Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Kent Meyers

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeSam 20 Avr 2013 - 11:02

Kent Meyers

meyers - Kent Meyers Kent10

Kent Meyers est né en 1956 et a passé sa jeunesse dans une petite ferme du sud du Minnesota. Il commence ses études dans cet État et obtient son diplôme à l’Université de Washington. Il vit actuellement dans le Dakota du Sud avec sa famille. Il est professeur à l’université de Spearfish, où il enseigne l’anglais, la littérature de l’Ouest américain, l’écriture de fiction, le rapport entre la littérature et la nature.

L’intérêt qu’il porte à l’environnement et aux grands espaces se retrouve dans les divers ouvrages qu’il a publiés. Son premier roman, The River Warren, s’ancre dans la petite communauté rurale de Cloten aux États-Unis. Il en dessine un portrait à travers les voix de différents habitants, à la suite d’un drame qui touche la ville. Il a également rédigé une série d’essais sous le titre de The Witness Of Combines, et a publié un recueil de nouvelles, Light In the Crossing.
Son dernier ouvrage, Twisted Tree, publié chez les éditions Gallmeister, est son premier livre traduit en français.

Bibliographie

En français
Twisted Tree, traduit de l’américain par Laura Derajinski, Gallmeister, 2012.

En anglais
The Witness of Combines, University of Minnesota Press, 1998.
Light in the Crossing : Stories, St Martin’s Press, 1999.
The River Warren : A Novel, Mariner Books, 1999.
The Work of Wolves, Harcourt Brace Pub, 2005.
Twisted Tree, Houghton-Mifflin-Harcourt, 2009.

Source : les 48 heures du polar de Clermont-Ferrand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeLun 22 Avr 2013 - 18:54

Twisted Tree

meyers - Kent Meyers 97823510

Magique ! Un roman, puissant et sombre, à la beauté sauvage, à la fois violent et tendre, dur et fragile. De ces livres marquants comme on en lit peu dans une année, qui répond à toutes mes attentes de lectrice.

A qui je conseille Twisted tree ?. Ça va être long, mais vous avez le droit d’arrêter votre lecture dès que vous avez décidé de lire le livre !

A ceux qui aiment l'histoire d'une petite ville américaine déstabilisée par un sordide fait divers (et tout particulièrement ceux qui ont lu La vérité sur l'affaire Harry Quebert et sont restés sur leur faim car un peu trop joli, un peu trop propret, un peu trop superficiel). Mais ne cherchez pas sur une carte, la ville de Twisted Tree n'existe pas. Kent Meyers a fait exprès de donner des informations géographiques qui font qu'elle n'est pas situable sur la carte du Dakota.

Citation :
Seul le vide était troublant : sa persistance, la sensation de sa présence infinie

A ceux que les troupeaux de bisons réconfortent (mais à éviter pour ceux que les crotales terrifient).

A ceux qui aiment les K-Mart, les pick-up rouillés, les monts-de-piété et les Indiens confits d’alcool, la poussière qui s'infiltre partout.

A ceux qui aiment les éditions Gallmeister.

A ceux qu’émeut un monde où les silences valent autant que les paroles, où les hommes ont parfois envie de prendre leurs enfants ou leur femme dans les bras mais n’osent pas.

Citation :
Entre eux, silence : rien que leurs pas, à l'unisson.

Citation :
Ils se remirent à marcher en rythme, plus près l'un de l'autre, un petit espace chaud entre eux.


A ceux qui aiment les caissières acerbes, qui surveillent la ville et connaissent tous ses secrets, les garces qui se cachent sous les saintes et les petites filles blessées qui se cachent sous les garces.

A ceux qui aiment qu’un bocal de billes de l’enfance, brillantes sous la lumière d’une lampe de bureau, marque la vie d’un homme et ne le quitte plus.

A ceux qui vibrent devant cette photo.

meyers - Kent Meyers -twist10

A ceux qui aiment les non-dits, les non-dits qui rôdent sans se dire, qui émergent juste ce qu'il faut pour qu'on les comprenne, mais qui resteront là une vie entière.

Citation :
Un truc de fou. On pense connaître le moindre boulon qui compose la structure d'un homme, on pense connaître ses secrets, mais on se rend compte qu'il a des secrets sous ses secrets, et ceux qu'on connaît servent juste à vous empêcher de penser qu'il puisse y en avoir d'autres. Comme un trou noir. Si sacrément invisible qu’il devient visible presque instantanément. Tout semble pointer dans sa direction, les choses s’enroulent autour, se déforment.

A ceux qui aiment quand c'est bien écrit, dense, serré, et que ça vous prend aux tripes et que l’auteur a vraiment une voix propre et qu’il aime les mots. Au point qu’il écrit :

Citation :
Peut-être que dans une autre langue, plus sensible aux relations humaines, il existe une douzaine de pronoms pour évoquer les nuances avec lesquels les hommes et les femmes mariés prennent leur décision, comme dans les régions arctiques où la neige a un nom différent suivant le vent qui l’a portée.

A ceux qui aiment les romans chorals qui se donnent de airs de nouvelles avec des personnages complexes, fragiles et douloureux, découverts à travers leurs actes et leurs failles intimes, sans un mot de psychologie, où l’ auteur ne vous prend pas par la main, mais vous laisse faire votre propre chemin dans un livre qui ne parie à aucun moment sur la facilité, et qui surprend jusqu’à la dernière page.

A ceux qui aiment que ça démarre par un premier chapitre hallucinant, qui instaure du départ le malaise et la violence intrinsèque de nos vies

A ceux qui aiment les histoires où les tombes sont perdues, mais où les morts ne laissent pas les vivants en paix.

A ceux qui aiment ce genre de choses :

Citation :
La fille étreignait ses cheveux dans une main, la tête inclinée, et portait l'autre main à son front pour s'abriter du soleil. Clay penchait le menton, comme s'il s'adressait au sol. Puis il avait relevé la tête et croisé le regard d’Hayjay. Elle avait acquiescé et ses cheveux avaient glissé de son emprise. Le vent les avait soufflés en avant, lui cachant le visage, et leurs quatre mains s’étaient précipitées dans ses boucles emmêlées pour les maîtriser, alors son visage était réapparu, elle avait repris ses mèches entre les mains de Clay, il lui avait souri mais elle était restée si grave que son sourire s'était évanoui, puis il avait fourré ses mains dans ses poches

ou des phrases comme celle-ci :

Citation :
Ses lèvres étaient blanches, il semblait jeune et vulnérable, le danger l’encerclait comme un placenta.

A ceux qui savent que les amours se délitent mais que la p/maternité serre la gorge, qu’elle est source d’interrogations, de terreurs mais aussi des plus belles et poignantes émotions de la vie.

Citation :
Richard fut submergé par une myriade de déceptions face à cette vie qui s'annonçait - et il sut qu'il était déjà trop tard pour apprendre à son fils à devenir un homme dur, et il en fut empli de fierté et de chagrin.

A ceux ont envie de découvrir un auteur du Dakota du Sud, homme charmant dans la vie, un grand de la littérature américaine, voix d’une Amérique souffrante et abandonnée, mais devront se résoudre à attendre la prochaine traduction (à moins qu’ils maîtrisent bien l’anglais, car sa langue est aussi complexe que belle)

A ceux qui aiment sortir d’un livre avec une étrange émotion, une douleur sourde et tendre à la fois, à tous ceux qui aiment « le côté obscur de la littérature »…


Il y en a encore qui me lisent ? Des pas convaincus ? Qui ne se sont pas laissés tenter ? Twisted Tree n’en est pas moins mon grand roman du moment!





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shéhérazade
Agilité postale
shéhérazade

Messages : 926
Inscription le : 01/11/2009
Age : 35

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeLun 22 Avr 2013 - 18:58

Super commentaire Topocl ! Très convaincant que ce livre n'est pas pour moi dentsblanches mais je t'assure que j'adore ton commentaire Very Happy

_________________
"Vous me demandez quel est le supreme bonheur ici bas ? C'est d'écouter la chanson d'une petite fille qui s'éloigne après vous avoir demandé son chemin." Li-tai-Po
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeLun 22 Avr 2013 - 19:21

Evidemment je suis convaincue d'avance, j'aime tout ce que tu décris, y compris les éditions Gallmeister. Juste une question : qu'est-ce que tu entends par roman choral pour ce livre ? Plusieurs narrateurs qui racontent tour à tour ?

(Je demande ça parce qu'on avait aussi parlé de roman choral pour Julie Otsuka....et que je n'avais pas du tout adhéré).

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeLun 22 Avr 2013 - 19:30

shéhérazade a écrit:
Super commentaire Topocl ! Très convaincant que ce livre n'est pas pour moi dentsblanches mais je t'assure que j'adore ton commentaire Very Happy

Tu n'aimes pas les crotales? (C'est la seule excuse reconnue comme valable fouet )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeLun 22 Avr 2013 - 19:35

domreader a écrit:
Evidemment je suis convaincue d'avance, j'aime tout ce que tu décris, y compris les éditions Gallmeister. Juste une question : qu'est-ce que tu entends par roman choral pour ce livre ? Plusieurs narrateurs qui racontent tour à tour ?



Chaque chapitre est vraiment centré sur un personnage. Dans certains chapitres, le personnage est aussi le narrateur, dans d'autres le narrateur est omniscient, je crois que c'est comme ça qu'on dit.
C'est pour ça . j'ai hésité avec roman polyphonique, mais comme tous les personnages ne parlaient pas, j'ai renoncé. J'ai bien fait?

Et vraiment désolée de te tenter avant le 1er mai dentsblanches (mais ravie aussi!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shéhérazade
Agilité postale
shéhérazade

Messages : 926
Inscription le : 01/11/2009
Age : 35

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeLun 22 Avr 2013 - 20:01

topocl a écrit:
Tu n'aimes pas les crotales? (C'est la seule excuse reconnue comme valable fouet )

oui oui oui pas tapé Rolling Eyes

_________________
"Vous me demandez quel est le supreme bonheur ici bas ? C'est d'écouter la chanson d'une petite fille qui s'éloigne après vous avoir demandé son chemin." Li-tai-Po
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 7:21

je t'ai lu jusqu'à la fin, bien que tu m'avais déjà convaincu déjà après trois lignes!
Je l’ai noté et ajouté dans la liste des Etats pour le Dakota du Sud !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 12:01

Évidemment, je l'ai noté !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 17:16

topocl a écrit:
A ceux qui aiment sortir d’un livre avec une étrange émotion, une douleur sourde et tendre à la fois, à tous ceux qui aiment « le côté obscur de la littérature »…
Je me reconnais dans toutes les catégories donc j'étais convaincue bien avant d’arriver à cette phrase mais j'ai continué quand même, par plaisir. C'est où qu'on signe ?

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeMer 24 Avr 2013 - 11:36

Quelques photos d'ambiance glanées sur la toile.

meyers - Kent Meyers Screen10

meyers - Kent Meyers Indexk10

meyers - Kent Meyers P1040510

meyers - Kent Meyers P1040511
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeMer 24 Avr 2013 - 21:06

Je l'ai tripoté en librairie, j'ai failli l'acheter, mais vu mes finances, je vais attendre la version poche (si y'en a une...)

Tes photos donnent alimentent l'envie.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeMer 24 Avr 2013 - 21:11

Ça roule!
Un arrangement avec une relation familiale me permettra d'avoir l'exemplaire de la médiathèque de la ville d'à coté...

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeMer 24 Avr 2013 - 21:18

Ah oui, tu fais ça toi aussi? De temps en temps, comme ça, des livres m’arrivent de la bibliothèque de Clermont!

Et...: impatient content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitimeVen 3 Mai 2013 - 21:53

meyers - Kent Meyers Lincol10

Twisted Tree

J'étais plutôt motivé et curieux mais un peu craintif parce que je ne me sens pas terriblement en phase avec ce que j'ai lu d'américain d'aujourd'hui. Quand je l'ai feuilleté le livre m'est tombé sur les pieds, je me suis dit que c'était bon signe !

Quand j'ai commencé la lecture par ce fait divers et un serial killer j'ai retrouvé instinctivement mes doutes... je me suis dit quelque chose comme "ça se lit pas mal mais ça va tartiner du cradingue et de la misère social pour faire reluire on ne sait quoi"... mais ça se lisait et puis on passe à des personnalités différentes de Twisted Tree, ce qu'on pourrait clairement appeler des petites vies de merde dans un petit bled pourri, surtout que Dakota du Sud et milieu de nulle part ont l'air synonymes.

Néanmoins au fil des pages de vies miteuses mais attentives et à leur manière combative on se prend au fil d'un mystère loin de celui d'un serial killer, on devient captif de ce rural moderne qui dévoile petit à petit ses racines et ses paysages. Sans discours c'est un lieu, un moment et des vies qui se révèlent dans leurs souvent tristes banalités laborieuses au milieu d'espaces d'une nature sans âge.

Et c'est assez réussi parce qu'on est obligé de passer outre le côté moche pour voir la simple humanité de ces voisins qui s'ignorent presque autant que les ignore le lecteur qui les découvre.

Je ne dirai pas que c'est parfait (je me pose toujours la question de la place pour ce genre de livre d'une violence excessive bien que très réelle) mais c'est très bien foutu et très attachant, sans oublier de provoquer quelques stupéfactions et d'effleurer des moments de vérité brute, un peu de chaleur humaine hésitante par dessus les drames petits et grands.

Et le rapport à une terre, un pays qui reste à sa façon étranger à ses habitants, à cette communauté (parce qu'il y a de ça aussi, ce n'est pas négligeable).

Une lecture pour laquelle j'avais une certaine confiance mais que je n'attendais pas complètement et que je suis plus que prêt à recommander (il y a de bien beaux morceaux dedans).

meyers - Kent Meyers 26163810

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




meyers - Kent Meyers Empty
MessageSujet: Re: Kent Meyers   meyers - Kent Meyers Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Kent Meyers
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: