Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Iolanta, Piotr Ilitch Tchaïkovski

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Iolanta, Piotr Ilitch Tchaïkovski Empty
MessageSujet: Iolanta, Piotr Ilitch Tchaïkovski   Iolanta, Piotr Ilitch Tchaïkovski Icon_minitimeSam 4 Mai 2013 - 20:19

Citation :
Enfermée par son père dans un jardin merveilleux, la jeune princesse ne doit pas savoir qu’elle cueille des roses dont elle ne verra jamais la couleur. Or, pour guérir, il faut qu’elle sache et qu’elle ait envie de voir. Un hymne à l’amour et à la lumière porté par le lyrisme et l’innocente beauté d’un conte médiéval… ou lorsque l’on voit encore dans la conscience et la volonté les clés de la guérison des corps.
Alors pourquoi cette fin heureuse résonne-t-elle de la nostalgie du souvenir, pourquoi s’accorde-t-elle si bien avec les accents d’une époque révolue ? Tchaïkovski sait qu’il égrène les notes d’un des derniers duos d’amour.

Nouvelle production
Coproduction Opéra-Théâtre de Metz Métropole et Opéra national de Lorraine
Chœurs de l’Opéra national de Lorraine et de l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole
Orchestre National de Lorraine


Avec quelques jours de recul......

Iolanta est aveugle, et vit recluse au château de son père le Roi René. Tout le monde se refuse à lui dire son état ; état dont elle doit rendre conscience elle-même si elle veut recouvrer la vue. Arrivent Robert et le comte Vaudémont….
Dernier opéra de Tchaïkovski, Iolanta est relativement court, mais dense musicalement et vocalement. Les airs magnifiques sont admirablement servis par des chanteurs presque tous russophones (c’est vrai que ça aide beaucoup) et dotés de solides voix. Gelena Gaskarova campe une Iolanta y est stupéfiante, tout comme les seconds rôles fort bien tenus.
Le metteur en scène David Hermann ( à qui l’on doit la très réussie Italienne à Alger la saison passée) a choisi un décor unique aux allures de de salle de clinique austère et carcérale. En opposition à Iolanta privée de lumière, le plateau et la salle étaient constamment stimulé par une lumière souvent crue et superflue. C’est là le petit bémol (tout comme l’intervention juste après l’ouverture d’un narrateur sur un fond de projections vidéo dont je peine à comprendre l’utilité )à ce spectacle malgré tout très réussi.
Coproduit avec l’opéra de Metz, c’était l’orchestre National de Lorraine dirigé par Jacques Mercier qui était dans la fosse, très convaincant.

Iolanta, Piotr Ilitch Tchaïkovski 92147910

Iolanta, Piotr Ilitch Tchaïkovski 46406810

Iolanta, Piotr Ilitch Tchaïkovski 47457110
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
 
Iolanta, Piotr Ilitch Tchaïkovski
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Théâtre, spectacles :: Pièces vues par des parfumés-
Sauter vers: