Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Anonyme : Le livre des héros [Ossètie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Anonyme : Le livre des héros [Ossètie]   Dim 21 Avr 2013 - 21:37

Le livre des Héros (Légendes sur les Nartes)


Ce livre est un voyage dans l’espace et dans le temps. Dans l’espace, parce ces textes ont été recueillis au Caucase, chez un peuple que peu arrivent à situer, les Ossètes. Et dans le temps, car ces légendes remontent à des anciens temps, puisque ces Ossètes seraient les descendants des mythiques Scythes, connus aussi sous d’autres noms, dont celui d’Alains, ce qui peut rappeler à certains quelques souvenirs de cours sur les invasions barbares qui ont fini par avoir raison de l’empire romain d’occident. Recueillies par des savants russes depuis la fin du XIXe siècle, ces textes sont traduits et présentés par Georges Dumézil. Ces anciennes légendes lui fournissant d’intéressants éléments dans l’étude des mythes indo-européens.

Les Nartes dont les légendes nous sont déroulées, ne sont pas connus des seuls Ossètes, leurs voisins du Caucase, et même d’autres populations les citent à l’occasion. Que sont-ils ? Des héros de légende, qui ont certaines caractéristiques surnaturelles (ils peuvent naître d’une pierre, avoir un corps d’acier…) mais en même temps ils sont mortels et vivent comme des paysans montagnards, dans des villages qui ressemblent à ceux des Ossètes. Ces villages se divisent en trois niveaux, habités par trois familles, dans lesquelles ont retrouve les fameuses trois fonctions mises en évidence par G. Dumézil : les éleveurs-agriculteurs, les détenteurs du savoir magico-religieux et enfin les guerriers. Ce sont ces derniers, les Æhsærtæggatæ, qui sont au centre des légendes. Nous suivons des cycles consacrés à certaines de ces figures, dans un ordre de succession de génération, car ils sont fils, frères, petits fils et neveux les uns des autres. Se succèdent ainsi Uærhæg et ses fils, Uryzmæg et sa sœur-épouse Satana, Soslan, Batradz, et le héros « négatif » Syrdon.  Même s’ils sont des héros, ils vivent la vie de rudes villageois, entre élevage de bétail, chasse, razziass, famine, escarmouches avec les voisins, disputes en famille. Mais ils sont entourés d’être surnaturels : géants, génie, esprits, avec qui ont peut éventuellement faire affaire ou avec qui on entre en guerre. Et évidemment nos valeureux héros cherchent à conquérir de belles et riches épouses, à l’occasion un peu sorcières sur les bords. Et dans certains cas ils sont obligés de descendre au pays des morts. Un héros n’a pas le temps de s’ennuyer.

Il s’agit d’un ensemble de textes relativement courts, plus proches de contes que d’épopée. Même si on retrouve un même héros dans plusieurs épisodes, il n’y a pas forcément continuité entre les épisodes. Il s’agit  plus d’une succession d’aventures que d’une progression. Certains épisodes sont d’ailleurs des éléments en commun, les mêmes personnages surnaturels peuvent apparaître plusieurs fois. Ce que j’ai trouvé fascinant ce sont tous les aspects, détails, que l’on retrouve ailleurs, dans d’autres textes et autres langues. Ainsi les héros fabriqués de façon parfaite sauf un seul point faible qui sera un jour leur perte, ou le cyclope rendu aveugle à son œil unique pour s’échapper nous ramènent vers la Grèce. La peau magique remplace avantageusement le tapis magique pour se transporter à l’endroit désiré, les flèches tirées par les frères pour définir leur destin nous ramènent vers les Mille et une nuit. Syrdon cette plaie qui ne fait que donner que des conseils qui mènent à la catastrophe rappelle furieusement Loki…Et on peut multiplier les comparaisons à l’infini. Le fond indo-européen semble ici présent en concentré.

Et ces textes sont vraiment très plaisants à lire, des contes véritables, avec le merveilleux, la magie, l’héroïsme et une bonne dose d’humour. Une excellente découverte.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Anonyme : Le livre des héros [Ossètie]   Dim 21 Avr 2013 - 22:38

C'est très tentant, je note !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Anonyme : Le livre des héros [Ossètie]   Dim 21 Avr 2013 - 23:00

Ce fut une très bonne surprise pour moi, je ne m'attendais pas à ce type de contes. Ni à tous ces liens avec d'autres mythologies. Voir qu'Homère pouvait avoir puisé dans un fond de légendes ancestrales par exemple. Et puis cela change de Musso et Levy. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Anonyme : Le livre des héros [Ossètie]   Dim 21 Avr 2013 - 23:03

Arabella a écrit:
Ce fut une très bonne surprise pour moi, je ne m'attendais pas à ce type de contes. Ni à tous ces liens avec d'autres mythologies. Voir qu'Homère pouvait avoir puisé dans un fond de légendes ancestrales par exemple. Et puis cela change de Musso et Levy. Wink
Eh bien voilà. Homère est un copieur alors que Musso-Lévy sont d'authentiques artistes dont l'inspiration ne doit rien à personne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Anonyme : Le livre des héros [Ossètie]   Dim 21 Avr 2013 - 23:04

eXPie a écrit:
[
Eh bien voilà. Homère est un copieur alors que Musso-Lévy sont d'authentiques artistes dont l'inspiration ne doit rien à personne !

laugh

Tu vas faire plaisir à leurs fans.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Anonyme : Le livre des héros [Ossètie]   Lun 22 Avr 2013 - 8:29

Intéressant ! (Tu as enfin réussi à le caser quelque part, ça aurait été dommage sinon.)

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anonyme : Le livre des héros [Ossètie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anonyme : Le livre des héros [Ossètie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'herbe bleue (Anonyme)
» Formations universitaires aux Métiers du livre par diplôme
» Master pro métier du livre de Grenoble 2
» Formations universitaires aux Métiers du livre par région
» master 2 "monde du livre" à aix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: