Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 James Welch

Aller en bas 
AuteurMessage
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

James Welch Empty
MessageSujet: James Welch   James Welch Icon_minitimeDim 14 Avr 2013 - 19:42

James Welch James_10

James Welch
est un romancier et poète américain, né dans la réserve indienne Pieds-Noirs de Browning (Montana) en 1940.
Il est décédé le 4 août 2003 à Missoula (Montana). Son origine amérindienne occupe une place essentielle dans son œuvre littéraire

Biographie:
James Welch est né à Browning, dans le Montana, en 1940. Son père est membre de la tribu des Pieds-Noirs tandis que sa mère appartient à la tribu des Gros Ventres. Tous les deux comptent également des Irlandais parmi leurs ancêtres. Enfant, James Welch se rend à l'école de la réserve Pieds Noirs puis à Fort Belknap Agency.

Après un diplôme de fin d'études secondaires obtenu au lycée Washburn4 de Minneapolis, dans le Minnesota, James Welch obtient une licence à l'Université du Montana. Dans le cadre d'un master en beaux-arts, il suit pendant deux ans les ateliers d'écriture créative du romancier Richard Hugo. Ce-dernier lui conseille d'écrire sur ce qu'il connaît le mieux, à savoir la terre et les gens du Montana septentrional5. Cela se retrouve dans son premier livre et unique recueil de poèmes Il y a des légendes silencieuses (Riding the Earthboy 40), qui paraît en 1971: déjà le vécu amérindien occupe une place centrale.
Mais le succès vient avec son premier roman, L'hiver dans le sang (Winter in the Blood), en 1974: y est décrite avec réalisme la vie dans une réserve indienne du Montana septentrional au cours de la décennie 1960. Ce roman est considéré comme une des œuvres les plus importantes du mouvement littéraire Renaissance amérindienne.

Écrivain reconnu aux États-Unis comme en Europe, James Welch anime des ateliers d'écriture créative à l'Université de Washington à Seattle, puis à la prestigieuse Université Cornell, dans l'État de New York, où il enseigne également la littérature amérindienne contemporaine.

Docteur honoris causa de l'Université du Montana, de l'Université d'État du Montana, et du Rocky Mountain College, James Welch a reçu un prix du Cercle des écrivains amérindiens (Native Writers' Circle of the Americas) pour l'ensemble de son œuvre littéraire. En France, James Welch a été élevé au rang de chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 2000.

James Welch meurt le 4 août 2003 d'un cancer du poumon, à l'âge de 62 ans.

Bibliographie:
- Il y a des légendes silencieuses
Poèmes (Riding the Earthboy 40, 1971), recueil de poésie, traduit de l'américain par Michel Lederer, Éditions Albin Michel, Collection "Terres d'Amérique", édition bilingue, Paris, 2002, 240 pages

La mort de Jim Loney
(The Death of Jim Loney, 1979), roman, traduit de l'américain par Michel Lederer, Éditions 10/18, Collection "domaine étranger", 2003, 251 pages

Comme des ombres sur la terre
(Fools Crow, 1986), roman, traduit de l'américain par Michel Lederer, Éditions Albin Michel, Collection "Terre indienne", Paris, 1994, 394 pages

L'avocat indien
(The Indian Lawyer, 1990), roman, traduit de l'américain par Michel Lederer, Éditions 10/18, Collection "Domaine étranger", 2001, 317 pages

C'est un beau jour pour mourir

l'Amérique de Custer contre les Indiens des Plaines, 1865-1890 (Killing Custer: The Battle of Little Bighorn and the Fate of the Plains Indians, 1994), essai, traduit de l'américain par Michel Valmary, Éditions Albin Michel, Collection "Littérature générale", 2000, 304 pages

A la grâce de Marseille
(The Heartsong of Charging Elk, 2000), roman, traduit de l'américain par Michel Lederer, Éditions 10/18, Collection "Domaine étranger", 2003, 470 pages

James Welch & Jim Harrison:
Terres d'Amérique - recueil de deux nouvelles, traduit de l'américain par Brice Matthieussent et Michel Lederer, Albin Michel, 1997, 55 pages

Non traduit en français
James Welch et Paul Stecker:
Last Stand at Little Bighorn - script pour un film documentaire, PBS.

(Souce Wikipédia)

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.


Dernière édition par Igor le Dim 14 Avr 2013 - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

James Welch Empty
MessageSujet: Re: James Welch   James Welch Icon_minitimeDim 14 Avr 2013 - 19:51

James Welch Welch_11

Comme des ombres sur la terre

Comme le titre le laisse deviner Welch nous raconte ici le crépuscule d'un peuple, de son art de vivre et de l'imaginaire de sa civilisation.

Son récit se focalise sur le clan des Mangeurs solitaires, qui, avec les Têtes plates, les Plusieurs chefs, les Ne rient jamais, les Mocassins noirs ou encore les Petits gras cassants font partie de la tribu des Pikunis. Leur équilibre de vie est réglé comme une parfaite symphonie sous les rayons bienfaisant de Chef Soleil.
Ils déplacent leur campements au rythme du retour de Faiseur de froid à la suite des cornes noires. Les calumets sont échangés sans manquer de saluer ceux d'en dessus, ceux d'en dessous et les quatre directions.
Leur médecine vient du songe et offerte par les esprits animaux avec qui ils partagent la terre.

Mais les Napikwans ont envahi cette terre, les cornes noires commencent à disparaître, l'eau de l'homme blanc rend fou les hommes et la maladie des croûtes-blanches emporte des familles entières dans les Collines de Sable...

Une livre d'une triste beauté où l'imaginaire et le réel créent l'harmonie d'une façon de vivre aujourd'hui disparue.

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

James Welch Empty
MessageSujet: Re: James Welch   James Welch Icon_minitimeDim 14 Avr 2013 - 20:48

Je découvre cet auteur grâce à toi Igor, merci. Je note bien sûr.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




James Welch Empty
MessageSujet: Re: James Welch   James Welch Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
James Welch
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» James Dean, l'idole disparue il y a 50 ans
» james morrison
» La "marinière" c'est aussi St James...
» James Heller «Le Démon» [Terminé]
» Les foires s'associent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: