Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 LC Samuel Beckett

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyLun 3 Juin 2013 - 10:10

kenavo a écrit:
Laughing tant qu'on peut en rire, rien n'est perdu...
et en attendant Godot, tu peux manger quelques raisins innocent
Mais la vilaine ! LC Samuel Beckett - Page 2 Bleh

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyLun 3 Juin 2013 - 22:11

Emprunté Molloy (puisque personne n'est foutu de faire de gentil rappel comme prévu !!! heureusement qu'il me reste un brin de mémoire après une semaine de formation et un w end de festival de travail !!).

Il est peut-être envisageable de faire une LC Steinbeckettienne en lisant en Attendant les raisins de la colère ou Ah les beaux jours des souris et des hommes... mais j'ai un doute albino

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyLun 3 Juin 2013 - 22:29

si on ajoute et des pandas (ou non d'ailleurs...) je risque fort de paralléliser la toute fin du Grand voyage de Ramuz avec le démarrage de Watt.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyLun 3 Juin 2013 - 22:35

Lecture studieuse mais plaisante de Malone meurt. Un crayon à la main et un bloc note à mes cotés...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyLun 3 Juin 2013 - 22:49

shanidar a écrit:
Il est peut-être envisageable de faire une LC Steinbeckettienne en lisant en Attendant les raisins de la colère ou Ah les beaux jours des souris et des hommes... mais j'ai un doute albino
rire
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyLun 3 Juin 2013 - 22:56

Malone meurt un crayon à la main ça aurait fait un beau titre aussi...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
unmotbleu
Sage de la littérature
unmotbleu

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 60
Localisation : Normandie Rouen

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyLun 3 Juin 2013 - 22:59

animal a écrit:
si on ajoute et des pandas (ou non d'ailleurs...) je risque fort de paralléliser la toute fin du Grand voyage de Ramuz avec le démarrage de Watt.

Chouette! Quelqu'un qui va lire Watt.

oui, un crayon à la main... c'est ce que je fais: je note, j'annote, je griffonne.
sans mourir!



_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyMar 4 Juin 2013 - 7:08

ça risque d'aller tout petit doucement. les 5-6 premières pages, ou avant l'apparition de Watt en gros si je suis plus juste (j'en suis à son embarquement dans le train) m'ont diablement agacé dans l'ensemble. ça va mieux passé ça, peut-être parce que ça commence à orbiter autour d'un quelque chose qui se dérobe de plus concret. ça attise la curiosité.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyMar 4 Juin 2013 - 8:49

Je viens de finir la lecture de l'ouvrage Le dépeupleur. J'y ai trouvé ce qui fait la spécificité de la démarche becketienne. Tout est dans le ton, la façon de raconter et l'angle adopté. À mon sens, Réjean Ducharme est un auteur qui aura su se réapproprier la démarche de Samuel Beckett d'une manière encore plus majestueuse. Pourtant, Beckett est concis dans son écriture. C'est désarmant. Je reprendrai bientôt une autre lecture de Beckett. Le dépeupleur nous permet de nous familiariser avec son style d'écriture.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyMar 4 Juin 2013 - 9:31

animal a écrit:
ça risque d'aller tout petit doucement. les 5-6 premières pages, ou avant l'apparition de Watt en gros si je suis plus juste (j'en suis à son embarquement dans le train) m'ont diablement agacé dans l'ensemble. ça va mieux passé ça, peut-être parce que ça commence à orbiter autour d'un quelque chose qui se dérobe de plus concret. ça attise la curiosité.
Pourquoi cet agacement ?


jack-hubert bukowski a écrit:
Je viens de finir la lecture de l'ouvrage Le dépeupleur. J'y ai trouvé ce qui fait la spécificité de la démarche becketienne. Tout est dans le ton, la façon de raconter et l'angle adopté.
J'ai failli choisir celui-là avant de me rabattre sur En Attendant Godot. Tu me donnes envie de m'intéresser à nouveau à Le Dépeupleur donc j’enchaînerai peut être avec ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyMar 4 Juin 2013 - 18:55

parce que j'accroche difficilement à ce qui ressemble ou ressemblait à du burlesque railleur alourdi de répétitions et d'absurde. que les personnages soient une chose ou une autre (ça ressemble merveilleusement à une discussion de poivrots bien entamés entre Monsieur Hackett et le couple Nesbit)... j'ai peur que ce qu'il y a de comique malgré tout me laisse froid. (pourtant quelques lectures tordues, acides ou amères je peux en trouver qui me plaisent).

pour un élément de comparaison (et pour ce passage) j'ai un peu pensé à Céline qui faisait du remplissage dans Mort à Crédit (pour citer quelque chose que j'ai lu et que j'ai gardé assez en mémoire).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyMar 4 Juin 2013 - 19:05

Je n'ai jamais lu Céline. Cependant, si j'ai bien compris ce que tu veux dire, En Attendant Godot n'est pas fait pour toi. Je l'ai commencé au soleil, sur ma terrasse cet après-midi, c'était agréable. J'ai déjà lu la moitié, on tombe en plein dans l'absurde et la discussion de poivrots. C'est moins toqué que dans mon souvenir mais certainement déjà trop pour toi.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»


Dernière édition par Kannskia le Mar 4 Juin 2013 - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyMar 4 Juin 2013 - 19:08

je tâche de revenir avec un extrait. l'absurde ça marche très bien parfois (Topor ?).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyMar 4 Juin 2013 - 19:48

Je crois qu' il faudrait en finir un peu avec tous les jugements dont on qualifie Beckett depuis plus de 60 ans. On a fini parr oublier Ionesco et le théatre de l' absurde, mais Beckett, une fois passées les condamnations de critiques cramponnés à leur époque et à leurs traditions littérairees et culturelles... Mais avec Beckett donc, n' en finit plus avec tous ces gens qui glosent et exégètent sur son oeuvre et sur sa personne.

Ecrivains et critiques ont cherché/trouvé des arrières plans philosophiques, psychologiques, pathologiques, ontologiques, métaphysiques et que sais-je... Ils cherchent encore. Beckett, lui, n' a ni approuvé ni désapprouvé ces graves pensifs penseurs. Il a passé son chemin tandis que les chiens continuaient à aboyer fiévreusment, trouvant des truffes là où il n' y avait que des cailloux et chantant laudes énamourées dans toutes leurs paroisses.
Et puis allez, les américains ou les anglais n' étaient pas en reste. Il n' y a qu' à penser comment ils se sont jeté sur le "nouveau" roman ...Et Robbe Grillet par ci et Derridada par là, et tous les mouvements en istes....comme fumistes..

Pendant ce temps, Beckett poursuivait sa mortelle randonée et pensait sans doute à autre chose. Peut etre, (mais qui saura jamais ?) voulait-il écrire des histoires qu' il jugeait lui-meme absurdes, mais qui le faisaient rire et l' aidaient à vivre -forcément- On se distrait comme on peut quand on est quelqu' un comme Beckett, drole d' oiseau parmi tous les oiseaux. Je suis tenté de croire qu' il ressemblait assez à ses personnages et vice versa...

Peut etre pensait-il à Kaflka, tout aussi esbaubit par ses propres histoires. Je me dis parfois qu' il a magnifiquement manipulé son ami Max Brod. Il faut se souvenir comment il lui disait en lui lisant ses oeuvres à quel point il les trouvait droles ! Quoi que... Et aussi il a dit tout sur son oeuvre à un jeune admirateur qui était venu le rencontrer dans sa banque (ou était-ce une assurance). Et Gustav Janouch a tout retranscrit au mot près. Et c' est du Kafka !

Mieux encore, il a adjuré Max Brod de bruler ses manuscrits s' il mourait avant lui. Il était malin Kafaka et il avait oublié d' etre bète...Mais il était aussi un séducteur et un manipulateur. Il faut voir comment il a traité la pauvre Felice (lire à ce sujet L' Autre procès d' Elias Canetti).

Enfin, comment peut-on croire un seul instant que Brod, l' ami fidèle, dévoué et admiratilf, allait détruire l' oeuvre de Kafka... Non non, il a tout gardé et il l' a fait publier.

Tout ceci pour dire que Malone meurt m' amuse beaucoup. Et si je devais retenir quelque chose de cette lecture, ce serait l' humour d' abord.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz


Dernière édition par bix229 le Mar 4 Juin 2013 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
unmotbleu
Sage de la littérature
unmotbleu

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 60
Localisation : Normandie Rouen

LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 EmptyMar 4 Juin 2013 - 21:33

animal a écrit:
parce que j'accroche difficilement à ce qui ressemble ou ressemblait à du burlesque railleur alourdi de répétitions et d'absurde. que les personnages soient une chose ou une autre (ça ressemble merveilleusement à une discussion de poivrots bien entamés entre Monsieur Hackett et le couple Nesbit)... j'ai peur que ce qu'il y a de comique malgré tout me laisse froid. (pourtant quelques lectures tordues, acides ou amères je peux en trouver qui me plaisent).

pour un élément de comparaison (et pour ce passage) j'ai un peu pensé à Céline qui faisait du remplissage dans Mort à Crédit (pour citer quelque chose que j'ai lu et que j'ai gardé assez en mémoire).

Peut être qu'on tombe dedans quand on est petit ou pas. dentsblanches
Tu plonges dans l'absurde dès la première page.
Oui les personnages sont toqués (comme dit Kanskia) ou poivrots ou je ne sais quoi d'autre mais j'en viens à penser, par moment qu'on est à deux doigts du réel.
J'imagine très bien le vieux Hackett qui se dirige vers SON banc, contrarié parce qu'il est déjà pris.
Désorienté par "l'activité" des occupants qu'il interprète à sa façon.
Une scène possible et traitée de façon extrêmement drôle ou diablement "flippante" au choix.
Question de point de vue.
Je crois bien que c'est ça justement, une façon d'appréhender les situations, les personnes et les relations...
Il me vient à l'esprit, en lisant ces pages, que si on considère que l'on naît pour mourir, on oscille sans cesse entre l'absurde, le non sens et le sublime. C'est la vie qui est comme ça.
Bon, je pousse un peu le bouchon, c'est vrai mais voilà...
jypeurien

_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LC Samuel Beckett - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Samuel Beckett   LC Samuel Beckett - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Samuel Beckett
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Samuel Doe: Qui tue par l´épée...
» Beaurepaire
» (M) YOU'RE THE MOST IMPORTANT THING IN MY LIFE - will higginson, rj king, xavier samuel
» CHEVALIER PAUL (EE)
» 4 mariages pour une lune de miel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: