Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Géraldine Lenain [Art]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Géraldine Lenain [Art]   Jeu 4 Avr 2013 - 16:15



Titulaire d’une maîtrise d’histoire de l’art à la Sorbonne, Géraldine Lenain a été, entre autres, expert en estampes japonaises pour Christie’s à New York, directrice du département d’art asiatique pour Sotheby’s à Paris et elle a été le premier expert occidental à travailler dans une maison de ventes chinoise (China Guardian à Pékin). Depuis 2010, elle vit à Shanghai où elle est la directrice internationale des départements de céramiques et d’objets d’art chinois de Christie’s.
Source : Editeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Géraldine Lenain [Art]   Jeu 4 Avr 2013 - 16:16


Monsieur Loo
Le Roman d'un marchand d'art asiatique

Citation :
Présentation de l'éditeur
Né dans un obscur village des bords du Yangtsé, C.T. Loo (1880-1957) devient, par son extraordinaire talent, le plus grand marchand d’art asiatique de son époque. Il crée un nouveau goût, là où l’Occident ne connaissait que les « chinoiseries » – ces bibelots étranges et abâtardis mis à la mode par les frères Goncourt. Dans sa pagode parisienne ou sa galerie new-yorkaise sur la Cinquième Avenue, Européens et Américains découvrent le « véritable art chinois » : la grande statuaire, les fresques bouddhiques, les jades et bronzes archaïques.
Derrière la figure respectée du grand marchand s’en cache une autre, plus controversée. Honoré en Occident pour avoir enrichi les plus grandes collections publiques et privées, cet homme discret et volontiers manipulateur est accusé en Chine d’avoir pillé les trésors nationaux. Au lendemain de la révolution de 1949, il parviendra miraculeusement à échapper aux représailles mais ses associés connaîtront tous une fin tragique.

Le parcours éminemment romanesque de cet homme hors du commun constitue un tableau saisissant du monde de l’art dans la première moitié du xxe siècle, de ses grandes figures et de ses pratiques, entre Paris, Londres, New York et Shanghai, tandis que sa vie extraordinaire, ponctuée par les grands événements de l’Histoire, offre un éclairage passionnant sur la rencontre de la Chine avec l’Occident.

Je ne suis pas tellement partante pour lire des biographies, à moins qu’il s’agit de biographies romancées, mais le résumé de celle-ci m’a donné l’idée que cela pourrait valoir le coup.
Et c’est le cas.

Géraldine Lenain a eu accès à la famille restante de C.T.Loo, aussi bien européenne que chinoise, aux amis et connaissances et on lui a donné en plus priorité à la lecture de ses papiers personnels.

Tout cela a abouti à un portrait foisonnant mais très intéressant, parcourant la vie de ce « Kahnweiler de l’art asiatique ». On parcourt trois continents et 78 années de cet homme en un rien de temps, divertissant et informatif.



Le juillet 2002, la pagode accueille un spectacle d’un autre genre : la vente aux enchères du stock Loo.
Le 31 mai 2011, le représentant de la famille Loo remet les clefs de la pagode – dernier bastion de l’empire – en nouveau propriétaire des lieux.
La maison chinoise est vendue, une page se tourne pour la famille Loo qui vit encore des rentes de l’aïeul. La saga des Loo prend fin. Les salles où la Shiva en bronze avaient l’habitude de danser quelques années plus tôt accueilleront désormais d’autres aventures.


le début du livre

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Géraldine Lenain [Art]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Géraldine Lapalus [Le Groupe]
» Site officiel de Géraldine Lapalus
» Adjudant Géraldine GUYOMARD, parrain de la 307e promotion de l'ENSOA
» Méthode Bonapace
» LE BELOUGA (B.B. PLONGEURS DÉMINEURS)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: