Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Erri de Luca [Italie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Mer 22 Déc 2010 - 18:27

coline a écrit:
J'ai toujours aimé tout ce que j'ai lu de Erri de Luca...Ce roman peut-être plus encore que tous les autres...
Voilà qui me donne encore plus envie de le lire content . Je n'ai lu que Troix chevaux, mais le résumé de Le Jour avant le Bonheur m'a tout de suite plu...

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Jeu 23 Déc 2010 - 10:27

Quel beau texte!
D'où est-il tiré Coline?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Ven 24 Déc 2010 - 0:05

Babelle a écrit:
Quel beau texte!
D'où est-il tiré Coline?

Ce texte, Natale, m'a été adressé tout seul, hors de son contexte.
Je crois qu'il peut venir de cet ouvrage-là mais je n'en ai pas la certitude (je mène mon enquête content):


Recueil de poésies d’ Erri De Luca, Solo andata (Aller simple), (sorti en avril 2005 chez Feltrinelli) . Apparemment pas encore traduit et édité en Français.

L'odyssée infernale des migrants africains vers l’Europe, à travers les déserts et les rivages de la Libye, puis sur des embarcations précaires vers l’île de Lampedusa, au sud de la Sicile.
«Nous serons les fils que vous ne faites pas, nos vies seront vos livres d’aventures, l’odeur que vous n’avez plus».

Le sujet est une de mes "obsessions".

Pour ceux qui comprennent l'Italien, Erri de Luca parle de son recueil de poèmes ici!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Ven 24 Déc 2010 - 17:09

coline a écrit:
Solo andata (Aller simple)
Merci Coline.
Citation :
Il naîtra dans une soute au milieu de voyageurs clandestins.

Le réchauffera la vapeur de la salle des machines.

Le bercera le roulis de la mer de travers.

Sa mère embarquée pour chercher salut ou fortune.

Son père l’ange d’une heure,
de nombreuses paternités suffisent à cela.

Sur la terre ferme on l’aurait déposé
dans la poubelle de service de la voirie.

On détachera avec les dents la corde ombilicale.

On la jettera à la mer, à la miséricorde.

(…) les marins les nomment Jésus.

Parce qu’ils naissent en voyage, sans arrivée.

(…)il ne survit plus, il ne veut pas.
Car vivre il a déjà vécu, et dire il a dit.
Il ne peut retirer ou ajouter une épine aux ronces de ses tempes.
Il est avec ceux qui vivent le temps de naître.
Il va avec ceux qui durent une heure.
Une lecture à voix haute s'imposerait ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Ven 24 Déc 2010 - 18:15

Je suis personnellement satisfait qu' il ait du succès ici.

Comme vous le savez sans doute, j' aime les livres mais j' aime encore plus quand l' écrivain a
une image humaine que je peux aimer et admirer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IzaBzh
Agilité postale
avatar

Messages : 932
Inscription le : 19/05/2010
Age : 52
Localisation : Bourgogne/Paris

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Sam 22 Jan 2011 - 10:57

Je viens de terminer "Le jour avant le bonheur", mais contrairement à vous, j'ai été déçue. C'est un roman de facture classique que j'ai lu jusqu'au bout, mais qui ne m'a pas laissé une impression durable jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avel-iza.blogspot.com
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Sam 18 Juin 2011 - 18:45

Le poids du papillon d'Erri De Luca



La nature (ici la montagne), l'animal (ici un chamois), l'homme (ici un braconnier), majestueux tous les trois, chacun roi dans son genre. Erri De Luca en fait les protagonistes d'un court récit qui veut aller droit à l'essentiel de sa pensée.

Le braconnier en jeune homme a tué la mère du chamois, l'aigle a emporté sa sœur, le chamois grandit loin du troupeau, inventant ses propres lois, gagnant la première place dans la harde, vivant vieux grâce à ses expériences propres durement acquises. Le braconnier vieillit en solitaire, pas de femme, pas d'enfants mais la liberté totale malgré la traque par les gendarmes.

La vieillesse guette tous les deux, ce qui voudrait dire être éventré par les cornes d'un de ses fils pour l'un, perdre son indépendance et devenir la charge des villageois pour l'autre. Pendant l'affrontement fatal entre ces deux protagoniste 'le poids du papillon' en décidera autrement. Tomber foudroyé, n'est-ce pas ce que chacun avait implicitement recherché comme fin pour soi.

Ce récit de la vie à la montagne est complété par un second de peu de pages, relatant la « Visite à un arbre », le contact annuel par l'écrivain avec un vieux pin des Alpes, tout tordu, qui se dresse au-dessus du vide.

Les deux récits glorifient la nature, les manifestations de ses forces vives telle la foudre. Des textes fluides, truffés de belles images, mais pas chaleureux et restant tout en surface. Aucune émotion ne s'en dégage, le froid de la première neige ou de la première obscurité qui clôt les récits, atteint aussi le lecteur.

Vite quelques pages de Ramuz pour se réchauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Sam 18 Juin 2011 - 18:56

Erri De Luca présente en francais son dernier livre - Le poids du papillon - traduit de l'italien par Danièle Valin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Lun 1 Aoû 2011 - 23:46

Maline a écrit:
Le poids du papillon d'Erri De Luca



Il est bien léger Le poids du papillon, ce récit d'Erri de Luca, d'une petite soixantaine de pages, tout juste complété par une minuscule nouvelle intitulée Visite à un arbre. Le style de l'écrivain, tout en poésie fruste et délicate, poli au fil des années, est bien présent, cependant. L'argument tient en peu de mots : l'affrontement de deux vieux mâles, en fin de course, le roi des chamois, d'un côté, le prince des braconniers, de l'autre. Leur duel n'en sera pas vraiment un, il est avant tout le prétexte pour de Luca à glorifier dame nature, dans la splendeur d'une fin d'automne, avant l'apparition de la neige, quelque part sur les hauteurs alpines. Un petit livre qui se déguste, le nez au vent, et qui parle aussi de solitude, de vieillesse et de la trace que l'on laisse, dérisoire en fin de compte, puisque vite recouverte par la glace de l'hiver. Cela fait une lecture agréable, mais trop rapide, qui frustre tant on attend davantage de l'écrivain italien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
rivela
Zen littéraire
avatar

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Dim 11 Sep 2011 - 20:07

Je rebondis sur les 2 derniers commentaires sur ce livre Le poids du papillon.
En effet c'est un livre très court mais par contre l'écriture est d'une force poétique qui je trouve comble peut-être la frustration d'un récit si court.
Est-ce un roman ? une nouvelle ? ou un conte ? sans doute un peu des trois.
Une histoire puissante entre un homme et l'animal ou l'animal prend une dimension divine aux caractéristiques qui dépassent le simple instinct animal.
Ou l'homme pour un dernier trophée se lance à une poursuite qui abouti à sa propre perte. Bêtise de la fierté d'homme.

Livre court mais qui m'a bien plu pour l'écriture belle est bien travaillée à la façon d'une Sylvie Germain pour donner un exemple.
Et merci à Coline pour cette découverte d'un nouvel écrivain

Extraits
Citation :
Quand un homme s’arrête pour regarder les nuages, il voit défiler le temps au-dessus de lui, un vent qui enjambe. Alors, il faut se remettre au travail, débarrassait les troncs des branches latérales, laissant la touffe du sommet. À la fin de la coupe, il était épuisé. La dernière hotte accrocha une petite branche, la cassa et ce peu de poids en plus suffit à le faire vaciller et tomber à genoux.
Chez lui, avec le premier feu allumé, il retrouvait ses forces et la patience de mener le jour à sa finition. Le soir perfectionne l’œuvre brute commencée au réveil, le ciel encore noir. Le soir émousse, polit une dernière fois au papier de verre le jour fait à la main.


Citation :
Le roi des chamois était vêtu de vent. Dans la tempête, il se laissait envelopper par les rafales, c'était son manteau. Son pelage brillait, gonflé par l'explosion des éclairs, le roi fermait les yeux et se laissait étreindre par l'air déchaîné. Il était en sûreté là où toutes les autres créatures sentent une menace. Il était en alliance avec le vent, son coeur battait, léger, se chargeant de l'énergie lancée par le ciel sur la terre.

Citation :
En montagne, il existe des arbres héros. Plantés au-dessus du vide, des médailles sur la poitrine des précipices. Tous les étés, je monte rendre visite à l’un d’entre eux. Avant de partir, je monte à cheval sur son bras au-dessus du vide. L’air libre sur des centaines de mètres vient chatouiller mes pieds nus. Je l’embrasse et le remercie de sa durée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Mer 14 Sep 2011 - 16:34

Tu, mio

Avec une écriture limpide et poétique, ce court roman se lit d’une traite. Il ne s’y passe pas grand-chose, le rythme n’y est pas fulgurant, et pourtant….il sait vous tenir.

Le temps d’un été, le jeune garçon va passer sans rendre compte de l’enfance à l’âge adulte. Caia, est une jeune fille juive qu’il va rencontrer, avec qui il va découvrir l’amour, et la nature humaine, dans l’Italie de l’après guerre, où il reste des zones d’ombre.

« C’est ainsi qu’on tombe amoureux, en cherchant dans la personne aimée le point qu’elle n’a jamais révélé, qu’elle offre en don uniquement à celui qui interroge qui écoute avec amour. »
Il va y laisser l’insouciance et côtoyer les réalités d’un passé encore proche, mais pas encore tout à fait clair
Une histoire solaire, qui donne très envie d’approfondir l’œuvre de cet auteur.

« La morsure de la murène avait laissé un dessin de trous, une lettre claire sur ma peau foncée. Elle avait mis sa main juste là et c’était le geste le plus intime qu’une femme avait eu pour moi. Elle touchait la surface d’une douleur, une prise nette capable de la raviver comme de l’adoucir. Je suis là, disait sa main sur la blessure, je t’accompagne loin, le temps d’une chanson, et je tiens ta douleur dans ma main. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Mer 14 Sep 2011 - 19:52

mimi54 a écrit:
Tu, mio

Avec une écriture limpide et poétique, ce court roman se lit d’une traite. Il ne s’y passe pas grand-chose, le rythme n’y est pas fulgurant, et pourtant….il sait vous tenir.
Oui, c'est un joli livre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
rivela
Zen littéraire
avatar

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Mer 14 Sep 2011 - 19:58

Une lecture encore toute fraîche pour moi , je vois en lisant les extraits que tu a mis Mimi que la prose de de Luca est toujours aussi élégante et très agréable à l'oreille. Il prend grand soin de rendre son écriture belle pour les lecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Mer 14 Sep 2011 - 19:59

J'ai en effet beaucoup apprécié son écriture...et j'y reviendrai !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   Lun 19 Sep 2011 - 9:40

Tu, Mio
Erri de Luca

Autant j'avais été impressionnée par la grande simplicité et la force brute de Trois Chevaux, autant la lecture de Tu, Mio m'a laissée indifférente. J'ai eu du mal à terminer ce roman pourtant très court, je me suis un peu ennuyée dans cette histoire d'amour adolescente alambiquée ou le jeune amoureux se rêve à la fois le père et l'amant de la belle Caïa dans un espèce de subconscient trans-générationnel. Je n'ai retrouvé l'Erri de Luca que j'aimais que dans les descriptions de scènes de pêche sur le bateau de l'oncle, avec Nicola, le marin économe de paroles et de gestes et l'adolescent en phase avec le monde et avec la mer.

L'écriture est belle et poétique, certes, mais cela ne m'a pas suffi. Je pense aussi que le thème des amours adolescentes n'est pas pour moi.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Erri de Luca [Italie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Erri de Luca [Italie]
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» La storia dell'Unità d'Italia per ragazzi a fumetti - L'histoire de l'unification de l'Italie pour les enfants en bande dessinée
» l italie a moto
» Recherche d'un emploi d'ingénieur système orienté Linux... En Italie
» venise (italie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: