Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Maya Angelou [Autobiographie]

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeVen 29 Mar 2013 - 17:50

Maya Angelou [Autobiographie] Aa249
photo: Paul Bishop

Maya Angelou, de son vrai nom Marguerite Johnson, est une poétesse, écrivain, actrice et militante afro-américaine née le 4 avril 1928 à Saint-Louis, Missouri (États-Unis). Elle est une figure importante du mouvement américain pour les droits civiques. Elle est devenue une figure emblématique de la vie artistique et politique outre-Atlantique où ses livres sont au programme des écoles
source et suite

En 1993, Maya Angelou a lu son poème On the Pulse of Morning à la demande de Bill Clinton lors de son discours inaugural.



Autobiographies
1969 I Know Why the Caged Bird Sings, Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage,
1974 Gather Together in My Name,
1976 Singin' and Swingin' and Gettin' Merry Like Christmas,
1981 The Heart of a Woman, Tant que je serai noire,
1986 All God's Children Need Traveling Shoes, Un billet d'avion pour l'Afrique,
2002 A Song Flung Up To Heaven,


L’honneur le plus recent qu’on lui a donné:  la Médaille présidentielle de la liberté en 2011
Maya Angelou [Autobiographie] Aa250
Citation :
Créée en 1963 par le président John F. Kennedy, la médaille présidentielle de la Liberté (Presidential Medal of Freedom) est une décoration décernée par le président des États-Unis et est, avec la Médaille d'or du Congrès (Congressional Gold Medal) accordée par un acte du Congrès, la plus haute décoration civile des États-Unis. Elle est décernée à des personnes, américaines ou non, qui ont fourni « une contribution particulièrement méritoire pour la sécurité ou les intérêts nationaux des États-Unis, un monde de paix, ou des efforts remarquables dans le domaine culturel ou autres, public ou privé. »
source: wikipédia

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Jeu 29 Mai 2014 - 8:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeVen 29 Mar 2013 - 17:50

Maya Angelou [Autobiographie] Aa251
Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage
Citation :
Wikipédia
Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage (Titre original : I Know Why the Caged Bird Sings) est un roman autobiographique publié en 1969 sur les jeunes années de l'activiste et écrivaine américaine Maya Angelou. Premier d'une série de six volumes, ce roman initiatique illustre combien force de caractère et amour de la littérature peuvent aider à affronter le racisme et les traumatismes. Le récit commence lorsque Maya, alors âgée de trois ans, et son frère aîné sont envoyés dans la ville de Stamps, dans l'Arkansas, afin d'y vivre chez leur grand-mère et se termine lorsque l'auteur devient mère à l'âge de dix-sept ans. Le livre raconte comment Maya, victime de la xénophobie et souffrant d'un complexe d'infériorité, se transforme petit à petit en une femme digne, sûre d'elle, capable d'affronter le racisme.

Ce livre se trouve depuis un bon moment dans ma PAL, mais le fil sur l’Amérique par tous ses Etats m’a fait réaliser que je pourrais faire un voyage en Arkansas en lisant cette biographie / ce roman autobiographique (les critiques peuvent en discuter de la différence, moi j’ai lu un très bon livre !)

Un voyage très informatif, sublimement écrit et plein de petites anecdotes qui font le charme de ce récit.

Si on considère le titre on peut s’imaginer qu’on ne va pas seulement rencontrer du rose bonbon, et en effet, Maya doit subir à l’âge de 7 ans le viol par le compagne de sa mère… événement dont elle n’épargne pas le lecteur, mais dont elle fait une scène sans voyeurisme. Elle le raconte en quelque sorte si cela aurait été arrivé à quelqu’un d’autre, probablement son moyen de sauver sa santé mentale.

À part ce terrible fait, son roman pourrait être écrit par plus d’une femme Afro-Américaine, on retrouve un entourage de famille et des moments vécus entre Noirs et Blancs qui est probablement ‘typique’ des années 1930-1940 aux Etats du Sud.

Il me reste Tant que je serai noir dans ma PAL, je vais continuer avec elle, voix intéressante et impressionnante dans le paysage de la littérature américaine.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeJeu 18 Juil 2013 - 16:04

Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage


Citation :

« A Stamps, la ségrégation était si totale que la plupart des enfants noirs ne savaient pas, en vérité, à quoi ressemblaient exactement les blancs. Excepté qu’ils étaient différents, et qu’il fallait avoir peur d’eux, et cette peur traduisait aussi l’hostilité des faibles contre les puissants, des pauvres contre les riches, des travailleurs contre les patrons et des mal habillés contre les bien vêtus.
Je me rappelle n’avoir jamis cru que les blancs fussent vraiment réels. »




Maya Angelou nous livre ici le récit de sa jeunesse ballotée entre les états du sud et la Californie. Alors que ses parents se séparent, elle part en Arkansas vivre auprès de sa grand-mère et d’un oncle handicapé avec son frère Bailey. Si la vie n’est pas rose, et si le fait d’être noire et pas comme les autres lui est rappelé constamment, cette petite bénéficie de l’amour et des valeurs familiales qui vont lui donner une assise solide pour affronter cette vie faite de douleurs , d’épreuves parfois très dures pour une petite fille, et cette enfance hantée par un sentiment d’abandon tenace.
Malgré cela, Maya Angelou, parvient à faire de son récit un texte lumineux, où pointe à chaque fois l’espoir d’un monde meilleur. Sans plainte, ni misérabilisme, la petite Marguerite  ne se résout en rien à rester la petite fille noire qui passe après les autres.
Les femmes sont fortes dans ce sud raciste et conservateur. La présence féminine est frappante dans ce récit. Les hommes ont une place anecdotique, ou carrément méprisable (parce que certains le sont au plus profond d’eux-mêmes).
Récit à la fois militant et objectif, ce livre, malgré quelques (rares et petits) moments de creux, se laisse agréablement lire ; tant par la façon d’aborder les chose que par l’écriture d’une grande fluidité.


Dernière édition par mimi54 le Ven 19 Juil 2013 - 7:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeVen 19 Juil 2013 - 7:49

Cela fait un bon moment que Maya Angelou est sur ma LAL et c'est bien que le fil remonte de temps à autre. Ce que vous en dites me donne encore plus envie.
Au fait Mimi tu parles de quel livre de Maya Angelou, le même que celui que kena a commenté juste au dessus ou un autre ?

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeVen 19 Juil 2013 - 7:55

domreader a écrit:
Cela fait un bon moment que Maya Angelou est sur ma LAL et c'est bien que le fil remonte de temps à autre. Ce que vous en dites me donne encore plus envie.
Au fait Mimi tu parles de quel livre de Maya Angelou, le même que celui que kena a commenté juste au dessus ou un autre ?

 Oui le même

Je vais le préciser plus haut Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeJeu 29 Mai 2014 - 8:05

Disparition de la poétesse américaine Maya Angelou

Citation :
La poétesse américaine Maya Angelou vient de s'éteindre à l'âge de 86 ans, rapporte l'AFP. Cette ardente militante des droits civiques pour les Noirs avait notamment été enseignante à l'université Wake Forest de Winston-Salem (Caroline du Nord, sud-est).

source et suite

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeMar 17 Juin 2014 - 18:41

Je sais pourquoi chante l´oiseau en cage


Marguerite rebaptisé par son frère Maya, est une petite fille qui vit en Arkansas dans le magasin de sa grand-mère, seul magasin de la communauté Afro-américaine de Stamps. Cette grand-mère représente pour elle l’amour et la sécurité. La ségrégation est si forte à Stamps, que Maya se demande parfois si les blancs existent vraiment. Très vite, elle s’aperçoit que le seul développement personnel qui serait autorisé à sa communauté, serait de faire des servantes, des petites filles, et des sportifs des petits garçons. Cette petite fille sensible, rêveuse et introvertie, au monde intérieur si vaste et si intense, a des replis à la mesure des traumatismes et des peines qu’elle vit, soit dans sa communauté, soit par l’injustice que sa communauté vit depuis toujours. La révolte qui court dans ses veines, la rage silencieuse et l’impuissance, vont petit à petit la mener à se battre avec une tranquille opiniâtreté contre son sort, jusqu’à obtenir ce qu’elle veut.

J'explosais. un vrai petard de Quatre-Juillet. Comment Momma pouvait-elle leur donner du mademoiselle? Ces sales petites bêtes. Pourquoi n'était-elle pas rentrée dans le magasin tendre et frais quand nous les avions vues au sommet de la colline? Qu'avait-elle prouvé? Et si elles étaient sales, méchantes et insolentes, pourquoi Momma devait-elle les appeler mademoiselle?
Elle demeura encore immobile tout le temps d'un cantique, puis ouvrit la contre-porte et me regarda pleurer de rage. Elle me regarda jusqu'à ce que je lève les yeux sur elle. Son visage brillait comme une lune brune. Elle était magnifique. Quelque chose venait de se passer que je ne pouvais pas totalement comprendre, mais je voyais bien qu'elle était heureuse. Puis elle se pencha et me caressa comme les Mères de l'Église lorsqu'elles "imposaient leurs mains sur les malades et les affligés" et je me calmais.


J’ai adoré lire ce roman autobiographique de Maya Angelou dont j’entends parler depuis longtemps. J’ai aimé la lucidité qu’elle a sur elle-même et les autres, son humour et sa tendresse pour parler de sa famille de ses amis, des évènements.

Je découvris que, pour obtenir le silence personnel parfait, il me suffisait de coller comme une sang-sue au son. Je me mis à tout écouter. J'espérais sans doute qu'après avoir entendu tous les bruits, les avoir vraiment entendus et emmagasinés, tout au fond de mes oreilles, le monde deviendrait silencieux autour de moi. J'entrais dans des pièces où les gens riaient, leurs voix frappant les murs comme des pierres, et je restais simplement immobile, au milieu de la tempête sonore. Au bout d'une minute ou deux, sortant de ses cachettes parce que j'avais avalé tous les sons, le silence se ruait dans la salle.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeMar 17 Juin 2014 - 18:44

Etonnante cette relation au silence en passant d'abord par la cacophonie !?!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeMar 17 Juin 2014 - 18:55

Et bien en fait après un traumatisme terrible elle décide de ne plus parler...Et c'est un peu pour elle, moi ou eux..Une façon de se cacher derrière la cacophonie pour pouvoir rester silencieuse.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeMar 17 Juin 2014 - 18:57

ah d'accord, merci pour cette précision pia, j'aime beaucoup cette idée forte de s'immiscer dans le désordre pour y chercher son ordre à soit.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeMar 17 Juin 2014 - 19:00

Oui parfois c'est ce qu'il faut et ça aide!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeMar 17 Juin 2014 - 21:21

Bon, celui-là, il est depuis longtemps dans ma LAL, il faut vraiment que je fasse quelque chose, c'est décidé pia, ou plutôt tu m'as décidée.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitimeMer 18 Juin 2014 - 12:28

cheers J'espère qu'il te plaira!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Maya Angelou [Autobiographie] Empty
MessageSujet: Re: Maya Angelou [Autobiographie]   Maya Angelou [Autobiographie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Maya Angelou [Autobiographie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maya & Miguel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: