.

Moi, je n'ai pas envie de l'attaquer Banville... Ni de le défendre non plus...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMar 15 Juil 2008 - 15:16

bix229 a écrit:
Bon, Kenavo, c'est toi qui joue un role chevaleresque envers Banville,
comme moi envers Rachel Cusk.
Wink
mais oui.. parfois on doit 'défendre' un peu.. en plus cela est souvent plus intéressant que si on ne faisait que des éloges.. et d'autant plus que tous les parfumés sont conscients qu'ils peuvent s'exprimer de tel ou tel façon - on accepte et on se respecte Very Happy

bix229 a écrit:
Moi, je n'ai pas envie de l'attaquer Banville... Ni de le défendre non plus...
diablotin

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMar 15 Juil 2008 - 15:23

Franchement je ne vois pas trop où il regrette, il ne dit rien de vraiment gentil sur personne, je trouve atroce quand il évoque sa femme et sa mère, seulement sa fille éveille une certaine tendresse, et il est tout content de faire remarque à quel point elle le préfère à son épouse; il disséque le comportement de cette dernière d'une façon clinique et terrblement méchante.

Je sens que l'on ne sera jamais d'accord innocent

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMar 15 Juil 2008 - 15:24

Cela dit l'écriture est vraiment splendide, et certaines pages sont à mettre dans une anthologie, c'est l'histoire, la façon dont Banville gère son intrigue qui me gênent.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMar 15 Juil 2008 - 15:28

Arabella a écrit:
Je sens que l'on ne sera jamais d'accord innocent
Je n’y vois pas de problème… contrairement à ce qu’on peut penser – je ne suis pas contrainte si pas tout le monde est de mon avis.. oui
Et en plus – j’aime parfois aussi discuter pour discuter diablotin

Arabella a écrit:
Cela dit l'écriture est vraiment splendide, et certaines pages sont à mettre dans une anthologie, c'est l'histoire, la façon dont Banville gère son intrigue qui me gênent.
tchintchin sur cela on pourrait dire qu'on termine notre 'rencontre' Banville Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMar 15 Juil 2008 - 19:03

Je viens d'envoyer La mer à Aériale...A suivre... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMar 15 Juil 2008 - 19:29

J'ai enfin terminé La mer de John Banville ! Je suis moyennement convaincue par l'auteur. Si j'ai apprécié la qualité de son écriture, je me suis ennuyée au niveau du récit. Manque de souffle, de puissance, j'ai failli manquer d'énergie à mon tour pour le terminer.
Mais bon, je suis contente d'avoir été jusqu'au bout puisque les dernières pages du roman donnent sens au récit.
Bilan mitigé donc, qui ne me poussera pas à lire d'autres romans de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMar 15 Juil 2008 - 20:09

La Mer:
Chez Banville, les heros sont attachants dans leurs failles. La Mer, c´est une leçon de vie : le gamin de 11 ans viendra à bout de la douleur et de la solitude du veuf qu´il est devenu aujourd´hui. Le passé n´est plus source de nostalgie, mais de réconfort, de refuge et de soutien.
Vous avez raison, l´histoire n´a rien d´original, mais il s´agit plus d´une instrospection, d´une reflexion sur le passé, presentée en collage ( passé ancien, immédiat et présent) avec tout de même beaucoup de nouvelles idées proposées par Banville, ce qui n´est si facile, après ce qu´en dirent Proust et les psychanalystes.
Pour moi tout ceci est très original, mais vous connaissez mes penchants pour l´enfance et le passé.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMar 15 Juil 2008 - 22:58

Voilà, il a des auteurs grands par leurs histoires, la force de leurs idées plus que par leur style, et il y a les stylistes. Banville en est un.
Ceci dit, il y a aussi les écrivains qui cumulent le style et la force des histoires/idées, mais ça, c'est beaucoup plus rare.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMer 16 Juil 2008 - 11:22

Je crois que je n'arriverai plus à me satisfaire d'un livre dont l'auteur est seulement un raconteur d'histoires...Pas plus que d'un livre dont l'auteur est seulement un styliste...
En plus du style et de l'histoire, comptent aussi la puissance de l'imaginaire, les références et la force des idées...Je ne trouve rien de tout cela chez Banville...Juste de la poudre aux yeux...et un style presque surfait...
Cet acteur si centré sur lui-même dont vous parlez dans Eclipse n'est-il pas l'auteur lui-même?...Et lui encore qui se raconte dans La mer?...Sans que s'opère une magique transfiguration du vécu pour nourrir son oeuvre romanesque...

J'accepte bien sûr que certains aient aimé...et je m'en réjouis pour eux...Mais pour moi son nom restera associé à un sentiment d'ennui profond...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMer 16 Juil 2008 - 12:30

J’ai le même ressenti que Coline, mais en prenant la peine de relire tous les commentaires de Swallow (vraiment très intéressants et pertinents), j’en viens à me dire que je n’ai peut-être pas été une lectrice à la hauteur de Banville. Etrange impression en tout cas qui me vient à l’esprit en lisant Swallow. C’est à ces moments là que je me dis que la personnalité du lecteur compte autant que celle de l’écrivain, cette lecture n'a trouvé que peu d’échos en moi, je suis donc un peu passée à côté également…
En même temps, ce ne sont que des impressions à chaud, j’attends que le passage du temps fasse son œuvre dans mon esprit, il arrive qu’un roman qui ne m’avait pas marquée plus que cela dans l’immédiat laisse de façon surprenante une trace indélébile dans ma mémoire, modifiant mon jugement après-coup sur le roman en question.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMer 16 Juil 2008 - 12:33

sentinelle a écrit:
C’est à ces moments là que je me dis que la personnalité du lecteur compte autant que celle de l’écrivain.

C'est tellement vrai...
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMer 16 Juil 2008 - 12:34

sentinelle a écrit:
En même temps, ce ne sont que des impressions à chaud, j’attends que le passage du temps fasse son œuvre dans mon esprit, il arrive qu’un roman qui ne m’avait pas marquée plus que cela dans l’immédiat laisse de façon surprenant une trace indélébile dans ma mémoire, modifiant mon jugement après-coup sur le roman en question.
Merci pour tes impressions..
et en plus cette discussion se ferait bien sur d'autres livres aussi - je viens de le constater avec Annie Dillard que j'avais lu pendant mes vacances - et le commentaire de Bix hier m'a fait de penser à mes propres impressions de lectures.. et déjà mes impressions que j'avais donné sur le fil ne sont plus tout à fait juste Wink

Coline - n'y crois même pas - pour Banville cela restera de même: BON diablotin

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMer 16 Juil 2008 - 12:43

kenavo a écrit:

Coline - n'y crois même pas - pour Banville cela restera de même: BON diablotin

Mais je ne cherche pas à influencer ton ressenti sur ce livre...Je précise le mien...
Et quoi qu'on en dise, pour moi il a peu de chance de changer...
Mais je ne voudrais surtout pas modifier le tien...C'est un tel bonheur que d'avoir, comme toi, autant aimé un ouvrage ! Conserve pour toujours le souvenir de ce bonheur là...content

Ce que dit Senti est juste concernant l'importance de la relation du lecteur au livre...Je crois que je l'avais formulé autrement(je ne sais plus où, je croyais que c'était sur ce fil... jypeurien ) pour répondre à Aériale qui se demandait, à propos de La mer "Qui a raison?" ...Personne n'a raison tout à fait...Et tout le monde a un peu raison...
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 EmptyMer 16 Juil 2008 - 12:47

coline a écrit:
kenavo a écrit:

Coline - n'y crois même pas - pour Banville cela restera de même: BON diablotin

Mais je ne cherche pas à influencer ton ressenti sur ce livre...Je précise le mien.....
mais non.. je ne voulais pas dire cela - comme j'ai parlé du sentiment après la lecture qui change parfois - je suis sûre que mon sentiment ne va pas changer pour ce livre..
mais cela n'avait rien à voir avec vos aperçus - ceux là ne changent pas mes impressions de lecture.. cela peut changer pour moi toute seule avec un certain recul du moment de la lecture bisous

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




john banville - John Banville - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: John Banville   john banville - John Banville - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
John Banville
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Multinational fleet & exercices
» Ranger John Van Cott 5 th Ranger Bn D.Co
» Auteur en sursis (John Colapinto)
» IMPACT ET VISION JOHN IMAGE VOL 142 LES COMBATTANTS DE JOBURG
» JOHN COLTRANE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature irlandaise-
Sauter vers: